PARLIAMENT of CANADA

Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 
 
Coming into Force
Entrée en vigueur
Order in council — Industrial Design Act

142. (1) Sections 102 to 113 come into force on a day to be fixed by order of the Governor in Council.
142. (1) Les articles 102 à 113 entrent en vigueur à la date fixée par décret.
Décret — Loi sur les dessins industriels

Order in council — Patent Act

(2) Sections 114 to 141 come into force on a day to be fixed by order of the Governor in Council.
(2) Les articles 114 à 141 entrent en vigueur à la date fixée par décret.
Décret — Loi sur les brevets

Division 2
Section 2
R.S., c. A-2

Aeronautics Act
Loi sur l’aéronautique
L.R., ch. A-2

143. The Aeronautics Act is amended by adding the following after section 4.3:
143. La Loi sur l’aéronautique est modifiée par adjonction, après l’article 4.3, de ce qui suit :
Ministerial order

4.31 (1) The Minister may make an order prohibiting the development or expansion of a given aerodrome or any change to the operation of a given aerodrome, if, in the Minister’s opinion, the proposed development, expansion or change is likely to adversely affect aviation safety or is not in the public interest.
4.31 (1) S’il estime que l’aménagement ou l’agrandissement d’un aérodrome donné ou un changement à son exploitation risque de compromettre la sécurité aérienne ou n’est pas dans l’intérêt public, le ministre peut prendre un arrêté pour l’interdire.
Arrêtés ministériels

Exemption

(2) An order under subsection (1) is exempt from examination, registration or publication under the Statutory Instruments Act.
(2) L’arrêté n’est pas soumis à l’examen, à l’enregistrement et à la publication prévus par la Loi sur les textes réglementaires.
Exemption

144. Section 4.9 of the Act is amended by adding the following after paragraph (k):
144. L’article 4.9 de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa k), de ce qui suit :
(k.1) the prohibition of the development or expansion of aerodromes or any change to the operation of aerodromes;
(k.2) the consultations that must be carried out by the proponent of an aerodrome before its development or by the operator of an aerodrome before its expansion or any change to its operation;
k.1) l’interdiction d’aménager ou d’agrandir des aérodromes ou d’apporter tout changement à leur exploitation;
k.2) les consultations que doivent mener les promoteurs d’aérodromes avant d’aménager un aérodrome ou par les exploitants d’aérodromes avant d’agrandir un aérodrome ou d’apporter tout changement à son exploitation;
Division 3
Section 3
Canadian High Arctic Research Station Act
Loi sur la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Enactment of Act
Édiction de la loi
Enactment

145. The Canadian High Arctic Research Station Act is enacted as follows:
145. Est édictée la Loi sur la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique, dont le texte suit :
Édiction

An Act to establish the Canadian High Arctic Research Station
Loi constituant la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Canadian High Arctic Research Station Act.
1. Loi sur la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique.
Titre abrégé

INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions

2. The following definitions apply in this Act.
“Arctic”
« Arctique »

“Arctic”, when used in relation to Canada, means those parts of Canada

(a) north of sixty degrees north latitude; or

(b) south of sixty degrees north latitude but north of the southern limit of the discontinuous permafrost zone.
“Board”
« conseil »

“Board” means the Board of Directors of CHARS.
“CHARS”
« SCREA »

“CHARS” means the Canadian High Arctic Research Station established by subsection 4(1).
“Minister”
« ministre »

“Minister” means the Minister designated under section 3.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.
Définitions

« Arctique » Dans le contexte canadien, les parties du Canada situées soit :
« Arctique »
Arctic

a) au nord du soixantième degré de latitude nord;

b) au sud du soixantième degré de latitude nord et au nord de la limite inférieure de la zone du pergélisol discontinu.

« conseil » Le conseil d’administration de la SCREA.
« conseil »
Board

« ministre » Le ministre désigné en vertu de l’article 3.
« ministre »
minister

« SCREA » La Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique constituée par le paragraphe 4(1).
« SCREA »
CHARS

DESIGNATION
DÉSIGNATION
Designation of Minister

3. The Governor in Council may, by order, designate any federal minister to be the Minister referred to in this Act.
3. Le gouverneur en conseil peut, par décret, désigner le ministre fédéral visé par le terme « ministre » figurant dans la présente loi.
Désignation du ministre

CHARS ESTABLISHED
CONSTITUTION
CHARS established

4. (1) A corporation is established to be called the Canadian High Arctic Research Station.
4. (1) Est constituée la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique, dotée de la personnalité morale.
Constitution de la SCREA

Agent of Her Majesty

(2) CHARS is for all its purposes an agent of Her Majesty in right of Canada and it may exercise its powers only as an agent of Her Majesty.
(2) La SCREA est mandataire de Sa Majesté du chef du Canada et ne peut exercer ses pouvoirs qu’à ce titre, dans le cadre de ses attributions.
Statut de la SCREA

PURPOSE
MISSION
Purpose

5. The purpose of CHARS is to

(a) advance knowledge of the Canadian Arctic in order to improve economic opportunities, environmental stewardship and the quality of life of its residents and all other Canadians;

(b) promote the development and dissemination of knowledge of the other circumpolar regions, including the Antarctic;

(c) strengthen Canada’s leadership on Arctic issues; and

(d) establish a hub for scientific research in the Canadian Arctic.
5. La SCREA a pour mission :
Mission

a) d’approfondir les connaissances sur l’Arctique canadien en vue d’améliorer les perspectives économiques, la gérance environnementale et la qualité de vie des personnes qui y résident et de tous les autres Canadiens;

b) de promouvoir le développement et la diffusion des connaissances relatives aux autres régions circumpolaires, y compris l’Antarctique;

c) de renforcer le leadership du Canada relativement aux enjeux touchant l’Arctique;

d) d’établir un centre névralgique de recherche scientifique dans l’Arctique canadien.

POWERS AND FUNCTIONS
POUVOIRS ET FONCTIONS
CHARS —functions

6. (1) In carrying out its purpose, CHARS is to

(a) undertake scientific research and develop technology;

(b) plan, direct, manage and implement programs and projects relating to scientific research and the development of technology;

(c) promote the testing, application, transfer, diffusion and commercialization of technology;

(d) encourage integration across disciplines and activities;

(e) publish and disseminate studies, reports and other documents;

(f) complement national and international networks of expertise and of facilities; and

(g) perform any other functions that the Minister assigns to it.
6. (1) Il incombe à la SCREA, dans le cadre de sa mission :
Fonctions de la SCREA

a) d’effectuer des recherches scientifiques et de développer des technologies;

b) de concevoir, de diriger, de gérer et de mettre en oeuvre des programmes et projets liés à des recherches scientifiques et au développement de technologies;

c) de promouvoir la mise à l’essai, l’application, le transfert, la diffusion et la commercialisation de technologies;

d) d’encourager l’intégration des disciplines et des activités;

e) de publier et de diffuser des études, des rapports ou d’autres documents;

f) de compléter des réseaux nationaux et internationaux d’expertise et d’installations;

g) d’exercer toute autre fonction que lui confère le ministre.

CHARS —powers

(2) In carrying out its purpose, CHARS may

(a) construct, manage and operate research facilities and systems;

(b) spend any money that it receives through the conduct of its operations, in the fiscal year in which the money is received or in subsequent fiscal years;

(c) provide services and facilities to any department, board or agency of the Government of Canada, or to any other government or any organization or person;

(d) make recoverable expenditures on behalf of any department, board or agency of the Government of Canada, or on behalf of any other government or any organization or person;

(e) license, assign, sell or otherwise make available, and receive fees, royalties and payment for, any patent, copyright, industrial design, trademark, trade secret or other similar property right held, controlled or administered by CHARS;

(f) enter into contracts, agreements, memo-randa of understanding or other arrangements in the name of Her Majesty in right of Canada or of CHARS;

(g) lease personal property or movables, acquire any money, securities or other personal property or movables, including by purchase, gift or bequest or legacy, and — subject to any terms of the acquisition — spend or invest the money or securities;

(h) acquire real property or immovables, have the administration, as defined in section 2 of the Federal Real Property and Federal Immovables Act, of the real property or immovables or acquire a licence as defined in section 2 of that Act;

(i) as lessor, lease any personal property or movables referred to in paragraph (g) or dispose by any means of property or movables acquired under that paragraph, subject to any terms on which the property or movables were acquired;

(j) subject to any terms on which the real property or immovables were acquired, dispose of any real property or immovables or give a licence as defined in section 2 of the Federal Real Property and Federal Immovables Act; and

(k) undertake any other activities that the Board considers conducive to the furtherance of CHARS’s purpose and to the performance of its functions and exercise of its powers.
(2) Elle peut, dans le cadre de sa mission :
Pouvoirs de la SCREA

a) construire, gérer et exploiter des installations et des systèmes de recherche;

b) employer, au cours de l’exercice où elle les reçoit ou d’un exercice ultérieur, les recettes provenant de ses activités;

c) fournir des services et permettre l’usage de ses installations à des ministères ou organismes fédéraux, à tout autre gouvernement ou organisme ou à des personnes;

d) engager des dépenses pour le compte de ministères ou organismes fédéraux, d’autres gouvernements ou organismes ou de personnes et recouvrer les sommes ainsi engagées;

e) rendre disponibles, notamment par octroi de licence, cession ou vente, les brevets, droits d’auteur, dessins industriels, marques de commerce, secrets industriels ou droits de propriété analogues détenus par elle ou placés sous son administration ou son contrôle et recevoir des redevances, droits et paiements à cet égard;

f) conclure des contrats, accords, ententes ou autres arrangements sous le nom de Sa Majesté du chef du Canada ou en son propre nom;

g) louer des biens meubles ou personnels, acquérir, notamment par achat, donation ou legs, des valeurs mobilières ou autres biens meubles ou personnels — notamment sous forme d’argent — et employer ou investir cette somme d’argent et ces valeurs mobilières aux conditions dont est assortie cette acquisition;

h) acquérir des immeubles ou des biens réels, en avoir la gestion au sens de l’article 2 de la Loi sur les immeubles fédéraux et les biens réels fédéraux ou acquérir des permis au sens de cet article;

i) à titre de locateur, louer des biens meubles ou personnels visés à l’alinéa g) ou en disposer par tout moyen aux conditions dont est assortie leur acquisition;

j) disposer d’immeubles et de biens réels ou octroyer des permis, au sens de l’article 2 de la Loi sur les immeubles fédéraux et les biens réels fédéraux, aux conditions dont est assortie leur acquisition;

k) effectuer toute autre activité que le conseil estime utile à la réalisation de sa mission et à l’exercice de ses attributions.

Approval of Governor in Council

(3) Despite paragraphs (2)(h) and (j), CHARS may acquire or dispose of real property or immovables, and interests in real property or immovable real rights, only with the approval of the Governor in Council.
(3) La SCREA ne peut toutefois, sans l’approbation du gouverneur en conseil, acquérir ou disposer des immeubles ou biens réels visés aux alinéas (2)h) ou j) ainsi que des intérêts sur des biens réels ou des droits réels immobiliers.
Approbation du gouverneur en conseil

Exception

(4) Subsection (3) does not apply to any

(a) acquisition or disposition by lease;

(b) acquiring or giving of a licence as defined in section 2 of the Federal Real Property and Federal Immovables Act; or

(c) disposition to a public utility or a municipality of easements or servitudes or other interests in real property or immovable real rights if the disposition is necessary for the utility or municipality to carry out its activities, including the construction or maintenance of a public work.
(4) Le paragraphe (3) ne s’applique pas à ce qui suit :
Exception

a) l’acquisition ou la disposition par location;

b) l’acquisition ou l’octroi de permis au sens de l’article 2 de la Loi sur les immeubles fédéraux et les biens réels fédéraux;

c) la disposition d’une servitude ou de tout autre intérêt sur un bien réel ou droit réel immobilier à une municipalité ou à un service d’utilité publique, si elle est nécessaire pour l’exercice de leurs activités, notamment la construction ou le maintien d’ouvrages publics.

Minister

7. (1) The Minister may refer matters relating to Arctic science and technology to CHARS for its consideration.
7. (1) Le ministre peut soumettre à l’examen de la SCREA toute question se rapportant aux sciences et aux technologies dans l’Arctique.
Ministre

Advice

(2) CHARS must advise the Minister in respect of any matter that is referred to it under subsection (1).
(2) La SCREA conseille le ministre sur ces questions.
Conseils

Reports

(3) The Minister may require CHARS to provide him or her with reports on its activities and operations, and may make such a report available to the public.
(3) Le ministre peut exiger de la SCREA qu’elle lui fournisse des rapports sur ses activités et son fonctionnement et mettre ceux-ci à la disposition du public.
Rapports

BOARD OF DIRECTORS
CONSEIL D’ADMINISTRATION
Oversight of CHARS

8. (1) The organization and administration of CHARS are to be overseen by a Board of Directors consisting of nine members, including a Chairperson and a Vice-chairperson. The members of the Board are to be appointed by the Governor in Council to hold office on a part-time basis.
8. (1) L’organisation et l’administration de la SCREA sont placées sous la surveillance d’un conseil d’administration composé de neuf administrateurs — dont son président et son vice-président — nommés à temps partiel par le gouverneur en conseil.
Surveillance de la SCREA

Approval of plans and budgets

(2) The Board’s oversight function includes approving CHARS’s science and technology plan as well as annual workplans and budgets referred to in subsection 17(2).
(2) Dans le cadre de ses fonctions de surveillance, le conseil approuve le plan de la SCREA en matière de sciences et de technologie, de même que les plans de travail et les budgets annuels visés au paragraphe 17(2).
Approbation de plans et budgets

Qualifications of members

(3) Persons appointed to the Board must have knowledge or experience that will assist CHARS in carrying out its purpose, having regard to the ethnic, linguistic and regional diversity of Canada’s Arctic.
(3) Les administrateurs doivent posséder les connaissances ou l’expérience propres à aider la SCREA à réaliser sa mission. La composition du conseil tient compte de la diversité ethnique, linguistique et régionale de l’Arctique canadien.
Conditions de nomination

Terms of office

9. (1) Members of the Board are appointed to hold office during pleasure for terms of up to five years.
9. (1) Les administrateurs sont nommés à titre amovible pour des mandats respectifs d’au plus cinq ans.
Durée du mandat

Reappointment

(2) A member of the Board is eligible for reappointment for a second term of office in the same or another capacity.
(2) Leur mandat ne peut être reconduit qu’une seule fois à des fonctions identiques ou non.
Reconduction du mandat

Remuneration

10. Members of the Board are to be paid the remuneration that is fixed by the Governor in Council.
10. Les administrateurs reçoivent la rémunération fixée par le gouverneur en conseil.
Rémunération

Expenses

11. Members of the Board are entitled to be paid reasonable travel and living expenses while absent from their ordinary place of residence in the course of their duties under this Act.
11. Les administrateurs ont droit aux frais de déplacement et de séjour entraînés par l’accomplissement, hors de leur lieu de résidence habituel, des fonctions qui leur sont conférées en application de la présente loi.
Indemnités

CHAIRPERSON
PRÉSIDENT DU CONSEIL
Chairperson’s role

12. The Chairperson presides over meetings of the Board and performs any other duties that are assigned by the Board.
12. Le président du conseil préside les réunions du conseil et exerce les autres fonctions qui lui sont conférées par celui-ci.
Rôle

Acting Chairperson

13. In the event of the absence or incapacity of the Chairperson, or a vacancy in that office, the Vice-chairperson acts as Chairperson.
13. En cas d’absence ou d’empêchement du président du conseil ou de vacance de son poste, l’intérim est assuré par le vice-président du conseil.
Intérim

PRESIDENT OF CHARS
PRÉSIDENT DE LA SCREA
Appointment of President

14. (1) The President of CHARS is to be appointed by the Governor in Council to hold office during pleasure on a full-time basis for a term of up to five years.
14. (1) Le président de la SCREA est nommé à titre amovible et à temps plein par le gouverneur en conseil pour un mandat d’au plus cinq ans.
Nomination

Reappointment

(2) The President is eligible for reappointment for one or more further terms of office.
(2) Le mandat du président de la SCREA peut être reconduit.
Reconduction du mandat

Remuneration

15. The President is to be paid the remuneration that is fixed by the Governor in Council.
15. Le président de la SCREA reçoit la rémunération fixée par le gouverneur en conseil.
Rémunération

Expenses

16. The President is entitled to be paid reasonable travel and living expenses while absent from his or her ordinary place of work in the course of his or her duties under this Act.
16. Le président de la SCREA a droit aux frais de déplacement et de séjour entraînés par l’accomplissement, hors de son lieu de travail habituel, des fonctions qui lui sont conférées en application de la présente loi.
Indemnités

President’s role

17. (1) The President is the chief executive officer of CHARS and is responsible for its day-to-day management and direction.
17. (1) Le président de la SCREA est le premier dirigeant de celle-ci et il assure la direction et la gestion de ses affaires courantes.
Rôle

Plans and budgets

(2) The President must submit to the Board for approval

(a) CHARS’s science and technology plan, which must be submitted at intervals of five years or less; and

(b) annual workplans and budgets.
(2) Il présente au conseil pour approbation le plan de la SCREA en matière de sciences et de technologie au moins tous les cinq ans, ainsi que les plans de travail et les budgets annuels.
Plans et budgets

Acting President

18. (1) In the event of the absence or incapacity of the President, or a vacancy in that office, the Board must appoint an employee of CHARS to act as President.
18. (1) En cas d’absence ou d’empêchement du président de la SCREA ou de vacance de son poste, le membre du personnel de la SCREA que le conseil désigne assure l’intérim.
Intérim

Maximum acting period

(2) However, the acting President may act as President for longer than 90 days only with the approval of the Governor in Council.
(2) L’intérim ne peut toutefois dépasser quatre-vingt-dix jours sans l’approbation du gouverneur en conseil.
Durée maximale

HUMAN RESOURCES
RESSOURCES HUMAINES
Authority

19. (1) CHARS has authority over all matters relating to human resources management, including the determination of the terms and conditions of employment of its employees.
19. (1) La SCREA a compétence dans la gestion de ses ressources humaines, notamment la détermination des conditions d’emploi des membres de son personnel.
Compétence

Supervision of CHARS employees

(2) The President is to exercise supervision over and direction of the activities of the employees of CHARS.
(2) Le président de la SCREA assure la direction des membres du personnel de la SCREA et en contrôle les activités.
Direction du personnel de la SCREA

Human resources management

20. CHARS may, in the exercise of its authority in relation to human resources management,

(a) determine its requirements with respect to human resources and provide for the allocation and effective utilization of human resources;

(b) provide for the classification of CHARS positions;

(c) determine and regulate the pay to which its employees are entitled for services rendered, the hours of work and leave of those employees and any related matters;

(d) determine and regulate the payments that may be made to its employees by way of reimbursement for travel or other expenses and by way of allowances in respect of expenses and conditions arising out of their employment; and

(e) take any other measures that CHARS considers necessary for effective human resources management.
20. La SCREA peut, dans l’exercice de sa compétence en matière de gestion des ressources humaines :
Gestion des ressources humaines

a) déterminer ses besoins en matière de ressources humaines et assurer la répartition et la bonne utilisation de ses effectifs;

b) pourvoir à la classification des postes;

c) déterminer et réglementer les traitements auxquels ont droit les membres du personnel, leurs horaires et leurs congés, ainsi que les questions connexes;

d) déterminer et réglementer les indemnités à verser aux membres du personnel soit pour des frais de déplacement ou autres, soit pour des dépenses ou en raison de circonstances liées à leur emploi;

e) prendre toute autre mesure qu’elle juge nécessaire à la bonne gestion des ressources humaines.

CHARS’s power to appoint

21. CHARS has the exclusive right and authority to appoint any employees that it considers necessary for carrying out its purpose.
21. La SCREA a compétence exclusive pour nommer le personnel qu’elle estime nécessaire à la réalisation de sa mission.
Pouvoirs d’embauche de la SCREA

Mobility to departments

22. (1) For the purpose of deployments or appointments made, or advertised internal appointment processes, under the Public Service Employment Act, employees of CHARS must be treated as if they were employees within the meaning of that Act and had the rights of recourse provided by that Act.
22. (1) En ce qui a trait aux processus de nomination interne annoncés, aux mutations et aux nominations prévus par la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, les membres du personnel de la SCREA sont traités comme s’ils étaient des fonctionnaires au sens de cette loi et avaient les mêmes recours qui y sont prévus.
Dotation au sein de la fonction publique

When deployments made subject to terms

(2) The Public Service Commission may, in consultation with the President of the Treasury Board, set terms and conditions for the deployment of CHARS’s employees to departments and agencies under the Public Service Employment Act if, in the opinion of the Commission, the principles governing CHARS’s staffing program are incompatible with those governing staffing under that Act.
(2) La Commission de la fonction publique peut, en consultation avec le président du Conseil du Trésor, assortir de modalités la mutation des membres du personnel de la SCREA à des ministères ou organismes sous le régime de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique si elle estime que les principes du programme de dotation de la SCREA sont incompatibles avec les principes régissant la dotation sous le régime de cette loi.
Modalités afférentes aux mutations

Mobility to CHARS

(3) When CHARS considers employees within the meaning of the Public Service Employment Act for employment within CHARS, it must treat them as if they were employees of CHARS and had the rights of recourse of CHARS’s employees.
(3) Lorsqu’elle les admet à postuler un emploi en son sein, la SCREA traite les fonctionnaires, au sens de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, comme s’ils étaient des membres de son personnel et avaient les mêmes recours que ceux-ci.
Dotation au sein de la SCREA

Public Service Commission review

23. The Public Service Commission may periodically review the compatibility of the principles governing CHARS’s staffing program with those governing staffing under the Public Service Employment Act and may report its findings in its annual report.
23. La Commission de la fonction publique peut vérifier périodiquement la compatibilité des principes du programme de dotation de la SCREA avec les principes régissant la dotation sous le régime de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique et faire état de ses conclusions dans son rapport annuel.
Vérification par la Commission de la fonction publique

Political activities

24. Part 7 of the Public Service Employment Act applies to the President and employees of CHARS. For the purposes of that Part, the President is deemed to be a deputy head as defined in subsection 2(1) of that Act and the employees of CHARS are deemed to be employees as defined in that subsection.
24. La partie 7 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique s’applique au président de la SCREA et aux membres de son personnel. Pour l’application de cette partie, le président de la SCREA est réputé être un administrateur général, au sens du paragraphe 2(1) de cette loi, et les membres du personnel de la SCREA, des fonctionnaires, au sens de ce paragraphe.
Activités politiques

OFFICES AND MEETINGS
BUREAUX ET RÉUNIONS
Head office and other offices

25. CHARS’s head office is to be in Cambridge Bay, Nunavut. The Board may establish other offices elsewhere in Canada that it considers necessary for carrying out CHARS’s purpose.
25. Le siège de la SCREA est situé à Cambridge Bay, au Nunavut. Le conseil peut aussi constituer des bureaux ailleurs au Canada s’il l’estime nécessaire à la réalisation de la mission de la SCREA.
Siège et autres bureaux

Meetings

26. (1) Subject to subsection (2), the Board must meet at least three times in each year at the times and places that the Chairperson selects.
26. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le conseil tient, aux date, heure et lieu fixés par son président, un minimum de trois réunions par an.
Réunions

Northern meetings

(2) At least one of the Board’s meetings in each year must be held at CHARS’s head office.
(2) Le conseil tient au moins une de ses réunions annuelles au siège de la SCREA.
Réunions dans le Nord

Committees

27. The Board may appoint advisory or other committees. Each committee must include at least one person who is a member of the Board.
27. Le conseil peut constituer des comités consultatifs ou autres composés d’au moins un administrateur.
Comités

BYLAWS
RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS
Bylaws

28. The Board may make bylaws for the administration, management and control of the property, business and activities of CHARS, including bylaws
28. Le conseil peut, par règlement administratif, régir l’administration, la gestion et le contrôle des biens et des activités de la SCREA; à cette fin, il peut notamment :
Règlements administratifs

(a) respecting the constitution of any committees appointed under section 27 and the roles and duties of those committees;
(b) fixing reasonable allowances or expenses for those appointed to a committee under section 27 who are not members of the Board; and
(c) respecting the procedure at meetings of the Board and its committees.
a) régir la constitution des comités visés à l’article 27 et leurs attributions;
b) fixer la rémunération et les indemnités à verser, le cas échéant, à ceux des membres de ces comités qui ne sont pas administrateurs;
c) régir la procédure à suivre pour ses réunions et celles de ses comités.
GENERAL
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Inventions

29. Despite section 9 of the Public Servants Inventions Act, the administration and control of any invention made by an officer or employee of CHARS and vested in Her Majesty by that Act, and any patent issued with respect to the invention, are vested in CHARS.
29. Malgré l’article 9 de la Loi sur les inventions des fonctionnaires, l’administration et le contrôle de toute invention faite par un dirigeant ou un employé de la SCREA et dévolue à Sa Majesté en application de cette loi, ainsi que tout brevet délivré à cet égard, sont attribués à la SCREA.
Inventions

Proceedings

30. Actions, suits or other legal proceedings in respect of any right or obligation acquired or incurred by CHARS on behalf of Her Majesty in right of Canada, whether in its name or in the name of Her Majesty, may be brought or taken by or against CHARS in the name of CHARS in any court that has jurisdiction with respect to the subject-matter of the claim.
30. À l’égard des droits et obligations qu’elle assume pour le compte de Sa Majesté du chef du Canada au nom de celle-ci ou en son propre nom, la SCREA peut ester en justice sous son propre nom devant les tribunaux compétents en la matière.
Actions en justice

Transitional Provisions
Dispositions transitoires
Definitions

146. The following definitions apply in this section and in sections 147 to 156.
“CHARS”
« SCREA »

“CHARS” means the Canadian High Arctic Research Station established by subsection 4(1) of the Canadian High Arctic Research Station Act, enacted by section 145.
“Commission”
« Commission »

“Commission” means the Canadian Polar Commission established by section 3 of the Canadian Polar Commission Act, as that section read immediately before section 169 comes into force.
146. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article et aux articles 147 à 156.
Définitions

« Commission » La Commission canadienne des affaires polaires constituée par l’article 3 de la Loi sur la Commission canadienne des affaires polaires, dans sa version antérieure à la date d’entrée en vigueur de l’article 169.
« Commission »
Commission

« SCREA » La Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique constituée par le paragraphe 4(1) de la Loi sur la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique, édictée par l’article 145.
« SCREA »
CHARS

Board of Directors of Commission

147. Despite subsection 8(1) of the Canadian High Arctic Research Station Act, enacted by section 145, the persons who, immediately before the day on which section 145 comes into force, held the office of Vice-Chairperson or other member of the Board of Directors of the Commission — other than the office of Chairperson of that Board —hold the office, beginning on that day, of Vice-chairperson or other member of the Board of Directors of CHARS, respectively, until the expiry of their appointment, their removal from office or their resignation.
147. Malgré le paragraphe 8(1) de la Loi sur la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique, édictée par l’article 145, le vice-président et les autres administrateurs du conseil d’administration de la Commission, sauf son président, qui sont en poste à la date d’entrée en vigueur de l’article 145 sont respectivement en poste à titre de vice-président et d’administrateurs du conseil d’administration de la SCREA à cette date, jusqu’à l’expiration de leur mandat, leur révocation ou leur démission.
Conseil d’administration de la Commission

Employment —Commission

148. Nothing in this Division is to be construed as affecting the status of any person who, immediately before the day on which section 145 comes into force, occupied a position in the Commission, except that the person, beginning on that day, occupies their position in CHARS.
148. La présente section ne change rien à la situation des personnes qui, à la date d’entrée en vigueur de l’article 145, occupaient un poste au sein de la Commission, à la différence près que, à compter de cette date, elles l’occupent au sein de la SCREA.
Employés — Commission

Employment — Arctic Science and Technology Directorate

149. Nothing in this Division is to be construed as affecting the status of any person who, immediately before the day on which this section comes into force, occupied a position in the portion of the Department of Indian Affairs and Northern Development known as the Arctic Science and Technology Directorate, except that the person, beginning on that day, occupies their position in CHARS.
149. La présente section ne change rien à la situation des personnes qui, à la date d’entrée en vigueur du présent article, occupaient un poste au sein du secteur du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien connu sous le nom de Direction des sciences et de la technologie sur l’Arctique, à la différence près que, à compter de cette date, ils l’occupent au sein de la SCREA.
Employés — Direction des sciences et de la technologie sur l’Arctique

Commission’s actions deemed CHARS’s

150. Everything done, or purported to have been done, by the Commission or its Board of Directors before the day on which section 145 comes into force is deemed, on that day, to have been done by CHARS or its Board of Directors, respectively.
150. Toute chose faite ou censée faite par la Commission ou son conseil d’administration avant la date d’entrée en vigueur de l’article 145 est réputée, à compter de cette date, avoir été faite par la SCREA ou son conseil d’administration.
Actions de la Commission réputés être celles de SCREA

References —Commission

151. Every reference to the Commission in any deed, contract, agreement or other document is, beginning on the day on which section 145 comes into force, to be read as a reference to CHARS unless the context otherwise requires.
151. Sauf indication contraire du contexte, dans tout contrat, acte, entente et autre document, toute mention de la Commission vaut, à compter de la date d’entrée en vigueur de l’article 145, mention de la SCREA.
Mentions — Commission

Transfer of rights, property and obligations— Commission

152. All rights, personal property or movables and real property or immovables of the Commission and all obligations of the Commission are transferred to CHARS on the day on which section 145 comes into force.
152. Les droits, biens — meubles, immeubles, personnels et réels — et obligations de la Commission sont transférés à la SCREA à la date d’entrée en vigueur de l’article 145.
Transfert des droits, biens et obligations — Commission

Commencement of legal proceedings

153. Every action, suit or other legal proceeding in respect of an obligation or liability incurred by the Commission may, beginning on the day on which section 145 comes into force, be brought against CHARS.
153. Les procédures judiciaires relatives aux obligations supportées ou aux engagements pris par la Commission peuvent, à compter de la date d’entrée en vigueur de l’article 145, être intentées contre la SCREA.
Procédures judiciaires nouvelles

Continuation of legal proceedings

154. In every action, suit or other legal proceeding to which the Commission is party that is pending in any court immediately before the day on which section 145 comes into force, CHARS takes the place of the Commission as party on that day, and, beginning on that day, the action, suit or proceeding may be continued by or against CHARS in the same manner and to the same extent as it could have been continued by or against the Commission.
154. La SCREA prend la suite de la Commission, au même titre et dans les mêmes conditions que celle-ci, comme partie aux procédures judiciaires en cours à la date d’entrée en vigueur de l’article 145 et auxquelles la Commission est partie.
Procédures en cours devant les tribunaux

Transfer of appropria-tions — Commission

155. Any amount that is appropriated by an Act of Parliament for the fiscal year in which section 145 comes into force to defray the charges and expenses of the Commission and that is unexpended on the day on which that section comes into force is deemed, on that day, to be an amount appropriated to defray the charges and expenses of CHARS.
155. Les sommes affectées — et non déboursées —, pour l’exercice en cours à la date d’entrée en vigueur de l’article 145, par toute loi fédérale aux frais et dépenses de la Commission sont réputées être affectées aux frais et dépenses de la SCREA à cette date.
Transfert de crédits — Commission

Transfer of appropriations — Arctic Science and Technology Directorate

156. Any amount that is appropriated by an Act of Parliament for the fiscal year in which this section comes into force to defray the charges and expenses of the Department of Indian Affairs and Northern Development related to the portion of that Department known as the Arctic Science and Technology Directorate and that is unexpended on the day on which this section comes into force is deemed, on that day, to be an amount appropriated to defray the charges and expenses of CHARS.
156. Les sommes affectées — et non déboursées —, pour l’exercice en cours à l’entrée en vigueur du présent article, par toute loi fédérale aux frais et dépenses du secteur du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien connu sous le nom de Direction des sciences et de la technologie sur l’Arctique sont réputées être affectées aux frais et dépenses de la SCREA à cette date.
Transfert de crédits — Direction des sciences et de la technologie sur l’Arctique

Consequential Amendments
Modifications corrélatives
R.S., c. A-1

Access to Information Act
Loi sur l’accès à l’information
L.R., ch. A-1

1991, c. 6, s. 22

157. Schedule I to the Access to Information Act is amended by striking out the following under the heading “OTHER GOVERNMENT INSTITUTIONS”:
157. L’annexe I de la Loi sur l’accès à l’information est modifiée par suppression, sous l’intertitre « AUTRES INSTITUTIONS FÉDÉRALES », de ce qui suit :
1991, ch. 6, art. 22

Canadian Polar Commission
Commission canadienne des affaires polaires
Commission canadienne des affaires polaires
Canadian Polar Commission
158. Schedule I to the Act is amended by adding the following in alphabetical order under the heading “OTHER GOVERNMENT INSTITUTIONS”:
158. L’annexe I de la même loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, sous l’intertitre « AUTRES INSTITUTIONS FÉDÉRALES », de ce qui suit :
Canadian High Arctic Research Station
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Canadian High Arctic Research Station
R.S., c. F-11

Financial Administration Act
Loi sur la gestion des finances publiques
L.R., ch. F-11

1991, c. 6, s. 23

159. Schedule II to the Financial Administration Act is amended by striking out the following:
159. L’annexe II de la Loi sur la gestion des finances publiques est modifiée par suppression de ce qui suit :
1991, ch. 6, art. 23

Canadian Polar Commission
Commission canadienne des affaires polaires
Commission canadienne des affaires polaires
Canadian Polar Commission
160. Schedule II to the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
160. L’annexe II de la même loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Canadian High Arctic Research Station
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Canadian High Arctic Research Station
2003, c. 22, s. 11

161. Schedule V to the Act is amended by striking out the following:
161. L’annexe V de la même loi est modifiée par suppression de ce qui suit :
2003, ch. 22, art. 11

Canadian Polar Commission
Commission canadienne des affaires polaires
Commission canadienne des affaires polaires
Canadian Polar Commission
162. Schedule V to the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
162. L’annexe V de la même loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Canadian High Arctic Research Station
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Canadian High Arctic Research Station
2006, c. 9, s. 270

163. Part III of Schedule VI to the Act is amended by striking out, in column I, the reference to
163. La partie III de l’annexe VI de la même loi est modifiée par suppression, dans la colonne I, de ce qui suit :
2006, ch. 9, art. 270

Canadian Polar Commission
Commission canadienne des affaires polaires
and the corresponding reference in column II to “Chairperson”.
Commission canadienne des affaires polaires
Canadian Polar Commission
ainsi que de la mention « Président », dans la colonne II, en regard de ce ministère.
164. Part III of Schedule VI to the Act is amended by adding in alphabetical order, in column I, a reference to
164. La partie III de l’annexe VI de la même loi est modifiée par adjonction, dans la colonne I, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Canadian High Arctic Research Station
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
and a corresponding reference in column II to “President”.
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Canadian High Arctic Research Station
ainsi que de la mention « Président de la SCREA », dans la colonne II, en regard de ce ministère.
R.S., c. P-21

Privacy Act
Loi sur la protection des renseignements personnels
L.R., ch. P-21

1991, c. 6, s. 24

165. The schedule to the Privacy Act is amended by striking out the following under the heading “OTHER GOVERNMENT INSTITUTIONS”:
165. L’annexe de la Loi sur la protection des renseignements personnels est modifiée par suppression, sous l’intertitre « AUTRES INSTITUTIONS FÉDÉRALES », de ce qui suit :
1991, ch. 6, art. 24

Canadian Polar Commission
Commission canadienne des affaires polaires
Commission canadienne des affaires polaires
Canadian Polar Commission
166. The schedule to the Act is amended by adding the following in alphabetical order under the heading “OTHER GOVERNMENT INSTITUTIONS”:
166. L’annexe de la même loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, sous l’intertitre « AUTRES INSTITUTIONS FÉDÉRALES », de ce qui suit :
Canadian High Arctic Research Station
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Canadian High Arctic Research Station
R.S., c. P-36

Public Service Superannuation Act
Loi sur la pension de la fonction publique
L.R., ch. P-36

1991, c. 6, s. 26

167. Part I of Schedule I to the Public Service Superannuation Act is amended by striking out the following:
167. La partie I de l’annexe I de la Loi sur la pension de la fonction publique est modifiée par suppression de ce qui suit :
1991, ch. 6, art. 26

Canadian Polar Commission
Commission canadienne des affaires polaires
Commission canadienne des affaires polaires
Canadian Polar Commission
168. Part I of Schedule I to the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
168. La partie I de l’annexe I de la même loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Canadian High Arctic Research Station
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique
Canadian High Arctic Research Station
Repeal
Abrogation
Repeal

169. The Canadian Polar Commission Act, chapter 6 of the Statutes of Canada, 1991, is repealed.
169. La Loi sur la Commission canadienne des affaires polaires, chapitre 6 des Lois du Canada (1991), est abrogée.
Abrogation

Coming into Force
Entrée en vigueur
Order in council

170. (1) This Division, other than sections 149 and 156, comes into force on a day to be fixed by order of the Governor in Council.
170. (1) La présente section, à l’exception des articles 149 et 156, entre en vigueur à la date fixée par décret.
Décret

Order in council

(2) Sections 149 and 156 come into force on a day to be fixed by order of the Governor in Council.
(2) Les articles 149 et 156 entrent en vigueur à la date fixée par décret.
Décret

Division 4
Section 4
R.S., c. C-46

Criminal Code
Code criminel
L.R., ch. C-46

171. Section 207 of the Criminal Code is amended by adding the following after subsection (4):
171. L’article 207 du Code criminel est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :
Exception —charitable or religious organization

(4.1) The use of a computer for the sale of a ticket, selection of a winner or the distribution of a prize in a raffle, including a 50/50 draw, is excluded from paragraph (4)(c) in so far as the raffle is authorized under paragraph (1)(b) and the proceeds are used for a charitable or religious object or purpose.
(4.1) L’usage d’un ordinateur pour la vente de billets, la sélection d’un gagnant ou l’attribution d’un prix dans le cadre d’un tirage au sort, y compris un tirage moitié-moitié, n’est pas visé par l’alinéa (4)c) dans la mesure où le tirage est autorisé en vertu de l’alinéa (1)b) et que les produits de ce tirage sont utilisés aux fins mentionnées à cet alinéa.
Exception — organisme de charité ou organisme religieux

Division 5
Section 5
R.S., c. F-8; 1995, c. 17, s. 45(1)

Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act
Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces
L.R., ch. F-8; 1995, ch. 17, par. 45(1)

2012, c. 19, s. 396

172. Paragraph 24.3(1)(b) of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act is replaced by the following:
172. L’alinéa 24.3(1)b) de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 19, art. 396

(b) maintaining the national standard set out in section 25.1; and
b) appliquer la norme nationale énoncée à l’article 25.1;
2012, c. 19, s. 402(1)

173. (1) The portion of section 25.1 of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
173. (1) Le passage de l’article 25.1 de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 19, par. 402(1)

Criteria for eligibility —Canada Social Transfer

25.1 (1) In order that a province may qualify for a full cash contribution under sections 24.5 and 24.51 for a fiscal year, the laws of the province must not, in the case of persons described in subsection (2),
25.1 (1) Est admise à recevoir, pour un exercice, le plein montant de sa quote-part au titre des articles 24.5 et 24.51 la province dont les règles de droit, en ce qui concerne les personnes mentionnées au paragraphe (2) :
Admissibilité — transfert canadien en matière de programmes sociaux

(2) Section 25.1 of the Act is amended by adding the following after subsection (1):
(2) L’article 25.1 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
No minimum residency period

(2) The persons described for the purpose of subsection (1) are

(a) Canadian citizens;

(b) permanent residents within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Protection Act;

(c) any person who, under section 24 of the Immigration and Refugee Protection Act, has been determined by an officer to be a victim of human trafficking and who holds a temporary resident permit issued under that section; and

(d) protected persons, within the meaning of subsection 95(2) of the Immigration and Refugee Protection Act.
(2) Les personnes visées par le paragraphe (1) sont les suivantes :
Aucun délai minimal de résidence

a) les citoyens canadiens;

b) les résidents permanents au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés;

c) les personnes qui sont victimes de la traite de personnes, selon ce que décident des agents en vertu de l’article 24 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, et qui détiennent un permis de séjour temporaire délivré en vertu de cet article;

d) les personnes protégées au sens du paragraphe 95(2) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.

Division 6
Section 6
R.S., c. R-2, 1989, c. 17, s. 2

Radiocommunication Act
Loi sur la radiocommunication
L.R., ch. R-2, 1989, ch. 17, art. 2

174. Section 2 of the Radiocommunication Act is amended by adding the following in alphabetical order:
174. L’article 2 de la Loi sur la radiocommunication est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“jammer”
« brouilleur »

“jammer” means any device or combination of devices that transmits, emits or radiates electromagnetic energy and that is designed to cause, causes or is capable of causing interference or obstruction to radiocommunication, other than a device or combination of devices for which standards have been established under paragraph 5(1)(d) or 6(1)(a) or for which a radio authorization has been issued.
« brouilleur » Tout dispositif ou assemblage de dispositifs qui transmet, émet ou rayonne de l’énergie électromagnétique s’il est conçu pour brouiller ou entraver la radiocommunication ou s’il est susceptible de brouiller ou d’entraver celle-ci, exception faite d’un dispositif ou d’un assemblage de dispositifs pour lequel une norme technique a été fixée en application des alinéas 5(1)d) ou 6(1)a) ou pour lequel une autorisation de radiocommunication a été délivrée.
« brouilleur »
jammer

175. Section 4 of the Act is amended by adding the following after subsection (3):
175. L’article 4 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
Other prohibitions

(4) No person shall install, use, possess, manufacture, import, distribute, lease, offer for sale or sell a jammer.
(4) Il est interdit d’installer, d’utiliser, de posséder, de fabriquer, d’importer, de distribuer, de louer, de mettre en vente ou de vendre un brouilleur.
Autres interdictions

176. Section 5 of the Act is amended by adding the following after subsection (1.4):
176. L’article 5 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (1.4), de ce qui suit :
Obligation

(1.5) Any person who is subject to the procedures, standards and conditions applicable in respect of a system of competitive bidding used under subsection (1.2) shall comply with all of them.
(1.5) Toute personne qui est assujettie aux formalités, aux normes et aux modalités applicables au processus d’adjudication visé au paragraphe (1.2) est tenue de les respecter.
Obligation

177. The Act is amended by adding the following after section 5:
177. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 5, de ce qui suit :
Information sharing — Canada

5.1 (1) Information that has been collected or obtained by the Minister in the administration of this Act may be disclosed by the Minister to a federal department, a provincial or municipal government in Canada, or an agency of that federal, provincial or municipal government, to the extent that the disclosure is necessary for the administration of this Act.
5.1 (1) Le ministre peut, dans la mesure nécessaire à l’application de la présente loi, communiquer les renseignements qu’il a recueillis ou obtenus dans le cadre de l’application de celle-ci à une administration fédérale, provinciale ou municipale au Canada, ou à l’un de leurs organismes.
Communication de renseignements— Canada

Information sharing —Government of foreign state and international organization

(2) The information may also be disclosed by the Minister under an agreement, a memorandum of understanding or an arrangement in writing between the Government of Canada and the government of a foreign state, an international organization of states or an international organization established by the governments of states, or any institution of that government or organization, if the Minister believes that the information may be relevant to an investigation or proceeding in respect of a contravention under this Act or of the laws of that foreign state that address conduct that is substantially similar to conduct that would be in contravention of this Act.
(2) Il peut également communiquer les renseignements aux termes d’accords, d’ententes ou d’arrangements conclus par écrit entre, d’une part, le gouvernement du Canada et, d’autre part, le gouvernement d’un État étranger, une organisation internationale d’États ou une organisation internationale établie par des gouvernements, ou l’un de leurs organismes, s’il croit que les renseignements pourraient être utiles à une enquête, instance ou poursuite relative à une contravention à la présente loi ou à une loi de cet État étranger visant des comportements essentiellement semblables à ceux qui, selon lui, constitueraient des contraventions au titre de la présente loi.
Communication de renseignements — États étrangers et organisations internationales

Contents

(3) The agreement, memorandum of understanding or arrangement must

(a) restrict the use of the information to purposes relevant to an investigation or proceeding in respect of a contravention of the laws of the foreign state that address conduct referred to in subsection (2);

(b) stipulate that the information be treated in a confidential manner and not be further disclosed without the express consent of the person responsible for disclosing the information; and

(c) only be in respect of contraventions of the laws of a foreign state that have consequences that would not be considered penal under Canadian law.
(3) Les accords, ententes ou arrangements :
Contenu

a) précisent que les renseignements ne peuvent être utilisés qu’à des fins se rapportant à une enquête, instance ou poursuite relative à une contravention à une loi d’un État étranger portant sur des comportements visés au paragraphe (2);

b) prévoient que les renseignements seront traités de manière confidentielle et ne seront pas autrement communiqués sans le consentement exprès de la personne responsable de la communication;

c) ne peuvent viser que les contraventions aux lois d’un État étranger dont la sanction ne serait pas considérée comme pénale sous le régime du droit canadien.

1989, c. 17, s. 6

178. (1) Subsection 8(1) of the Act is replaced by the following:
178. (1) Le paragraphe 8(1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1989, ch. 17, art. 6

Powers of inspectors

8. (1) An inspector who is appointed under paragraph 5(1)(j) may, subject to subsection (2),

(a) enter, at any reasonable time, any place in which they believe on reasonable grounds there is any document, information or thing relevant to the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act, and examine the document, information or thing or remove it for examination or reproduction;

(b) make use of, or cause to be made use of, any computer system at the place to examine any data contained in or available to the system;

(c) reproduce any document, or cause it to be reproduced, from the data in the form of a print-out or other intelligible output and take the print-out or other output for examination or copying; and

(d) use any copying equipment or means of communication in the place.
8. (1) L’inspecteur nommé au titre de l’alinéa 5(1)j) peut :
Pouvoirs des inspecteurs

a) à toute fin liée à la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi, entrer à toute heure convenable dans tout lieu s’il a des motifs raisonnables de croire que s’y trouvent des objets, des documents ou des renseignements, examiner ceux-ci et les emporter pour examen ou reproduction;

b) faire usage, directement ou indirectement, de tout système informatique se trouvant dans le lieu pour examiner les données qu’il contient ou auxquelles il donne accès;

c) à partir de ces données, reproduire ou faire reproduire tout document sous forme d’imprimé ou toute autre forme intelligible qu’il peut emporter pour examen ou reproduction;

d) utiliser le matériel de reproduction et les moyens de communication du lieu.

Certificate

(1.1) An inspector shall be provided with a certificate of appointment which is to be presented at the request of any person appearing to be in charge of any place entered by the inspector.
(1.1) Il reçoit un certificat attestant sa qualité qu’il présente, sur demande, à toute personne apparemment responsable du lieu visité.
Certificat

1989, c. 17, s. 6

(2) Subsection 8(2) of the French version of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 8(2) de la version française de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1989, ch. 17, art. 6

Maison d’habitation

(2) Il ne peut toutefois entrer dans une maison d’habitation sans le consentement de l’occupant que s’il est muni d’un mandat ou si l’urgence de la situation — notamment dans les cas où le temps nécessaire à l’obtention de ce dernier risquerait soit de mettre en danger des personnes, soit d’entraîner la perte ou la destruction d’éléments de preuve — rend l’obtention de celui-ci difficilement réalisable.
(2) Il ne peut toutefois entrer dans une maison d’habitation sans le consentement de l’occupant que s’il est muni d’un mandat ou si l’urgence de la situation — notamment dans les cas où le temps nécessaire à l’obtention de ce dernier risquerait soit de mettre en danger des personnes, soit d’entraîner la perte ou la destruction d’éléments de preuve — rend l’obtention de celui-ci difficilement réalisable.
Maison d’habitation

1989, c. 17, s. 6

(3) Subsection 8(3) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 8(3) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1989, ch. 17, art. 6

Authority to issue warrant

(3) On an ex parte application, a justice of the peace may issue a warrant authorizing an inspector who is named in the warrant to enter a dwelling-house, subject to any conditions specified in the warrant, if the justice is satisfied by information on oath that

(a) the dwelling-house is a place described in paragraph (1)(a);

(b) entry to the dwelling-house is necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act; and

(c) entry has been refused by, or there are reasonable grounds to believe that entry will be refused by, or that consent to entry cannot be obtained from, the occupant.
(3) Sur demande ex parte, le juge de paix peut décerner un mandat autorisant, sous réserve des conditions fixées, l’inspecteur qui y est nommé à entrer dans une maison d’habitation si lui-même est convaincu, sur la foi d’une dénonciation sous serment, que sont réunies les conditions suivantes :
Délivrance du mandat

a) il s’agit d’un lieu visé à l’alinéa (1)a);

b) l’entrée est nécessaire à toute fin liée à la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi;

c) soit un refus d’y entrer a été opposé, soit il y a des motifs raisonnables de croire que tel sera le cas ou qu’il sera impossible d’obtenir le consentement de l’occupant.

(4) Section 8 of the Act is amended by adding the following after subsection (5):
(4) L’article 8 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (5), de ce qui suit :
Information requirement

(5.1) An inspector who believes that a person is in possession of information that the inspector considers necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act may, by notice, require that person to submit the information to the inspector in the form and manner and within the reasonable time that is stipulated in the notice.
(5.1) S’il croit qu’une personne détient des renseignements qu’il juge nécessaires pour la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi, l’inspecteur peut, par avis, l’obliger à les lui communiquer, selon les modalités, notamment de temps et de forme, que précise l’avis.
Obligation de fournir des renseignements

179. The Act is amended by adding the following after section 8:
179. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 8, de ce qui suit :
Seizure

8.1 (1) An inspector may seize and detain any radio apparatus, interference-causing equipment, radio-sensitive equipment or jammer that they have reasonable grounds to believe is or was used to contravene any provision of this Act or the regulations or is related to the contravention of a provision of the Act or the regulations.
8.1 (1) S’il a des motifs raisonnables de croire qu’un appareil radio, brouilleur, matériel brouilleur ou matériel radiosensible sert, a servi ou est lié à la contravention d’une disposition de la présente loi ou de ses règlements, l’inspecteur peut le saisir et le retenir.
Saisie

Detention

(2) Any thing that is seized under subsection (1) is not to be detained

(a) after the applicable provisions of this Act or the regulations have, in the opinion of an inspector, been complied with; or

(b) after the expiry of 60 days after the day on which the thing is seized, unless before that time

(i) the seized thing has been forfeited under section 8.3 or 13,

(ii) proceedings have been instituted in respect of the contravention in relation to which the thing was seized, in which case it may be detained until the proceedings are concluded, or

(iii) notice of an application for an order extending the time during which the seized thing may be detained has been given in accordance with subsection 8.2(1).
(2) Les objets saisis ne peuvent être retenus après :
Rétention

a) soit constatation par un inspecteur du respect des dispositions applicables de la présente loi ou des règlements;

b) soit l’expiration d’un délai de soixante jours suivant la date de saisie sauf si, dans ce délai, ont été prises l’une ou l’autre des mesures suivantes :

(i) il y a eu confiscation, en vertu des articles 8.3 ou 13, des objets saisis,

(ii) des procédures ont été engagées pour la contravention reprochée, auquel cas les objets saisis peuvent être retenus jusqu’à la conclusion de celles-ci,

(iii) la signification d’un avis de demande d’ordonnance en vue de la prorogation du délai de rétention a été faite au titre du paragraphe 8.2(1).

Storing of seized things

(3) Any thing seized under subsection (1) may, at the option of an inspector, be kept or stored in the building or place where it was seized or may be removed to any other proper place by or at the direction of an inspector.
(3) Les objets saisis peuvent, au choix d’un inspecteur, être gardés ou entreposés sur les lieux mêmes de leur saisie ou être transportés en tout autre lieu approprié par un inspecteur ou sur son ordre.
Lieu de rétention

Prohibition

(4) No person shall, without the permission of an inspector, remove, alter or interfere in any way with any thing seized under this section.
(4) Il est interdit, sans l’autorisation d’un inspecteur, de déplacer un objet saisi et retenu par un inspecteur en vertu du présent article ou d’en modifier l’état de quelque manière que ce soit.
Interdiction

Application to extend period of detention

8.2 (1) If proceedings have not been instituted, the Minister may, before the expiry of 60 days after the day on which the thing is seized and after giving notice to the owner of the seized thing or to the person in whose possession it was at the time of seizure, apply to any superior court of competent jurisdiction for an order extending the time during which the seized thing may be detained.
8.2 (1) Si des procédures n’ont pas été engagées, le ministre peut, avant expiration des soixante jours suivant la date de saisie et après signification de l’avis au propriétaire ou à la dernière personne qui possède les objets saisis, demander à toute cour supérieure compétente qu’elle rende une ordonnance prorogeant le délai.
Demande de prorogation

Order of extension granted

(2) If, on the hearing of an application made under subsection (1), the court is satisfied that the thing seized should continue to be detained, the court shall order that it be detained for the additional period that the court considers appropriate and that, on the expiry of that period, it be restored to the person from whom it was seized or to any other person entitled to its possession unless before the expiry of that period, subparagraph 8.1(2)(b)(i) or (ii) applies.
(2) Si elle est convaincue, après audition de la demande, que la rétention des objets saisis devrait se poursuivre, la cour supérieure rend une ordonnance en ce sens précisant le nouveau délai qu’elle estime justifié et l’obligation, à l’expiration de celui-ci, de restituer les objets au saisi ou de les remettre à la personne ayant droit à leur possession, sauf si les mesures visées aux sous-alinéas 8.1(2)b)(i) ou (ii) sont prises entre-temps.
Acceptation de prorogation

Forfeiture on consent

8.3 The owner or the last person in lawful possession of any radio apparatus, interference-causing equipment, radio-sensitive equipment or jammer may, at any time, consent in writing to its forfeiture to Her Majesty.
8.3 Le propriétaire de tout appareil radio, brouilleur, matériel brouilleur ou matériel radiosensible ou la dernière personne à les posséder légitimement peut consentir à tout moment, par écrit, à la confiscation de celui-ci au profit de Sa Majesté.
Confiscation sur consentement

180. (1) Subsection 10(1) of the Act is amended by striking out “or” at the end of paragraph (c) and by adding the following after that paragraph:
180. (1) Le paragraphe 10(1) de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa c), de ce qui suit :
(c.1) contravenes subsection 5(1.5), or
c.1) contrevient au paragraphe 5(1.5);
1989, c. 17, s. 6

(2) Subsection 10(2) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 10(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1989, ch. 17, art. 6

Offences

(2) Every person is guilty of an offence punishable on summary conviction and is liable to a fine not exceeding five thousand dollars, who

(a) contravenes or fails to comply with subsection 8(5) or (6) or 8.1(4); or

(b) does not submit the information required by the inspector under subsection 8(5.1).
(2) Commet une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, une amende maximale de cinq mille dollars, quiconque contrevient, selon le cas :
Infractions

a) aux paragraphes 8(5) ou (6) ou 8.1(4);

b) à l’obligation que lui a imposée l’inspecteur en vertu du paragraphe 8(5.1).

181. The Act is amended by adding the following after section 13:
181. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 13, de ce qui suit :
Exemptions

14. (1) The Minister may, by order, subject to any terms and conditions that he or she may specify, exempt any person, class of persons or entity from the application of subsection 4(4) or paragraph 9(1)(b), for any of the following purposes:

(a) national security;

(b) public safety, including with respect to penitentiaries and prisons;

(c) customs and immigration;

(d) national defence;

(e) international relations;

(f) the investigation or prosecution of offences in Canada, including the preservation of evidence;

(g) the protection of property, or the prevention of serious harm to any person; or

(h) for any other purpose prescribed by regulation.
14. (1) Le ministre peut, par arrêté et aux conditions qu’il estime indiquées, exempter toute personne, individuellement ou au titre de son appartenance à telle catégorie, ou entité de l’application du paragraphe 4(4) ou de l’alinéa 9(1)b) aux fins suivantes :
Exemptions

a) la sécurité nationale;

b) la sécurité publique, notamment les pénitenciers et les prisons;

c) les douanes et l’immigration;

d) la défense nationale;

e) les relations internationales;

f) les enquêtes ou les poursuites relatives aux infractions au Canada, notamment la préservation des éléments de preuve;

g) la protection de biens ou la prévention de dommage grave à l’endroit d’une personne;

h) toute autre fin prévue par règlement.

Regulation

(2) The Governor in Council may make regulations for the purpose of paragraph (1)(h).
(2) Le gouverneur en conseil peut prendre un règlement pour l’application de l’alinéa (1)h).
Règlement

182. The Act is amended by adding the following after section 15:
182. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 15, de ce qui suit :
ADMINISTRATIVE MONETARY PENALTIES
SANCTIONS ADMINISTRATIVES PÉCUNIAIRES
Commission of violation

15.1 Every contravention of subsection 4(1), (3) or (4) or 5(1.5) constitutes a violation and the person who commits the violation is liable

(a) in the case of an individual, to an administrative monetary penalty not exceeding $25,000 and, for a subsequent contravention, a penalty not exceeding $50,000; or

(b) in any other case, to an administrative monetary penalty not exceeding $10,000,000 and, for a subsequent contravention, a penalty not exceeding $15,000,000.
15.1 Toute contravention aux paragraphes 4(1), (3) ou (4) ou 5(1.5) constitue une violation exposant son auteur à une pénalité dont le montant maximal est :
Violation

a) dans le cas d’une personne physique, de vingt-cinq mille dollars et de cinquante mille dollars en cas de récidive;

b) dans les autres cas, de dix millions de dollars et de quinze millions de dollars en cas de récidive.

Criteria for penalty

15.11 (1) The amount of the penalty is to be determined by taking into account the following factors:

(a) the nature and scope of the violation;

(b) the history of compliance with this Act by the person who committed the violation;

(c) any benefit that the person obtained from the commission of the violation;

(d) the person’s ability to pay the penalty;

(e) any factors established by the regulations; and

(f) any other relevant factor.
15.11 (1) Pour la détermination du montant de la pénalité, il est tenu compte des critères suivants :
Détermination du montant de la pénalité

a) la nature et la portée de la violation;

b) les antécédents de l’auteur de la violation en ce qui a trait au respect de la présente loi;

c) tout avantage qu’il a retiré de la commission de la violation;

d) sa capacité de payer le montant de la pénalité;

e) tout autre critère prévu par règlement;

f) tout autre critère pertinent.

Purpose of penalty

(2) The purpose of the penalty is to promote compliance with this Act and not to punish.
(2) L’imposition de la pénalité vise non pas à punir, mais à favoriser le respect de la présente loi.
But de la pénalité

Power of Minister —violation

15.12 The Minister may

(a) designate any person, or any person who is a member of a class of persons, as being authorized to issue notices of violation or to accept undertakings; and

(b) establish, in respect of each violation, a short-form description to be used in notices of violation.
15.12 Le ministre peut :
Pouvoir du ministre : violation

a) désigner, individuellement ou au titre de leur appartenance à telle catégorie, les agents autorisés à dresser des procès-verbaux pour une violation ou les personnes autorisées à accepter un engagement;

b) établir pour chaque violation un sommaire la caractérisant dans les procès-verbaux.

Entry into undertaking

15.13 (1) A person may enter into an undertaking after a notice of violation is served on them.
15.13 (1) Toute personne peut contracter un engagement après qu’un procès-verbal lui a été signifié.
Engagement

Contents

(2) The undertaking

(a) shall be accepted by a person who is authorized to accept an undertaking;

(b) shall identify every act or omission that constitutes a violation and that is covered by the undertaking;

(c) shall identify every provision at issue;

(d) may contain any conditions that the person who is authorized to accept an undertaking considers appropriate; and

(e) may include a requirement to pay a specified amount.
(2) L’engagement :
Contenu

a) doit être accepté par la personne autorisée à accepter un engagement;

b) énonce les actes ou omissions qui constituent une violation et sur lesquels il porte;

c) mentionne les dispositions en cause;

d) peut comporter les conditions que la personne autorisée à accepter un engagement estime indiquées;

e) peut prévoir l’obligation de payer une somme précise.

Effect of undertaking

(3) If a person enters into an undertaking, the proceeding that is commenced by the notice of violation is ended in respect of that person in connection with any act or omission referred to in the undertaking.
(3) Si une personne contracte un engagement, la procédure en violation prend fin à son égard en ce qui concerne les actes ou omissions mentionnés dans l’engagement.
Effet de l’engagement

Failure to respect undertaking

(4) Failure to respect an undertaking constitutes a violation.
(4) Le non-respect d’un engagement constitue une violation.
Non-respect

Issuance and service

15.14 (1) A person who is authorized to issue notices of violation and who believes, on reasonable grounds, that a person has committed a violation may issue, and shall cause to be served on the person, a notice of violation.
15.14 (1) L’agent verbalisateur peut, s’il a des motifs raisonnables de croire qu’une violation a été commise, dresser un procès-verbal qu’il fait signifier à l’auteur présumé de la violation.
Procès-verbal

Contents of notice

(2) The notice of violation shall name the person who is believed to have committed the violation, identify the violation and include

(a) the penalty that the person is liable to pay;

(b) a statement as to the right of the person, within 30 days after the day on which the notice is served, or within any longer period that the Minister specifies, to pay the penalty or to make representations with respect to the violation and the penalty, and the manner for doing so; and

(c) a statement indicating that if the person does not pay the penalty or make representations in accordance with the notice, the person is deemed to have committed the violation and the penalty is to be imposed.
(2) Le procès-verbal mentionne, outre le nom de l’auteur présumé et les faits reprochés :
Contenu du procès-verbal

a) le montant de la pénalité à payer;

b) la faculté qu’a l’auteur présumé soit de payer la pénalité, soit de présenter des observations relativement à la violation ou à la pénalité, et ce, dans les trente jours suivant la signification du procès-verbal — ou dans le délai plus long que peut préciser le ministre —, ainsi que les autres modalités d’exercice de cette faculté;

c) le fait que le non-exercice de cette faculté vaut déclaration de responsabilité et entraîne l’imposition de la pénalité.

Payment

15.15 (1) If a person who is served with a notice of violation pays the penalty proposed in the notice, the person is deemed to have committed the violation and the proceedings in respect of it are ended.
15.15 (1) Le paiement de la pénalité prévue au procès-verbal vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation et met fin à la procédure.
Paiement

Representations to Minister

(2) If a person who is served with a notice of violation makes representations in accordance with the notice, the Minister shall decide, on a balance of probabilities, after considering any other representations that the Minister considers appropriate, whether the person committed the violation and may, if the Minister so decides, impose the penalty set out in the notice, a lesser penalty or no penalty.
(2) Si des observations sont présentées, dans le délai et selon les autres modalités précisés dans le procès-verbal, le ministre décide, selon la prépondérance des probabilités, de la responsabilité de l’intéressé, et ce, après avoir examiné toutes les autres observations qu’il estime appropriées. Le cas échéant, il peut imposer la pénalité prévue au procès-verbal ou une pénalité réduite, ou encore n’en imposer aucune.
Présentation d’observations

Failure to pay or make representations

(3) If a person who is served with a notice of violation neither pays the penalty nor makes representations in accordance with the notice, the person is deemed to have committed the violation and the penalty is to be imposed.
(3) Le non-exercice de la faculté mentionnée au procès-verbal, dans le délai et selon les autres modalités qui y sont précisées, vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation et entraîne l’imposition de la pénalité.
Omission de payer ou de présenter des observations

Copy of decision and notice of rights

(4) The Minister shall cause a copy of any decision made under subsection (2) to be issued and served on the person together with a notice of the person’s right to appeal under section 15.2.
(4) Le ministre fait signifier à l’intéressé copie de la décision prise au titre du paragraphe (2) et l’avise par la même occasion de son droit d’appel au titre de l’article 15.2.
Copie de la décision et droits de l’intéressé

Evidence

15.16 In a proceeding in respect of a violation, a notice purporting to be served under subsection 15.14(1) or a copy of a decision purporting to be served under subsection 15.15(4) is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed it.
15.16 Dans les procédures en violation, le procès-verbal ou la copie de la décision paraissant signifié en application des paragraphes 15.14(1) ou 15.15(4), selon le cas, est admissible en preuve sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature qui y est apposée ni la qualité officielle du signataire.
Admissibilité en preuve

Defence

15.17 (1) It is a defence for a person in a proceeding in relation to a violation to establish that they exercised due diligence to prevent the violation.
15.17 (1) L’auteur présumé de la violation peut invoquer en défense dans le cadre de toute procédure en violation qu’il a pris les précautions voulues.
Moyens de défense

Common law principles

(2) Every rule and principle of the common law that renders any circumstance a justification or excuse in relation to a charge for an offence under this Act applies in respect of a violation to the extent that it is not inconsistent with this Act.
(2) Les règles et principes de la common law qui font d’une circonstance une justification ou une excuse dans le cadre d’une poursuite pour infraction à la présente loi s’appliquent à l’égard de toute violation, sauf dans la mesure où ils sont incompatibles avec la présente loi.
Principes de la common law

Vicarious liability — acts of employees and agents and mandataries

15.18 A person is liable for a violation that is committed by an employee of the person acting in the course of the employee’s employment, or by an agent or mandatary of the person acting within the scope of the agent’s or mandatary’s authority, whether or not the employee or agent or mandatary who actually committed the violation is identified or proceeded against.
15.18 L’employeur ou le mandant est responsable de la violation commise par son employé ou son mandataire dans le cadre de son emploi ou de son mandat, selon le cas, que l’auteur de la violation fasse ou non l’objet de procédures en violation.
Responsabilité indirecte : employeurs et mandants

Officer, director or agent or mandatary of corporations

15.19 An officer, director or agent or mandatary of a corporation that commits a violation is liable for the violation if they directed, authorized, assented to, acquiesced in or participated in the commission of the violation, whether or not the corporation is proceeded against.
15.19 En cas de commission par une personne morale d’une violation, ceux de ses dirigeants, administrateurs ou mandataires qui l’ont ordonnée ou autorisée, ou qui y ont consenti ou participé, sont responsables de la violation, que la personne morale fasse ou non l’objet de procédures en violation.
Administrateurs, dirigeants et mandataires de personnes morales

Appeal to Federal Court

15.2 (1) Subject to subsection (2), an appeal may be brought in the Federal Court from a decision made under subsection 15.15(2) within 30 days after the day on which the decision is made.
15.2 (1) Sous réserve du paragraphe (2), il peut être interjeté appel à la Cour fédérale d’une décision rendue au titre du paragraphe 15.15(2) dans les trente jours suivant la date de la décision.
Appel à la Cour fédérale

Appeal on question of fact

(2) An appeal on a question of fact may be brought only with the leave of the Federal Court, an application for which shall be made within 30 days after the day on which the decision is made. The appeal may not be brought later than 30 days after the day on which leave to appeal is granted.
(2) Un tel appel, s’il porte sur une question de fait, est subordonné à l’autorisation de la Cour fédérale. La demande d’autorisation doit être présentée dans les trente jours suivant la date de la décision, et l’appel doit être interjeté dans les trente jours suivant la date de l’autorisation.
Questions de fait

Debts due to Her Majesty

15.21 (1) The following amounts are debts due to Her Majesty in right of Canada that may be recovered in the Federal Court:

(a) the amount payable under an undertaking entered into under subsection 15.13(1), beginning on the day specified in the undertaking or, if no day is specified, beginning on the day on which the undertaking is entered into;

(b) the amount of the penalty set out in a notice of violation, beginning on the day on which it is required to be paid in accordance with the notice, unless representations are made in accordance with the notice;

(c) if representations are made, either the amount of the penalty that is imposed by the Minister or on appeal, as the case may be, beginning on the day specified by the Minister or the court or, if no day is specified, beginning on the day on which the decision is made; and

(d) the amount of any reasonable expenses incurred in attempting to recover an amount referred to in any of paragraphs (a) to (c).
15.21 (1) Constituent une créance de Sa Majesté du chef du Canada, dont le recouvrement peut être poursuivi à ce titre devant la Cour fédérale :
Créance de Sa Majesté

a) la somme à payer aux termes de l’engagement contracté en vertu du paragraphe 15.13(1), à compter de la date à laquelle l’engagement a été contracté ou, s’il y a lieu, de la date qui y est précisée;

b) le montant de la pénalité mentionné dans le procès-verbal, à compter de la date de paiement qui y est précisée, sauf en cas de présentation d’observations selon les modalités qui y sont prévues;

c) s’il y a présentation d’observations, le montant de la pénalité imposée par le ministre ou lors d’un appel, selon le cas, à compter de la date précisée par le ministre dans sa décision ou le tribunal ou, dans le cas où aucune date n’est précisée, à compter de la date de la décision du ministre;

d) les frais raisonnables faits en vue du recouvrement d’une somme ou d’un montant visé à l’un ou l’autre des alinéas a) à c).

Time limit or prescription

(2) A proceeding to recover such a debt may not be commenced later than five years after the day on which the debt becomes payable.
(2) Le recouvrement de la créance se prescrit par cinq ans à compter de la date à laquelle elle est devenue exigible.
Prescription

Receiver General

(3) A penalty paid or recovered in relation to a violation is payable to the Receiver General.
(3) Toute pénalité perçue au titre d’une violation est versée au receveur général.
Receveur général

Certificate of default

15.22 (1) The Minister may issue a certificate for the unpaid amount of any debt referred to in subsection 15.21(1).
15.22 (1) Le ministre peut établir un certificat de non-paiement pour la partie impayée de toute créance visée au paragraphe 15.21(1).
Certificat de non-paiement

Effect of registration

(2) Registration of a certificate in the Federal Court has the same effect as a judgment of that Court for a debt of the amount set out in the certificate and all related registration costs.
(2) L’enregistrement à la Cour fédérale confère au certificat la valeur de jugement de cette juridiction pour la somme visée et les frais afférents.
Effet de l’enregistrement

Time limit or prescription

15.23 (1) A proceeding in respect of a violation may not be commenced later than three years after the day on which the subject-matter of the proceedings becomes known to the Minister.
15.23 (1) Les procédures en violation se prescrivent par trois ans à compter de la date où le ministre a eu connaissance des éléments constitutifs de la violation.
Prescription

Certificate of Minister

(2) A document appearing to have been issued by the Minister, certifying the day on which the subject-matter of any proceedings became known to him or her, is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed the document and is, in the absence of evidence to the contrary, proof of the matter asserted in it.
(2) Tout document apparemment délivré par le ministre et attestant la date où les éléments constitutifs sont parvenus à sa connaissance fait foi de cette date, en l’absence de preuve contraire, sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature qui y est apposée ni la qualité officielle du signataire.
Certificat du ministre

Publication

15.24 The Minister may make public

(a) the name of a person who committed a violation, the nature of the violation including the acts or omissions, or the provisions at issue and the amount of the penalty; and

(b) the name of a person who enters into an undertaking, the nature of the undertaking including the acts or omissions, or the provisions at issue, the conditions included in the undertaking and, if applicable, the amount of the penalty.
15.24 Le ministre peut rendre publics :
Publication

a) le nom de l’auteur de la violation, la nature de la violation, notamment les actes ou omissions et les dispositions en cause, et le montant de la pénalité;

b) le nom de la personne qui a contracté un engagement, la nature de celui-ci, notamment les actes ou omissions et les dispositions en cause, les conditions qu’il comporte et, le cas échéant, le montant de la pénalité.

How act or omission may be proceeded with

15.25 If an act or omission may be proceeded with either as a violation or as an offence, proceeding in one manner precludes proceeding in the other.
15.25 S’agissant d’un acte ou d’une omission qualifiable à la fois de violation et d’infraction, la procédure en violation et la procédure pénale s’excluent l’une l’autre.
Cumul interdit

For greater certainty

15.26 For greater certainty, a violation is not an offence and, accordingly, section 126 of the Criminal Code does not apply.
15.26 Il est entendu que les violations ne sont pas des infractions; en conséquence, nul ne peut être poursuivi à ce titre sur le fondement de l’article 126 du Code criminel.
Précision

Regulations

15.27 The Governor in Council may make regulations

(a) designating provisions of this Act whose contravention constitutes a separate violation in respect of each day during which it continues;

(b) for the purpose of paragraph 15.11(1)(e), establishing other factors to be considered in determining the amount of the penalty; and

(c) respecting undertakings entered into under section 15.13.
15.27 Le gouverneur en conseil peut, par règlement :
Règlements

a) désigner les dispositions de la présente loi dont la contravention constitue une violation distincte pour chacun des jours au cours desquels la contravention se continue;

b) pour l’application de l’alinéa 15.11(1)e), établir d’autres critères applicables à la détermination du montant de la pénalité;

c) régir les engagements visés à l’article 15.13.

Division 7
Section 7
R.S., c. R-8

Revolving Funds Act
Loi sur les fonds renouvelables
L.R., ch. R-8

Amendment to the Act
Modification de la loi
1995, c. 5, s. 25(1)(y)

183. The heading “MINISTER OF FOREIGN AFFAIRS” before section 4 of the Revolving Funds Act is replaced by the following:
183. L’intertitre « MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES » précédant l’article 4 de la Loi sur les fonds renouvelables est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 5, al. 25(1)y)

MINISTER OF CITIZENSHIP AND IMMIGRATION
MINISTRE DE LA CITOYENNETÉ ET DE L’IMMIGRATION
Coming into Force
Entrée en vigueur
July 2, 2013

184. This Division is deemed to have come into force on July 2, 2013.
184. La présente section est réputée être entrée en vigueur le 2 juillet 2013.
2 juillet 2013

Division 8
Section 8
R.S., c. R-9

Royal Canadian Mint Act
Loi sur la Monnaie royale canadienne
L.R., ch. R-9

185. Section 3 of the Royal Canadian Mint Act is amended by adding the following after subsection (2):
185. L’article 3 de la Loi sur la Monnaie royale canadienne est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
Exception

(2.1) However, the Mint shall not anticipate profit with respect to the provision of any goods or services to Her Majesty in right of Canada, including the minting of circulation coins.
(2.1) Toutefois, la Monnaie ne peut avoir en vue la réalisation de bénéfices relativement à la fourniture de marchandises ou de services à Sa Majesté du chef du Canada, notamment la frappe des pièces de monnaie de circulation.
Exception

Division 9
Section 9
R.S., c. 28 (1st Supp.)

Investment Canada Act
Loi sur Investissement Canada
L.R., ch. 28 (1er suppl.)

Amendments to the Act
Modification de la loi
186. (1) Paragraph 10(1)(c) of the Investment Canada Act is replaced by the following:
186. (1) L’alinéa 10(1)c) de la Loi sur Investissement Canada est remplacé par ce qui suit :
(c) the acquisition of control of a Canadian business in connection with the realization of security granted for a loan or other financial assistance and not for any purpose related to the provisions of this Act, if the acquisition is subject to approval under the Bank Act, the Cooperative Credit Associations Act, the Insurance Companies Act or the Trust and Loan Companies Act;
c) l’acquisition du contrôle d’une entreprise canadienne dans le cadre de la réalisation d’une garantie accordée à l’égard d’un prêt ou d’un autre mode d’assistance financière, si l’acquisition n’est pas faite dans un but lié à la présente loi et si elle est assujettie à une approbation en vertu de la Loi sur les banques, de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt, de la Loi sur les sociétés d’assurances ou de la Loi sur les associations coopératives de crédit;
(2) Section 10 of the Act is amended by adding the following after subsection (1):
(2) L’article 10 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
Exempt transactions— Part IV

(1.1) Part IV does not apply in respect of the acquisition of control of a Canadian business in connection with the realization of security granted for a loan or other financial assistance and not for any purpose related to the provisions of this Act, if the acquisition is not subject to approval under the Bank Act, the Cooperative Credit Associations Act, the Insurance Companies Act or the Trust and Loan Companies Act.
(1.1) La partie IV ne s’applique pas à l’acquisition du contrôle d’une entreprise canadienne dans le cadre de la réalisation d’une garantie accordée à l’égard d’un prêt ou d’un autre mode d’assistance financière, si l’acquisition n’est pas faite dans un but lié à la présente loi et si elle n’est pas assujettie à une approbation en vertu de la Loi sur les banques, de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt, de la Loi sur les sociétés d’assurances ou de la Loi sur les associations coopératives de crédit.
Opérations exemptées — partie IV

2012, c. 19, s. 480(1)

187. (1) Subparagraph 36(4)(e)(ii) of the Act is replaced by the following:
187. (1) Le sous-alinéa 36(4)e)(ii) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 19, par. 480(1)

(ii) any notice sent under subsection 21(1) or (9), 22(2) or (4), 23(1) or (3) or 25.2(1), paragraph 25.2(4)(a), subsection 25.3(2), paragraph 25.3(6)(b) or subsection 25.3(7), or
(ii) avis mentionné aux paragraphes 21(1) ou (9), 22(2) ou (4), 23(1) ou (3) ou 25.2(1), à l’alinéa 25.2(4)a), au paragraphe 25.3(2), à l’alinéa 25.3(6)b) ou au paragraphe 25.3(7),
(2) Subsection 36(4) of the Act is amended by adding the following after paragraph (e.1):
(2) Le paragraphe 36(4) de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa e.1), de ce qui suit :
(e.2) the fact that an order was made under subsection 25.4(1) and whether the order
(i) directed the non-Canadian not to implement the investment that is the subject of the order,
(ii) authorized the investment, or
(iii) required the non-Canadian to divest themselves of control of the Canadian business, or of their investment in the entity, that is the subject of the order;
(e.3) any other information contained in an order made under subsection 25.4(1);
e.2) le fait qu’un décret a été pris en vertu du paragraphe 25.4(1) et que, selon le cas :
(i) il ordonne à l’investisseur non canadien de ne pas effectuer l’investissement qui fait l’objet du décret,
(ii) il autorise l’investisseur non canadien à effectuer l’investissement,
(iii) il exige que l’investisseur non canadien se départisse du contrôle de l’entreprise canadienne — ou de son investis-sement dans l’unité — qui fait l’objet du décret;
e.3) tout autre renseignement contenu dans un décret pris en vertu du paragraphe 25.4(1);
(3) Section 36 of the Act is amended by adding the following after subsection (4.1):
(3) L’article 36 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (4.1), de ce qui suit :
Information referred to in paragraph (4)(e.3)

(4.11) The Minister shall inform the Canadian or non-Canadian before communicating or disclosing any information under paragraph (4)(e.3), and the Minister shall not communicate or disclose the information if they satisfy the Minister, without delay, that the communication or disclosure would prejudice them.
(4.11) Le ministre avise le Canadien ou le non-Canadien avant de communiquer des renseignements au titre de l’alinéa (4)e.3). Il ne peut les communiquer si le Canadien ou le non-Canadien le convainc, sans délai, que la communication lui serait préjudiciable.
Renseignements visés à l’alinéa (4)e.3)

2013, c. 33

Related Amendments to the Economic Action Plan 2013 Act, No. 1
Modifications connexes à la Loi no 1 sur le plan d’action économique de 2013
2013, ch. 33

188. (1) Section 138 of the Economic Action Plan 2013 Act, No. 1 is amended by replacing the paragraphs 21(5)(a) and (b) that it enacts with the following:
188. (1) L’article 138 de la Loi no 1 sur le plan d’action économique de 2013 est modifié par remplacement des alinéas 21(5)a) et b) qui y sont édictés par ce qui suit :
(a) the day on which the Governor in Council takes any measure under subsection 25.4(1) in respect of the investment, and
(b) the day on which the prescribed period referred to in subsection 25.4(1) ends.
a) la date où le gouverneur en conseil prend une mesure relative à l’investissement en vertu du paragraphe 25.4(1);
b) la date où expire le délai réglementaire visé à ce paragraphe.
(2) Section 138 of the Act is amended by replacing the paragraphs 21(8)(a) and (b) that it enacts with the following:
(2) L’article 138 de la même loi est modifié par remplacement des alinéas 21(8)a) et b) qui y sont édictés par ce qui suit :
(a) the day on which the Governor in Council takes any measure under subsection 25.4(1) in respect of the investment, and
(b) the day on which the prescribed period referred to in subsection 25.4(1) ends.
a) la date où le gouverneur en conseil prend une mesure relative à l’investissement en vertu du paragraphe 25.4(1);
b) la date où expire le délai réglementaire visé à ce paragraphe.
189. Subsection 142(2) of the Act is repealed.
189. Le paragraphe 142(2) de la même loi est abrogé.
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
2013, c.33

190. (1) In this section, “other Act” means the Economic Action Plan 2013 Act, No. 1.
190. (1) Au présent article, « autre loi » s’entend de la Loi no 1 sur le plan d’action économique de 2013.
2013, ch. 33

(2) If section 138 of the other Act comes into force before section 188 of this Act, then
(a) that section 188 is deemed never to have come into force and is repealed;
(b) paragraphs 21(5)(a) and (b) of the Investment Canada Act are replaced by the following:
(2) Si l’article 138 de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 188 de la présente loi :
a) cet article 188 est réputé ne pas être entré en vigueur et est abrogé;
b) les alinéas 21(5)a) et b) de la Loi sur Investissement Canada sont remplacés par ce qui suit :
(a) the day on which the Governor in Council takes any measure under subsection 25.4(1) in respect of the investment, and
(b) the day on which the prescribed period referred to in subsection 25.4(1) ends.
(c) paragraphs 21(8)(a) and (b) of the Investment Canada Act are replaced by the following:
a) la date où le gouverneur en conseil prend une mesure relative à l’investissement en vertu du paragraphe 25.4(1);
b) la date où expire le délai réglementaire visé à ce paragraphe.
c) les alinéas 21(8)a) et b) de la Loi sur Investissement Canada sont remplacés par ce qui suit :
(a) the day on which the Governor in Council takes any measure under subsection 25.4(1) in respect of the investment, and
(b) the day on which the prescribed period referred to in subsection 25.4(1) ends.
a) la date où le gouverneur en conseil prend une mesure relative à l’investissement en vertu du paragraphe 25.4(1);
b) la date où expire le délai réglementaire visé à ce paragraphe.
(3) If section 138 of the other Act comes into force on the same day as section 188 of this Act, then that section 188 is deemed to have come into force before that section 138.
(3) Si l’entrée en vigueur de l’article 138 de l’autre loi et celle de l’article 188 de la présente loi sont concomitantes, cet article 188 est réputé être entré en vigueur avant cet article 138.
(4) If subsection 142(2) of the other Act comes into force before section 189 of this Act, then
(a) that section 189 is deemed never to have come into force and is repealed; and
(b) subsection 25.4(1.1) of the Investment Canada Act is repealed.
(4) Si le paragraphe 142(2) de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 189 de la présente loi :
a) cet article 189 est réputé ne pas être entré en vigueur et est abrogé;
b) le paragraphe 25.4(1.1) de la Loi sur Investissement Canada est abrogé.
(5) If subsection 142(2) of the other Act comes into force on the same day as section 189 of this Act, then that section 189 is deemed to have come into force before that subsection 142(2).
(5) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 142(2) de l’autre loi et celle de l’article 189 de la présente loi sont concomitantes, cet article 189 est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 142(2).
Division 10
Section 10
1991, c. 11

Broadcasting Act
Loi sur la radiodiffusion
1991, ch. 11

191. (1) Subsection 12(1) of the Broadcasting Act is amended by striking out “or” at the end of paragraph (a) and by adding the following after that paragraph:
191. (1) Le paragraphe 12(1) de la Loi sur la radiodiffusion est modifié par adjonction, après l’alinéa a), de ce qui suit :
(a.1) any person has done or is doing any act or thing in contravention of section 34.1, or
a.1) soit qu’il y a ou a eu manquement à l’article 34.1;
(2) Subsection 12(2) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 12(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Mandatory orders

(2) The Commission may, by order, require any person to do, without delay or within or at any time and in any manner specified by the Commission, any act or thing that the person is or may be required to do under this Part or any regulation, licence, decision or order made or issued by the Commission under this Part and may, by order, forbid the doing or continuing of any act or thing that is contrary to this Part, to any such regulation, licence, decision or order or to section 34.1.
(2) Le Conseil peut, par ordonnance, soit imposer l’exécution, sans délai ou dans le délai et selon les modalités qu’il détermine, des obligations découlant de la présente partie ou des ordonnances, décisions ou règlements pris par lui ou des licences attribuées par lui en application de celle-ci, soit interdire ou faire cesser quoi que ce soit qui y contrevient ou contrevient à l’article 34.1.
Ordres et interdiction

192. The Act is amended by adding the following after section 34:
192. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 34, de ce qui suit :
PART II.1
PARTIE II.1
OFFENCE — PAPER BILL
INFRACTION — FACTURES PAPIER
Prohibition

34.1 No person who carries on a broadcasting undertaking shall charge a subscriber for providing the subscriber with a paper bill.
34.1 Il est interdit à toute personne qui exploite une entreprise de radiodiffusion d’imposer des frais à un abonné pour l’obtention de factures papier.
Interdiction

Offence

34.2. Every person who contravenes section 34.1 is guilty of an offence punishable on summary conviction and is liable

(a) in the case of an individual, to a fine not exceeding $25,000 for a first offence and not exceeding $50,000 for each subsequent offence; or

(b) in the case of a corporation, to a fine not exceeding $250,000 for a first offence and not exceeding $500,000 for each subsequent offence.
34.2 Quiconque contrevient à l’article 34.1 commet une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire :
Infraction

a) dans le cas d’une personne physique, une amende maximale de vingt-cinq mille dollars pour la première infraction et de cinquante mille dollars en cas de récidive;

b) dans le cas d’une personne morale, une amende maximale de deux cent cinquante mille dollars pour la première infraction et de cinq cent mille dollars en cas de récidive.

Limitation

34.3 No proceedings for an offence under section 34.2 are to be instituted more than two years after the time when the subject-matter of the proceedings arose.
34.3 La poursuite d’une infraction visée à l’article 34.2 se prescrit par deux ans à compter de la perpétration.
Prescription

Division 11
Section 11
1993, c. 38

Telecommunications Act
Loi sur les télécommunications
1993, ch. 38

Amendments to the Act
Modification de la loi
193. The Telecommunications Act is amended by adding the following after section 24:
193. La Loi sur les télécommunications est modifiée par adjonction, après l’article 24, de ce qui suit :
Conditions of service — person other than Canadian carrier

24.1 The offering and provision of any telecommunications service by any person other than a Canadian carrier are subject to any conditions imposed by the Commission, including those relating to

(a) service terms and conditions in contracts with users of telecommunications services;

(b) protection of the privacy of those users;

(c) access to emergency services; and

(d) access to telecommunications services by persons with disabilities.
24.1 L’offre et la fourniture des services de télécommunication par toute autre personne qu’une entreprise canadienne sont assujetties aux conditions fixées par le Conseil, notamment en matière :
Conditions — personne autre que l’entreprise canadienne

a) de conditions à prévoir dans les contrats conclus avec les usagers des services de télécommunication;

b) de protection de la vie privée de ces usagers;

c) d’accès aux services d’urgence;

d) d’accès par toute personne handicapée aux services de télécommunication.

194. The Act is amended by adding the following after section 27.1:
194. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 27.1, de ce qui suit :
Paper bill

27.2 Any person who provides telecommunications services shall not charge a subscriber for providing the subscriber with a paper bill.
27.2 Il est interdit à toute personne qui fournit des services de télécommunication d’imposer des frais à un abonné pour l’obtention de factures papier.
Factures papier

2003, c. 22, par. 224(z.81)(E)

195. Subsections 39(3) to (5) of the Act are replaced by the following:
195. Les paragraphes 39(3) à (5) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2003, ch. 22, al. 224z.81)(A)

Persons who shall not disclose information

(3) Subsection (2) applies to any person referred to in any of the following paragraphs who comes into possession of designated information while holding the office or employment described in that paragraph, whether or not the person has ceased to hold that office or be so employed:

(a) a member of, or person employed by, the Commission;

(b) in respect of information disclosed under paragraph 4(b) or 5(b), the Commissioner of Competition appointed under the Competition Act or a person whose duties involve the carrying out of that Act and who is referred to in section 25 of that Act;

(c) in respect of information provided under subsection 37(3), the Minister, the Chief Statistician of Canada, an agent of or a person employed in the federal public administration.
(3) Le paragraphe (2) vise les personnes ci-après qui entrent en possession, au cours de leur emploi ou de leur mandat, de renseignements désignés comme confidentiels et continue de s’appliquer à toutes ces personnes après la cessation de leurs fonctions :
Interdiction de communication — personnes visées

a) les employés et membres du Conseil;

b) s’agissant des renseignements communiqués au titre des alinéas (4)b) ou (5)b), le commissaire de la concurrence nommé en vertu de la Loi sur la concurrence de même que les personnes chargées de l’application de cette loi et visées à l’article 25 de la même loi;

c) s’agissant des renseignements transmis au titre du paragraphe 37(3), le ministre, le statisticien en chef du Canada et les agents et autres employés de l’administration publique fédérale.

Disclosure of information submitted in proceedings

(4) If designated information is submitted in the course of proceedings before the Commission, the Commission may

(a) disclose or require its disclosure if it determines, after considering any representations from interested persons, that the disclosure is in the public interest; and

(b) disclose or require its disclosure to the Commissioner of Competition on the Commissioner’s request if it determines that the information is relevant to competition issues being considered in the proceedings.
(4) Dans le cas de renseignements désignés comme confidentiels fournis dans le cadre d’une affaire dont il est saisi, le Conseil peut :
Communication de renseignements

a) en effectuer ou en exiger la communication s’il est d’avis, après avoir pris connaissance des observations des intéressés, qu’elle est dans l’intérêt public;

b) en effectuer ou en exiger la communication au commissaire de la concurrence si ce dernier en fait la demande, s’il est d’avis qu’ils concernent des questions de concurrence soulevées dans le cadre de l’affaire.

Disclosure of other information

(5) If designated information is submitted to the Commission otherwise than in the course of proceedings before it, the Commission may

(a) disclose or require its disclosure if, after considering any representations from interested persons, it considers that the information is relevant to the determination of a matter before it and determines that the disclosure is in the public interest; and

(b) disclose or require its disclosure to the Commissioner of Competition on the Commissioner’s request if it considers that the information is relevant to competition issues being raised in the matter before it.
(5) Dans le cas de renseignements désignés comme confidentiels fournis dans un autre cadre, le Conseil peut :
Communication d’autres renseignements

a) en effectuer ou en exiger la communication s’il considère, après avoir pris connaissance des observations des intéressés, d’une part, que cette communication est dans l’intérêt public et, d’autre part, que les renseignements en cause sont utiles pour trancher l’affaire qu’il instruit;

b) en effectuer ou en exiger la communication au commissaire de la concurrence si ce dernier en fait la demande, s’il considère qu’ils concernent des questions de concurrence soulevées dans le cadre de l’affaire qu’il instruit.

Use of information disclosed to Commissioner of Competition

(5.01) Neither the Commissioner of Competition nor any person whose duties involve the administration and enforcement of the Competition Act and who is referred to in section 25 of that Act shall use information that is disclosed

(a) under paragraph (4)(b) other than to facilitate the Commissioner’s participation in proceedings referred to in subsection (4); or

(b) under paragraph (5)(b) other than to facilitate the Commissioner’s participation in a matter referred to in subsection (5).
(5.01) Le commissaire de la concurrence de même que les personnes chargées de l’application et du contrôle de l’application de la Loi sur la concurrence et visées à l’article 25 de cette loi ne peuvent utiliser les renseignements qui leur sont communiqués au titre des alinéas (4)b) ou (5)b) à d’autres fins que la participation du commissaire à l’affaire en cause.
Utilisation des renseignements communiqués au commissaire de la concurrence

1998, c. 8, s. 8

196. Section 69.2 of the Act is replaced by the following:
196. L’article 69.2 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1998, ch. 8, art. 8

Registration

69.2 (1) No person shall distribute, lease, offer for sale, sell or import any telecommunications apparatus for which registration is required under this Act, unless it is registered.
69.2 (1) Il est interdit de distribuer, louer, mettre en vente, vendre ou importer tout appareil de télécommunication qui doit être enregistré au titre de la présente loi, sauf s’il est enregistré.
Enregistrement

Specifications and markings

(2) No person shall distribute, lease, offer for sale, sell or import any telecommunications apparatus for which technical specifications or markings are required under section 69.3 or 69.4, unless the apparatus complies with those requirements.
(2) Il est interdit de se livrer aux mêmes activités à l’égard de tout appareil de télécommunication qui ne respecte pas les spécifications techniques ou les normes de marquage qui lui sont imposées en application des articles 69.3 ou 69.4.
Normes et spécifications

1998, c. 8, s. 8

197. (1) Paragraphs 69.3(1)(a) to (d) of the Act are replaced by the following:
197. (1) Les alinéas 69.3(1)a) à d) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1998, ch. 8, art. 8

(a) register telecommunications apparatus and fix any conditions and the duration of the registration;
(a.1) establish requirements for the registration of telecommunications apparatus;
(a.2) establish the procedure governing applications for registration;
(b) amend the conditions and change the duration of the registration;
(c) make available to the public any information regarding the registered telecommunications apparatus;
(d) establish technical specifications and markings in relation to telecommunications apparatus or any class of telecommunications apparatus and any requirements relating to those technical specifications and markings;
a) enregistrer les appareils de télécommunication et fixer la durée de la validité de l’enregistrement et les conditions dont celui-ci est assorti;
a.1) établir les exigences régissant l’enregistrement des appareils de télécommunication;
a.2) préciser la procédure régissant la demande d’enregistrement;
b) modifier la durée de validité de l’enregistrement et les conditions dont celui-ci est assorti;
c) mettre à la disposition du public tout renseignement concernant les appareils de télécommunication enregistrés;
d) prévoir les spécifications techniques et les normes de marquage applicables aux appareils de télécommunication ou à toute catégorie de ceux-ci;
1998, c. 8, s. 8

(2) Paragraphs 69.3(1)(f) and (g) of the Act are replaced by the following:
(2) Les alinéas 69.3(1)f) et g) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1998, ch. 8, art. 8

(f) require an applicant for registration to disclose to the Minister any information that the Minister considers appropriate respecting the present and proposed use of the telecommunications apparatus in question;
(f.1) establish fees for registration, applications for registration and examinations or testing in relation to registration, and respecting interest payable on unpaid fees;
(g) require the registrant to inform the Minister of any material changes in information disclosed under paragraph (f);
(g.1) establish requirements to recognize and designate foreign and domestic persons that are competent to assess whether telecommunications apparatus complies with the appli-cable foreign or domestic technical specifi-cations;
f) exiger du demandeur d’enregistrement qu’il lui communique tout renseignement qu’il estime indiqué concernant l’utilisation — présente et future — de l’appareil de télécommunication;
f.1) établir les droits à payer pour l’enregistrement des appareils de télécommunication, pour les demandes d’enregistrement et les examens ou les essais nécessaires en vue de l’enregistrement, ainsi que les intérêts à payer en cas de défaut de paiement;
g) exiger du titulaire de l’enregistrement qu’il l’informe de toute modification importante des renseignements communiqués au titre de l’alinéa f);
g.1) établir des exigences pour reconnaître et désigner les personnes qui sont — au pays et à l’étranger — compétentes pour évaluer la conformité de l’appareil de télécommunication aux spécifications techniques applicables au pays ou à l’étranger;
1998, c. 8, s. 8

(3) Paragraph 69.3(1)(h) of the Act is repealed.
(3) L’alinéa 69.3(1)h) de la même loi est abrogé.
1998, ch. 8, art. 8

1998, c. 8, s. 8

(4) Subsections 69.3(2) and (3) of the Act are replaced by the following:
(4) Les paragraphes 69.3(2) et (3) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1998, ch. 8, art. 8

Delegation of powers

(2) The Minister may authorize any person to exercise any of the powers that are granted to the Minister under this Part, or by the regulations made under this Part, subject to any conditions that the Minister may fix.
(2) Le ministre peut autoriser toute personne à exercer, en son nom et aux conditions qu’il fixe, les pouvoirs que lui confère la présente partie ou les règlements pris en vertu de celle-ci.
Délégation

Suspension or revocation of registration

(3) The Minister may suspend or revoke a registration

(a) with the consent of the registrant;

(b) after giving written notice to the registrant and giving the registrant a reasonable opportunity to make representations to the Minister with respect to the notice, if the Minister is satisfied that

(i) the registrant has contravened this Part, the regulations made under this Part or the conditions of the registration,

(ii) the registration was obtained through misrepresentation, or

(iii) the apparatus does not comply with the applicable technical specifications or markings; or

(c) on giving written notice of suspension or revocation to the registrant, without having to give the registrant an opportunity to make representations to the Minister with respect to the notice, if the registrant has failed to comply with a request to pay fees or interest due.
(3) Le ministre peut suspendre ou révoquer l’enregistrement dans l’un ou l’autre des cas suivants :
Suspension ou révocation de l’enregistrement

a) il a le consentement du titulaire de l’enregistrement;

b) il est convaincu, après avoir donné au titulaire de l’enregistrement un avis écrit et la possibilité de lui présenter des observations à cet égard :

(i) soit que celui-ci a enfreint la présente partie, ses règlements d’application ou les conditions d’enregistrement,

(ii) soit que l’enregistrement a été obtenu sous de fausses représentations,

(iii) soit que l’appareil de télécommunication ne respecte pas les spécifications techniques ou les normes de marquage qui lui sont applicables;

c) il donne un avis écrit de suspension ou de révocation au titulaire de l’enregistrement, mais sans nécessairement lui accorder la possibilité de lui présenter des observations, lorsque celui-ci n’a pas satisfait à une demande de paiement des droits ou intérêts dus.

1998, c. 8, s. 8

198. (1) Paragraphs 69.4(1)(b) to (f) of the Act are replaced by the following:
198. (1) Les alinéas 69.4(1)b) à f) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1998, ch. 8, art. 8

(c) respecting the inspection, testing and approval of telecommunications apparatus in respect of a registration;
(d) prescribing the form of registration or markings, or any class of registration or markings;
c) régir l’inspection, l’essai et l’approbation des appareils de télécommunication concernant l’enregistrement;
d) fixer la forme de celui-ci et des marquages ou de leurs catégories;
1998, c. 8, s. 8

(2) Paragraph 69.4(1)(i) of the Act is repealed.
(2) L’alinéa 69.4(1)i) de la même loi est abrogé.
1998, ch. 8, art. 8

1998, c. 8, s. 8

199. Section 69.5 of the Act is repealed.
199. L’article 69.5 de la même loi est abrogé.
1998, ch. 8, art. 8

200. (1) Subsections 71(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
200. (1) Les paragraphes 71(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Designation of inspectors

71. (1) The Commission may designate any qualified person as an inspector for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with the provisions of this Act or any special Act for which the Commission is responsible and with the decisions of the Commission under this Act.
71. (1) Le Conseil peut désigner à titre d’inspecteur les personnes qu’il estime qualifiées pour vérifier le respect ou prévenir le non-respect des dispositions de la présente loi ou d’une loi spéciale qu’il est chargé de faire appliquer et de l’exécution des décisions qu’il a rendues sous le régime de la présente loi.
Désignation

Designation of inspectors

(2) The Minister may designate any qualified person as an inspector for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with the provisions of this Act for which the Minister is responsible.
(2) Le ministre peut désigner à ce même titre les personnes qu’il estime qualifiées pour vérifier le respect ou prévenir le non-respect des dispositions de la présente loi qu’il est chargé de faire appliquer.
Désignation

1999, c. 31, s. 207(F)

(2) The portion of subsection 71(4) of the Act before paragraph (b) is replaced by the following:
(2) Le passage du paragraphe 71(4) de la même loi précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 31, art. 207(F)

Powers of inspectors

(4) An inspector may, subject to subsection (5), for the purposes for which the inspector was designated an inspector,

(a) enter, at any reasonable time, any place in which they believe on reasonable grounds there is any document, information or thing relevant to the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act or any special Act, and examine the document, information or thing or remove it for examination or reproduction;
(4) L’inspecteur peut, dans le cadre de sa mission :
Pouvoirs de l’inspecteur

a) à toute fin liée à la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi ou d’une loi spéciale, entrer à toute heure convenable dans tout lieu s’il a des motifs raisonnables de croire que s’y trouvent des objets, des documents ou des renseignements, examiner ceux-ci et les emporter pour examen ou reproduction;

(3) Paragraph 71(4)(b) of the English version of the Act is replaced by the following:
(3) L’alinéa 71(4)b) de la version anglaise de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(b) make use of, or cause to be made use of, any computer system at the place to examine any data contained in or available to the system;
(b) make use of, or cause to be made use of, any computer system at the place to examine any data contained in or available to the system;
(4) Paragraphs 71(4)(c) and (d) of the Act are replaced by the following:
(4) Les alinéas 71(4)c) et d) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
(c) reproduce any document, or cause it to be reproduced, from the data in the form of a print-out or other intelligible output and take the print-out or other output for examination or copying; and
(d) use any copying equipment or means of communication in the place.
c) à partir de ces données, reproduire ou faire reproduire tout document sous forme d’imprimé ou toute autre forme intelligible qu’il peut emporter pour examen ou reproduction;
d) utiliser le matériel de reproduction et les moyens de communication du lieu.
(5) Subsections 71(5) and (6) of the Act are replaced by the following:
(5) Les paragraphes 71(5) et (6) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Warrant required to enter dwelling-house

(5) An inspector may not enter a dwelling-house without the consent of the occupant or under the authority of a warrant.
(5) Il ne peut toutefois entrer dans une maison d’habitation sans le consentement de l’occupant que s’il est muni d’un mandat.
Maison d’habitation

Authority to issue warrant

(6) On an ex parte application, a justice of the peace may issue a warrant authorizing an inspector who is named in the warrant to enter a dwelling-house, subject to any conditions specified in the warrant, if the justice is satisfied by information on oath that

(a) the dwelling-house is a place described in paragraph (4)(a);

(b) entry to the dwelling-house is necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act or any special Act; and

(c) entry has been refused or there are reasonable grounds to believe that entry will be refused by, or that consent to entry cannot be obtained from, the occupant.
(6) Sur demande ex parte, le juge de paix peut décerner un mandat autorisant, sous réserve des conditions fixées, l’inspecteur qui y est nommé à entrer dans une maison d’habitation si lui-même est convaincu, sur la foi d’une dénonciation sous serment, que sont réunies les conditions suivantes :
Délivrance du mandat

a) il s’agit d’un lieu visé à l’alinéa (4)a);

b) l’entrée est nécessaire à toute fin liée à la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi ou d’une loi spéciale;

c) soit un refus d’y entrer a été opposé, soit il y a des motifs raisonnables de croire que tel sera le cas ou qu’il sera impossible d’obtenir le consentement de l’occupant.

(6) Section 71 of the Act is amended by adding the following after subsection (7):
(6) L’article 71 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (7), de ce qui suit :
Assistance to inspectors

(8) The owner or person in charge of a place entered by an inspector shall provide all assistance that is reasonably required to enable the inspector to perform their functions under this Part, and shall provide any information that is reasonably expected for that purpose.
(8) Le propriétaire ou responsable du lieu visé est tenu de prêter à l’inspecteur toute l’assistance possible dans l’exercice de ses fonctions et de lui donner les renseignements qu’il peut valablement exiger.
Assistance à l’inspecteur

Information requirement

(9) An inspector who believes that a person is in possession of information that the inspector considers necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act or any special Act may, by notice, require that person to submit the information to the inspector in the form and manner and within the reasonable time that is stipulated in the notice.
(9) S’il croit qu’une personne détient des renseignements qu’il juge nécessaires pour la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi ou d’une loi spéciale, l’inspecteur peut, par avis, l’obliger à les lui communiquer, selon les modalités, notamment de temps et de forme, que précise l’avis.
Obligation d’information

Obstruction, false information

(10) No person shall

(a) resist or wilfully obstruct the inspector in carrying out his or her duties; or

(b) knowingly make a false or misleading statement, either orally or in writing, to the inspector.
(10) Il est interdit :
Entrave et fausses déclarations

a) d’entraver volontairement l’action de l’inspecteur dans l’exercice de ses fonctions;

b) de lui faire sciemment, oralement ou par écrit, une déclaration fausse ou trompeuse.

201. The Act is amended by adding the following after section 72:
201. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 72, de ce qui suit :
General Administrative Monetary Penalties Scheme
Sanctions administratives pécuniaires — régime général
Commission of violation

72.001 Every contravention of a provision of this Act, other than section 17 or 69.2, and every contravention of a regulation or decision made by the Commission under this Act, other than a prohibition or a requirement of the Commission made under section 41, constitutes a violation and the person who commits the violation is liable

(a) in the case of an individual, to an administrative monetary penalty not exceeding $25,000 and, for a subsequent contravention, a penalty not exceeding $50,000; or

(b) in any other case, to an administrative monetary penalty not exceeding $10,000,000 and, for a subsequent contravention, a penalty not exceeding $15,000,000.
72.001 Toute contravention à une disposition de la présente loi — autre que les articles 17 et 69.2 — ou des règlements ou à une décision prise par le Conseil sous le régime de la présente loi — autre qu’une mesure prise en vertu de l’article 41 — constitue une violation exposant son auteur à une pénalité dont le montant maximal est :
Violation

a) dans le cas d’une personne physique, de vingt-cinq mille dollars et de cinquante mille dollars en cas de récidive;

b) dans les autres cas, de dix millions de dollars et de quinze millions de dollars en cas de récidive.

Criteria for penalty

72.002 (1) The amount of the penalty is to be determined by taking into account the following factors:

(a) the nature and scope of the violation;

(b) the history of compliance with this Act, the regulations or the decisions made by the Commission under this Act, by the person who committed the violation;

(c) any benefit that the person obtained from the commission of the violation;

(d) the person’s ability to pay the penalty;

(e) any factors established by any regulations; and

(f) any other relevant factor.
72.002 (1) Pour la détermination du montant de la pénalité, il est tenu compte des critères suivants :
Détermination du montant de la pénalité

a) la nature et la portée de la violation;

b) les antécédents de l’auteur de la violation en ce qui a trait au respect de la présente loi, des règlements ou des décisions prises par le Conseil sous le régime de la présente loi;

c) tout avantage qu’il a retiré de la commission de la violation;

d) sa capacité de payer le montant de la pénalité;

e) tout autre critère prévu par règlement;

f) tout autre élément pertinent.

Purpose of penalty

(2) The purpose of the penalty is to promote compliance with this Act, the regulations or the decisions made by the Commission under this Act, and not to punish.
(2) L’imposition de la pénalité vise non pas à punir, mais à favoriser le respect de la présente loi, des règlements ou des décisions prises par le Conseil sous le régime de la présente loi.
But de la pénalité

Procedures

72.003 Despite subsection 72.005(1), the Commission may impose a penalty in a decision in the course of a proceeding before it under this Act in which it finds that there has been a contravention of a provision, a regulation or a decision referred to in section 72.001.
72.003 Malgré le paragraphe 72.005(1), le Conseil peut imposer une pénalité dans la décision qu’il prend dans le cadre d’une affaire dont il est saisi en vertu de la présente loi et dans laquelle il conclut qu’il y a eu contravention à une disposition, à un règlement ou à une décision visés à l’article 72.001.
Procédures

Power of Commission — violation

72.004 The Commission may

(a) designate a person, or class of persons, that is authorized to issue notices of violation or accept an undertaking; and

(b) establish, in respect of each violation, a short-form description to be used in notices of violation.
72.004 Le Conseil peut :
Pouvoir du Conseil : violation

a) désigner, individuellement ou au titre de leur appartenance à telle catégorie, les agents autorisés à dresser des procès-verbaux pour une violation ou les personnes autorisées à accepter un engagement;

b) établir pour chaque violation un sommaire la caractérisant dans les procès-verbaux.

Issuance and service

72.005 (1) A person who is designated to issue notices of violation and who believes, on reasonable grounds, that a person has committed a violation may issue, and shall cause to be served on the person, a notice of violation.
72.005 (1) L’agent verbalisateur peut, s’il a des motifs raisonnables de croire qu’une violation a été commise, dresser un procès-verbal qu’il fait signifier à l’auteur présumé de la violation.
Procès-verbal

Contents of notice

(2) The notice of violation must name the person believed to have committed the violation, identify the violation and include

(a) the penalty that the person is liable to pay;

(b) a statement as to the right of the person, within 30 days after the day on which the notice is served, or within any longer period that the Commission specifies, to pay the penalty or to make representations with respect to the violation and the penalty, and the manner for doing so; and

(c) a statement indicating that if the person does not pay the penalty or make representations in accordance with the notice, the person will be deemed to have committed the violation and the penalty may be imposed.
(2) Le procès-verbal mentionne, outre le nom de l’auteur présumé et les faits reprochés :
Contenu du procès-verbal

a) le montant de la pénalité à payer;

b) la faculté qu’a l’auteur présumé soit de payer la pénalité, soit de présenter des observations relativement à la violation ou à la pénalité, et ce, dans les trente jours suivant la signification du procès-verbal — ou dans le délai plus long que peut préciser le Conseil —, ainsi que les autres modalités d’exercice de cette faculté;

c) le fait que le non-exercice de cette faculté dans le délai imparti vaut aveu de responsabilité et peut entraîner l’imposition de la pénalité.

Entry into undertaking

72.006 (1) A person may enter into an undertaking at any time.
72.006 (1) Toute personne peut, à tout moment, contracter un engagement.
Engagement

Contents

(2) An undertaking

(a) must be accepted by a person who is authorized to accept an undertaking;

(b) must identify every act or omission that constitutes a contravention and that is covered by the undertaking;

(c) must identify every provision or decision at issue;

(d) may contain any conditions that the person who is authorized to accept an undertaking considers appropriate; and

(e) may include a requirement to pay a specified amount.
(2) L’engagement :
Contenu

a) doit être accepté par la personne autorisée à accepter un engagement;

b) énonce les actes ou omissions qui constituent une violation et sur lesquels il porte;

c) mentionne les dispositions ou les décisions en cause;

d) peut comporter les conditions que la personne autorisée à accepter un engagement estime indiquées;

e) peut prévoir l’obligation de payer une somme précise.

Undertaking before notice of violation

(3) If a person enters into an undertaking, no notice of violation may be served on them in connection with any act or omission referred to in the undertaking.
(3) Si une personne contracte un engagement, aucun procès-verbal ne peut lui être signifié à l’égard des actes ou omissions qui y sont mentionnés.
Engagement avant la signification d’un procès-verbal

Undertaking after notice of violation

(4) If a person enters into an undertaking after a notice of violation is served on them, the proceeding that is commenced by the notice of violation is ended in respect of that person in connection with any act or omission referred to in the undertaking.
(4) Si une personne contracte un engagement après la signification d’un procès-verbal, la procédure en violation prend fin à son égard en ce qui concerne les actes ou omissions mentionnés dans l’engagement.
Engagement après la signification d’un procès-verbal

Failure to respect undertaking

(5) Failure to respect an undertaking constitutes a violation.
(5) Le non-respect d’un engagement constitue une violation.
Non-respect

Payment

72.007 (1) If a person who is served with a notice of violation pays the penalty proposed in the notice, the person is deemed to have committed the violation and the proceedings in respect of it are ended.
72.007 (1) Le paiement de la pénalité prévue au procès-verbal vaut aveu de responsabilité à l’égard de la violation et met fin à la procédure.
Paiement

Representations to Commission

(2) If a person who is served with a notice of violation makes representations in accordance with the notice, the Commission shall decide, on a balance of probabilities, after considering any other representations that it considers appropriate, whether the person committed the violation and, if it so decides, it may impose the penalty set out in the notice, a lesser penalty or no penalty.
(2) Si des observations sont présentées, dans le délai et selon les autres modalités précisés dans le procès-verbal, le Conseil décide, selon la prépondérance des probabilités, de la responsabilité de l’intéressé, et ce, après avoir examiné toutes autres observations qu’il estime appropriées. Le cas échéant, il peut imposer la pénalité prévue au procès-verbal ou une pénalité réduite, ou encore n’en imposer aucune.
Présentation d’observations

Failure to pay or make representations

(3) If a person who is served with a notice of violation neither pays the penalty nor makes representations in accordance with the notice, the person is deemed to have committed the violation and the Commission may impose the penalty.
(3) Le non-exercice de la faculté mentionnée au procès-verbal, dans le délai et selon les autres modalités qui y sont précisées, vaut aveu de responsabilité à l’égard de la violation et le Conseil peut imposer la pénalité mentionnée au procès-verbal.
Omission de payer ou de présenter des observations

Copy of decision and notice of rights

(4) The Commission shall cause a copy of any decision made under subsection (2) or (3) to be issued and served on the person together with a notice of the person’s right to apply for a review under section 62 or for leave to appeal under section 64.
(4) Le Conseil fait signifier à l’intéressé copie de la décision prise au titre des paragraphes (2) ou (3) et l’avise par la même occasion de son droit de présenter une demande de révision en vertu de l’article 62 ou de présenter une demande d’autorisation d’interjeter appel au titre de l’article 64.
Copie de la décision et droits de l’intéressé

Officer, director or agent or mandatary of corporations

72.008 An officer, director or agent or mandatary of a corporation that commits a violation is liable for the violation if they directed, authorized, assented to, acquiesced in or participated in the commission of the violation, whether or not the corporation is proceeded against.
72.008 En cas de commission par une personne morale d’une violation, ceux de ses dirigeants, administrateurs ou mandataires qui l’ont ordonnée ou autorisée, ou qui y ont consenti ou participé, sont responsables de la violation, que la personne morale fasse ou non l’objet de procédures en violation.
Administrateurs, dirigeants et mandataires des personnes morales

Debt due to Her Majesty

72.009 (1) The following amounts are debts due to Her Majesty in right of Canada that may be recovered in the Federal Court:

(a) the amount of the penalty imposed by the Commission in a decision in the course of a proceeding before it under this Act in which it finds that there has been a contravention of a provision, a regulation or a decision referred to in section 72.001;

(b) the amount payable under an undertaking entered into under subsection 72.006(1) beginning on the day specified in the undertaking or, if no day is specified, beginning on the day on which the undertaking is entered into;

(c) the amount of the penalty set out in a notice of violation, beginning on the day on which it is required to be paid in accordance with the notice, unless representations are made in accordance with the notice;

(d) if representations are made, either the amount of the penalty that is imposed by the Commission or on appeal, as the case may be, beginning on the day specified by the Commission or the court or, if no day is specified, beginning on the day on which the decision is made; and

(e) the amount of any reasonable expenses incurred in attempting to recover an amount referred to in any of paragraphs (a) to (d).
72.009 (1) Constituent une créance de Sa Majesté du chef du Canada, dont le recouvrement peut être poursuivi à ce titre devant la Cour fédérale :
Créance de Sa Majesté

a) le montant de la pénalité imposée par le Conseil dans la décision qu’il prend dans le cadre d’une affaire dont il est saisi en vertu de la présente loi et dans laquelle il conclut qu’il y a eu contravention à une disposition, à un règlement ou à une décision visés à l’article 72.001;

b) la somme à payer aux termes d’un engagement contracté en vertu du paragraphe 72.006(1), à compter de la date à laquelle l’engagement a été contracté ou, le cas échéant, de la date qui y est précisée;

c) le montant de la pénalité mentionné dans le procès-verbal, à compter de la date de paiement qui y est précisée, sauf en cas de présentation d’observations selon les modalités qui y sont prévues;

d) s’il y a présentation d’observations, le montant de la pénalité imposée par le Conseil ou lors d’un appel, selon le cas, à compter de la date précisée par le Conseil dans sa décision ou le tribunal ou, dans le cas où aucune date n’est précisée, à compter de la date de la décision;

e) les frais raisonnables faits en vue du recouvrement d’une somme ou d’un montant visé à l’un ou l’autre des alinéas a) à d).

Time limit or prescription

(2) A proceeding to recover such a debt may not be commenced later than five years after the day on which the debt becomes payable.
(2) Le recouvrement de la créance se prescrit par cinq ans à compter de la date à laquelle elle est devenue exigible.
Prescription

Receiver General

(3) A penalty paid or recovered in relation to a violation is payable to the Receiver General.
(3) Toute pénalité perçue au titre d’une violation est versée au receveur général.
Receveur général

Certificate of default

(4) The Commission may issue a certificate for the unpaid amount of any debt referred to in subsection (1).
(4) Le Conseil peut établir un certificat de non-paiement pour la partie impayée de toute créance visée au paragraphe (1).
Certificat de non-paiement

Registration in Federal Court

(5) Registration in the Federal Court of a certificate made under subsection (4) has the same effect as a judgment of that Court for a debt of the amount specified in the certificate and all related registration costs.
(5) L’enregistrement à la Cour fédérale confère au certificat la valeur d’un jugement de cette juridiction pour la somme visée et les frais afférents.
Enregistrement à la Cour fédérale

Time limit or prescription

72.0091 (1) A proceeding in respect of a violation may not be commenced later than three years after the day on which the subject-matter of the proceedings becomes known to the Commission.
72.0091 (1) Les procédures en violation se prescrivent par trois ans à compter de la date où le Conseil a eu connaissance des éléments constitutifs de la violation.
Prescription

Certificate of secretary to Commission

(2) A document appearing to have been issued by the secretary to the Commission, certifying the day on which the subject-matter of any proceedings became known to the Commission, is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed the document and is, in the absence of evidence to the contrary, proof of the matter asserted in it.
(2) Tout document apparemment délivré par le secrétaire du Conseil et attestant la date où les éléments sont parvenus à la connaissance du Conseil fait foi de cette date, en l’absence de preuve contraire, sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature qui y est apposée ni la qualité officielle du signataire.
Attestation du secrétaire du Conseil

Publication

72.0092 The Commission may make public

(a) the name of a person who enters into an undertaking, the nature of the undertaking including the acts or omissions, the provisions or the decisions at issue, the conditions included in the undertaking and, if applicable, the amount of the penalty; and

(b) the name of a person who committed the violation, the nature of the violation including the acts or omissions and provisions or decisions at issue and the amount of the penalty.
72.0092 Le Conseil peut rendre publics :
Publication

a) le nom de la personne qui a contracté un engagement, la nature de celui-ci, notamment les actes ou omissions et les dispositions ou décisions en cause, les conditions qu’il comporte et, le cas échéant, le montant de la pénalité;

b) le nom de l’auteur de la violation, la nature de la violation, notamment les actes ou omissions et les dispositions ou décisions en cause, et le montant de la pénalité.

Regulations

72.0093 The Governor in Council may make regulations

(a) exempting from the application of section 72.001 any provision of this Act or the regulations or any decision;

(b) for the purpose of paragraph 72.002(1)(e), establishing other factors to be considered in determining the amount of the penalty; and

(c) respecting undertakings entered into under subsection 72.006(1).
72.0093 Le gouverneur en conseil peut, par règlement :
Règlements

a) exclure de l’application de l’article 72.001 toute disposition de la présente loi ou des règlements ou toute décision;

b) pour l’application de l’alinéa 72.002(1)e), établir d’autres critères applicables à la détermination du montant de la pénalité;

c) régir les engagements visés au paragraphe 72.006(1).

2005, c. 50, s. 2

202. The heading before section 72.01 of the Act is replaced by the following:
202. L’intertitre précédant l’article 72.01 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 50, art. 2

Administrative Monetary Penalties Scheme for Unsolicited Telecommunications
Sanctions administratives pécuniaires — télécommunications non sollicitées
2005, c. 50, s. 2

203. Section 72.02 of the Act is repealed.
203. L’article 72.02 de la même loi est abrogé.
2005, ch. 50, art. 2

2005, c. 50, s. 2

204. Sections 72.05 and 72.06 of the Act are repealed.
204. Les articles 72.05 et 72.06 de la même loi sont abrogés.
2005, ch. 50, art. 2

2005, c. 50, s. 2

205. Subsection 72.08(4) of the Act is replaced by the following:
205. Le paragraphe 72.08(4) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 50, art. 2

Copy of decision and notice of rights

(4) The Commission must cause a copy of any decision made under subsection (2) or (3) to be issued and served on the person together with a notice of the person’s right to apply for a review under section 62 or for leave to appeal under section 64.
(4) Le Conseil fait signifier à l’intéressé une copie de la décision prise au titre des paragraphes (2) ou (3) et l’avise par la même occasion de son droit de faire une demande de révision en vertu de l’article 62 ou de présenter une demande d’autorisation d’interjeter appel au titre de l’article 64.
Avis de décision et des droits de l’intéressé

2005, c. 50, s. 2

206. Sections 72.1 and 72.11 of the Act are repealed.
206. Les articles 72.1 et 72.11 de la même loi sont abrogés.
2005, ch. 50, art. 2

2005, c. 50, s. 2

207. Sections 72.14 and 72.15 of the Act are replaced by the following:
207. Les articles 72.14 et 72.15 de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 50, art. 2

Provisions Applicable to Both Administrative Monetary Penalties Schemes
Dispositions communes aux régimes de sanctions administratives pécuniaires
Evidence

72.14 In a proceeding in respect of a violation, a notice purporting to be served under subsection 72.005(1) or 72.07(1) or a copy of a decision purporting to be served under subsection 72.007(4) or 72.08(4) is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed it.
72.14 Dans les procédures en violation, le procès-verbal ou la copie de la décision apparemment signifié en application des paragraphes 72.005(1), 72.007(4), 72.07(1) ou 72.08(4), selon le cas, est admissible en preuve sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature qui y est apposée ni la qualité officielle du signataire.
Admissibilité en preuve

Defence

72.15 (1) It is a defence for a person in a proceeding in relation to a violation to establish that the person exercised due diligence to prevent the violation.
72.15 (1) L’auteur présumé de la violation peut invoquer en défense dans le cadre de toute procédure en violation qu’il a pris les précautions voulues.
Moyens de défense

Common law principles

(2) Every rule and principle of the common law that makes any circumstance a justification or excuse in relation to a charge for an offence under this Act applies in respect of a violation to the extent that it is not inconsistent with this Act.
(2) Les règles et principes de la common law qui font d’une circonstance une justification ou une excuse dans le cadre d’une poursuite pour infraction à la présente loi s’appliquent à l’égard de toute violation sauf dans la mesure où ils sont incompatibles avec la présente loi.
Principes de la common law

Vicarious liability — acts of employees, agents and mandataries

72.16 A person is liable for a violation that is committed by an employee of the person acting in the course of the employee’s employment, or by an agent or mandatary of the person acting within the scope of the agent’s or mandatary’s authority, whether or not the employee or agent or mandatary who actually committed the violation is identified or proceeded against.
72.16 L’employeur ou le mandant est responsable de la violation commise par son employé ou son mandataire dans le cadre de son emploi ou de son mandat, selon le cas, que l’auteur de la violation fasse ou non l’objet de procédure en violation.
Responsabilité indirecte : employeurs et mandants

How act or omission may be proceeded with

72.17 If an act or omission can be proceeded with either as a violation or as an offence, proceeding in one manner precludes proceeding in the other.
72.17 S’agissant d’un acte ou d’une omission qualifiable à la fois de violation et d’infraction, la procédure en violation et la procédure pénale s’excluent l’une l’autre.
Cumul interdit

For greater certainty

72.18 For greater certainty, a violation is not an offence and, accordingly, section 126 of the Criminal Code does not apply.
72.18 Il est entendu que les violations ne sont pas des infractions; en conséquence, nul ne peut être poursuivi à ce titre sur le fondement de l’article 126 du Code criminel.
Précision

Section 12 does not apply

72.19 Section 12 does not apply in respect of any decision of the Commission made under subsection 72.007(2) or (3) or 72.08(2) or (3) or the portion of the decision made under section 72.003 relating to the finding of a contravention and the imposition of a penalty.
72.19 L’article 12 ne s’applique pas aux décisions du Conseil prises au titre des paragraphes 72.007(2) ou (3) ou 72.08(2) ou (3) ni à la partie de la décision prise en vertu de l’article 72.003 qui concerne la conclusion qu’il y a eu contravention et l’imposition d’une pénalité.
Non-application de l’article 12

1998, c. 8, s. 9(3)

208. (1) Paragraph 73(2)(d) of the Act is replaced by the following:
208. (1) L’alinéa 73(2)d) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1998, ch. 8, par. 9(3)

(d) knowingly makes a material misrepresentation of fact or omits to state a material fact to the Minister, the Commission, a person appointed under section 70 or an inspector appointed under section 71, or a person designated under section 72.004 or 72.04
d) sciemment, fait au Conseil, au ministre, à la personne désignée en vertu de l’article 70, à l’inspecteur visé à l’article 71 ou à l’agent ou à la personne désigné en vertu des articles 72.004 ou 72.04 une présentation erronée de faits importants ou omet de lui mentionner l’un de ceux-ci.
2002, c. 17, s. 30

(2) Subsection 73(4) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 73(4) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2002, ch. 17, art. 30

Consent of Minister required

(4) A prosecution may not be commenced under this section in respect of a contravention of any provision of Part I, of section 17 or of any regulations made under subsection 22(2), or in respect of a material misrepresentation of fact or an omission to state a material fact to the Minister, without the consent of the Minister.
(4) La poursuite tant des infractions à la partie I, à l’article 17 ou aux règlements d’application du paragraphe 22(2) que des manquements constitués par la présentation erronée — ou la non-présentation — au ministre de faits importants est subordonnée au consentement de celui-ci.
Consentement préalable du ministre

Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
2014, c. 12

209. (1) In this section, “other Act” means the Fair Elections Act.
209. (1) Au présent article, « autre loi » s’entend de la Loi sur l’intégrité des élections.
2014, ch. 12

(2) On the first day on which both subsection 137(1) of the other Act and subsection 200(1) of this Act are in force, subsection 71(1) of the Telecommunications Act is replaced by the following:
(2) Dès le premier jour où le paragraphe 137(1) de l’autre loi et le paragraphe 200(1) de la présente loi sont tous deux en vigueur, le paragraphe 71(1) de la Loi sur les télécommunications est remplacé par ce qui suit :
Designation of inspectors

71. (1) The Commission may designate any qualified person as an inspector for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with the provisions of this Act or any special Act for which the Commission is responsible, with the provisions of Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act, and with the decisions of the Commission under this Act.
71. (1) Le Conseil peut désigner à titre d’inspecteur les personnes qu’il estime qualifiées pour vérifier le respect ou prévenir le non-respect des dispositions de la présente loi ou d’une loi spéciale qu’il est chargé de faire appliquer ou encore des dispositions de la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada et de l’exécution des décisions qu’il a rendues sous le régime de la présente loi.
Désignation

(3) On the first day on which both subsection 137(2) of the other Act and subsection 200(2) of this Act are in force, the portion of subsection 71(4) of the Telecommunications Act before paragraph (b) is replaced by the following:
(3) Dès le premier jour où le paragraphe 137(2) de l’autre loi et le paragraphe 200(2) de la présente loi sont tous deux en vigueur, le passage du paragraphe 71(4) de la Loi sur les télécommunications précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
Powers of inspectors

(4) An inspector may, subject to subsection (5), for the purposes for which the inspector was designated an inspector,

(a) enter, at any reasonable time, any place in which they believe on reasonable grounds there is any document, information or thing relevant to the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act, any special Act, or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act, and examine the document, information or thing or remove it for examination or reproduction;
(4) L’inspecteur peut, dans le cadre de sa mission :
Pouvoirs

a) à toute fin liée à la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi, d’une loi spéciale ou de la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada, entrer à toute heure convenable dans tout lieu s’il a des motifs raisonnables de croire que s’y trouvent des objets, des documents ou des renseignements, examiner ceux-ci et les emporter pour examen ou reproduction;

(4) If subsection 200(5) of this Act comes into force before subsection 137(3) of the other Act, then that subsection 137(3) is repealed.
(4) Si le paragraphe 200(5) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 137(3) de l’autre loi, ce paragraphe 137(3) est abrogé.
(5) If subsection 137(3) of the other Act and subsection 200(5) of this Act come into force on the same day, then that subsection 137(3) is deemed to have come into force before that subsection 200(5).
(5) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 137(3) de l’autre loi et celle du paragraphe 200(5) de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 137(3) est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 200(5).
(6) On the first day on which both subsection 137(4) of the other Act and subsection 200(5) of this Act are in force, paragraph 71(6)(b) of the Telecommunications Act is replaced by the following:
(6) Dès le premier jour où le paragraphe 137(4) de l’autre loi et le paragraphe 200(5) de la présente loi sont tous deux en vigueur, l’alinéa 71(6)b) de la Loi sur les télécommunications est remplacé par ce qui suit :
(b) entry to the dwelling-house is necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act, any special Act, or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act; and
b) l’entrée est nécessaire à toute fin liée à la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi, d’une loi spéciale ou de la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada;
(7) If section 139 of the other Act comes into force before section 204 of this Act, subsection 71(9) of the Telecommunications Act, as enacted by subsection 200(6) of this Act, is replaced by the following:
(7) Si l’article 139 de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 204 de la présente loi, le paragraphe 71(9) de la Loi sur les télécommunications, édicté par le paragraphe 200(6) de la présente loi, est remplacé par ce qui suit :
Information requirement

(9) An inspector who believes that a person is in possession of information that the inspector considers necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act, any special Act, or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act may, by notice, require that person to submit the information to the inspector in the form and manner and within the reasonable time that is stipulated in the notice.
(9) S’il croit qu’une personne détient des renseignements qu’il juge nécessaires pour la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi, d’une loi spéciale ou de la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada, l’inspecteur peut, par avis, l’obliger à les lui communiquer, selon les modalités, notamment de temps et de forme, que précise l’avis.
Obligation d’information

(8) If section 204 of this Act comes into force before section 139 of the other Act, then
(a) that section 139 is repealed; and
(b) the other Act is amended by adding the following after subsection 137(4):
(8) Si l’article 204 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 139 de l’autre loi :
a) cet article 139 est abrogé;
b) l’autre loi est modifiée par adjonction, après le paragraphe 137(4), de ce qui suit :
(5) Subsection 71(9) of the Act is replaced by the following:
(5) Le paragraphe 71(9) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Information requirement

(9) An inspector who believes that a person is in possession of information that the inspector considers necessary for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act, any special Act, or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act may, by notice, require that person to submit the information to the inspector in the form and manner and within the reasonable time that is stipulated in the notice.
(9) S’il croit qu’une personne détient des renseignements qu’il juge nécessaires pour la vérification du respect ou à la prévention du non-respect de la présente loi, d’une loi spéciale ou de la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada, l’inspecteur peut, par avis, l’obliger à les lui communiquer, selon les modalités, notamment de temps et de forme, que précise l’avis.
Obligation d’information

(9) If section 139 of the other Act and section 204 of this Act come into force on the same day, then that section 139 is deemed to have come into force before that section 204 and subsection (7) applies as a consequence.
(9) Si l’entrée en vigueur de l’article 139 de l’autre loi et celle de l’article 204 de la présente loi sont concomitantes, cet article 139 est réputé être entré en vigueur avant cet article 204, le paragraphe (7) s’appliquant en conséquence.
(10) If section 204 of this Act comes into force before section 140 of the other Act, then that section 140 is repealed.
(10) Si l’article 204 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 140 de l’autre loi, cet article 140 est abrogé.
(11) If section 140 of the other Act and section 204 of this Act come into force on the same day, then that section 140 is deemed to have come into force before that section 204.
(11) Si l’entrée en vigueur de l’article 140 de l’autre loi et celle de l’article 204 de la présente loi sont concomitantes, cet article 140 est réputé être entré en vigueur avant cet article 204.
(12) If section 141 of the other Act comes into force before section 206 of this Act, then subsection 72.15(2) of the Telecommunications Act, as enacted by section 207 of this Act, is replaced by the following:
(12) Si l’article 141 de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 206 de la présente loi, le paragraphe 72.15(2) de la Loi sur les télécommunications, édicté par l’article 207 de la présente loi, est remplacé par ce qui suit :
Common law principles

(2) Every rule and principle of the common law that makes any circumstance a justification or excuse in relation to a charge for an offence under this Act or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act applies in respect of a violation to the extent that it is not inconsistent with this Act.
(2) Les règles et principes de la common law qui font d’une circonstance une justification ou une excuse dans le cadre d’une poursuite pour infraction à la présente loi ou à la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada s’appliquent à l’égard de toute violation sauf dans la mesure où ils sont incompatibles avec la présente loi.
Principes de la common law

(13) If section 206 of this Act comes into force before section 141 of the other Act, then
(a) that section 141 is repealed; and
(b) the other Act is amended by adding the following after section 142:
(13) Si l’article 206 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 141 de l’autre loi :
a) cet article 141 est abrogé;
b) l’autre loi est modifiée par adjonction, après l’article 142, de ce qui suit :
142.1 Subsection 72.15(2) of the Act is replaced by the following:
142.1 Le paragraphe 72.15(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Common law principles

(2) Every rule and principle of the common law that makes any circumstance a justification or excuse in relation to a charge for an offence under this Act or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act applies in respect of a violation to the extent that it is not inconsistent with this Act.
(2) Les règles et principes de la common law qui font d’une circonstance une justification ou une excuse dans le cadre d’une poursuite pour infraction à la présente loi ou à la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada s’appliquent à l’égard de toute violation sauf dans la mesure où ils sont incompatibles avec la présente loi.
Principes de la common law

(14) If section 141 of the other Act and section 206 of this Act come into force on the same day, then that section 141 is deemed to have come into force before that section 206 and subsection (12) applies as a consequence.
(14) Si l’entrée en vigueur de l’article 141 de l’autre loi et celle de l’article 206 de la présente loi sont concomitantes, cet article 141 est réputé être entré en vigueur avant cet article 206, le paragraphe (12) s’appliquant en conséquence.
(15) If section 142 of the other Act comes into force before section 207 of this Act, then section 72.17 of the Telecommunications Act, as enacted by that section 207, is replaced by the following:
(15) Si l’article 142 de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 207 de la présente loi, l’article 72.17 de la Loi sur les télécommunications, édicté par cet article 207, est remplacé par ce qui suit :
How act or omission may be proceeded with

72.17 If an act or omission can be proceeded with either as a violation or as an offence under this Act or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act, proceeding in one manner precludes proceeding in the other.
72.17 S’agissant d’un acte ou d’une omission qualifiable à la fois de violation et d’infraction à la présente loi ou à la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada, la procédure en violation et la procédure pénale s’excluent l’une l’autre.
Cumul interdit

(16) If section 207 of this Act comes into force before section 142 of the other Act, then
(a) that section 142 is repealed; and
(b) the other Act is amended by adding the following after section 143:
(16) Si l’article 207 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 142 de l’autre loi :
a) cet article 142 est abrogé;
b) l’autre loi est modifiée par adjonction, après l’article 143, de ce qui suit :
143.1 Section 72.17 of the Act is replaced by the following:
143.1 L’article 72.17 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
How act or omission may be proceeded with

72.17 If an act or omission can be proceeded with either as a violation or as an offence under this Act or Division 1.1 of Part 16.1 of the Canada Elections Act, proceeding in one manner precludes proceeding in the other.
72.17 S’agissant d’un acte ou d’une omission qualifiable à la fois de violation et d’infraction à la présente loi ou à la section 1.1 de la partie 16.1 de la Loi électorale du Canada, la procédure en violation et la procédure pénale s’excluent l’une l’autre.
Cumul interdit

(17) If section 142 of the other Act and section 207 of this Act come into force on the same day, then that section 142 is deemed to have come into force before that section 207 and subsection (15) applies as a consequence.
(17) Si l’entrée en vigueur de l’article 142 de l’autre loi et celle de l’article 207 de la présente loi sont concomitantes, cet article 142 est réputé être entré en vigueur avant cet article 207, le paragraphe (15) s’appliquant en conséquence.
(18) On the first day on which both section 72.16 of the Telecommunications Act, as enacted by section 143 of the other Act, and section 72.16 of the Telecommunications Act, as enacted by section 207 of this Act, are in force, section 72.16 of the Telecommunications Act, as enacted by section 143 of the other Act, is replaced by the following and is repositioned accordingly:
(18) Dès le premier jour où l’article 72.16 de la Loi sur les télécommunications, édicté par l’article l43 de l’autre loi, et l’article 72.16 de la Loi sur les télécommunications, édicté par l’article 207 de la présente loi, sont tous deux en vigueur, l’article 72.16 de la Loi sur les télécommunications, édicté par l’article l43 de l’autre loi, est remplacé par ce qui suit et est déplacé en conséquence :
Group considered corporation

72.2 For the purposes of sections 71 and 72.01 to 72.19, a group as defined in section 348.01 of the Canada Elections Act is considered to be a corporation.
72.2 Pour l’application des articles 71 et 72.01 à 72.19, un groupe, au sens de l’article 348.01 de la Loi électorale du Canada, est considéré comme une personne morale.
Groupe considéré comme une personne morale


ParlVU