PARLIAMENT of CANADA

Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 
 
1991, c. 46

Bank Act
Loi sur les banques
1991, ch. 46

233. The Bank Act is amended by adding the following after section 607:
233. La Loi sur les banques est modifiée par adjonction, après l’article 607, de ce qui suit :
Evidentiary privilege

608. (1) Prescribed supervisory information shall not be used as evidence in any civil proceedings and is privileged for that purpose.
608. (1) Les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont précisés par règlement ne peuvent servir de preuve dans aucune procédure civile et sont protégés à cette fin.
Privilège relatif à la preuve

No testimony or production

(2) No person shall by an order of any court, tribunal or other body be required in any civil proceedings to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information.
(2) Nul ne peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Témoignage ou production

Exceptions to subsection (1)

(3) Despite subsection (1),

(a) the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings; and

(b) an authorized foreign bank may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act or the Winding-up and Restructuring Act that are commenced by the authorized foreign bank, the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada.
(3) Malgré le paragraphe (1) :
Exceptions au paragraphe (1)

a) le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada peut, conformément aux éventuels règlements, utiliser comme preuve les renseignements visés à ce paragraphe dans toute procédure;

b) la banque étrangère autorisée peut, conformément aux éventuels règlements, les utiliser comme preuve dans toute procédure concernant l’application de la présente loi ou de la Loi sur les liquidations et les restructurations intentée par elle, le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada.

Exceptions to subsections (1) and (2)

(4) Despite subsections (1) and (2) and section 39.1 of the Office of the Superintendent of Financial Institutions Act, a court, tribunal or other body may, by order, require the Minister, the Superintendent or an authorized foreign bank to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information in any civil proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act that are commenced by the Minister, the Superintendent, the Attorney General of Canada or the authorized foreign bank.
(4) Malgré les paragraphes (1) et (2) et l’article 39.1 de la Loi sur le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministre, le surintendant ou la banque étrangère autorisée peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit concernant l’application de la présente loi intentée par le ministre, le surintendant, le procureur général du Canada ou la banque étrangère autorisée, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Exceptions aux paragraphes (1) et (2)

No waiver

(5) The disclosure of any prescribed supervisory information, other than under subsection (3) or (4), does not constitute a waiver of the privilege referred to in subsection (1).
(5) La communication, autrement que dans le cadre des paragraphes (3) ou (4), de renseignements visés au paragraphe (1) ne constitue pas une renonciation à la protection visée à ce paragraphe.
Non-renonciation

Regulations

(6) The Governor in Council may, for the purposes of subsection (3), make regulations respecting the circumstances in which prescribed supervisory information may be used as evidence.
(6) Pour l’application du paragraphe (3), le gouverneur en conseil peut prendre des règlements concernant les circonstances dans lesquelles les renseignements visés au paragraphe (1) peuvent servir de preuve.
Règlement

234. The Act is amended by adding the following after section 637:
234. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 637, de ce qui suit :
Evidentiary privilege

638. (1) Prescribed supervisory information shall not be used as evidence in any civil proceedings and is privileged for that purpose.
638. (1) Les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont précisés par règlement ne peuvent servir de preuve dans aucune procédure civile et sont protégés à cette fin.
Privilège relatif à la preuve

No testimony or production

(2) No person shall by an order of any court, tribunal or other body be required in any civil proceedings to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information.
(2) Nul ne peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Témoignage ou production

Exceptions to subsection (1)

(3) Despite subsection (1),

(a) the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings; and

(b) a bank may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act or the Winding-up and Restructuring Act that are commenced by the bank, the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada.
(3) Malgré le paragraphe (1) :
Exceptions au paragraphe (1)

a) le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada peut, conformément aux éventuels règlements, utiliser comme preuve les renseignements visés à ce paragraphe dans toute procédure;

b) la banque peut, conformément aux éventuels règlements, les utiliser comme preuve dans toute procédure concernant l’application de la présente loi ou de la Loi sur les liquidations et les restructurations intentée par elle, le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada.

Exceptions to subsections (1) and (2)

(4) Despite subsections (1) and (2) and section 39.1 of the Office of the Superintendent of Financial Institutions Act, a court, tribunal or other body may, by order, require the Minister, the Superintendent or a bank to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information in any civil proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act that are commenced by the Minister, the Superintend-ent, the Attorney General of Canada or the bank.
(4) Malgré les paragraphes (1) et (2) et l’article 39.1 de la Loi sur le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministre, le surintendant ou la banque peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit concernant l’application de la présente loi intentée par le ministre, le surintendant, le procureur général du Canada ou la banque, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Exceptions aux paragraphes (1) et (2)

No waiver

(5) The disclosure of any prescribed supervisory information, other than under subsection (3) or (4), does not constitute a waiver of the privilege referred to in subsection (1).
(5) La communication, autrement que dans le cadre des paragraphes (3) ou (4), de renseignements visés au paragraphe (1) ne constitue pas une renonciation à la protection visée à ce paragraphe.
Non-renonciation

Regulations

(6) The Governor in Council may, for the purposes of subsection (3), make regulations respecting the circumstances in which prescribed supervisory information may be used as evidence.
(6) Pour l’application du paragraphe (3), le gouverneur en conseil peut prendre des règlements concernant les circonstances dans lesquelles les renseignements visés au paragraphe (1) peuvent servir de preuve.
Règlement

235. The Act is amended by adding the following after section 956:
235. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 956, de ce qui suit :
Evidentiary privilege

956.1 (1) Prescribed supervisory information shall not be used as evidence in any civil proceedings and is privileged for that purpose.
956.1 (1) Les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont précisés par règlement ne peuvent servir de preuve dans aucune procédure civile et sont protégés à cette fin.
Privilège relatif à la preuve

No testimony or production

(2) No person shall by an order of any court, tribunal or other body be required in any civil proceedings to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information.
(2) Nul ne peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Témoignage ou production

Exceptions to subsection (1)

(3) Despite subsection (1),

(a) the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings; and

(b) a bank holding company may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act or the Winding-up and Restructuring Act that are commenced by the bank holding company, the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada.
(3) Malgré le paragraphe (1) :
Exceptions au paragraphe (1)

a) le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada peut, conformément aux éventuels règlements, utiliser comme preuve les renseignements visés à ce paragraphe dans toute procédure;

b) la société de portefeuille bancaire peut, conformément aux éventuels règlements, les utiliser comme preuve dans toute procédure concernant l’application de la présente loi ou de la Loi sur les liquidations et les restructurations intentée par elle, le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada.

Exceptions to subsections (1) and (2)

(4) Despite subsections (1) and (2) and section 39.1 of the Office of the Superintendent of Financial Institutions Act, a court, tribunal or other body may, by order, require the Minister, the Superintendent or a bank holding company to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information in any civil proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act that are commenced by the Minister, the Superintendent, the Attorney General of Canada or the bank holding company.
(4) Malgré les paragraphes (1) et (2) et l’article 39.1 de la Loi sur le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministre, le surintendant ou la société de portefeuille bancaire peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit concernant l’application de la présente loi intentée par le ministre, le surintendant, le procureur général du Canada ou la société de portefeuille bancaire, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Exceptions aux paragraphes (1) et (2)

No waiver

(5) The disclosure of any prescribed supervisory information, other than under subsection (3) or (4), does not constitute a waiver of the privilege referred to in subsection (1).
(5) La communication, autrement que dans le cadre des paragraphes (3) ou (4), de renseignements visés au paragraphe (1) ne constitue pas une renonciation à la protection visée à ce paragraphe.
Non-renonciation

Regulations

(6) The Governor in Council may, for the purposes of subsection (3), make regulations respecting the circumstances in which prescribed supervisory information may be used as evidence.
(6) Pour l’application du paragraphe (3), le gouverneur en conseil peut prendre des règlements concernant les circonstances dans lesquelles les renseignements visés au paragraphe (1) peuvent servir de preuve.
Règlement

1991, c. 47

Insurance Companies Act
Loi sur les sociétés d’assurances
1991, ch. 47

236. The Insurance Companies Act is amended by adding the following after section 672.1:
236. La Loi sur les sociétés d’assurances est modifiée par adjonction, après l’article 672.1, de ce qui suit :
Evidentiary privilege

672.2 (1) Prescribed supervisory information shall not be used as evidence in any civil proceedings and is privileged for that purpose.
672.2 (1) Les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont précisés par règlement ne peuvent servir de preuve dans aucune procédure civile et sont protégés à cette fin.
Privilège relatif à la preuve

No testimony or production

(2) No person shall by an order of any court, tribunal or other body be required in any civil proceedings to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information.
(2) Nul ne peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Témoignage ou production

Exceptions to subsection (1)

(3) Despite subsection (1),

(a) the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings; and

(b) a company, a society, a foreign company or a provincial company may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act or the Winding-up and Restructuring Act that are commenced by the company, the society, the foreign company, the provincial company, the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada.
(3) Malgré le paragraphe (1) :
Exceptions au paragraphe (1)

a) le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada peut, conformément aux éventuels règlements, utiliser comme preuve les renseignements visés à ce paragraphe dans toute procédure;

b) la société peut, conformément aux éventuels règlements, les utiliser comme preuve dans toute procédure concernant l’application de la présente loi ou de la Loi sur les liquidations et les restructurations intentée par elle, le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada.

Exceptions to subsections (1) and (2)

(4) Despite subsections (1) and (2) and section 39.1 of the Office of the Superintendent of Financial Institutions Act, a court, tribunal or other body may, by order, require the Minister, the Superintendent, a company, a society, a foreign company or a provincial company to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information in any civil proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act that are commenced by the Minister, the Superintendent, the Attorney General of Canada, the company, the society, the foreign company or the provincial company.
(4) Malgré les paragraphes (1) et (2) et l’article 39.1 de la Loi sur le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministre, le surintendant ou la société peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit concernant l’application de la présente loi intentée par le ministre, le surintendant, le procureur général du Canada ou la société, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Exceptions aux paragraphes (1) et (2)

No waiver

(5) The disclosure of any prescribed supervisory information, other than under subsection (3) or (4), does not constitute a waiver of the privilege referred to in subsection (1).
(5) La communication, autrement que dans le cadre des paragraphes (3) ou (4), de renseignements visés au paragraphe (1) ne constitue pas une renonciation à la protection visée à ce paragraphe.
Non-renonciation

Regulations

(6) The Governor in Council may, for the purposes of subsection (3), make regulations respecting the circumstances in which prescribed supervisory information may be used as evidence.
(6) Pour l’application du paragraphe (3), le gouverneur en conseil peut prendre des règlements concernant les circonstances dans lesquelles les renseignements visés au paragraphe (1) peuvent servir de preuve.
Règlement

237. The Act is amended by adding the following after section 999:
237. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 999, de ce qui suit :
Evidentiary privilege

999.1 (1) Prescribed supervisory information shall not be used as evidence in any civil proceedings and is privileged for that purpose.
999.1 (1) Les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont précisés par règlement ne peuvent servir de preuve dans aucune procédure civile et sont protégés à cette fin.
Privilège relatif à la preuve

No testimony or production

(2) No person shall by an order of any court, tribunal or other body be required in any civil proceedings to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information.
(2) Nul ne peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Témoignage ou production

Exceptions to subsection (1)

(3) Despite subsection (1),

(a) the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings; and

(b) an insurance holding company may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act or the Winding-up and Restructuring Act that are commenced by the insurance holding company, the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada.
(3) Malgré le paragraphe (1) :
Exceptions au paragraphe (1)

a) le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada peut, conformément aux éventuels règlements, utiliser comme preuve les renseignements visés à ce paragraphe dans toute procédure;

b) la société de portefeuille d’assurances peut, conformément aux éventuels règlements, les utiliser comme preuve dans toute procédure concernant l’application de la présente loi ou de la Loi sur les liquidations et les restructurations intentée par elle, le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada.

Exceptions to subsections (1) and (2)

(4) Despite subsections (1) and (2) and section 39.1 of the Office of the Superintendent of Financial Institutions Act, a court, tribunal or other body may, by order, require the Minister, the Superintendent or an insurance holding company to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information in any civil proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act that are commenced by the Minister, the Superintendent, the Attorney General of Canada or the insurance holding company.
(4) Malgré les paragraphes (1) et (2) et l’article 39.1 de la Loi sur le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministre, le surintendant ou la société de portefeuille d’assurances peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit concernant l’application de la présente loi intentée par le ministre, le surintendant, le procureur général du Canada ou la société de portefeuille d’assurances, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Exceptions aux paragraphes (1) et (2)

No waiver

(5) The disclosure of any prescribed supervisory information, other than under subsection (3) or (4), does not constitute a waiver of the privilege referred to in subsection (1).
(5) La communication, autrement que dans le cadre des paragraphes (3) ou (4), de renseignements visés au paragraphe (1) ne constitue pas une renonciation à la protection visée à ce paragraphe.
Non-renonciation

Regulations

(6) The Governor in Council may, for the purposes of subsection (3), make regulations respecting the circumstances in which prescribed supervisory information may be used as evidence.
(6) Pour l’application du paragraphe (3), le gouverneur en conseil peut prendre des règlements concernant les circonstances dans lesquelles les renseignements visés au paragraphe (1) peuvent servir de preuve.
Règlement

1991, c. 48

Cooperative Credit Associations Act
Loi sur les associations coopératives de crédit
1991, ch. 48

238. The Cooperative Credit Associations Act is amended by adding the following after section 435.1:
238. La Loi sur les associations coopératives de crédit est modifiée par adjonction, après l’article 435.1, de ce qui suit :
Evidentiary privilege

435.2 (1) Prescribed supervisory information shall not be used as evidence in any civil proceedings and is privileged for that purpose.
435.2 (1) Les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont précisés par règlement ne peuvent servir de preuve dans aucune procédure civile et sont protégés à cette fin.
Privilège relatif à la preuve

No testimony or production

(2) No person shall by an order of any court, tribunal or other body be required in any civil proceedings to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information.
(2) Nul ne peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Témoignage ou production

Exceptions to subsection (1)

(3) Despite subsection (1),

(a) the Minister, the Superintendent or the Attorney General of Canada may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings; and

(b) an association may, in accordance with the regulations, if any, use prescribed supervisory information as evidence in any proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act or the Winding-up and Restructuring Act that are commenced by the association, the Minister, the Superintend-ent or the Attorney General of Canada.
(3) Malgré le paragraphe (1) :
Exceptions au paragraphe (1)

a) le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada peut, conformément aux éventuels règlements, utiliser comme preuve les renseignements visés à ce paragraphe par règlement dans toute procédure;

b) l’association peut, conformément aux éventuels règlements, les utiliser comme preuve dans toute procédure concernant l’application de la présente loi ou de la Loi sur les liquidations et les restructurations intentée par elle, le ministre, le surintendant ou le procureur général du Canada.

Exceptions to subsections (1) and (2)

(4) Despite subsections (1) and (2) and section 39.1 of the Office of the Superintendent of Financial Institutions Act, a court, tribunal or other body may, by order, require the Minister, the Superintendent or an association to give oral testimony or to produce any document relating to any prescribed supervisory information in any civil proceedings in relation to the administration or enforcement of this Act that are commenced by the Minister, the Superintend-ent, the Attorney General of Canada or the association.
(4) Malgré les paragraphes (1) et (2) et l’article 39.1 de la Loi sur le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministre, le surintendant ou l’association peut être tenu, par ordonnance d’un tribunal ou d’un autre organisme, dans quelque procédure civile que ce soit concernant l’application de la présente loi intentée par le ministre, le surintendant, le procureur général du Canada ou l’association, de faire une déposition orale ou de produire un document ayant trait aux renseignements visés au paragraphe (1).
Exceptions aux paragraphes (1) et (2)

No waiver

(5) The disclosure of any prescribed supervisory information, other than under subsection (3) or (4), does not constitute a waiver of the privilege referred to in subsection (1).
(5) La communication, autrement que dans le cadre des paragraphes (3) ou (4), de renseignements visés au paragraphe (1) ne constitue pas une renonciation à la protection visée à ce paragraphe.
Non-renonciation

Regulations

(6) The Governor in Council may, for the purposes of subsection (3), make regulations respecting the circumstances in which prescribed supervisory information may be used as evidence.
(6) Pour l’application du paragraphe (3), le gouverneur en conseil peut prendre des règlements concernant les circonstances dans lesquelles les renseignements visés au paragraphe (1) peuvent servir de preuve.
Règlement

Transitional Provisions
Dispositions transitoires
Retroactivity — section 504 of Trust and Loan Companies Act

239. Section 504 of the Trust and Loan Companies Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
239. L’article 504 de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 504 de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt

Retroactivity — section 608 of Bank Act

240. Section 608 of the Bank Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
240. L’article 608 de la Loi sur les banques s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 608 de la Loi sur les banques

Retroactivity — section 638 of Bank Act

241. Section 638 of the Bank Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
241. L’article 638 de la Loi sur les banques s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 638 de la Loi sur les banques

Retroactivity — section 956.1 of Bank Act

242. Section 956.1 of the Bank Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
242. L’article 956.1 de la Loi sur les banques s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 956.1 de la Loi sur les banques

Retroactivity — section 672.2 of Insurance Companies Act

243. Section 672.2 of the Insurance Companies Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
243. L’article 672.2 de la Loi sur les sociétés d’assurances s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 672.2 de la Loi sur les sociétés d’assurances

Retroactivity — section 999.1 of Insurance Companies Act

244. Section 999.1 of the Insurance Companies Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
244. L’article 999.1 de la Loi sur les sociétés d’assurances s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 999.1 de la Loi sur les sociétés d’assurances

Retroactivity — section 435.2 of Cooperative Credit Associations Act

245. Section 435.2 of the Cooperative Credit Associations Act applies to information referred to in that section that has been used or in relation to which oral testimony has been given or a document has been produced, before the day on which this Division comes into force, in any civil proceedings in respect of which a final decision has not been made before that day.
245. L’article 435.2 de la Loi sur les associations coopératives de crédit s’applique aux renseignements visés à cet article qui ont été utilisés ou à l’égard desquels une déposition orale a été faite ou un document a été produit, avant la date d’entrée en vigueur de la présente section, dans une procédure civile à l’égard de laquelle aucune décision finale n’a été rendue avant cette date.
Rétroactivité : article 435.2 de la Loi sur les associations coopératives de crédit

Regulations apply — section 504 of Trust and Loan Companies Act

246. The regulations made under paragraph 531(1)(a) of the Trust and Loan Companies Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 503.1 of that Act apply for the purposes of section 504 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 504 are in force.
246. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 531(1)a) de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt pour l’application de l’article 503.1 de cette loi s’appliquent à l’article 504 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 504 soient en vigueur.
Application des règlements : article 504 de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt

Regulations apply — section 608 of Bank Act

247. The regulations made under paragraph 978(1)(a) of the Bank Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 607 of that Act apply for the purposes of section 608 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 608 are in force.
247. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 978(1)a) de la Loi sur les banques pour l’application de l’article 607 de cette loi s’appliquent à l’article 608 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 608 soient en vigueur.
Application des règlements : article 608 de la Loi sur les banques

Regulations apply — section 638 of Bank Act

248. The regulations made under paragraph 978(1)(a) of the Bank Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 637 of that Act apply for the purposes of section 638 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 638 are in force.
248. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 978(1)a) de la Loi sur les banques pour l’application de l’article 637 de cette loi s’appliquent à l’article 638 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 638 soient en vigueur.
Application des règlements : article 638 de la Loi sur les banques

Regulations apply — section 956.1 of Bank Act

249. The regulations made under paragraph 978(1)(a) of the Bank Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 956 of that Act apply for the purposes of section 956.1 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 956.1 are in force.
249. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 978(1)a) de la Loi sur les banques pour l’application de l’article 956 de cette loi s’appliquent à l’article 956.1 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 956.1 soient en vigueur.
Application des règlements : article 956.1 de la Loi sur les banques

Regulations apply — section 672.2 of Insurance Companies Act

250. The regulations made under paragraph 1021(1)(a) of the Insurance Companies Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 672.1 of that Act apply for the purposes of section 672.2 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 672.2 are in force.
250. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 1021(1)a) de la Loi sur les sociétés d’assurances pour l’application de l’article 672.1 de cette loi s’appliquent à l’article 672.2 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 672.2 soient en vigueur.
Application des règlements : article 672.2 de la Loi sur les sociétés d’assurances

Regulations apply — section 999.1 of Insurance Companies Act

251. The regulations made under paragraph 1021(1)(a) of the Insurance Companies Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 999 of that Act apply for the purposes of section 999.1 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 999.1 are in force.
251. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 1021(1)a) de la Loi sur les sociétés d’assurances pour l’application de l’article 999 de cette loi s’appliquent à l’article 999.1 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 999.1 soient en vigueur.
Application des règlements : article 999.1 de la Loi sur les sociétés d’assurances

Regulations apply — section 435.2 of Cooperative Credit Associations Act

252. The regulations made under paragraph 463(1)(a) of the Cooperative Credit Associations Act that prescribe supervisory information for the purposes of section 435.1 of that Act apply for the purposes of section 435.2 of that Act until regulations made under that paragraph for the purposes of that section 435.2 are in force.
252. Les règlements précisant les renseignements relatifs à la supervision exercée par le surintendant qui sont pris en vertu de l’alinéa 463(1)a) de la Loi sur les associations coopératives de crédit pour l’application de l’article 435.1 de cette loi s’appliquent à l’article 435.2 de cette loi jusqu’à ce que des règlements pris en vertu de cet alinéa pour l’application de cet article 435.2 soient en vigueur.
Application des règlements : article 435.2 de la Loi sur les associations coopératives de crédit

Division 20
Section 20
Sick Leave and Disability Programs
Congés de maladie et programmes d’invalidité
Interpretation
Définitions et interprétation
Definitions

253. (1) The following definitions apply in this Division.
“application period”
« période d’application »

“application period” means the period of four years that begins on the effective date.
“effective date”
« date de mise en oeuvre »

“effective date” means the date specified in an order made under section 266 on which the short-term disability program becomes effective.
“employee”
« fonctionnaire »

“employee” means a person employed in the core public administration, other than a person referred to in any of paragraphs (b) to (g) and (j) of the definition “employee” in subsection 2(1) of the Public Service Labour Relations Act.
“short-term disability program”
« programme d’invalidité de courte durée »

“short-term disability program” means the program established under section 260.
253. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente section.
Définitions

« date de mise en oeuvre » La date de mise en oeuvre, fixée par décret pris en vertu de l’article 266, du programme d’invalidité de courte durée.
« date de mise en oeuvre »
effective date

« fonctionnaire » Personne employée dans l’administration publique centrale, à l’exception des personnes visées aux alinéas b) à g) et j) de la définition de « fonctionnaire » au paragraphe 2(1) de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique.
« fonctionnaire »
employee

« période d’application » La période de quatre ans débutant à la date de mise en oeuvre.
« période d’application »
application period

« programme d’invalidité de courte durée » Le programme établi en vertu de l’article 260.
« programme d’invalidité de courte durée »
short-term disability program

Same meaning

(2) Unless a contrary intention appears, words and expressions used in this Division have the same meaning as in the Public Service Labour Relations Act.
(2) Sauf indication contraire, les termes de la présente section s’entendent au sens de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique.
Terminologie

Sick Leave
Congés de maladie
Sick leave

254. (1) Despite the Public Service Labour Relations Act, the Treasury Board may, during the period that begins on a day to be fixed by order made under subsection (3) and that ends immediately before the effective date, in the exercise of its responsibilities under section 11.1 of the Financial Administration Act, establish terms and conditions of employment related to the sick leave of employees in any particular bargaining unit and modify any such term or condition that is established during that period.
254. (1) Malgré la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique, le Conseil du Trésor peut, dans l’exercice des attributions que lui confère l’article 11.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques et au cours de la période débutant à la date fixée par décret pris en vertu du paragraphe (3) et se terminant immédiatement avant la date de mise en oeuvre, établir les conditions d’emploi des fonctionnaires faisant partie d’une unité de négociation donnée en ce qui touche les congés de maladie et les modifier.
Congés de maladie

Clarification

(2) The terms and conditions of employment may include ones that are related to

(a) the number of hours of sick leave to which an employee is entitled in a fiscal year;

(b) the maximum number of hours of unused sick leave that an employee may carry over from one fiscal year to the next fiscal year; and

(c) the disposition of unused hours of sick leave that stand to an employee’s credit immediately before the effective date.
(2) Les conditions d’emploi peuvent notamment viser ce qui suit :
Précision

a) le nombre d’heures de congé de maladie auxquelles les fonctionnaires ont droit, par exercice;

b) le nombre maximal d’heures de congé de maladie non utilisées au cours d’un exercice que les fonctionnaires peuvent reporter au prochain exercice;

c) le sort des heures de congé de maladie non utilisées qui sont au crédit des fonctionnaires immédiatement avant la date de mise en oeuvre.

Order in council

(3) The Governor in Council may, by order made on the recommendation of the President of the Treasury Board, specify a day for the purposes of subsection (1).
(3) Le gouverneur en conseil peut, par décret pris sur la recommandation du président du Conseil du Trésor, fixer une date pour l’application du paragraphe (1).
Décret

Contractual language

255. Every term and condition of employment that is established or modified as permitted by section 254 must be drafted in a manner that permits its incorporation into a collective agreement or arbitral award that is binding on the employees in the bargaining unit.
255. Les conditions d’emploi établies ou modifiées en vertu de l’article 254 sont libellées de façon à pouvoir être incorporées à toute convention collective ou décision arbitrale liant les fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation.
Libellé

Incorporation into collective agreement and arbitral award

256. Every term and condition of employment that is established or modified as permitted by section 254 is deemed, on the effective date, to be incorporated, as it is drafted to comply with section 255, into any collective agreement or arbitral award that is binding on the employees in the bargaining unit and that is in force on that date. That term or condition applies despite any provision to the contrary in the collective agreement or arbitral award.
256. Les conditions d’emploi établies ou modifiées en vertu de l’article 254 sont réputées, à la date de mise en oeuvre, incorporées telles qu’elles sont libellées en application de l’article 255 à toute convention collective ou décision arbitrale liant les fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation qui est en vigueur à cette date et elles s’appliquent malgré toute disposition contraire de la convention collective ou de la décision arbitrale.
Incorporation aux conventions collectives et décisions arbitrales

Replacement of terms and conditions

257. Every term and condition of employment of the employees in the bargaining unit that is continued in force, on the effective date, by section 107 of the Public Service Labour Relations Act and that is inconsistent with a term or condition of employment that is established as permitted by section 254 in respect of those employees is, on the effective date, replaced by that term or condition, as it is drafted to comply with section 255.
257. Les conditions d’emploi des fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation qui sont maintenues en vigueur à la date de mise en oeuvre par l’effet de l’article 107 de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique et qui sont incompatibles avec les conditions d’emploi établies en vertu de l’article 254 à l’égard de ces fonctionnaires sont, à la date de mise en oeuvre, remplacées par ces conditions d’emploi, telles que celles-ci sont libellées en application de l’article 255.
Remplacement de conditions d’emploi

Provisions are of no effect — arbitral awards during application period

258. (1) If an arbitral award that is binding on the employees in the bargaining unit is made during the application period and it contains a provision that is inconsistent with the terms and conditions of employment related to sick leave that applied to those employees immediately before the day on which the arbitral award is made, that provision is of no effect in relation to any period during the application period.
258. (1) Sont inopérantes à l’égard de toute période comprise dans la période d’application les dispositions de toute décision arbitrale liant les fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation rendue au cours de la période d’application qui sont incompatibles avec les conditions d’emploi relatives aux congés de maladie qui s’appliquent à ces fonctionnaires immédiatement avant la date à laquelle la décision arbitrale est rendue.
Dispositions inopérantes : décisions arbitrales au cours de la période d’application

Application

(2) Subsection (1) applies only in respect of terms and conditions of employment that are established or modified as permitted by section 254 in respect of the employees in the bargaining unit.
(2) Les conditions d’emploi visées au paragraphe (1) sont celles qui sont établies et, le cas échéant, modifiées en vertu de l’article 254 à l’égard des fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation.
Application

Provisions are of no effect — arbitral awards after application period

259. (1) If an arbitral award that is binding on the employees in the bargaining unit is made after the expiry of the application period and it contains a provision that applies retroactively in relation to any period during the application period, any such provision that is inconsistent with the terms and conditions of employment related to sick leave that applied to those employees immediately before the expiry of the application period is of no effect in relation to that period during the application period.
259. (1) Sont inopérantes à l’égard de toute période comprise dans la période d’application les dispositions de toute décision arbitrale liant les fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation rendue après l’expiration de la période d’application qui s’appliquent rétroactivement à l’égard de cette période comprise dans la période d’application et qui sont incompatibles avec les conditions d’emploi relatives aux congés de maladie qui s’appliquent à ces fonctionnaires à l’expiration de la période d’application.
Dispositions inopérantes : décisions arbitrales après la période d’application

Application

(2) Subsection (1) applies only in respect of terms and conditions of employment that are established or modified as permitted by section 254 in respect of the employees in the bargaining unit.
(2) Les conditions d’emploi visées au paragraphe (1) sont celles qui sont établies et, le cas échéant, modifiées en vertu de l’article 254 à l’égard des fonctionnaires faisant partie de l’unité de négociation.
Application

Short-term Disability Program
Programme d’invalidité de courte durée
Establishment

260. (1) Despite the Public Service Labour Relations Act, the Treasury Board may, in the exercise of its powers under section 7.1 of the Financial Administration Act, establish a short-term disability program for employees in the bargaining units specified by order made by the Treasury Board, and for any other persons or classes of persons that the Treasury Board may designate, and take any measure necessary for that purpose. It may also, during the period that begins on the day on which the program is established and that ends on the expiry of the application period, and after taking into account the recommendations of the committee established under section 265, modify the program.
260. (1) Malgré la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique, le Conseil du Trésor peut, dans l’exercice des attributions que lui confère l’article 7.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques, établir un programme d’invalidité de courte durée pour les fonctionnaires faisant partie des unités de négociation précisées par décret du Conseil du Trésor ainsi que pour les autres personnes qu’il désigne, individuellement ou au titre de leur appartenance à telle catégorie de personnes, et prendre toute mesure nécessaire à cette fin; il peut en outre, au cours de la période débutant à la date de l’établissement du programme et se terminant à l’expiration de la période d’application, modifier ce programme après avoir tenu compte des recommandations faites par le comité constitué au titre de l’article 265.
Établissement

Time specification can be made

(2) The Treasury Board may specify a bargaining unit for the purposes of subsection (1) at the time it establishes the short-term disability program or at any time afterwards, and section 7.1 of the Financial Administration Act includes that power until the program is abolished or replaced.
(2) Le Conseil du Trésor peut préciser les unités de négociation pour l’application du paragraphe (1) au moment de l’établissement du programme et à tout moment par la suite, et l’article 7.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques comprend ce pouvoir jusqu’à ce que le programme soit aboli ou remplacé.
Moment de l’exercice du pouvoir de préciser

Deeming

(3) Every bargaining unit of employees that has not been specified by the Treasury Board for the purposes of subsection (1) before the effective date is deemed to have been specified by order of the Treasury Board made immediately before the effective date.
(3) Toute unité de négociation comprenant des fonctionnaires qui n’a pas été précisée par le Conseil du Trésor, pour l’application du paragraphe (1), avant la date de mise en oeuvre est réputée précisée par décret du Conseil du Trésor immédiatement avant cette date.
Unités réputées précisées

Mandatory contents

261. (1) The short-term disability program must provide for the following:

(a) the rate or rates of benefits and the period during which the rate, or each rate, as the case may be, applies;

(b) the maximum period for which benefits may be paid; and

(c) provisions respecting the case management services that are to be provided.
261. (1) Le programme d’invalidité de courte durée prévoit ce qui suit :
Contenu obligatoire

a) le taux ou les taux de prestations et la période à laquelle ils s’appliquent;

b) la période maximale à l’égard de laquelle des prestations peuvent être versées;

c) des dispositions relatives aux services de gestion de cas à fournir.

Optional contents

(2) The short-term disability program may provide for a period during which benefits under it are not to be paid and any other matter that the Treasury Board considers appropriate.
(2) Le programme d’invalidité de courte durée peut prévoir une période d’inadmissibilité aux prestations prévues par le programme et pourvoir à toute autre question que le Conseil du Trésor estime indiquée.
Contenu facultatif

Application of program

262. (1) The short-term disability program applies to the employees referred to in subsection 260(1), and to the other persons referred to in that subsection, during the application period despite

(a) any provision to the contrary of any collective agreement or arbitral award that is binding on those employees and that is in force on the effective date; and

(b) any terms and conditions of employment of those employees that are continued in force by section 107 of the Public Service Labour Relations Act and that are in force on the effective date.
262. (1) Le programme d’invalidité de courte durée s’applique, au cours de la période d’application, aux fonctionnaires visés au paragraphe 260(1) ainsi qu’aux autres personnes visées à ce paragraphe malgré :
Application du programme

a) toute disposition contraire de toute convention collective ou décision arbitrale liant ces fonctionnaires qui est en vigueur à la date de mise en oeuvre;

b) les conditions d’emploi de ces fonctionnaires qui sont maintenues en vigueur par l’effet de l’article 107 de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique et qui sont en vigueur à la date de mise en oeuvre.

Provisions are of no effect

(2) Every provision of any collective agreement that is entered into — and of any arbitral award that is made — on or after the effective date that is binding on employees referred to in subsection 260(1) and that is inconsistent with the program is of no effect during the application period.
(2) Les dispositions de toute convention collective conclue ou décision arbitrale liant les fonctionnaires visés au paragraphe 260(1) rendue à la date de mise en oeuvre ou après celle-ci qui sont incompatibles avec le programme sont inopérantes au cours de la période d’application.
Dispositions inopérantes

Program continues

(3) The short-term disability program continues to apply to employees referred to in subsection 260(1), and to the other persons referred to in that subsection, after the expiry of the application period and until the program is abolished or replaced.
(3) Le programme d’invalidité de courte durée continue de s’appliquer aux fonctionnaires visés au paragraphe 260(1) ainsi qu’aux autres personnes visées à ce paragraphe après l’expiration de la période d’application, jusqu’à son abolition ou son remplacement.
Continuation du programme

No retroactive application

263. No modification to the short-term disability program that is made by the Treasury Board in the exercise of its powers under section 7.1 of the Financial Administration Act after the expiry of the application period may, in relation to any period during the application period, retroactively affect the program.
263. Aucune modification apportée au programme d’invalidité de courte durée par le Conseil du Trésor après l’expiration de la période d’application dans l’exercice des attributions que lui confère l’article 7.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques ne peut, à l’égard de toute période comprise dans la période d’application, avoir d’effet rétroactif sur le programme.
Aucun effet rétroactif

Non-application

264. Subsection 7.1(2) of the Financial Administration Act does not apply in respect of the short-term disability program.
264. Le paragraphe 7.1(2) de la Loi sur la gestion des finances publiques ne s’applique pas à l’égard du programme d’invalidité de courte durée.
Non-application

Committee

265. (1) The Treasury Board must, on the effective date, establish a committee consisting of representatives of the employer and representatives of the bargaining agents for employees.
265. (1) Le Conseil du Trésor constitue, à la date de mise en oeuvre, un comité formé de représentants de l’employeur et des agents négociateurs représentant les fonctionnaires.
Comité

Purpose

(2) The purpose of the committee is to make joint recommendations regarding modifications to the short-term disability program, including modifications to

(a) membership in the program;

(b) the matters referred to in section 261;

(c) the conditions for continuing to receive benefits under the program; and

(d) the reasons for which benefits under the program may be denied.
(2) Le comité a pour mission de formuler des recommandations conjointes concernant la modification du programme d’invalidité de courte durée, notamment en ce qui touche :
Mission

a) l’adhésion au programme;

b) les questions visées à l’article 261;

c) les conditions du maintien de l’admissibilité aux prestations prévues par le programme;

d) les raisons pour lesquelles le versement de prestations peut être refusé.

Order — effective date

266. The Treasury Board may, by order made on the recommendation of the President of the Treasury Board, specify the date on which the short-term disability program becomes effective.
266. Le Conseil du Trésor peut, par décret pris sur la recommandation du président du Conseil du Trésor, fixer la date de mise en oeuvre du programme d’invalidité de courte durée.
Décret : date de mise en oeuvre

Long-term Disability Programs
Programmes d’invalidité de longue durée
Modifications

267. Despite the Public Service Labour Relations Act, the Treasury Board may, during the period that begins on the day on which the short-term disability program is established and that ends on the expiry of the application period, in the exercise of its powers under section 7.1 of the Financial Administration Act, modify any long-term disability program in respect of the period during which an employee is not entitled to be paid benefits under the program.
267. Malgré la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique, le Conseil du Trésor peut, dans l’exercice des attributions que lui confère l’article 7.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques et au cours de la période débutant à la date de l’établissement du programme d’invalidité de courte durée et se terminant à l’expiration de la période d’application, modifier tout programme d’invalidité de longue durée en ce qui touche la période d’inadmissibilité des fonctionnaires aux prestations prévues par ce programme.
Modifications

Application of modifications

268. (1) The modifications made as permitted by section 267 apply to employees during the application period despite

(a) every provision to the contrary of any collective agreement or arbitral award that is binding on the employees and that is in force on the effective date; and

(b) any terms and conditions of employment of the employees that are continued in force by section 107 of the Public Service Labour Relations Act and that are in force on the effective date.
268. (1) Les modifications faites en vertu de l’article 267 s’appliquent aux fonctionnaires au cours de la période d’application, malgré :
Application des modifications

a) toute disposition contraire de toute convention collective ou décision arbitrale liant les fonctionnaires qui est en vigueur à la date de mise en oeuvre;

b) les conditions d’emploi des fonctionnaires qui sont maintenues en vigueur par l’effet de l’article 107 de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique et qui sont en vigueur à la date de mise en oeuvre.

Provisions are of no effect

(2) Every provision of any collective agreement that is entered into — and of any arbitral award that is made — on or after the effective date that is inconsistent with any modifications that are made as permitted by section 267 is of no effect during the application period.
(2) Les dispositions de toute convention collective conclue ou décision arbitrale rendue à la date de mise en oeuvre ou après celle-ci qui sont incompatibles avec toute modification faite en vertu de l’article 267 sont inopérantes au cours de la période d’application.
Dispositions inopérantes

Provisions continue

(3) Every provision of any long-term disability program that is modified as permitted by section 267 continues to apply to employees after the expiry of the application period until the provision is struck out or replaced.
(3) Les dispositions du programme d’invalidité de longue durée qui sont modifiées en vertu de l’article 267 continuent de s’appliquer aux fonctionnaires après l’expiration de la période d’application jusqu’à leur suppression ou leur remplacement.
Continuation des dispositions modifiées

No retroactive application

269. No modification to a long-term disability program that is made by the Treasury Board in the exercise of its powers under section 7.1 of the Financial Administration Act after the expiry of the application period may, in relation to any period during the application period, retroactively affect the provisions of that program that are modified as permitted by section 267.
269. Aucune modification apportée à un programme d’invalidité de longue durée par le Conseil du Trésor après l’expiration de la période d’application dans l’exercice des attributions que lui confère l’article 7.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques ne peut, à l’égard de toute période comprise dans la période d’application, avoir d’effet rétroactif sur les dispositions de ce programme qui sont modifiées en vertu de l’article 267.
Aucun effet rétroactif

General
Dispositions générales
Right to bargain collectively

270. Subject to the other provisions of this Division, the right to bargain collectively under the Public Service Labour Relations Act is continued.
270. Sous réserve des autres dispositions de la présente section, le droit de négocier collectivement sous le régime de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique est maintenu.
Droit de négocier collectivement

Right to strike

271. Nothing in this Division affects the right to strike under the Public Service Labour Relations Act.
271. La présente section ne porte pas atteinte au droit de grève qui s’exerce sous le régime de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique.
Droit de grève

Amendments permitted

272. Nothing in this Division precludes the bargaining agents for employees who are bound by a collective agreement or arbitral award and the employer of those employees from amending, by agreement in writing, or from making a joint application to amend, any provision of the collective agreement or arbitral award, as the case may be, so long as the amendment is not contrary to this Division.
272. La présente section n’a pas pour effet d’empêcher les agents négociateurs représentant les fonctionnaires liés par une convention collective ou une décision arbitrale et l’employeur de ces derniers de modifier, par accord écrit — ou de présenter une demande conjointe en vue de modifier, selon cas — les dispositions de la convention ou de la décision, selon le cas, dans la mesure où la modification n’est pas incompatible avec la présente section.
Modifications autorisées

Exemption from Statutory Instruments Act

273. The Statutory Instruments Act does not apply to orders made under sections 254, 260 and 266. However, each of those orders must be published in the Canada Gazette.
273. La Loi sur les textes réglementaires ne s’applique pas aux décrets pris au titre des articles 254, 260 et 266. Toutefois, chacun de ces décrets doit être publié dans la Gazette du Canada.
Non-application de la Loi sur les textes réglementaires


ParlVU