Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je remercie mon collègue de son intérêt pour le développement international.
Comme chacun le sait, mon mandat consiste à recentrer l'aide internationale sur les plus pauvres, les plus vulnérables et sur les États fragiles. Nous avons procédé à une grande consultation: 15 000 personnes dans 65 pays y ont participé. Je peux assurer que nous allons avoir une politique qui va mettre en avant les forces du Canada là où nous pouvons faire une réelle différence, ce qui fera en sorte que l'argent des Canadiens sera mis à contribution et servira de levier pour aller chercher d'autres partenariats. Nous ferons de l'innovation en développement et nous aurons un impact et un leadership significatifs.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, 15 000 personnes ont participé à ces consultations et en très grande majorité, ils étaient des Canadiens. Il y a eu neuf consultations et tables rondes auxquelles j'ai personnellement participé, ici, au Canada. J'ai eu l'aide de ma secrétaire parlementaire. Plusieurs personnes du ministère ont participé à des tables rondes. Tous nos organismes partenaires ont participé, ont contribué et ont déposé des centaines de mémoires. Nous avons largement écouté les Canadiens. Il me fait plaisir de dire à la Chambre que les femmes et les filles vont être au coeur de notre nouvelle politique.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, mon mandat est clair. Il consiste à recentrer l'aide internationale sur les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables. Je peux assurer la Chambre que notre ministère fait en sorte que, pour tous les contrats octroyés et toute l'aide accordée à nos partenaires internationaux, le travail est fait dans les règles de l'art. Nous nous assurons que tous nos partenaires sont des partenaires d'expérience et que les fonds sont utilisés pour ce pourquoi ils doivent être utilisés.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, nous croyons à l'importance du développement des compétences locales, notamment le développement des compétences de gouvernements de proximité. Notre gouvernement appuie donc des villes de pays en voie de développement qui accueillent des dizaines de milliers de réfugiés, afin de les aider à maintenir la stabilité dans leur région.
Le projet de la Fédération canadienne des municipalités en Jordanie permettra d'aider une douzaine de municipalités dans la gestion de leurs services publics, et cela inclut de mettre en avant et à contribution le leadership des femmes.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je remercie mon collègue de Bourassa de sa question.
Effectivement, je reviens tout juste d'Haïti, où j'ai assisté à l'assermentation du président. J'ai aussi visité deux projets soutenus par le Canada, l'hôpital des Gonaïves et l'Académie nationale de police. Hier, j'ai annoncé un investissement de 92,2 millions de dollars sur cinq ans pour cinq projets en développement visant la santé des femmes et des filles, la protection des enfants et l'accès à la justice.
Notre gouvernement s'est engagé à accompagner le nouveau gouvernement d'Haïti et j'ai d'ailleurs eu l'occasion d'en discuter directement avec le nouveau président.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, comme vous le savez, ma circonscription est celle de Compton—Stanstead. Il n'est pas possible pour moi, comme pour certains autres de mes collègues, de prendre l'avion ou le train. Alors, effectivement, j'ai un service de chauffeur pour me rendre dans ma circonscription.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, tous mes collègues ici à la Chambre peuvent utiliser les points et les fonds du gouvernement pour se déplacer entre leur circonscription et la Chambre des communes, le Parlement.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, l'avortement est une question de droit, de santé et de développement. Les femmes ont le droit de choisir, et les adolescentes doivent être à l'école. Il faut mettre fin à la violence faite aux femmes, aux mariages d'enfants, aux grossesses des adolescentes et aux avortements dangereux.
Je peux assurer la Chambre que les femmes et les filles seront au coeur de nos priorités et que la santé sexuelle et reproductive sera un enjeu majeur dans la nouvelle politique de développement international. Cela inclut l'éducation sexuelle des filles et des garçons, la fourniture de contraceptifs, la planification familiale et les avortements sécuritaires.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, j'ai mené des consultations au cours de la dernière année, et je peux assurer aux députés qu'il existe certainement un consensus, tant au Canada qu'à l'étranger, au sujet du fait que la santé sexuelle et les droits liés à la procréation demeurent une priorité. Je peux assurer à la député que cela constituera un élément majeur de notre nouvelle politique en matière d'aide internationale, et qu'effectivement, nous allons appuyer l'éducation sexuelle, la distribution de contraceptifs, la panification familiale, l'avortement sûr et, bien entendu, la santé des mères et des nouveau-nés.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
propose que le projet de loi S-4, Loi mettant en oeuvre une convention et un arrangement en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu et modifiant une loi relative à un accord semblable, soit maintenant lu une première fois.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, j'ai le regret de signaler à la Chambre qu'il a été impossible d'en arriver à un accord en vertu des paragraphes 78(1) et 78(2) du Règlement en ce qui concerne l'étape du rapport et l'étape de la troisième lecture du projet de loi C-29, Loi no 2 portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 22 mars 2016 et mettant en oeuvre d'autres mesures.
En vertu des dispositions du paragraphe 78(3) du Règlement, je donne avis que, à la prochaine séance de la Chambre, un ministre proposera une motion prévoyant pour les délibérations à cette étape un certain nombre de jours ou d'heures.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, les réfugiés palestiniens comptent parmi les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables et mon mandat est justement de les aider. C'est pourquoi après avoir effectué de sérieuses vérifications sur les allégations et avoir négocié une entente qui inclut de robustes mécanismes de contrôle, j'ai annoncé aujourd'hui un financement de 25 millions de dollars à l'UNRWA de la part du Canada. Ce financement vise la sécurité et le développement pour les réfugiés palestiniens ainsi que la stabilité de la région.
Je préfère voir les enfants en classe, dans des écoles de l'ONU, plutôt que dans la rue.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, les réfugiés palestiniens comptent parmi les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, et mon mandat est justement de les aider. C'est pourquoi après avoir effectué de sérieuses vérifications sur les allégations et avoir négocié une entente qui inclut de robustes mécanismes de contrôle, j'ai annoncé ce matin un financement de 25 millions de dollars à UNRWA.
Pour leur sécurité, pour leur développement et pour la stabilité de la région, je préfère voir les enfants en classe plutôt que dans la rue.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, je souhaite rassurer mon collègue: nous avons fait toutes les vérifications nécessaires en collaboration avec nos alliés et l'UNRWA, et même avec le gouvernement israélien, avant de prendre cette décision. L'annonce de financement inclut de robustes mécanismes de contrôle ainsi qu'un cadre de reddition de comptes renforcé. Ce financement est primordial pour assurer la sécurité dans la région.
Voir le profil de Marie-Claude Bibeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, au nom du ministre des Affaires étrangères et conformément au paragraphe 32(2) du Règlement, j'ai l'honneur de déposer, dans les deux langues officielles, le traité intitulé « Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification, en particulier en Afrique », fait à Paris, le 14 octobre 1994. Une note explicative accompagne le traité.
Résultats : 1 - 15 de 50 | Page : 1 de 4

1
2
3
4
>
>|