Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 

Notice Paper

No. 273

Monday, September 16, 2013

11:00 a.m.

Feuilleton des avis

No 273

Le lundi 16 septembre 2013

11 heures


Introduction of Government Bills

Dépôt de projets de loi émanant du gouvernement

Introduction of Private Members' Bills

Dépôt de projets de loi émanant des députés

September 12, 2013 — Mr. Angus (Timmins—James Bay) — Bill entitled “An Act to amend the Privacy Act (five-year review)”. 12 septembre 2013 — M. Angus (Timmins—Baie James) — Projet de loi intitulé « Loi modifiant la Loi sur la protection des renseignements personnels (examen quinquennal) ».


September 12, 2013 — Mr. Cullen (Skeena—Bulkley Valley) — Bill entitled “An Act to amend the Navigable Waters Protection Act (Stikine River and other rivers)”. 12 septembre 2013 — M. Cullen (Skeena—Bulkley Valley) — Projet de loi intitulé « Loi modifiant la Loi sur la protection des eaux navigables (rivière Stikine et autres rivières) ».


September 12, 2013 — Ms. Quach (Beauharnois—Salaberry) — Bill entitled “An Act to amend the Navigable Waters Protection Act (Moonlight Lake and other lakes and rivers)”. 12 septembre 2013 — Mme Quach (Beauharnois—Salaberry) — Projet de loi intitulé « Loi modifiant la Loi sur la protection des eaux navigables (lac Moonlight et autres lacs et rivières) ».

Notices of Motions (Routine Proceedings)

Avis de motions (Affaires courantes ordinaires)

Questions

Questions

Q-14572 — September 12, 2013 — Mr. Hyer (Thunder Bay—Superior North) — With regard to government funding distributed in the constituency of Thunder Bay—Superior North from the 2011-2012 fiscal year to the current fiscal year inclusive, listed by date: (a) what is the total amount of this funding, broken down by (i) department, (ii) agency, (iii) program, (iv) any other government body; and (b) how many full time and part-time jobs is this estimated to have created? Q-14572 — 12 septembre 2013 — M. Hyer (Thunder Bay—Superior-Nord) — En ce qui concerne les fonds alloués par le gouvernement dans la circonscription de Thunder Bay—Superior-Nord de 2011-2012 au présent exercice inclusivement, ventilés par date : a) à combien se chiffre le total de ces fonds, par (i) ministère, (ii) organisme, (iii) programme, (iv) tout autre organisme gouvernemental; b) combien d’emplois à temps plein et à temps partiel estime-t-on avoir ainsi créés?
Q-14582 — September 12, 2013 — Mr. Julian (Burnaby—New Westminster) — With regard to the 267,000 cubic meters of low and intermediate level radioactive wastes that are stored above ground in concrete containers at the Chalk River Laboratories: (a) what is the long-term plan for the containment and safe storage of these wastes; (b) how has the safety of these containers been demonstrated and what is their design life; (c) how has their long term performance been (i) evaluated, (ii) verified; (d) is there an update on the proposed deep geological repository at the Chalk River property and what is (i) the project description, (ii) the project scope; (e) how much will the deep geological repository cost; (f) how has the long term performance been evaluated for the proposed deep geological repository; (g) has a post-closure safety assessment been done; (h) what has been the process for public participation in this project’s development to date; (i) what are the future plans for public participation; and (j) what is the peer review process for this proposed deep geological repository? Q-14582 — 12 septembre 2013 — M. Julian (Burnaby—New Westminster) — En ce qui concerne les 267 000 mètres cubes de déchets faiblement et moyennement radioactifs qui sont entreposés hors terre dans des conteneurs en béton sur le terrain des Laboratoires de Chalk River : a) quel est le plan à long terme pour le confinement et l’entreposage sûrs de ces déchets; b) comment a-t-on démontré la sécurité de ces conteneurs et quelle en est la durée de vie nominale; c) comment a-t-on (i) évalué et (ii) vérifié leur rendement à long terme; d) existe-t-il une mise à jour du projet de dépôt géologique en profondeur sur le terrain des Laboratoires de Chalk River et quelle est (i) la description du projet, (ii) la portée du projet; e) combien coûtera le dépôt géologique en profondeur; f) comment a-t-on évalué le rendement à long terme du projet de dépôt géologique en profondeur; g) a-t-on effectué une évaluation de la sûreté post-fermeture; h) quel a été jusqu’à maintenant le processus de participation publique à l’élaboration de ce projet; i) quels sont les futurs plans de participation publique; j) quel est le processus d’examen par les pairs prévu pour le projet de dépôt géologique en profondeur?
Q-14592 — September 12, 2013 — Mr. Julian (Burnaby—New Westminster) — With regard to the 23,000 liters of highly enriched uranium (HEU) waste that will be transported from Chalk River to the United States: (a) will the government subject this plan to outside scrutiny to discuss the environmental and safety concerns of this plan; (b) how much highly enriched uranium waste is currently being stored at Chalk River; (c) how has the safety of the HEU waste been evaluated, including current and proposed waste management approaches; (d) what are the containers and transportation aspects; and (e) what is the government’s plan for the remainder of this HEU and the waste in the future? Q-14592 — 12 septembre 2013 — M. Julian (Burnaby—New Westminster) — En ce qui concerne les 23 000 litres de déchets d’uranium hautement enrichi qui seront transportés depuis Chalk River jusqu’aux États-Unis : a) est-ce que le gouvernement fédéral envisage de soumettre cette décision à un examen externe pour considération des aspects liés à l’environnement et à la sécurité; b) quelles sont les quantités de déchets d’uranium hautement enrichi stockées actuellement à Chalk River; c) comment a-t-on évalué le niveau de sécurité entourant les déchets d’uranium hautement enrichi, et quelles sont les approches actuelles et proposées en matière de gestion de ces déchets; d) quels types de conteneur va-t-on utiliser et comment va se dérouler le transport de ces déchets; e) qu’envisage de faire le gouvernement du reste des déchets d’uranium hautement enrichi et de ceux qui seront produits à l’avenir?
Q-14602 — September 12, 2013 — Mr. Julian (Burnaby—New Westminster) — With regard to the government’s pledge to end the use of highly enriched uranium (HEU) to produce medical isotopes by 2016: (a) what is the progress of producing medical isotopes without HEU; (b) what is the cost and plan for decommissioning the National Research University reactor at Chalk River and what is the management plan for decommissioning wastes; (c) how much money will the government save through the privatization of Atomic Energy of Canada Limited (AECL); (d) does the government have a plan if it does not meet its 2016 pledge to stop using HEU to produce medical isotopes; (e) how will the government handle cost runs related to the short, medium and long term management of nuclear wastes? Q-14602 — 12 septembre 2013 — M. Julian (Burnaby—New Westminster) — En ce qui concerne l’engagement du gouvernement à mettre fin à l’utilisation d’uranium très enrichi pour la production d’isotopes médicaux d’ici 2016 : a) quel est l’état d’avancement de la production d’isotopes médicaux sans uranium très enrichi; b) quel sont le coût et le plan de déclassement du réacteur national de recherche universel de Chalk River et quel est le plan de gestion des déchets de déclassement; c) combien d’argent le gouvernement épargnera-t-il en privatisant Énergie atomique du Canada Limitée (EACL); d) le gouvernement a-t-il un plan au cas où il ne respecterait pas son engagement de cesser d’ici 2016 d’utiliser de l’uranium très enrichi pour produire des isotopes médicaux; e) comment le gouvernement fera-t-il face à la série de coûts liés à la gestion à court, à moyen et à long terme des déchets de combustible nucléaire?
Q-14612 — September 12, 2013 — Ms. Duncan (Etobicoke North) — With respect to the chronic cerebrospinal venous insufficiency (CCSVI) clinical trial being undertaken by Dr. Traboulse: (a) what milestones are reportable to the government, (i) on what date(s) is reporting expected to occur, (ii) how will this information be communicated to patients, the medical community, and the general public; (b) on what date did each of the trial sites pass ethical review; (c) on what date did recruitment of patients begin for each of the trial sites; (d) how many patients with multiple sclerosis (MS) are being recruited for each site, and how is consistency in diagnosis and treatment being ensured across sites; (e) who is performing the diagnoses for CCSVI for each site, (i) how is the diagnosis being performed, including, but not limited to, ultrasound and venogram, (ii) how many diagnoses has each person undertaking the diagnosis at each site performed prior to the study, and by whom was each person trained; (f) who is performing the procedures for each site, (i) how is the procedure being performed, including, but not limited to, anesthetic, balloon size, (ii) how many procedures has each person undertaking the procedure at each site performed prior to the study, and by whom was each person trained; (g) what are the selection criteria for the trial, including, but not limited to, type of MS, Expanded Disability Status Scale (EDSS) score, venous abnormality/malformed valve/stenosis, mobility, (i) how do these criteria compare with the international literature, (ii) with how many international studies to date will the selection criteria be analytically comparable; (h) if both progressive and relapsing-remitting forms of MS are to be examined in the trial, how will statistical significance be ensured given that 50 of 100 patients will undergo a “sham” procedure, 25 patients will have a progressive form of the disease, and 25 will have a relapsing-remitting form of the disease, and will people with both primary progressive and secondary progressive forms of the disease be included, and if so, how will statistical significance be ensured; (i) given that research has shown numerous venous abnormalities in the head, neck, and chest of MS patients, (i) how will statistical significance be ensured if there are only a limited number of patients, but multiple types of venous or valvular abnormality, (ii) how will a venous stenosis be measured (e.g. diameter, size); (j) what outcomes will be measured, including, but not limited to, EDSS, Modified Fatigue Impact Scale (MFIS), Multiple Sclerosis Impact Scale (MSIS), and Multiple Sclerosis Quality of Life Inventory (MSQLI), and at what time scales; (k) will patient-reported quality of life scores be included, and if so, what is the specific methodology; (l) what specific follow-up care will patients undergoing the “sham” procedure and treatment receive, and at what specific time periods; (m) if patients received the “sham” procedure, within what time period will they receive treatment; (n) how will the results of this study be interpreted within the growing international body of research, (i) to how many studies will this study be compared, (ii) to how many studies will this study be directly comparable; (o) what long-term follow-up will those enrolled in the trial receive and for what time period; (p) what is the cost of the trial, and what are each of the partners contributing, including, but not limited to funding, equipment, expertise, pharmaceutical products; (q) what is the cost of each diagnosis, (i) what is the cost of each “sham” procedure, (ii) what is the cost of each procedure; and (r) who is overseeing the trial, (i) the safety of the patients, (ii) the integrity of the results? Q-14612 — 12 septembre 2013 — Mme Duncan (Etobicoke-Nord) — En ce qui concerne les essais cliniques menés par le Dr Traboulse sur l’insuffisance véneuse céphalorachidienne chronique (IVCC) : a) quelles avancées doivent être signalées au gouvernement, (i) à quelle(s) date(s) le signalement doit-il avoir lieu, (ii) comment cette information sera-t-elle communiquée aux patients, à la communauté médicale et au grand public; b) à quelle date chaque site d’essai a-t-il fait l’objet d’un examen éthique; c) à quelle date a-t-on commencé à recruter des patients pour chaque site d’essai; d) combien de patients atteints de sclérose en plaques (SP) sont recrutés pour chaque site, et comment l’uniformité en matière de diagnostic et de traitement est-elle garantie entre les sites; e) qui prononce le diagnostic d’IVCC à chaque site, (i) comment le diagnostic est-il établi, incluant, sans s’y limiter, ultrasons et phlébographie, (ii) combien de diagnostics a prononcé chaque personne qui prononce un diagnostic avant l’étude, et de qui cette personne a-t-elle reçu sa formation; f) qui exécute la procédure à chaque site, (i) comment la procédure est-elle exécutée, incluant, sans s’y limiter, anesthésie, taille du ballon, (ii) combien de procédures chaque personne qui exécute la procédure a-t-elle exécutées avant l’étude et de qui cette personne a-t-elle reçu sa formation; g) quels sont les critères de sélection pour l’essai, incluant, sans s’y limiter, type de SP, cote EDSS ("Expanded Disability Status Scale"), anomalie veineuse/malformation valvulaire/sténose, mobilité, (i) comment ces critères se comparent-ils à la littérature internationale, (ii) à combien d’études internationales à ce jour les critères de sélection seront-ils comparables sur le plan analytique; h) si les formes progressive et récurrente-rémittente de la SP sont toutes deux examinées dans l’essai, comment la signification statistique sera-t-elle garantie puisse que 50 des 100 patients suivront une pseudo procédure, 25 patients auront une forme progressive de la maladie et les 25 autres auront une forme récurrente-rémittente de la maladie, et les personnes atteintes de la forme progressive et de la forme récurrente-rémittente de SP seront-elles inclues et, le cas échéant, comment la signification statistique sera-t-elle garantie; i) puisque la recherche a montré diverses anomalies veineuses dans la tête, le cou et la poitrine de personnes atteintes de SP, (i) comment la signification statistique sera-t-elle garantie s’il n’y a qu’un nombre restreint de patients, mais plusieurs types d’anomalies veineuses ou valvulaires, (ii) comment une sténose veineuse sera-t-elle mesurée (p. ex. diamètre, taille); j) quels résultats seront mesurés, incluant, sans s’y limiter, EDSS, MFIS (« Modified Fatigue Impact Scale »), MSIS (« Multiple Sclerosis Impact Scale »), et le Questionnaire sur la qualité de vie de personnes atteintes de SP (QQVSP), et selon quelle échelle de temps; k) les indices de qualité de vie signalés par les patients seront-ils inclus et, le cas échéant, quelle est la méthode spécifique utilisée; l) quels soins de suivi en particulier recevront les patients qui auront fait l’objet d’une pseudo procédure, et selon quelle échelle de temps; m) pour les patients qui ont suivi la pseudo procédure, combien de temps après l’essai recevront-ils le traitement; n) comment les résultats de cette étude seront-ils interprétés par le corpus de recherche internationale grandissant, (i) à combien d’études cette étude sera-t-elle comparée, (ii) à combien d’études cette étude est-elle directement comparable; o) quel suivi à long terme sera prodigué aux personnes qui ont participé à l’essai et pendant combien de temps; p) quel est le coût de l’essai, quel est le nom des partenaires qui y contribuent, incluant, sans s’y limiter, le financement, le matériel, l’expertise, les produits pharmaceutiques ; q) quel est le coût de chaque diagnostic, (i) quel est le coût de chaque pseudo procédure, (ii) quel est le coût de chaque procédure ; r) qui supervise l’essai, (i) la sécurité des patients, (ii) l’intégrité des résultats?
Q-14622 — September 12, 2013 — Ms. Murray (Vancouver Quadra) — With regard to the Department of National Defence Jericho property in Vancouver, British Columbia, which has been declared surplus and identified as a “strategic disposal”: (a) when will the property be transferred to Canada Lands for disposal; (b) what are the processes, stages, and time frames for disposal; (c) what consultations will be conducted, including with the City of Vancouver, the Vancouver Community, First Nations (including the Musqueam, Squamish, and Tsleil-Waututh First Nations), and the general public; (d) what consultations have already taken place; and (e) are the lands of the former Kitsilano Coast Guard base implicated in the sale of the Jericho Lands and, if so, how? Q-14622 — 12 septembre 2013 — Mme Murray (Vancouver Quadra) — En ce qui concerne la propriété du ministère de la Défense nationale à Jericho (Colombie-Britannique) qui a été déclarée excédentaire et qui doit faire l’objet d’une « aliénation stratégique » : a) quand la propriété sera-t-elle transférée à la Société immobilière du Canada pour aliénation; b) quels sont les processus, les étapes et les échéanciers de l’aliénation; c) à quelles consultations procèdera-t-on, y compris avec la Ville de Vancouver, la communauté de Vancouver, les Premières Nations (dont celles des Musqueam, des Squamish et des Tsleil-Waututh) et le grand public; d) quelles consultations ont déjà eu lieu; e) les terres de l’ancienne base de la Garde côtière de Kitsilano sont-elles impliquée dans la vente des terres de Jericho et, si oui, de quelle façon?
Q-14632 — September 12, 2013 — Mr. Masse (Windsor West) — With regard to the automotive and manufacturing industry in Canada, has the government worked with any global automotive or manufacturing company to increase existing or to bring in new automotive investment in the form of new factories, products, or jobs, to Canada since 2006? Q-14632 — 12 septembre 2013 — M. Masse (Windsor-Ouest) — En ce qui concerne l’industrie automobile et manufacturière au Canada, le gouvernement a-t-il travaillé avec des entreprises internationales de cette industrie pour accroître les investissements dans l’industrie automobile ou en attirer de nouveaux sous la forme de nouvelles usines, de nouveaux produits ou de nouveaux emplois au Canada depuis 2006?
Q-14642 — September 12, 2013 — Ms. Foote (Random—Burin—St. George's) — With regard to search and rescue and Canadian Coast Guard vessels in Newfoundland and Labrador (NL): (a) does the government plan to replace or provide additional search and rescue lifeboats in Burin and Burgeo, NL, (i) if so, how many new lifeboats will be allocated to each town, (ii) when will the announcement take place, (iii) was the announcement scheduled to take place prior to the date referred to in (ii) at any time, (iv) what was the reason for changing the day of the announcement, (v) when will the boats be delivered, (vi) are there any delays in the delivery of the boats, (vii) if so, why are there delays in the delivery of the boats, (viii) does the government plan to replace or provide additional search and rescue lifeboats in other communities in Random-Burin-St. George’s, (ix) if so, which communities will have their lifeboats replaced or be provided with additional lifeboats, (x) when will the announcements for other communities take place, (xi) when will the lifeboats in these communities be delivered; and (b) on what date does the government plan to place the CCGS Sir Wilfred Grenfell on “lay-up”, (i) what is the reason for this measure, (ii) has the government consulted stakeholders on the impact to search and rescue of this measure, (iii) if so, which stakeholders were consulted, (iv) what were the positions of each stakeholder group on this measure, (v) how many hours will it take for the CCGS Sir Wilfred Grenfell to return to operational status in the event of an emergency, (vi) does the government intend to decommission the CCGS Sir Wilfred Grenfell, (vii) has there been any discussion about decommissioning the CCGS Sir Wilfred Grenfell, (viii) what tasks did the CCGS Sir Wilfred Grenfell perform, (ix) what is the government’s plan to replace this performance, (x) which vessels will be equipped to immediately respond to an oil spill after the CCGS Sir Wilfred Grenfell enters “lay-up”, (xi) which vessels will be equipped to immediately respond to major oil installation fires or fires on coastal and transatlantic vessels operating in water adjacent to the coast of NL after the CCGS Sir Wilfred Grenfell enters “lay-up”? Q-14642 — 12 septembre 2013 — Mme Foote (Random—Burin—St. George's) — En ce qui concerne les navires de sauvetage et les navires de la Garde côtière canadienne stationnés à Terre-Neuve-et-Labrador (T.-N.-L.): a) le gouvernement compte-t-il remplacer les bateaux de sauvetage stationnés à Burin et à Burgeo (T.-N.-L.) ou en augmenter le nombre, (i) si oui, combien de nouveaux bateaux de sauvetage seront affectés à chaque localité, (ii) quand en fera-t-on l’annonce, (iii) a-t-on envisagé à un moment donné d’en faire l’annonce avant la date visée en (ii), (iv) pourquoi a-t-on changé la date de l’annonce, (v) quand les bateaux seront-ils livrés, (vi) y a-t-il des retards dans la livraison des bateaux, (vii) si oui, quelle est la raison de ces retards, (viii) le gouvernement compte-t-il remplacer les bateaux de sauvetage stationnés dans d’autres localités de Random-Burin-St. George’s ou en augmenter le nombre, (ix) si oui, quelles localités verront leurs bateaux de sauvetage remplacés ou leur nombre augmenter, (x) quand en fera-t-on l’annonce, (xi) quand les bateaux de sauvetage de ces localités seront-ils livrés; b) à quelle date le gouvernement compte-t-il remplacer le NGCC Sir Wilfred Grenfell lorsqu’il sera « mis au repos », (i) quelle est la raison de cette mesure, (ii) le gouvernement a-t-il consulté les parties prenantes au sujet de l’impact de cette mesure sur les opérations de sauvetage, (iii) si oui, quelles parties prenantes a-t-il consultées, (iv) quelle est la position de chacune d’entre elles sur cette mesure, (v) combien d’heures le NGCC Sir Wilfred Grenfell mettra-t-il à redevenir opérationnel en cas d’urgence, (vi) le gouvernement compte-t-il désarmer le NGCC Sir Wilfred Grenfell, (vii) y a-t-il eu des discussions concernant le désarmement du NGCC Sir Wilfred Grenfell, (viii) de quelles tâches s’acquittait le NGCC Sir Wilfred Grenfell, (ix) comment le gouvernement entend-il assurer l’exécution de ces tâches, (x) quels navires seront équipés pour pouvoir intervenir immédiatement en cas de déversement pétrolier une fois le NGCC « mis au repos », (xi) quels navires seront équipés pour intervenir immédiatement en cas d’incendies à bord d’installations pétrolières ou de navires côtiers ou transatlantiques se trouvant au large de Terre-Neuve-et-Labrador une fois le NGCC Sir Wilfred Grenfell « mis au repos »?
Q-14652 — September 12, 2013 — Ms. Foote (Random—Burin—St. George's) — With regard to Ministers of the Crown speaking at the Economic Club of Canada, broken down by minister since 2006: (a) how many times did each minister speak; (b) what was the date of each speech; (c) what was the topic of each speech; (d) what were the costs of all travel and accommodations for the minister and any accompanying staff, broken down by speech and individual expense; (e) were there any votes in the House of Commons on the days of each speech, (i) what were the votes, (ii) what was the date of each vote; and (f) broken down by individual vote, did the Minister vote in each vote listed in (e)? Q-14652 — 12 septembre 2013 — Mme Foote (Random—Burin—St. George's) — En ce qui concerne les ministres de la Couronne ayant prononcé un discours devant le Club économique du Canada depuis 2006 : a) combien de fois chaque ministre a-t-il pris la parole; b) quelle était la date de chaque discours; c) quel était le sujet de chaque discours; d) à combien se sont élevés les frais de déplacement et d’hébergement du ministre et du personnel accompagnateur, ventilé par discours et dépenses individuelles; e) y a-t-il eu des votes à la Chambre des communes les jours où les discours ont été prononcés, (i) quels étaient les votes, (ii) quelle était la date de chaque vote; f) ventilé par vote individuel, le ministre a-t-il voté lors de chaque vote énuméré en e)?
Q-14662 — September 12, 2013 — Mr. Dewar (Ottawa Centre) — With regard to the property owned by Public Works and Government Services Canada (PWGSC) at 250 Lanark Ave in Ottawa: (a) is the property designated as surplus; (b) if so, is the property designated as surplus strategic or surplus routine; (c) does PWGSC intend to dispose of the property; (d) if so, what is the planned timeframe for the disposal of the property; (e) how is the green space at the property currently being used; (f) what are the reasons for restricting public access to the green space at the property? Q-14662 — 12 septembre 2013 — M. Dewar (Ottawa-Centre) — En ce qui concerne la propriété appartenant à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) au 250, avenue Lanark à Ottawa: a) la propriété est-elle jugée excédentaire; b) si oui, s’agit-il d’un bien courant ou stratégique; c) TPSGC a-t-il l’intention de vendre la propriété; d) si oui, quel est l’échéancier prévu pour la vente de la propriété; e) à quoi servent les espaces verts sur la propriété; f) quelles raisons sont invoquées pour interdire l’accès du public aux espaces verts sur la propriété?
Q-14672 — September 12, 2013 — Mr. Masse (Windsor West) — With regard to the Peace Bridge between Buffalo, New York and Fort Erie, Ontario: what has the government done and what is the government's plan to protect the governance structure, plaza and infrastructure, following recent unilateral actions taken by the New York State Government? Q-14672 — 12 septembre 2013 — M. Masse (Windsor-Ouest) — En ce qui concerne le pont de la Paix, qui relie Buffalo, dans l’État de New York, à Fort Erie, en Ontario : qu’a fait le gouvernement et qu’envisage-t-il de faire pour protéger la structure de gouvernance, le péage et l’infrastructure à la suite des mesures unilatérales prises récemment par le gouvernement de l’État de New York?
Q-14682 — September 12, 2013 — Mr. Bélanger (Ottawa—Vanier) — With regard to the Translation Bureau: (a) how many words were translated from French to English and from English to French for the years (i) 2009, (ii) 2010, (iii) 2011, (iv) 2012, (v) 2013; and (b) what was the Bureau’s baseline budget, how many permanent, term and contract employees did it have, and what amount did the various federal institutions allocate for translation in the years (i) 2009, (ii) 2010, (iii) 2011, (iv) 2012, (v) 2013? Q-14682 — 12 septembre 2013 — M. Bélanger (Ottawa—Vanier) — En ce qui concerne le Bureau de la traduction : a) combien y-a-t-il eu de mots traduits du français à l’anglais, ainsi que de l’anglais au français et cela pour les années (i) 2009, (ii) 2010, (iii) 2011, (iv) 2012, (v) 2013; b) quel est le budget de base du Bureau, le nombre d’employés permanents, temporaires et contractuels et quelle est l’allocation des différentes institutions fédérales pour la traduction et cela pour les années (i) 2009, (ii) 2010, (iii) 2011, (iv) 2012, (v) 2013?
Q-14692 — September 12, 2013 — Mr. Nantel (Longueuil—Pierre-Boucher) — With regard to the UNESCO Convention on the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions, on an annual basis: (a) what human and financial resources have been allocated to the Convention’s implementation since its ratification, for fiscal years (i) 2013-2014, (ii) 2014-2015; (b) what projects, groups and associations have received funding since its ratification; (c) has the Department of Canadian Heritage reviewed its policies to ensure they comply with the Convention; (d) what action does the government intend to take in 2013-2014 and 2014-2015 to implement the Convention; (e) how many meetings on the Convention have the government and the provinces held since its ratification; (f) how many UNESCO meetings on the Convention have Canadian delegates attended; (g) with regard to the Canada-Europe free-trade agreement, how many meetings between the Department of Canadian Heritage and the Department of Foreign Affairs, Trade and Development have been held to date? Q-14692 — 12 septembre 2013 — M. Nantel (Longueuil—Pierre-Boucher) — En ce qui concerne la mise en oeuvre de la Convention de l'UNESCO sur la promotion et protection de la diversité des expressions culturelles et sur une base annuelle : a) quelles sont les ressources humaines et financières allouées à la mise en oeuvre de la Convention depuis la ratification et pour les années (i) 2013-2014, (ii) 2014-2015; b) quels sont les projets, les groupes et les associations qui ont reçu du financement depuis la ratification; c) le ministère du Patrimoine canadien a-t-il revu ses politiques afin de s'assurer de leur conformité avec la Convention; d) quelles sont les actions que le gouvernement entend prendre en 2013-2014 et 2014-2015 pour mettre en oeuvre la Convention; e) combien de rencontres ont été tenues entre le gouvernement et les provinces au sujet de la Convention depuis sa ratification; f) à combien de rencontres de l'UNESCO portant sur la Convention des délégués canadiens ont participé; g) dans l'optique du traité libre-échange Canada-Europe, combien de rencontres ont été tenues entre le ministère du Patrimoine canadien et le ministère des affaires étrangères, commerce et développement jusqu'à ce jour?
Q-14702 — September 12, 2013 — Ms. Leslie (Halifax) — With respect to romance scams taking place in Canada: (a) how many romance scams are estimated to have taken place in Canada, broken down by year from 2006 to 2013 to date; (b) how much money is estimated to have been lost to romance scams, broken down by year from 2006 to 2013 to date; (c) how many romance scams are estimated to go unreported per year; (d) what resources have the RCMP dedicated towards this portfolio; (e) how many convictions have resulted from police investigations into romance scams; (f) what has the government done to educate the public about romance scams; (g) what avenues are available for Canadians to report romance scams; (h) what federal measures are in place to support the emotional and psychological wellbeing of romance scam victims; (i) what proportion of romance scam victims end up recovering their financial losses; and (j) what proportion of people convicted of fraud related to romance scams operated from within Canada? Q-14702 — 12 septembre 2013 — Mme Leslie (Halifax) — En ce qui concerne les arnaques sentimentales se produisant au Canada : a) à combien estime-t-on le nombre d’arnaques sentimentales s’étant produites au Canada, par année, de 2006 à 2013; b) à combien estime-t-on les sommes d’argent perdues par suite d’arnaques sentimentales, par année, de 2006 à 2013; c) à combien estime-t-on le nombre d’arnaques sentimentales qui ne sont pas signalées chaque année; d) de quelles ressources la GRC dispose-t-elle pour ce dossier; e) combien de déclarations de culpabilité ont-elles fait suite à des enquêtes policières; f) qu’a fait le gouvernement pour sensibiliser le public aux arnaques sentimentales; g) de quels moyens les Canadiens disposent-ils pour signaler les arnaques sentimentales; h) quelles sont les mesures fédérales pour appuyer le bien-être émotionnel et psychologique des victimes d’arnaques sentimentales; i) quelle proportion de victimes d’arnaques sentimentales finissent-elles par récupérer l’argent qu’elles ont perdu; j) quelle proportion de personnes reconnues coupables de fraude relative à des arnaques sentimentales se livraient-elles à leurs activités à partir du Canada?

Notices of Motions for the Production of Papers

Avis de motions portant production de documents

Business of Supply

Travaux des subsides

Opposition Motion Motion de l’opposition
September 12, 2013 — Mr. Scott (Toronto—Danforth) — That this House reaffirm its expressed will in support of the motion moved by Jack Layton on March 17, 2010 that, in the opinion of the House, the Prime Minister shall not advise the Governor General to prorogue any session of any Parliament for longer than seven calendar days without a specific resolution of this House of Commons to support such a prorogation. 12 septembre 2013 — M. Scott (Toronto—Danforth) — Que la Chambre réaffirme sa volonté, exprimée à l’appui de la motion proposée par Jack Layton le 17 mars 2010, portant que, de l’avis de la Chambre, le premier ministre ne recommande pas au gouverneur général de proroger la session d’une législature de plus de sept jours civils sans une résolution expresse de la Chambre des communes en ce sens.

Government Business

Affaires émanant du gouvernement

Private Members' Notices of Motions

Avis de motions émanant des députés

M-452 — September 12, 2013 — Mrs. Gallant (Renfrew—Nipissing—Pembroke) — That, in the opinion of the House, the Minister of Public Safety should, with the approval of the Governor-in-Council, amend Sections 117, 118, and 119 of the Firearms Act to establish a Firearms Experts Technical Committee to restore public confidence in the functions and operation of the Canadian Firearms Registration System; this committee shall assume any and all responsibilities regarding: (a) regulating the issuance of licences, registration certificates and authorizations, including regulations respecting the purposes for which they may be issued under any provision of this Act and prescribing the circumstances in which persons are or are not eligible to hold licences, (i) deeming permits to export goods, or classes of permits to export goods, that are issued under the Export and Import Permits Act to be authorizations to export for the purposes of this Act; (b) regulating the revocation of licences, registration certificates and authorizations; (c) prescribing the circumstances in which an individual does or does not need firearms (i) to protect the life of that individual or of other individuals, or (ii) for use in connection with his or her lawful profession or occupation; (d) regulating the use of firearms in target practice or target shooting competitions; (e) regulating (i) the establishment and operation of shooting clubs and shooting ranges, (ii) the activities that may be carried on at shooting clubs and shooting ranges, (iii) the possession and use of firearms at shooting clubs and shooting ranges, and (iv) the keeping and destruction of records in relation to shooting clubs and shooting ranges and members of those clubs and ranges; (f) regulating the establishment and maintenance of gun collections and the acquisition and disposal or disposition of firearms that form part or are to form part of a gun collection; (g) regulating the operation of gun shows, the activities that may be carried on at gun shows and the possession and use of firearms at gun shows; (h) regulating the storage, handling, transportation, shipping, display, advertising and mail-order sale of firearms and restricted weapons and defining the expression “mail-order sale” for the purposes of this Act; (i) regulating the storage, handling, transportation, shipping, possession for a prescribed purpose, transfer, exportation or importation of (i) prohibited firearms, prohibited weapons, restricted weapons, prohibited devices and prohibited ammunition, or (ii) components or parts of prohibited firearms, prohibited weapons, restricted weapons, prohibited devices and prohibited ammunition; (j) regulating the possession and use of restricted weapons; (k) authorizing the possession at any place, or the manufacture or transfer, whether or not for consideration, or offer to manufacture or transfer, whether or not for consideration, of firearms, prohibited weapons, restricted weapons, prohibited devices, ammunition, prohibited ammunition and components and parts designed exclusively for use in the manufacture of or assembly into firearms, (i) respecting the importation or exportation of firearms, prohibited weapons, restricted weapons, prohibited devices, ammunition, prohibited ammunition and components and parts designed exclusively for use in the manufacture of or assembly into firearms, (ii) respecting the marking of firearms manufactured in Canada or imported into Canada and the removal, alteration, obliteration and defacing of those markings, (iii) respecting the confirmation of declarations and authorizations to transport for the purposes of paragraph 35(1)(d) of the Firearms Act, 1995, the confirmation of declarations for the purposes of paragraph 35.1(2)(d) of the Firearms Act, 1995 and the confirmation of authorizations to import for the purposes of paragraph 40(2)(e) of the Firearms Act, 1995; (l) regulating the storage, handling, transportation, shipping, acquisition, possession, transfer, exportation, importation, use and disposal or disposition of firearms, prohibited weapons, restricted weapons, prohibited devices, prohibited ammunition and explosive substances; (m) regulating the keeping and destruction of records in relation to firearms, prohibited weapons, restricted weapons, prohibited devices and prohibited ammunition; (n) regulating the keeping and destruction of records by businesses in relation to ammunition; (o) creating offences consisting of contraventions of the regulations made under paragraph (d), (e), (f), (g), (i), (j), (k.1), (k.2), (l), (m) or (n); (p) prescribing the fees that are to be paid to Her Majesty in right of Canada for licences, registration certificates, authorizations, approvals of transfers and importations of firearms and confirmations by customs officers of documents under this Act; (q) waiving or reducing the fees payable under paragraph (p) in such circumstances as may be specified in the regulations; (r) prescribing the charges that are to be paid to Her Majesty in right of Canada in respect of costs incurred by Her Majesty in right of Canada in storing goods that are detained by customs officers or in disposing of goods; (s) respecting the operation of the Canadian Firearms Registry; (t) regulating the sending or issuance of notices and documents in electronic or other form, including(i) the notices and documents that may be sent or issued in electronic or other form, (ii) the persons or classes of persons by whom they may be sent or issued, (iii) their signature in electronic or other form or their execution, adoption or authorization in a manner that pursuant to the regulations is to have the same effect for the purposes of this Act as their signature, and (iv) the time and date when they are deemed to be received; (u) respecting the manner in which any provision of this Act or the regulations applies to any of the aboriginal peoples of Canada, and adapting any such provision for the purposes of that application; and (v) shall be composed of the following members, 1) RCMP, 2) Ontario Forensic Centre, 3) four individuals appointed to the committee as civilian firearms experts. M-452 — 12 septembre 2013 — Mme Gallant (Renfrew—Nipissing—Pembroke) — Que, de l’avis de la Chambre, le ministre de la Sécurité publique devrait, avec l’approbation du gouverneur en conseil, modifier les articles 117, 118 et 119 de la Loi sur les armes à feu en vue d’établir un comité technique d’experts des armes à feu pour rétablir la confiance du public dans le Système canadien d'enregistrement des armes à feu et son fonctionnement; ce comité assumera toutes les responsabilités pour ce qui est de : a) régir la délivrance des permis, des certificats d’enregistrement et des autorisations, y compris les fins auxquelles ils peuvent être délivrés aux termes de la Loi et préciser les cas d’admissibilité ou d’inadmissibilité aux permis, (i) déclarer que les licences pour l’exportation de marchandises — ou catégories de telles licences — qui sont délivrées en vertu de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation sont réputées être des autorisations d’exportation pour l’application de la présente loi; b) régir la révocation des permis, des certificats d’enregistrement et des autorisations; c) préciser les cas dans lesquels un particulier peut avoir ou non besoin d’une arme à feu pour protéger sa vie ou celle d’autrui, ou pour usage dans le cadre d’une activité professionnelle légale; d) régir l’usage d’armes à feu pour le tir à la cible ou la participation à une compétition de tir; e) régir (i) la constitution et l’exploitation de clubs de tir et de champs de tir, (ii) les activités qui peuvent y être exercées, (iii) la possession et l’usage d’armes à feu dans leurs locaux, (iv) la tenue et la destruction de fichiers sur ces clubs et champs de tir ainsi que sur leurs membres; f) régir la constitution et la conservation de collections d’armes à feu ainsi que l’acquisition et l’aliénation ou la disposition d’armes à feu en faisant partie; g) régir les expositions d’armes à feu, les activités qui peuvent s’y dérouler et la possession et l’usage d’armes à feu dans leur cadre; h) régir l’entreposage, le maniement, le transport, l’expédition, l’exposition, la publicité et la vente postale des armes à feu et des armes à autorisation restreinte et la définition du terme « vente postale » pour l’application de la présente loi; i) régir l’entreposage, le maniement, le transport, l’expédition, la possession à des fins réglementaires, la cession, l’exportation et l’importation (i) d’armes à feu prohibées, d’armes prohibées, d’armes à autorisation restreinte, de dispositifs prohibés ou de munitions prohibées, (ii) d’éléments ou pièces d’armes à feu prohibées, d’armes prohibées, d’armes à autorisation restreinte, de dispositifs prohibés ou de munitions prohibées; j) régir la possession et l’usage d’armes à autorisation restreinte; k) prévoir l’autorisation, en ce qui concerne des armes à feu, des armes prohibées, des armes à autorisation restreinte, des dispositifs prohibés, des munitions, des munitions prohibées et des éléments ou pièces conçus exclusivement pour être utilisés dans la fabrication ou l’assemblage d’armes à feu, de la possession en tout lieu, de la fabrication ou la cession, la proposition de fabrication ou de cession, avec ou sans contrepartie, (i) régir l’importation ou l’exportation d’armes à feu, d’armes prohibées, d’armes à autorisation restreinte, de dispositifs prohibés, de munitions, de munitions prohibées et des éléments ou pièces conçus exclusivement pour être utilisés dans la fabrication ou l’assemblage d’armes à feu, (ii) régir le marquage des armes à feu fabriquées ou importées au Canada et l’enlèvement, la modification, l’oblitération et le maquillage des marques, (iii) régir l’attestation des déclarations et des autorisations de transport pour l’application de l’alinéa 35(1)d), l’attestation des déclarations pour l’application de l’alinéa 35.1(2)d) et l’attestation des autorisations d’importation pour l’application de l’alinéa 40(2); l) régir l’entreposage, le maniement, le transport, l’expédition, l’acquisition, la possession, la cession, l’exportation, l’importation, l’usage et l’aliénation ou la disposition d’armes à feu, d’armes prohibées, d’armes à autorisation restreinte, de dispositifs prohibés, de munitions prohibées et de substances explosives; m) régir la tenue et la destruction de registres ou fichiers sur les armes à feu, les armes prohibées, les armes à autorisation restreinte, les dispositifs prohibés et les munitions prohibées; n) régir la tenue et la destruction de registres ou fichiers par les entreprises en ce qui concerne les munitions; o) créer des infractions pour contravention des règlements pris en vertu des alinéas d), e), f), g), i), j), k.1), k.2), l), m) ou n); p) fixer les droits à payer à Sa Majesté du chef du Canada pour la délivrance des permis, des certificats d’enregistrement, des autorisations, des agréments de cession et d’importation d’armes à feu et des attestations par l’agent des douanes des documents prévus par la présente loi; q) fixer les cas et les modalités de dispense ou de réduction des droits à payer en application de l’alinéa p); r) fixer les droits à payer à Sa Majesté du chef du Canada pour les frais engagés par elle pour l’entreposage de marchandises retenues par des agents de douane ou pour leur disposition; s) régir le fonctionnement du Registre canadien des armes à feu; t) régir la transmission des avis et documents sur support électronique ou autre, notamment quant à leurs destinataires, aux personnes ou catégories de personnes qui peuvent l’effectuer et aux modalités de signature — ou de ce qui peut en tenir lieu — sur support électronique ou autre de ces avis ou documents, ainsi que la date et l’heure réputées de leur réception; u) prévoir selon quelles modalités et dans quelle mesure telles dispositions de la présente loi ou de ses règlements s’appliquent à tout peuple autochtone du Canada et adapter ces dispositions à cette application à cette application; v) sera composé de représentants 1) de la GRC, 2) du Centre des sciences judiciaires de l’Ontario, 3) de quatre spécialistes civils des armes à feu.

Private Members' Business

Affaires émanant des députés


2 Response requested within 45 days
2 Demande une réponse dans les 45 jours
ParlVU