Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, le gouvernement continuera de défendre nos agriculteurs, nos producteurs et leurs familles.
À Washington, hier, et lors de la réunion avec le Président de la Chambre Paul Ryan, j'ai défendu vigoureusement notre secteur laitier comme je le fais toujours avec fierté.
Nous veillerons sur les intérêts des Canadiens et sur leurs emplois. Nous défendrons farouchement l'intérêt national et, ce faisant, nous défendrons aussi nos valeurs.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je rappelle à la Chambre que le gouvernement conservateur précédent a permis à l'ancien accord d'expirer.
Le gouvernement libéral défend vigoureusement les intérêts des travailleurs et des producteurs du secteur du bois d'oeuvre canadien. La semaine dernière, à Washington, j'ai défendu les producteurs du pays auprès du secrétaire d'État Tillerson. Hier, à Washington, le premier ministre a fait la même chose avec énergie et vigueur, tout comme moi.
Nous continuerons de travailler de près avec les producteurs, les travailleurs, les provinces et les territoires. Nous tentons d'obtenir une entente avantageuse pour le Canada et non n'importe quelle entente.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie mon collègue de sa question.
Hier, ce fut une journée importante, et nous y avons mis beaucoup d'efforts. Comme l'a dit le président des États-Unis: « Nous entretenons des relations commerciales exceptionnelles avec le Canada. » Ces mots sont très importants pour le Canada, pour nos travailleurs et pour nos entreprises. Nous avons défendu avec vigueur et avec fierté les intérêts de nos producteurs, y inclus ceux de l'industrie forestière et de l'industrie laitière.
Nous continuerons...
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie ma collègue de sa question.
Notre gouvernement continuera de défendre nos agriculteurs, nos producteurs et leurs familles. Nous continuerons de défendre l'industrie forestière du Canada, y inclus, bien sûr, celle du Québec.
Hier, à Washington, nous avons fortement et fièrement défendu nos agriculteurs, nos producteurs et notre industrie forestière. Nous continuerons de le faire.
Nous défendrons avec vigueur notre intérêt national, et nous resterons fidèles aux valeurs canadiennes.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie mon collègue de sa question. Je pense que notre stratégie est claire et efficace.
Cette semaine, comme mon collègue l'a constaté, j'étais à Washington, tout comme le ministre de la Défense nationale et le ministre des Finances. Nous avons expliqué l'importance du Canada et de notre économie pour les travailleurs américains. Le premier ministre va le faire lundi. C'est notre travail et nous le faisons avec fierté.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, notre gouvernement a un excellent bilan pour ce qui est de bien servir les Canadiens en matière de commerce international.
Le Canada a signé l'AECG en octobre de cette année. En décembre 2015, l'actuel gouvernement a éliminé la loi américaine sur l'étiquetage, ou COOL. Nous avons obtenu un accès élargi aux marchés américain et chinois pour le boeuf. Nous avons également obtenu un accès élargi en Chine pour les producteurs de canola, dont mon père.
Nous continuerons à travailler sans relâche pour faire accroître la classe moyenne, et je vais défendre avec vigueur nos intérêts avec mon cher collègue.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je tiens à d'abord à parler de mardi, qui a été une journée historique à la Chambre. Je n'ai pas eu l'occasion d'intervenir à ce moment et aucune question ne m'a été adressée hier. Par conséquent, je voulais rapidement remercier le député de Saint-Laurent et le député de Markham—Thornhill des décennies qu'ils ont consacrées à servir leurs électeurs. Nous leur sommes reconnaissants et il me tarde de travailler avec eux dans le cadre de leurs nouvelles fonctions.
En ce qui a trait à la question, il est faux de dire que les États-Unis ont déclenché le compte à rebours aujourd'hui. Ce n'est pas ce qui s'est produit. De plus, il est évident que les emplois canadiens constituent notre priorité.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, en tant que ministre du Commerce international, j'ai travaillé de près sur l'AECG avec les ministres St-Pierre et Anglade du Québec, avec des entreprises québécoises, comme Bombardier, avec l'industrie forestière et avec les syndicats québécois.
Je suis très consciente des intérêts du Québec et du Canada et je vais défendre tous nos intérêts, tous nos travailleurs et tous nos producteurs agricoles, comme toujours.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie le député d'en face de sa question et je suis impatiente de travailler avec lui. Nous avons beaucoup travaillé ensemble dans le passé.
Je suis entièrement d'accord avec le député: les mesures prises par le gouvernement doivent absolument servir l'intérêt national. En tant que ministre des Affaires étrangères, c'est l'intérêt national qui me guidera.
Pour ce qui est du maintien de la paix, le Canada est un bâtisseur de paix persévérant. Nous croyons dans la paix et nous accordons beaucoup d'importance à notre rôle au sein de diverses organisations multilatérales.
En ce qui concerne des missions particulières, le gouvernement se penche actuellement sur la question.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie le député de sa question. J'y ai déjà répondu en anglais, mais cela me fait plaisir d'essayer de le faire en français. En tant que ministre des Affaires étrangères, c'est pour moi un privilège de défendre l'intérêt national et je vais essayer de le faire. En tant qu'architecte résolu de la paix, le Canada reprendra les opérations de maintien de la paix. Notre gouvernement s'est engagé à rétablir le rôle du Canada dans les missions de soutien de la paix et nous sommes actuellement en train d'évaluer le rôle que le Canada pourrait jouer à cet égard.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, comme le député le sait sans doute, je suis de très près la situation dans la région d'Avdiivka, et je suis en contact avec notre excellent ambassadeur, Roman Waschuk, à Kiev.
C'est une question de la plus haute importance, et nous dénonçons les actes commis là-bas par les forces séparatistes, qui sont soutenues par la Russie.
Comme je l'ai dit plus tôt cette semaine, nous travaillons en étroite collaboration avec mon collègue, le ministre de la Défense nationale, dans le cadre de l'opération Unifier. Les responsables de cette opération ont fait de l'excellent travail jusqu'à présent.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je voudrais remercier le député de Thornhill pour sa question et je serai heureuse de collaborer avec lui dans ce dossier, qu'il connaît très bien, lui aussi.
Les députés ne seront pas surpris de m'entendre dire que le gouvernement dont je fais partie est tout à fait solidaire du peuple ukrainien. Nous savons très bien que l'annexion et l'invasion de la Crimée constituent des actes illégaux. Nous le disons au monde et à la Russie et nous allons continuer de le dire.
Pour ce qui est de l'opération Unifier, c'est une question que nous sommes en train d'examiner conjointement, moi et mon collègue le ministre de la Défense nationale.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, notre gouvernement a un excellent bilan pour ce qui est de bien servir les Canadiens en matière de commerce. Sous notre gouvernement, le Canada a signé l'AECG. En décembre 2015, notre gouvernement a éliminé la loi américaine sur l'étiquetage court. Nous avons obtenu un accès élargi aux marchés mexicain et chinois pour le boeuf. Nous avons obtenu un accès élargi en Chine pour les producteurs de canola. Nous continuerons à travailler sans relâche pour faire croître la classe moyenne. Nous défendrons avec vigueur notre économie nationale...
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie le député de sa question.
Je veux parler de l'accord sur le bois d'oeuvre résineux. Comme la Chambre le sait, l'accord sur le bois d'oeuvre a expiré sous l'ancien gouvernement. Notre gouvernement défendra énergiquement les intérêts des travailleurs et des producteurs canadiens dans ce secteur. Nous continuerons de collaborer étroitement avec les travailleurs et les producteurs dans le secteur du bois d'oeuvre.
Je veux souligner le fait que nous cherchons un bon accord pour le Canada, et pas n'importe lequel.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, j'aimerais remercier la députée de Laurier—Sainte-Marie de sa question. J'espère que nous pourrons travailler ensemble de façon productive. J'ai beaucoup de respect pour la députée.
Je veux également commencer par offrir mes condoléances aux victimes de la fusillade d'hier, à Québec, ainsi qu'à leurs proches. Les Canadiens se tiendront à leurs côtés contre ces actes de haine.
En tant que ministre des Affaires étrangères, c'est mon travail de travailler pour nos intérêts économiques et, en même temps, de toujours affirmer nos valeurs canadiennes.
Résultats : 1 - 15 de 175 | Page : 1 de 12

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|