Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 
 
2nd Session, 41st Parliament,
2e session, 41e législature,
62-63 Elizabeth II, 2013-2014
62-63 Elizabeth II, 2013-2014
house of commons of canada
chambre des communes du canada
BILL C-36
PROJET DE LOI C-36
An Act to amend the Criminal Code in response to the Supreme Court of Canada decision in Attorney General of Canada v. Bedford and to make consequential amendments to other Acts
Loi modifiant le Code criminel pour donner suite à la décision de la Cour suprême du Canada dans l’affaire Procureur général du Canada c. Bedford et apportant des modifications à d’autres lois en conséquence
Preamble

Whereas the Parliament of Canada has grave concerns about the exploitation that is inherent in prostitution and the risks of violence posed to those who engage in it;

Whereas the Parliament of Canada recognizes the social harm caused by the objectification of the human body and the commodification of sexual activity;

Whereas it is important to protect human dignity and the equality of all Canadians by discouraging prostitution, which has a disproportionate impact on women and children;

Whereas it is important to denounce and prohibit the purchase of sexual services because it creates a demand for prostitution;

Whereas it is important to continue to denounce and prohibit the procurement of persons for the purpose of prostitution and the development of economic interests in the exploitation of the prostitution of others as well as the commercialization and institutionalization of prostitution;

Whereas the Parliament of Canada wishes to encourage those who engage in prostitution to report incidents of violence and to leave prostitution;

And whereas the Parliament of Canada is committed to protecting communities from the harms associated with prostitution;
Attendu :
Préambule

que le Parlement du Canada a de graves préoccupations concernant l’exploitation inhérente à la prostitution et les risques de violence auxquels s’exposent les personnes qui se livrent à cette pratique;

que le Parlement du Canada reconnaît les dommages sociaux causés par la chosification du corps humain et la marchandisation des activités sexuelles;

qu’il importe de protéger la dignité humaine et l’égalité de tous les Canadiens et Canadiennes en décourageant cette pratique qui a des conséquences négatives en particulier chez les femmes et les enfants;

qu’il importe de dénoncer et d’interdire l’achat de services sexuels parce qu’il contribue à créer une demande de prostitution;

qu’il importe de continuer à dénoncer et à interdire le proxénétisme et le dévelop-pement d’intérêts économiques à partir de l’exploitation d’autrui par la prostitution, de même que la commercialisation et l’institutionnalisation de la prostitution;

que le Parlement du Canada souhaite encourager les personnes qui se livrent à la prostitution à signaler les cas de violence et à abandonner cette pratique;

que le Parlement du Canada souscrit pleinement à la protection des collectivités contre les méfaits liés à cette pratique,

Now, therefore, Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Protection of Communities and Exploited Persons Act.
1. Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation.
Titre abrégé

R.S., c. C-46

CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
L.R., ch. C-46

1995, c. 39, s. 138(1)

2. The portion of the definition “weapon” in section 2 of the Criminal Code after paragraph (b) is replaced by the following:
2. La définition de « arme », à l’article 2 du Code criminel, est remplacée par ce qui suit :
1995, ch. 39, par. 138(1)

and, without restricting the generality of the foregoing, includes a firearm and, for the purposes of sections 88, 267 and 272, any thing used, designed to be used or intended for use in binding or tying up a person against their will;
« arme » Toute chose conçue, utilisée ou qu’une personne entend utiliser pour soit tuer ou blesser quelqu’un, soit le menacer ou l’intimider. Sont notamment visées par la présente définition les armes à feu et, pour l’application des articles 88, 267 et 272, toute chose conçue, utilisée ou qu’une personne entend utiliser pour attacher quelqu’un contre son gré.
3. Subsection 7(4.1) of the Act is amended by replacing the reference to “212(4)” with a reference to “286.1(2)”.
3. Au paragraphe 7(4.1) de la même loi, « 212(4) » est remplacé par « 286.1(2) ».
4. Subsection 150.1(5) of the Act is amended by replacing the reference to “212(2) or (4)” with a reference to “286.1(2), 286.2(2) or 286.3(2)”.
4. Au paragraphe 150.1(5) de la même loi, « 212(2) ou (4) » est remplacé par « 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2) ».
5. (1) Paragraph 161(1.1)(a) of the Act is amended
(a) by replacing the reference to “173(2) or 212(1), (2), (2.1) or (4) or” with a reference to “173(2),”; and
(b) by replacing the reference to “273, 280 or 281” with a reference to “273 or 279.011, subsection 279.02(2) or 279.03(2), section 280 or 281 or subsection 286.1(2), 286.2(2) or 286.3(2)”.
5. (1) À l’alinéa 161(1.1)a) de la même loi :
a) « aux paragraphes 173(2) ou 212(1), (2), (2.1) ou (4) ou » est remplacé par « au paragraphe 173(2), »;
b) « 273, 280 ou 281 » est remplacé par « 273 ou 279.011, aux paragraphes 279.02(2) ou 279.03(2), aux articles 280 ou 281 ou aux paragraphes 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2) ».
(2) Subsection 161(1.1) of the Act is amended by striking out “or” at the end of paragraph (b), by adding “or” at the end of paragraph (c) and by adding the following after paragraph (c):
(2) Le paragraphe 161(1.1) de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa c), de ce qui suit :
(d) an offence under subsection 212(1) (procuring), 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years), 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of person under 18 years) or 212(4) (prostitution of person under 18 years) of this Act, as it read from time to time before the day on which this paragraph comes into force.
d) les infractions prévues aux paragraphes 212(1) (proxénétisme), 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans), 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans) ou 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans) de la présente loi, dans toute version antérieure à l’entrée en vigueur du présent alinéa.
1993, c. 46, s. 3(1); 2005, c. 32, ss. 8(1)(F) and (2)

6. (1) Subsection 164(1) of the Act is replaced by the following:
6. (1) Le paragraphe 164(1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1993, ch. 46, par. 3(1); 2005, ch. 32, par. 8(1)(F) et (2)

Warrant of seizure

164. (1) A judge may issue a warrant authorizing seizure of copies of a recording, a publication, a representation or any written material, if the judge is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds to believe that

(a) the recording, copies of which are kept for sale or distribution in premises within the jurisdiction of the court, is a voyeuristic recording;

(b) the publication, copies of which are kept for sale or distribution in premises within the jurisdiction of the court, is obscene or a crime comic, as defined in section 163;

(c) the representation, written material or recording, copies of which are kept in premises within the jurisdiction of the court, is child pornography as defined in section 163.1; or

(d) the representation, written material or recording, copies of which are kept in premises within the jurisdiction of the court, is an advertisement of sexual services.
164. (1) Le juge peut décerner un mandat autorisant la saisie des exemplaires d’une publication ou des copies d’une représentation, d’un écrit ou d’un enregistrement s’il est convaincu, par une dénonciation sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de croire :
Mandat de saisie

a) soit que l’enregistrement, dont des copies sont tenues, pour vente ou distribution, dans un local du ressort du tribunal, constitue un enregistrement voyeuriste;

b) soit que la publication, dont des exemplaires sont tenus, pour vente ou distribution, dans un local du ressort du tribunal, est obscène ou est une histoire illustrée de crime au sens de l’article 163;

c) soit que la représentation, l’écrit ou l’enregistrement, dont des copies sont tenues dans un local du ressort du tribunal, constitue de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1;

d) soit que la représentation, l’écrit ou l’enregistrement, dont des copies sont tenues dans un local du ressort du tribunal, constitue de la publicité de services sexuels.

2005, c. 32, s. 8(3)

(2) Subsections 164(3) to (5) of the Act are replaced by the following:
(2) Les paragraphes 164(3) à (5) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, par. 8(3)

Owner and maker may appear

(3) The owner and the maker of the matter seized under subsection (1), and alleged to be obscene, a crime comic, child pornography, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services, may appear and be represented in the proceedings to oppose the making of an order for the forfeiture of the matter.
(3) Le propriétaire ainsi que l’auteur de la matière saisie dont on prétend qu’elle est obscène ou une histoire illustrée de crime, ou qu’elle constitue de la pornographie juvénile, un enregistrement voyeuriste ou de la publicité de services sexuels, peuvent comparaître et être représentés dans les procédures pour s’opposer à l’établissement d’une ordonnance portant confiscation de cette matière.
Le propriétaire et l’auteur peuvent comparaître

Order of forfeiture

(4) If the court is satisfied, on a balance of probabilities, that the publication, representation, written material or recording referred to in subsection (1) is obscene, a crime comic, child pornography, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services, it may make an order declaring the matter forfeited to Her Majesty in right of the province in which the proceedings take place, for disposal as the Attorney General may direct.
(4) Si le tribunal est convaincu, selon la prépondérance des probabilités, que la matière est obscène ou une histoire illustrée de crime, ou constitue de la pornographie juvénile, un enregistrement voyeuriste ou de la publicité de services sexuels, il peut rendre une ordonnance la déclarant confisquée au profit de Sa Majesté du chef de la province où les procédures ont lieu, pour qu’il en soit disposé conformément aux instructions du procureur général.
Ordonnance de confiscation

Disposal of matter

(5) If the court is not satisfied that the publication, representation, written material or recording referred to in subsection (1) is obscene, a crime comic, child pornography, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services, it shall order that the matter be restored to the person from whom it was seized without delay after the time for final appeal has expired.
(5) Si le tribunal n’est pas convaincu que la publication, la représentation, l’écrit ou l’enregistrement est obscène ou une histoire illustrée de crime, ou constitue de la pornographie juvénile, un enregistrement voyeuriste ou de la publicité de services sexuels, il doit ordonner que la matière soit remise à la personne de laquelle elle a été saisie, dès l’expiration du délai imparti pour un appel final.
Sort de la matière

2005, c. 32, s. 8(4)

(3) Subsection 164(7) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 164(7) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, par. 8(4)

Consent

(7) If an order is made under this section by a judge in a province with respect to one or more copies of a publication, a representation, written material or a recording, no proceedings shall be instituted or continued in that province under section 162, 163, 163.1 or 286.4 with respect to those or other copies of the same publication, representation, written material or recording without the consent of the Attorney General.
(7) Dans le cas où un juge a rendu une ordonnance, en vertu du présent article, dans une province relativement à un ou plusieurs exemplaires d’une publication ou à une ou plusieurs copies d’une représentation, d’un écrit ou d’un enregistrement, aucune poursuite ne peut être intentée ni continuée dans cette province aux termes des articles 162, 163, 163.1 ou 286.4 en ce qui concerne ces exemplaires ou d’autres exemplaires de la même publication, ou ces copies ou d’autres copies de la même représentation, du même écrit ou du même enregistrement, sans le consentement du procureur général.
Consentement

(4) Subsection 164(8) of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
(4) Le paragraphe 164(8) de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“advertisement of sexual services”
« publicité de services sexuels »

“advertisement of sexual services” means any material — including a photographic, film, video, audio or other recording, made by any means, a visual representation or any written material — that is used to advertise sexual services contrary to section 286.4.
« publicité de services sexuels » Tout matériel — enregistrement photographique, filmé, vidéo, sonore ou autre, réalisé par tout moyen, représentation visuelle ou écrit — qui est utilisé pour faire de la publicité de services sexuels en contravention de l’article 286.4.
« publicité de services sexuels »
advertisement of sexual services

2005, c. 32, s. 9(1)

7. (1) The portion of subsection 164.1(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
7. (1) Le passage du paragraphe 164.1(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, par. 9(1)

Warrant of seizure

164.1 (1) If a judge is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds to believe that there is material — namely, child pornography as defined in section 163.1, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services as defined in subsection 164(8) or data as defined in subsection 342.1(2) that makes child pornography, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services available — that is stored on and made available through a computer system as defined in subsection 342.1(2) that is within the jurisdiction of the court, the judge may order the custodian of the computer system to
164.1 (1) Le juge peut, s’il est convaincu par une dénonciation sous serment qu’il y a des motifs raisonnables de croire qu’il existe une matière — constituant de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1, un enregistrement voyeuriste ou de la publicité de services sexuels au sens du paragraphe 164(8) ou des données au sens du paragraphe 342.1(2) qui rendent la pornographie juvénile, l’enregistrement voyeuriste ou la publicité de services sexuels accessible — qui est emmagasinée et rendue accessible au moyen d’un ordinateur au sens de ce paragraphe, situé dans le ressort du tribunal, ordonner au gardien de l’ordinateur :
Mandat de saisie

2005, c. 32, s. 9(2)

(2) Subsection 164.1(5) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 164.1(5) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, par. 9(2)

Order

(5) If the court is satisfied, on a balance of probabilities, that the material is child pornog­raphy as defined in section 163.1, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services as defined in subsection 164(8) or data as defined in subsection 342.1(2) that makes child pornography, the voyeuristic recording or the advertisement of sexual services available, it may order the custodian of the computer system to delete the material.
(5) Si le tribunal est convaincu, selon la prépondérance des probabilités, que la matière constitue de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1, un enregistrement voyeuriste ou de la publicité de services sexuels au sens du paragraphe 164(8) ou des données au sens du paragraphe 342.1(2) qui rendent la pornographie juvénile, l’enregistrement voyeuriste ou la publicité de services sexuels accessible, il peut ordonner au gardien de l’ordinateur de l’effacer.
Ordonnance

2005, c. 32, s. 9(3)

(3) Subsection 164.1(7) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 164.1(7) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, par. 9(3)

Return of material

(7) If the court is not satisfied that the material is child pornography as defined in section 163.1, a voyeuristic recording or an advertisement of sexual services as defined in subsection 164(8) or data as defined in subsection 342.1(2) that makes child pornography, the voyeuristic recording or the advertisement of sexual services available, the court shall order that the electronic copy be returned to the custodian of the computer system and terminate the order under paragraph (1)(b).
(7) Si le tribunal n’est pas convaincu que la matière constitue de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1, un enregistrement voyeuriste ou de la publicité de services sexuels au sens du paragraphe 164(8) ou des données au sens du paragraphe 342.1(2) qui rendent la pornographie juvénile, l’enregistrement voyeuriste ou la publicité de services sexuels accessible, il doit ordonner que la copie électronique soit remise au gardien de l’ordinateur et mettre fin à l’ordonnance visée à l’alinéa (1)b).
Sort de la matière

2012, c. 1, s. 21

8. Paragraph 171.1(1)(a) of the Act is replaced by the following:
8. L’alinéa 171.1(1)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 1, art. 21

(a) a person who is, or who the accused believes is, under the age of 18 years, for the purpose of facilitating the commission of an offence with respect to that person under subsection 153(1), section 155, 163.1, 170, 171 or 279.011, subsection 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) or 286.3(2) or an offence under subsection 212(1), (2), (2.1) or (4) of this Act, as it read from time to time before the day on which this paragraph comes into force;
a) à une personne âgée de moins de dix-huit ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170, 171 ou 279.011, aux paragraphes 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2) ou d’une infraction visée aux paragraphes 212(1), (2), (2.1) ou (4) de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa;
2012, c. 1, s. 22(1)

9. Paragraph 172.1(1)(a) of the Act is replaced by the following:
9. L’alinéa 172.1(1)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 1, par. 22(1)

(a) a person who is, or who the accused believes is, under the age of 18 years, for the purpose of facilitating the commission of an offence with respect to that person under subsection 153(1), section 155, 163.1, 170, 171 or 279.011, subsection 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) or 286.3(2) or an offence under subsection 212(1), (2), (2.1) or (4) of this Act, as it read from time to time before the day on which this paragraph comes into force;
a) une personne âgée de moins de dix-huit ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170, 171 ou 279.011, aux paragraphes 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2) ou d’une infraction visée aux paragraphes 212(1), (2), (2.1) ou (4) de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa;
2012, c. 1, s. 23

10. Paragraph 172.2(1)(a) of the Act is replaced by the following:
10. L’alinéa 172.2(1)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 1, art. 23

(a) under subsection 153(1), section 155, 163.1, 170, 171 or 279.011, subsection 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) or 286.3(2) or under subsection 212(1), (2), (2.1) or (4) of this Act, as it read from time to time before the day on which this paragraph comes into force, with respect to another person who is, or who the accused believes is, under the age of 18 years;
a) soit une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170, 171 ou 279.011, aux paragraphes 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2) ou une infraction visée aux paragraphes 212(1), (2), (2.1) ou (4) de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa, à l’égard d’un tiers âgé de moins de dix-huit ans ou qu’il croit tel;
2004, c. 15, s. 108

11. (1) Subparagraphs (a)(xxxv) to (xxxviii) of the definition “offence” in section 183 of the Act are repealed.
11. (1) Les sous-alinéas a)(xxxv) à (xxxviii) de la définition de « infraction », à l’article 183 de la même loi, sont abrogés.
2004, ch. 15, art. 108

(2) The definition “offence” in section 183 of the Act is amended by adding the following after subparagraph (a)(lii):
(2) La définition de « infraction », à l’article 183 de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa a)(lii), de ce qui suit :
(lii.1) 286.1 (obtaining sexual services for consideration),
(lii.2) 286.2 (material benefit from sexual services),
(lii.3) 286.3 (procuring),
(lii.4) 286.4 (advertising sexual services),
(lii.1) l’article 286.1 (obtention de services sexuels moyennant rétribution),
(lii.2) l’article 286.2 (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels),
(lii.3) l’article 286.3 (proxénétisme),
(lii.4) l’article 286.4 (publicité de services sexuels),
12. (1) The definition “prostitute” in subsection 197(1) of the Act is repealed.
12. (1) La définition de « prostitué », au paragraphe 197(1) de la même loi, est abrogée.
(2) The definition “common bawdy-house” in subsection 197(1) of the Act is replaced by the following:
(2) La définition de « maison de débauche », au paragraphe 197(1) de la même loi, est remplacée par ce qui suit :
“common bawdy-house”
« maison de débauche »

“common bawdy-house” means, for the practice of acts of indecency, a place that is kept or occupied or resorted to by one or more persons;
« maison de débauche » Local soit tenu ou occupé soit fréquenté par une ou plusieurs personnes pour la pratique d’actes d’indécence.
« maison de débauche »
common bawdy-house

1997, c. 16, s. 2; 2005, c. 32, ss. 10.1(1) and (2)

13. Section 212 of the Act and the heading before it are repealed.
13. L’article 212 de la même loi et l’intertitre le précédant sont abrogés.
1997, ch. 16, art. 2; 2005, ch. 32, par. 10.1(1) et (2)

R.S., c. 51 (1st Supp.), s. 1

14. The heading before section 213 of the Act is replaced by the following:
14. L’intertitre précédant l’article 213 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 51 (1er suppl.), art. 1

Offences in Relation to Offering, Providing or Obtaining Sexual Services for Consideration
Infractions se rattachant à l’offre, à la prestation ou à l’obtention de services sexuels moyennant rétribution
R.S., c. 51 (1st Supp.), s. 1

15. (1) The portion of subsection 213(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
15. (1) Le passage du paragraphe 213(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 51 (1er suppl.), art. 1

Stopping or impeding traffic

213. (1) Everyone is guilty of an offence punishable on summary conviction who, in a public place or in any place open to public view, for the purpose of offering, providing or obtaining sexual services for consideration,
213. (1) Est coupable d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire quiconque, dans un endroit soit public soit situé à la vue du public et dans le but d’offrir, de rendre ou d’obtenir des services sexuels moyennant rétribution :
Interférence à la circulation

R.S., c. 51 (1st Supp.), s. 1

(2) Subsection 213(1) of the Act is amended by adding “or” at the end of paragraph (a), by striking out “or” at the end of paragraph (b) and by repealing the portion after paragraph (b).
(2) L’alinéa 213(1)c) de la même loi est abrogé.
L.R., ch. 51 (1er suppl.), art. 1

(3) Section 213 of the Act is amended by adding the following after subsection (1):
(3) L’article 213 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
Communicating to provide sexual services for consideration

(1.1) Everyone is guilty of an offence punishable on summary conviction who communicates with any person — for the purpose of offering or providing sexual services for consideration — in a public place, or in any place open to public view, that is or is next to a place where persons under the age of 18 can reasonably be expected to be present.
(1.1) Est coupable d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire quiconque, dans le but d’offrir ou de rendre des services sexuels moyennant rétribution, communique avec quiconque dans un endroit public ou situé à la vue du public s’il est raisonnable de s’attendre à ce que des personnes âgées de moins de dix-huit ans se trouvent à cet endroit ou à côté de cet endroit.
Communication dans le but de rendre des services sexuels moyennant rétribution

16. Section 274 of the Act is amended
(a) by striking out the reference to “212,”; and
(b) by replacing the reference to “272 or 273” with a reference to “272, 273, 286.1, 286.2 or 286.3”.
16. L’article 274 de la même loi est modifié :
a) par suppression de « 212, »;
b) par remplacement de « 272 ou 273 » par « 272, 273, 286.1, 286.2 ou 286.3 ».
1997, c. 30, s. 1

17. (1) The portion of subsection 278.2(1) of the English version of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
17. (1) Le passage du paragraphe 278.2(1) de la version anglaise de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Production of record to accused

278.2 (1) Except in accordance with sections 278.3 to 278.91, no record relating to a complainant or a witness shall be produced to an accused in any proceedings in respect of any of the following offences or in any proceedings in respect of two or more offences at least one of which is any of the following offences:
278.2 (1) Except in accordance with sections 278.3 to 278.91, no record relating to a complainant or a witness shall be produced to an accused in any proceedings in respect of any of the following offences or in any proceedings in respect of two or more offences at least one of which is any of the following offences:
Production of record to accused

(2) Paragraph 278.2(1)(a) of the Act is amended
(a) by striking out the reference to “212,”; and
(b) by replacing the reference to “272 or 273” with a reference to “272, 273, 279.01, 279.011, 279.02, 279.03, 286.1, 286.2 or 286.3”.
(2) L’alinéa 278.2(1)a) de la même loi est modifié :
a) par suppression de « 212, »;
b) par remplacement de « 272 ou 273 » par « 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02, 279.03, 286.1, 286.2 ou 286.3 ».
1997, c. 30, s. 1

(3) Subsection 278.2(1) of the Act is amended by adding “or” at the end of paragraph (a) and by replacing the portion after paragraph (a) with the following:
(3) Les alinéas 278.2(1)b) et c) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

(b) any offence under this Act, as it read from time to time before the day on which this paragraph comes into force, if the conduct alleged would be an offence referred to in paragraph (a) if it occurred on or after that day.
b) une infraction prévue par la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa, dans le cas où l’acte reproché constituerait une infraction visée à l’alinéa a) s’il était commis à cette date ou par la suite.
2005, c. 43, s. 3

18. Paragraphs 279.01(1)(a) and (b) of the Act are replaced by the following:
18. Les alinéas 279.01(1)a) et b) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 43, art. 3

(a) to imprisonment for life and to a minimum punishment of imprisonment for a term of five years if they kidnap, commit an aggravated assault or aggravated sexual assault against, or cause death to, the victim during the commission of the offence; or
(b) to imprisonment for a term of not more than 14 years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of four years in any other case.
a) s’il enlève la personne, se livre à des voies de fait graves ou à une agression sexuelle grave sur elle ou cause sa mort lors de la perpétration de l’infraction, d’un emprisonnement à perpétuité, la peine minimale étant de cinq ans;
b) dans les autres cas, d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de quatre ans.
2010, c. 3, s. 3

19. Sections 279.02 and 279.03 of the Act are replaced by the following:
19. Les articles 279.02 et 279.03 de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2010, ch. 3, art. 3

Material benefit — trafficking

279.02 (1) Everyone who receives a financial or other material benefit, knowing that it is obtained by or derived directly or indirectly from the commission of an offence under subsection 279.01(1), is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 10 years.
279.02 (1) Quiconque bénéficie d’un avantage matériel, notamment pécuniaire, qu’il sait provenir ou avoir été obtenu, directement ou indirectement, de la perpétration de l’infraction visée au paragraphe 279.01(1) commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation, d’un emprisonnement maximal de dix ans.
Avantage matériel — traite de personnes

Material benefit — trafficking of person under 18 years

(2) Everyone who receives a financial or other material benefit, knowing that it is obtained by or derived directly or indirectly from the commission of an offence under subsection 279.011(1), is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 14 years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of two years.
(2) Quiconque bénéficie d’un avantage matériel, notamment pécuniaire, qu’il sait provenir ou avoir été obtenu, directement ou indirectement de la perpétration de l’infraction visée au paragraphe 279.011(1) commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation, d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de deux ans.
Avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans

Withholding or destroying documents — trafficking

279.03 (1) Everyone who, for the purpose of committing or facilitating an offence under subsection 279.01(1), conceals, removes, withholds or destroys any travel document that belongs to another person or any document that establishes or purports to establish another person’s identity or immigration status — whether or not the document is of Canadian origin or is authentic — is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than five years.
279.03 (1) Quiconque, en vue de faciliter ou de perpétrer l’infraction visée au paragraphe 279.01(1), cache, enlève, retient ou détruit tout document de voyage d’une personne ou tout document pouvant établir ou censé établir l’identité ou le statut d’immigrant d’une personne, qu’il soit authentique ou non, canadien ou étranger, commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation, d’un emprisonnement maximal de cinq ans.
Rétention ou destruction de documents — traite de personnes

Withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years

(2) Everyone who, for the purpose of committing or facilitating an offence under subsection 279.011(1), conceals, removes, withholds or destroys any travel document that belongs to another person or any document that establishes or purports to establish another person’s identity or immigration status — whether or not the document is of Canadian origin or is authentic — is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 10 years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of one year.
(2) Quiconque, en vue de faciliter ou de perpétrer l’infraction visée au paragraphe 279.011(1), cache, enlève, retient ou détruit tout document de voyage d’une personne ou tout document pouvant établir ou censé établir l’identité ou le statut d’immigrant d’une personne, qu’il soit authentique ou non, canadien ou étranger, commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation, d’un emprisonnement maximal de dix ans, la peine minimale étant de un an.
Rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans

20. The Act is amended by adding the following after section 286:
20. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 286, de ce qui suit :
Commodification of Sexual Activity
Marchandisation des activités sexuelles
Obtaining sexual services for consideration

286.1 (1) Everyone who, in any place, obtains for consideration, or communicates with anyone for the purpose of obtaining for consideration, the sexual services of a person is guilty of

(a) an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than five years and a minimum punishment of,

(i) in the case where the offence is committed in a public place, or in any place open to public view, that is or is next to a park or the grounds of a school or religious institution or that is or is next to any other place where persons under the age of 18 can reasonably be expected to be present,

(A) for a first offence, a fine of $2,000, and

(B) for each subsequent offence, a fine of $4,000, or

(ii) in any other case,

(A) for a first offence, a fine of $1,000, and

(B) for each subsequent offence, a fine of $2,000; or

(b) an offence punishable on summary conviction and liable to imprisonment for a term of not more than 18 months and a minimum punishment of,

(i) in the case referred to in subparagraph (a)(i),

(A) for a first offence, a fine of $1,000, and

(B) for each subsequent offence, a fine of $2,000, or

(ii) in any other case,

(A) for a first offence, a fine of $500, and

(B) for each subsequent offence, a fine of $1,000.
286.1 (1) Quiconque, en quelque endroit que ce soit, obtient, moyennant rétribution, les services sexuels d’une personne ou communique avec quiconque en vue d’obtenir, moyennant rétribution, de tels services est coupable :
Obtention de services sexuels moyennant rétribution

a) soit d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans, la peine minimale étant :

(i) dans le cas où l’infraction est commise dans un endroit public ou situé à la vue du public, la peine ci-après, lorsque cet endroit est soit un parc, soit un terrain sur lequel est situé une école ou un établissement religieux soit un endroit quelconque où il est raisonnable de s’attendre à ce que s’y trouvent des personnes âgées de moins de dix-huit ans ou encore lorsque cet endroit est à côté soit d’un parc, soit d’un terrain sur lequel est situé une école ou un établissement religieux soit d’un endroit quelconque où il est raisonnable de s’attendre à ce que s’y trouvent des personnes âgées de moins de dix-huit ans :

(A) pour la première infraction, une amende de deux mille dollars,

(B) pour chaque récidive, une amende de quatre mille dollars,

(ii) dans tout autre cas :

(A) pour la première infraction, une amende de mille dollars,

(B) pour chaque récidive, une amende de deux mille dollars;

b) soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire passible d’un emprisonnement maximal de dix-huit mois, la peine minimale étant :

(i) dans le cas visé au sous-alinéa a)(i) :

(A) pour la première infraction, une amende de mille dollars,

(B) pour chaque récidive, une amende de deux mille dollars,

(ii) dans tout autre cas :

(A) pour la première infraction, une amende de cinq cents dollars,

(B) pour chaque récidive, une amende de mille dollars.

Obtaining sexual services for consideration from person under 18 years

(2) Everyone who, in any place, obtains for consideration, or communicates with anyone for the purpose of obtaining for consideration, the sexual services of a person under the age of 18 years is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 10 years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of

(a) for a first offence, six months; and

(b) for each subsequent offence, one year.
(2) Quiconque, en quelque endroit que ce soit, obtient, moyennant rétribution, les services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans ou communique avec quiconque en vue d’obtenir, moyennant rétribution, les services sexuels d’une telle personne est coupable d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de dix ans, la peine minimale étant :
Obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans

a) de six mois, dans le cas d’une première infraction;

b) d’un an, en cas de récidive.

Subsequent offences

(3) In determining, for the purpose of subsection (2), whether a convicted person has committed a subsequent offence, if the person was earlier convicted of any of the following offences, that offence is to be considered as an earlier offence:

(a) an offence under that subsection; or

(b) an offence under subsection 212(4) of this Act, as it read from time to time before the day on which this subsection comes into force.
(3) Lorsqu’il s’agit de décider, pour l’application du paragraphe (2), si la personne déclarée coupable se trouve en état de récidive, il est tenu compte de toute condamnation antérieure à l’égard :
Récidive

a) d’une infraction prévue à ce paragraphe;

b) d’une infraction prévue au paragraphe 212(4) de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent paragraphe.

Sequence of convictions only

(4) In determining, for the purposes of this section, whether a convicted person has committed a subsequent offence, the only question to be considered is the sequence of convictions and no consideration shall be given to the sequence of commission of offences, whether any offence occurred before or after any conviction or whether offences were prosecuted by indictment or by way of summary conviction proceedings.
(4) Pour décider si la personne déclarée coupable se trouve en état de récidive pour l’application du présent article, il est tenu compte de l’ordre des déclarations de culpabilité et non de l’ordre de la perpétration des infractions ni du fait qu’une infraction a été commise avant ou après une déclaration de culpabilité ni du mode de poursuite retenu pour ces infractions.
Précision relative aux condamnations antérieures

Definitions of “place” and “public place”

(5) For the purposes of this section, “place” and “public place” have the same meaning as in subsection 197(1).
(5) Pour l’application du présent article, « endroit » et « endroit public » s’entendent au sens du paragraphe 197(1).
Définitions de « endroit » et « endroit public »

Material benefit from sexual services

286.2 (1) Everyone who receives a financial or other material benefit, knowing that it is obtained by or derived directly or indirectly from the commission of an offence under subsection 286.1(1), is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 10 years.
286.2 (1) Quiconque bénéficie d’un avantage matériel, notamment pécuniaire, qu’il sait provenir ou avoir été obtenu, directement ou indirectement, de la perpétration de l’infraction visée au paragraphe 286.1(1) est coupable d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de dix ans.
Avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels

Material benefit from sexual services provided by person under 18 years

(2) Everyone who receives a financial or other material benefit, knowing that it is obtained by or derived directly or indirectly from the commission of an offence under subsection 286.1(2), is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 14 years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of two years.
(2) Quiconque bénéficie d’un avantage matériel, notamment pécuniaire, qu’il sait provenir ou avoir été obtenu, directement ou indirectement, de la perpétration de l’infraction visée au paragraphe 286.1(2) est coupable d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de deux ans.
Avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans

Presumption

(3) For the purposes of subsections (1) and (2), evidence that a person lives with or is habitually in the company of a person who offers or provides sexual services for consideration is, in the absence of evidence to the contrary, proof that the person received a financial or other material benefit from those services.
(3) Pour l’application des paragraphes (1) et (2), la preuve qu’une personne vit ou se trouve habituellement en compagnie d’une personne qui, moyennant rétribution, offre ou rend des services sexuels constitue, sauf preuve contraire, la preuve qu’elle bénéficie d’un avantage matériel provenant de tels services.
Présomption

Exception

(4) Subject to subsection (5), subsections (1) and (2) do not apply to a person who receives the benefit

(a) in the context of a legitimate living arrangement with the person from whose sexual services the benefit is derived;

(b) as a result of a legal or moral obligation of the person from whose sexual services the benefit is derived;

(c) in consideration for a service or good that they offer, on the same terms and conditions, to the general public; or

(d) in consideration for a service or good that they do not offer to the general public but that they offered or provided to the person from whose sexual services the benefit is derived, if they did not counsel or encourage that person to provide sexual services and the benefit is proportionate to the value of the service or good.
(4) Sous réserve du paragraphe (5), les paragraphes (1) et (2) ne s’appliquent pas à quiconque reçoit l’avantage matériel :
Exception

a) dans le cadre d’une entente de cohabitation légitime avec la personne qui rend les services sexuels à l’origine de l’avantage matériel;

b) en conséquence d’une obligation morale ou légale de la personne qui rend ces services sexuels;

c) en contrepartie de la fourniture de biens ou services qu’il offre à la population en général, s’ils sont fournis aux mêmes conditions que pour celle-ci;

d) en contrepartie de la fourniture de biens ou services qu’il n’offre pas à la population en général mais qu’il a offert ou fourni à la personne qui rend ces services sexuels, tant qu’il ne conseille pas à cette personne de rendre de tels services sexuels ni ne l’y encourage et que l’avantage reçu soit proportionnel à la valeur de ces biens ou services.

No exception

(5) Subsection (4) does not apply to a person who commits an offence under subsection (1) or (2) if that person

(a) used, threatened to use or attempted to use violence, intimidation or coercion in relation to the person from whose sexual services the benefit is derived;

(b) abused a position of trust, power or authority in relation to the person from whose sexual services the benefit is derived;

(c) provided a drug, alcohol or any other intoxicating substance to the person from whose sexual services the benefit is derived for the purpose of aiding or abetting that person to offer or provide sexual services for consideration;

(d) engaged in conduct, in relation to any person, that would constitute an offence under section 286.3; or

(e) received the benefit in the context of a commercial enterprise that offers sexual services for consideration.
(5) Le paragraphe (4) ne s’applique pas à quiconque commet l’infraction prévue aux paragraphes (1) ou (2) dans les cas suivants :
Exception non applicable

a) il a usé de violence envers la personne qui rend les services sexuels à l’origine de l’avantage matériel, l’a intimidée ou l’a contrainte, ou a tenté ou menacé de le faire;

b) il a abusé de son pouvoir sur cette personne ou de la confiance de celle-ci;

c) il a fourni des drogues, de l’alcool ou d’autres substances intoxicantes à celle-ci en vue de l’aider ou de l’encourager à offrir ou à rendre des services sexuels moyennant rétribution;

d) il a eu un comportement, à l’égard de toute personne, qui constituerait une infraction à l’article 286.3;

e) il a reçu l’avantage matériel dans le cadre d’une entreprise commerciale qui offre des services sexuels moyennant rétribution.

Aggravating factor

(6) If a person is convicted of an offence under this section, the court that imposes the sentence shall consider as an aggravating factor the fact that that person received the benefit in the context of a commercial enterprise that offers sexual services for consideration.
(6) Le tribunal qui détermine la peine à infliger à une personne déclarée coupable d’une infraction au présent article est tenu de considérer comme circonstance aggravante le fait que cette personne a reçu l’avantage dans le cadre d’une entreprise commerciale qui offre des services sexuels moyennant rétribution.
Circonstances aggravantes

Procuring

286.3 (1) Everyone who procures a person to offer or provide sexual services for consideration or, for the purpose of facilitating an offence under subsection 286.1(1), recruits, holds, conceals or harbours a person who offers or provides sexual services for consideration, or exercises control, direction or influence over the movements of that person, is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 14 years.
286.3 (1) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans quiconque amène une person- ne à offrir ou à rendre des services sexuels moyennant rétribution ou, en vue de faciliter une infraction visée au paragraphe 286.1(1), recrute, détient, cache ou héberge une personne qui offre ou rend de tels services moyennant rétribution, ou exerce un contrôle, une direction ou une influence sur les mouvements d’une telle personne.
Proxénétisme

Procuring — person under 18 years

(2) Everyone who procures a person under the age of 18 years to offer or provide sexual services for consideration or, for the purpose of facilitating an offence under subsection 286.1(2), recruits, holds, conceals or harbours a person under the age of 18 who offers or provides sexual services for consideration, or exercises control, direction or influence over the movements of that person, is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than 14 years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of five years.
(2) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de cinq ans, quiconque amène une personne âgée de moins de dix-huit ans à offrir ou à rendre des services sexuels moyennant rétribution ou, en vue de faciliter une infraction visée au paragraphe 286.1(2), recrute, détient, cache ou héberge une telle personne qui offre ou rend de tels services moyennant rétribution, ou exerce un contrôle, une direction ou une influence sur les mouvements d’une telle personne.
Proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans

Advertising sexual services

286.4 Everyone who knowingly advertises an offer to provide sexual services for consideration is guilty of

(a) an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than five years; or

(b) an offence punishable on summary conviction and liable to imprisonment for a term of not more than 18 months.
286.4 Quiconque fait sciemment de la publicité pour offrir des services sexuels moyennant rétribution est coupable :
Publicité de services sexuels

a) soit d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans;

b) soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire passible d’un emprisonnement maximal de dix-huit mois.

Immunity — material benefit and advertising

286.5 (1) No person shall be prosecuted for

(a) an offence under section 286.2 if the benefit is derived from the provision of their own sexual services; or

(b) an offence under section 286.4 in relation to the advertisement of their own sexual services.
286.5 (1) Nul ne peut être poursuivi :
Immunité — avantage matériel reçu et publicité

a) pour une infraction à l’article 286.2 si l’avantage matériel reçu provient de la prestation de ses propres services sexuels;

b) pour une infraction à l’article 286.4 en ce qui touche la publicité de ses propres services sexuels.

Immunity — aiding, abetting, etc.

(2) No person shall be prosecuted for aiding, abetting, conspiring or attempting to commit an offence under any of sections 286.1 to 286.4 or being an accessory after the fact or counselling a person to be a party to such an offence, if the offence relates to the offering or provision of their own sexual services.
(2) Nul ne peut être poursuivi pour avoir aidé ou encouragé une personne à perpétrer une infraction aux articles 286.1 à 286.4, avoir conseillé d’y participer ou en être complice après le fait ou avoir tenté de perpétrer une telle infraction ou comploté à cette fin, si l’infraction est rattachée à l’offre ou à la prestation de ses propres services sexuels.
Immunité — participation à une infraction

21. Subsection 486(3) of the Act is amended
(a) by striking out the reference to “212,”; and
(b) by replacing the reference to “279.02 or 279.03” with a reference to “279.02, 279.03, 286.1, 286.2 or 286.3”.
21. Le paragraphe 486(3) de la même loi est modifié :
a) par suppression de « 212, »;
b) par remplacement de « 279.02 ou 279.03 » par « 279.02, 279.03, 286.1, 286.2 ou 286.3 ».
22. (1) Subparagraph 486.4(1)(a)(i) of the Act is amended
(a) by striking out the reference to “212,”; and
(b) by replacing the reference to “281” with a reference to “281, 286.1, 286.2, 286.3”.
22. (1) Le sous-alinéa 486.4(1)a)(i) de la même loi est modifié :
a) par suppression de « 212, »;
b) par remplacement de « 281 » par « 281, 286.1, 286.2, 286.3 ».
2005, c. 32, s. 15

(2) Paragraph 486.4(1)(a) of the Act is amended by adding “or” at the end of subparagraph (i) and by replacing subparagraphs (ii) and (iii) with the following:
(2) Les sous-alinéas 486.4(1)a)(ii) et (iii) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

(ii) any offence under this Act, as it read from time to time before the day on which this subparagraph comes into force, if the conduct alleged would be an offence referred to in subparagraph (i) if it occurred on or after that day; or
(ii) une infraction prévue par la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent sous-alinéa, dans le cas où l’acte reproché constituerait une infraction visée au sous-alinéa (i) s’il était commis à cette date ou par la suite;
2005, c. 32, s. 15

(3) Paragraph 486.4(1)(b) of the Act is replaced by the following:
(3) L’alinéa 486.4(1)b) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

(b) two or more offences being dealt with in the same proceeding, at least one of which is an offence referred to in paragraph (a).
b) deux infractions ou plus dans le cadre de la même procédure, dont l’une est une infraction visée à l’alinéa a).
2010, c. 17, s. 3(1)

23. (1) Subparagraphs (a)(i.93) to (i.96) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Act are repealed.
23. (1) Les sous-alinéas a)(i.93) à (i.96) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, sont abrogés.
2010, ch. 17, par. 3(1)

(2) The definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Act is amended by adding the following after subparagraph (a)(xiv):
(2) La définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa a)(xiv), de ce qui suit :
(xiv.1) section 279.011 (trafficking — person under 18 years),
(xiv.2) subsection 279.02(2) (material benefit — trafficking of person under 18 years),
(xiv.3) subsection 279.03(2) (withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years),
(xiv.4) subsection 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years),
(xiv.5) subsection 286.2(2) (material benefit from sexual services provided by person under 18 years),
(xiv.6) subsection 286.3(2) (procuring — person under 18 years),
(xiv.1) article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xiv.2) paragraphe 279.02(2) (avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xiv.3) paragraphe 279.03(2) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xiv.4) paragraphe 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xiv.5) paragraphe 286.2(2) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xiv.6) paragraphe 286.3(2) (proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans),
2010, c. 17, s. 3(4)

(3) Subparagraphs (a.1)(iv) and (v) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Act are repealed.
(3) Les sous-alinéas a.1)(iv) et (v) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, sont abrogés.
2010, ch. 17, par. 3(4)

2010, c. 3, s. 6

(4) Subparagraph (a.1)(vii.11) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Act is replaced by the following:
(4) Le sous-alinéa a.1)(vii.11) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 3, art. 6

(vii.11) subsection 279.02(1) (material benefit — trafficking),
(vii.12) subsection 279.03(1) (withholding or destroying documents — trafficking),
(vii.11) paragraphe 279.02(1) (avantage matériel — traite de personnes),
(vii.12) paragraphe 279.03(1) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes),
(5) The definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Act is amended by adding the following after subparagraph (a.1)(viii):
(5) La définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa a.1)(viii), de ce qui suit :
(viii.1) subsection 286.2(1) (material benefit from sexual services),
(viii.2) subsection 286.3(1) (procuring),
(viii.1) paragraphe 286.2(1) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels),
(viii.2) paragraphe 286.3(1) (proxénétisme),
(6) The definition “primary designated offence” of section 487.04 of the Act is amended by adding the following after paragraph (c.01):
(6) La définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, est modifiée par adjonction, après l’alinéa c.01), de ce qui suit :
(c.02) an offence under any of the following provisions of this Act, as they read from time to time before the day on which this paragraph comes into force:
(i) paragraph 212(1)(i) (stupefying or overpowering for the purpose of sexual intercourse),
(ii) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years),
(iii) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of person under 18 years), and
(iv) subsection 212(4) (prostitution of person under 18 years),
(c.03) an offence under any of the following provisions of this Act, as they read from time to time before the day on which this paragraph comes into force:
(i) paragraphs 212(1)(a) to (h) (procuring), and
(ii) paragraph 212(1)(j) (procuring),
c.02) soit prévue à l’une des dispositions ci-après de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa :
(i) alinéa 212(1)i) (stupéfaction ou subjugation pour avoir des rapports sexuels),
(ii) paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iii) paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iv) paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
c.03) soit prévue à l’une des dispositions ci-après de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa :
(i) alinéas 212(1)a) à h) (proxénétisme),
(ii) alinéa 212(1)j) (proxénétisme);
2010, c. 17, s. 3(9)

(7) Paragraph (d) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Act is replaced by the following:
(7) L’alinéa d) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 17, par. 3(9)

(d) an attempt to commit or, other than for the purposes of subsection 487.05(1), a conspiracy to commit an offence referred to in any of paragraphs (a) to (c.03);
d) soit constituée par la tentative ou, sauf pour l’application du paragraphe 487.05(1), le complot de perpétrer l’une ou l’autre des infractions énumérées aux alinéas a) à c.03).
(8) The definition “secondary designated offence” in section 487.04 of the Act is amended by adding the following after subparagraph (c)(viii):
(8) La définition de « infraction secondaire », à l’article 487.04 de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa c)(viii), de ce qui suit :
(viii.1) subsection 286.1(1) (obtaining sexual services for consideration),
(viii.1) paragraphe 286.1(1) (obtention de services sexuels moyennant rétribution),
2007, c. 22, s. 47(2)

24. Subsections 487.051(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
24. Les paragraphes 487.051(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2007, ch. 22, par. 47(2)

Order — primary designated offences

487.051 (1) The court shall make an order in Form 5.03 authorizing the taking of the number of samples of bodily substances that is reasonably required for the purpose of forensic DNA analysis from a person who is convicted, discharged under section 730 or found guilty under the Youth Criminal Justice Act or the Young Offenders Act, of an offence committed at any time, including before June 30, 2000, if that offence is a primary designated offence within the meaning of paragraphs (a) and (c.02) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 when the person is sentenced or discharged.
487.051 (1) En cas de déclaration de culpabilité sous le régime de la présente loi, de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents ou de la Loi sur les jeunes contrevenants, ou d’absolution en vertu de l’article 730, à l’égard d’une infraction qui a été commise même avant le 30 juin 2000 et qui, à la date du prononcé de la peine ou de l’absolution, était une infraction primaire au sens des alinéas a) et c.02) de la définition de ce terme à l’article 487.04, le tribunal doit rendre une ordonnance — rédigée selon la formule 5.03 — autorisant le prélèvement du nombre d’échantillons de substances corporelles de l’intéressé jugé nécessaire pour analyse génétique.
Ordonnance : infractions primaires

Order — primary designated offences

(2) The court shall make such an order in Form 5.03 in relation to a person who is convicted, discharged under section 730 or found guilty under the Youth Criminal Justice Act or the Young Offenders Act, of an offence committed at any time, including before June 30, 2000, if that offence is a primary designated offence within the meaning of any of paragraphs (a.1) to (c.01) and (c.03) to (d) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 when the person is sentenced or discharged. However, the court is not required to make the order if it is satisfied that the person has established that the impact of such an order on their privacy and security of the person would be grossly disproportionate to the public interest in the protection of society and the proper administration of justice, to be achieved through the early detection, arrest and conviction of offenders.
(2) En cas de déclaration de culpabilité sous le régime de la présente loi, de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents ou de la Loi sur les jeunes contrevenants, ou d’absolution en vertu de l’article 730, à l’égard d’une infraction qui a été commise même avant le 30 juin 2000 et qui, à la date du prononcé de la peine ou de l’absolution, était une infraction primaire au sens de l’un des alinéas a.1) à c.01) et c.03) à d) de la définition de ce terme à l’article 487.04, le tribunal doit rendre une ordonnance — rédigée selon la formule 5.03 — au même effet. Toutefois, il n’est pas tenu de le faire s’il est convaincu que l’intéressé a établi que l’ordonnance aurait, sur sa vie privée et la sécurité de sa personne, un effet nettement démesuré par rapport à l’intérêt public en ce qui touche la protection de la société et la bonne administration de la justice, que visent à assurer la découverte, l’arrestation et la condamnation rapides des contrevenants.
Ordonnance : infractions primaires

2004, c. 10, s. 20

25. (1) Subparagraphs (a)(xii) to (xv) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Act are repealed.
25. (1) Les sous-alinéas a)(xii) à (xv) de la définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de la même loi, sont abrogés.
2004, ch. 10, art. 20

(2) The definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Act is amended by striking out “and” at the end of subparagraph (a)(xix) and by adding the following after subparagraph (a)(xx):
(2) La définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa a)(xx), de ce qui suit :
(xxi) section 279.011 (trafficking — person under 18 years),
(xxii) subsection 279.02(2) (material benefit — trafficking of person under 18 years),
(xxiii) subsection 279.03(2) (withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years),
(xxiv) subsection 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years),
(xxv) subsection 286.2(2) (material benefit from sexual services provided by person under 18 years), and
(xxvi) subsection 286.3(2) (procuring — person under 18 years);
(xxi) l’article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xxii) le paragraphe 279.02(2) (avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xxiii) le paragraphe 279.03(2) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xxiv) le paragraphe 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xxv) le paragraphe 286.2(2) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xxvi) le paragraphe 286.3(2) (proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans);
2010, c. 3, s. 7

(3) Subparagraph (b)(vii.11) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Act is replaced by the following:
(3) Le sous-alinéa b)(vii.11) de la définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 3, art. 7

(vii.11) subsection 279.02(1) (material benefit — trafficking),
(vii.12) subsection 279.03(1) (withholding or destroying documents — trafficking),
(vii.11) le paragraphe 279.02(1) (avantage matériel — traite de personnes),
(vii.12) le paragraphe 279.03(1) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes),
(4) The definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Act is amended by adding the following after subparagraph (b)(ix):
(4) La définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa b)(ix), de ce qui suit :
(ix.1) subsection 286.1(1) (obtaining sexual services for consideration),
(ix.2) subsection 286.2(1) (material benefit from sexual services),
(ix.3) subsection 286.3(1) (procuring),
(ix.1) le paragraphe 286.1(1) (obtention de services sexuels moyennant rétribution),
(ix.2) le paragraphe 286.2(1) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels),
(ix.3) le paragraphe 286.3(1) (proxénétisme),
(5) The definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Act is amended by adding the following after paragraph (d):
(5) La définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de la même loi, est modifiée par adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
(d.1) an offence under any of the following provisions of this Act, as they read from time to time before the day on which this paragraph comes into force:
(i) paragraph 212(1)(i) (stupefying or overpowering for the purpose of sexual intercourse),
(ii) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years),
(iii) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of person under 18 years), and
(iv) subsection 212(4) (prostitution of person under 18 years);
d.1) prévue à l’une des dispositions ci-après de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa :
(i) l’alinéa 212(1)i) (stupéfaction ou subjugation pour avoir des rapports sexuels),
(ii) le paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iii) le paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iv) le paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
2007, c. 5, s. 11(4)

(6) Paragraph (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Act is replaced by the following:
(6) L’alinéa e) de la définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2007, ch. 5, par. 11(4)

(e) an attempt or conspiracy to commit an offence referred to in any of paragraphs (a), (c), (c.1), (d) and (d.1); or
e) constituée par la tentative ou le complot en vue de perpétrer l’une ou l’autre des infractions énumérées aux alinéas a), c), c.1), d) et d.1);
2010, c. 17, s. 5

26. (1) Subsections 490.012(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
26. (1) Les paragraphes 490.012(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2010, ch. 17, art. 5

Order

490.012 (1) When a court imposes a sentence on a person for an offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) or renders a verdict of not criminally responsible on account of mental disorder for such an offence, it shall make an order in Form 52 requiring the person to comply with the Sex Offender Information Registration Act for the applicable period specified in section 490.013.
490.012 (1) Le tribunal doit, lors du prononcé de la peine ou du verdict de non-responsabilité à l’égard d’une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1), enjoindre à la personne en cause, par ordonnance rédigée selon la formule 52, de se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pendant la période applicable selon l’article 490.013.
Ordonnance

Order — if intent established

(2) When a court imposes a sentence on a person for an offence referred to in paragraph (b) or (f) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1), it shall, on application of the prosecutor, make an order in Form 52 requiring the person to comply with the Sex Offender Information Registration Act for the applicable period specified in section 490.013 if the prosecutor establishes beyond a reasonable doubt that the person committed the offence with the intent to commit an offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of that definition.
(2) Le tribunal doit, sur demande du poursuivant, lors du prononcé de la peine, enjoindre à la personne déclarée coupable à l’égard d’une infraction visée aux alinéas b) ou f) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1), par ordonnance rédigée selon la formule 52, de se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pendant la période applicable selon l’article 490.013, dès lors que le poursuivant établit hors de tout doute raisonnable que la personne a commis l’infraction avec l’intention de commettre une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de cette définition.
Ordonnance

2010, c. 17, s. 5

(2) Paragraph 490.012(3)(a) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 490.012(3)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 17, art. 5

(a) the person was, before or after the coming into force of this paragraph, previously convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, an offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the defini- tion “designated offence” in subsection 490.011(1) or in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of the National Defence Act;
a) que la personne a déjà, avant ou après l’entrée en vigueur du présent alinéa, fait l’objet d’une déclaration de culpabilité ou d’un verdict de non-responsabilité à l’égard d’une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) ou aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la Loi sur la défense nationale;
2010, c. 17, s. 6

27. Subsection 490.013(2.1) of the Act is replaced by the following:
27. Le paragraphe 490.013(2.1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 17, art. 6

Duration of order

(2.1) An order made under subsection 490.012(1) applies for life if the person is convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, more than one offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1).
(2.1) L’ordonnance visée au paragraphe 490.012(1) s’applique à perpétuité si l’intéressé fait l’objet d’une déclaration de culpabilité ou d’un verdict de non-responsabilité à l’égard de plus d’une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1).
Durée de l’ordonnance

2010, c. 17, s. 19

28. Paragraph 490.02904(3)(d) of the Act is replaced by the following:
28. L’alinéa 490.02904(3)d) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 17, art. 19

(d) applies for life if, before or after the coming into force of this paragraph, the person was convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, more than one offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) or referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of the National Defence Act and if more than one of those offences is listed in the notice.
d) s’applique à perpétuité en cas de déclaration de culpabilité ou de verdict de non-responsabilité, avant ou après l’entrée en vigueur du présent alinéa, à l’égard de plusieurs infractions — dont au moins deux sont mentionnées dans l’avis — visées aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) ou aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la Loi sur la défense nationale.
2008, c. 6, s. 40; 2012, c. 1, s. 35

29. (1) Subparagraphs (b)(x) to (xii) of the definition “designated offence” in section 752 of the Act are repealed.
29. (1) Les sous-alinéas b)(x) à (xii) de la définition de « infraction désignée », à l’article 752 de la même loi, sont abrogés.
2008, ch. 6, art. 40; 2012, ch. 1, art. 35

(2) The definition “designated offence” in section 752 of the Act is amended by adding the following after subparagraph (b)(xx.1):
(2) La définition de « infraction désignée », à l’article 752 de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa b)(xx.1), de ce qui suit :
(xx.2) section 279.02 (material benefit — trafficking),
(xx.3) section 279.03 (withholding or destroying documents — trafficking),
(xx.2) l’article 279.02 (avantage matériel — traite de personnes),
(xx.3) l’article 279.03 (rétention ou destruction de documents — traite de personnes),
(3) The definition “designated offence” in section 752 of the Act is amended by adding the following after subparagraph (b)(xxiii):
(3) La définition de « infraction désignée », à l’article 752 de la même loi, est modifiée par adjonction, après le sous-alinéa b)(xxiii), de ce qui suit :
(xxiii.1) subsection 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years),
(xxiii.2) section 286.2 (material benefit from sexual services),
(xxiii.3) section 286.3 (procuring),
(xxiii.1) le paragraphe 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xxiii.2) l’article 286.2 (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels),
(xxiii.3) l’article 286.3 (proxénétisme),
(4) The definition “designated offence” in section 752 of the Act is amended by striking out “or” at the end of paragraph (c) and by adding the following after that paragraph:
(4) La définition de « infraction désignée », à l’article 752 de la même loi, est modifiée par adjonction, après l’alinéa c), de ce qui suit :
(c.1) an offence under any of the following provisions of this Act, as they read from time to time before the day on which this paragraph comes into force:
(i) subsection 212(1) (procuring),
(ii) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years),
(iii) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of person under 18 years), and
(iv) subsection 212(4) (prostitution of person under 18 years); or
c.1) infraction prévue à l’une des dispositions ci-après de la présente loi, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa :
(i) le paragraphe 212(1) (proxénétisme),
(ii) le paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iii) le paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iv) le paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
2008, c. 6, s. 40

(5) Paragraph (d) of the definition “designated offence” in section 752 of the Act is replaced by the following:
(5) L’alinéa d) de la définition de « infraction désignée », à l’article 752 de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2008, ch. 6, art. 40

(d) an attempt or conspiracy to commit an offence referred to in paragraph (b), (c) or (c.1);
d) infraction constituée par la tentative ou le complot en vue de perpétrer l’une ou l’autre des infractions énumérées aux alinéas b), c) et c.1).
2012, c. 1, s. 36

30. Paragraph 753.1(2)(a) of the Act is replaced by the following:
30. L’alinéa 753.1(2)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 1, art. 36

(a) the offender has been convicted of an offence under section 151 (sexual interference), 152 (invitation to sexual touching) or 153 (sexual exploitation), subsection 163.1(2) (making child pornography), 163.1(3) (distribution, etc., of child pornography), 163.1(4) (possession of child pornography) or 163.1(4.1) (accessing child pornography), section 170 (parent or guardian procuring sexual activity), 171 (householder permitting sexual activity), 171.1 (making sexually explicit material available to child), 172.1 (luring a child) or 172.2 (agreement or arrangement — sexual offence against child), subsection 173(2) (exposure) or section 271 (sexual assault), 272 (sexual assault with a weapon) 273 (aggravated sexual assault) or 279.011 (trafficking — person under 18 years) or subsection 279.02(2) (material benefit — trafficking of person under 18 years), 279.03(2) (withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years), 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years), 286.2(2) (material benefit from sexual serv­ices provided by person under 18 years) or 286.3(2) (procuring — person under 18 years), or has engaged in serious conduct of a sexual nature in the commission of another offence of which the offender has been convicted; and
a) d’une part, celui-ci a été déclaré coupable d’une infraction visée aux articles 151 (contacts sexuels), 152 (incitation à des contacts sexuels) ou 153 (exploitation sexuelle), aux paragraphes 163.1(2) (production de pornographie juvénile), 163.1(3) (distribution de pornographie juvénile), 163.1(4) (possession de pornographie juvénile) ou 163.1(4.1) (accès à la pornographie juvénile), aux articles 170 (père, mère ou tuteur qui sert d’entremetteur), 171 (maître de maison qui permet des actes sexuels interdits), 171.1 (rendre accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite), 172.1 (leurre) ou 172.2 (entente ou arrangement — infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant), au paragraphe 173(2) (exhibitionnisme), aux articles 271 (agression sexuelle), 272 (agression sexuelle armée), 273 (agression sexuelle grave) ou 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans), aux paragraphes 279.02(2) (avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans), 279.03(2) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans), 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans), 286.2(2) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans) ou 286.3(2) (proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans) ou a commis un acte grave de nature sexuelle lors de la perpétration d’une autre infraction dont il a été déclaré coupable;
31. Subsection 810.1(1) of the Act is amended
(a) by replacing the reference to “173(2) or 212(1), (2), (2.1) or (4) or” with a reference to “173(2),”; and
(b) by replacing the reference to “273, 280 or 281” with a reference to “273 or 279.011, subsection 279.02(2) or 279.03(2), section 280 or 281 or subsection 286.1(2), 286.2(2) or 286.3(2)”.
31. Au paragraphe 810.1(1) de la même loi :
a) « aux paragraphes 173(2) ou 212(1), (2), (2.1) ou (4) » est remplacé par « au paragraphe 173(2) »;
b) « 273, 280 ou 281 » est remplacé par « 273 ou 279.011, aux paragraphes 279.02(2) ou 279.03(2), aux articles 280 ou 281 ou aux paragraphes 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2) ».
2007, c. 22, s. 23; 2012, c. 1, s. 38

32. Subparagraph (b)(iii) of Form 5.04 in Part XXVIII of the Act is replaced by the following:
32. Le sous-alinéa b)(iii) de la formule 5.04 de la partie XXVIII de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2007, ch. 22, art. 23; 2012, ch. 1, art. 38

[ ]       (iii) an offence under any of sections 145 to 148, subsection 173(1), sections 252, 264, 264.1, 266 and 270, subsection 286.1(1), paragraph 348(1)(e) and sections 349 and 423 of the Criminal Code,
[ ]       (iii) une infraction créée par l’une des dispositions suivantes : les articles 145 à 148, le paragraphe 173(1), les articles 252, 264, 264.1, 266 et 270, le paragraphe 286.1(1), l’alinéa 348(1)e) et les articles 349 et 423 du Code criminel,
2004, c. 10, s. 21; 2007, c. 5, s. 31

33. The paragraph before section 1 of Form 53 in Part XXVIII of the Act is replaced by the following:
33. Le paragraphe précédant l’article 1 de la formule 53 de la partie XXVIII de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 10, art. 21; 2007, ch. 5, art. 31

Because, on .......... (insert date(s)), you were convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, .......... (insert description of offence(s)), one or more offences referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code or in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of the National Defence Act, under .......... (insert the applicable offence provision(s)), this is provided to give you notice that you are required to comply with the Sex Offender Information Registration Act.
Vu la déclaration de culpabilité du .......... (inscrire la ou les dates) pour .......... (décrire chaque infraction), infraction(s) visée(s) aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel ou aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la Loi sur la défense nationale, en violation de .......... (citer la disposition du Code criminel ou de la Loi sur la défense nationale relative à chaque infraction désignée) ou le verdict de non-responsabilité, à l’égard de cette (ces) infraction(s), avis vous est donné, par les présentes, que vous devez vous conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels.
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
R.S., c. C-5

Canada Evidence Act
Loi sur la preuve au Canada
L.R., ch. C-5

34. Subsection 4(2) of the Canada Evidence Act is amended
(a) by striking out the reference to “212,”; and
(b) by replacing the reference to “273, 280 to 283” with a reference to “273, 279.01 to 279.03, 280 to 283, 286.1 to 286.3”.
34. Le paragraphe 4(2) de la Loi sur la preuve au Canada est modifié :
a) par suppression de « 212, »;
b) par remplacement de « 273, 280 à 283 » par « 273, 279.01 à 279.03, 280 à 283, 286.1 à 286.3 ».
R.S., c. C-47

Criminal Records Act
Loi sur le casier judiciaire
L.R., ch. C-47

2010, c. 5, s. 9

35. (1) Subparagraphs 1(a)(xi) to (xiii) of Schedule 1 to the Criminal Records Act are repealed.
35. (1) Les sous-alinéas 1a)(xi) à (xiii) de l’annexe 1 de la Loi sur le casier judiciaire sont abrogés.
2010, ch. 5, art. 9

(2) Paragraph 1(a) of Schedule 1 to the Act is amended by adding the following after subparagraph (xvi):
(2) L’alinéa 1a) de l’annexe 1 de la même loi est modifié par adjonction, après le sous-alinéa (xvi), de ce qui suit :
(xvi.1) section 279.011 (trafficking — person under 18 years),
(xvi.2) subsection 279.02(2) (material benefit — trafficking of person under 18 years),
(xvi.3) subsection 279.03(2) (withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years),
(xvi.4) subsection 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years),
(xvi.5) subsection 286.2(2) (material benefit from sexual services provided by person under 18 years),
(xvi.6) subsection 286.3(2) (procuring — person under 18 years),
(xvi.1) l’article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xvi.2) le paragraphe 279.02(2) (avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xvi.3) le paragraphe 279.03(2) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xvi.4) le paragraphe 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xvi.5) le paragraphe 286.2(2) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xvi.6) le paragraphe 286.3(2) (proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans),
(3) Schedule 1 to the Act is amended by adding the following after paragraph 1(b):
(3) L’annexe 1 de la même loi est modifiée par adjonction, après l’alinéa 1b), de ce qui suit :
(b.1) under the following provisions of the Criminal Code, as they read from time to time before the day on which this paragraph comes into force:
(i) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years),
(ii) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of person under 18 years), and
(iii) subsection 212(4) (prostitution of person under 18 years);
b.1) aux dispositions ci-après du Code criminel, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa :
(i) le paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(ii) le paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(iii) le paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
R.S., c. N-5

National Defence Act
Loi sur la défense nationale
L.R., ch. N-5

2005, c. 25, s. 23(1); 2007, c. 22, s. 48(1); 2010, c. 17, s. 46

36. The definition “primary designated offence” in section 196.11 of the National Defence Act is replaced by the following:
36. La définition de « infraction primaire », à l’article 196.11 de la Loi sur la défense nationale, est remplacée par ce qui suit :
2005, ch. 25, par. 23(1); 2007, ch. 22, par. 48(1); 2010, ch. 17, art. 46

“primary designated offence”
« infraction primaire »

“primary designated offence” means

(a) an offence within the meaning of paragraphs (a) and (c.02) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Criminal Code that is punishable under section 130;

(a.1) an offence within the meaning of any of paragraphs (a.1) to (c.01), (c.03) and (c.1) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Criminal Code that is punishable under section 130; and

(b) an attempt to commit or, other than for the purpose of subsection 196.12(1), a conspiracy to commit an offence within the meaning of any of paragraphs (a) to (c.03) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Criminal Code that is punishable under section 130.
« infraction primaire »
« infraction primaire »
primary designated offence

a) Infraction visée aux alinéas a) et c.02) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 du Code criminel, qui est punissable en application de l’article 130;

a.1) infraction visée à l’un des alinéas a.1) à c.01), c.03) et c.1) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 du Code criminel, qui est punissable en application de l’article 130;

b) la tentative et, sauf en ce qui touche le paragraphe 196.12(1), le complot en vue de perpétrer une infraction visée à l’un des alinéas a) à c.03) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 du Code criminel, qui est punissable en application de l’article 130.

2007, c. 5, s. 4

37. Paragraph (a) of the definition “designated offence” in section 227 of the Act is replaced by the following:
37. L’alinéa a) de la définition de « infraction désignée », à l’article 227 de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2007, ch. 5, art. 4

(a) an offence within the meaning of paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (d.1) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code that is punishable under section 130 of this Act;
a) Infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d) ou d.1) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel et punissable en vertu de l’article 130 de la présente loi;
2010, c. 17, s. 47(1)

38. Paragraph 227.01(3)(a) of the Act is replaced by the following:
38. L’alinéa 227.01(3)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2010, ch. 17, par. 47(1)

(a) the person was, before or after the coming into force of this paragraph, previously convicted of, or found not responsible on account of mental disorder for, an offence referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of this Act or in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code;
a) que la personne a déjà, avant ou après l’entrée en vigueur du présent alinéa, fait l’objet d’une déclaration de culpabilité ou d’un verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux à l’égard d’une infraction visée aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la présente loi ou aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel;
2007, c. 5, s. 4

39. Paragraph 227.09(3)(d) of the Act is replaced by the following:
39. L’alinéa 227.09(3)d) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2007, ch. 5, art. 4

(d) applies for life if, at any time, the person was convicted of, or found not responsible on account of mental disorder for, more than one offence that is referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of this Act or in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the defini- tion “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code and if more than one of those offences is listed in the notice.
d) s’applique à perpétuité en cas de déclaration de culpabilité ou de verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux à l’égard de plusieurs infractions — dont au moins deux sont mentionnées dans l’avis — visées aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la présente loi ou aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel.
2007, c. 5, s. 4

40. Subsection 227.12(3) of the Act is replaced by the following:
40. Le paragraphe 227.12(3) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2007, ch. 5, art. 4

More than one offence

(3) If more than one offence is listed in the notice served under section 227.08, the person may apply for a termination order if 20 years have elapsed since they were sentenced, or found not responsible on account of mental disorder, for the most recent offence referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of this Act or in paragraph (a), (c), (c.1), (d), (d.1) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code.
(3) En cas de pluralité des infractions mentionnées dans l’avis signifié en application de l’article 227.08, le délai est de vingt ans à compter du prononcé de la peine ou du verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux visant la plus récente infraction visée aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la présente loi ou aux alinéas a), c), c.1), d), d.1) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel.
Délai : pluralité d’infractions

1992, c. 20

Corrections and Conditional Release Act
Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition
1992, ch. 20

1995, c. 42, s. 44(7)

41. (1) Subparagraphs (a)(viii) and (ix) of the definition “sexual offence involving a child” in subsection 129(9) of the Corrections and Conditional Release Act are replaced by the following:
41. (1) Les sous-alinéas a)(viii) et (ix) de la définition de « infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant », au paragraphe 129(9) de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition, sont remplacés par ce qui suit :
1995, ch. 42, par. 44(7)

(viii) section 279.011 (trafficking — person under 18 years),
(ix) subsection 279.02(2) (material benefit — trafficking of person under 18 years),
(x) subsection 279.03(2) (withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years),
(xi) subsection 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years),
(xii) subsection 286.2(2) (material benefit from sexual services provided by person under 18 years), and
(xiii) subsection 286.3(2) (procuring — person under 18 years),
(viii) article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(ix) paragraphe 279.02(2) (avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(x) paragraphe 279.03(2) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
(xi) paragraphe 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xii) paragraphe 286.2(2) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xiii) paragraphe 286.3(2) (proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans);
(2) The definition “sexual offence involv­ing a child” in subsection 129(9) of the Act is amended by adding the following after paragraph (b):
(2) La définition de « infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant », au paragraphe 129(9) de la même loi, est modifiée par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
(b.1) an offence under any of the following provisions of the Criminal Code, as they read from time to time before the day on which this paragraph comes into force, that was prosecuted by way of indictment:
(i) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years), and
(ii) subsection 212(4) (prostitution of person under 18 years),
b.1) infraction prévue à l’une des dispositions ci-après du Code criminel, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa, et poursuivie par mise en accusation :
(i) paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(ii) paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
2012, c. 1, s. 103(7)

42. (1) Paragraphs 1(n) to (o) of Schedule I to the Act are repealed.
42. (1) Les alinéas 1n) à o) de l’annexe I de la même loi sont abrogés.
2012, ch. 1, par. 103(7)

(2) Section 1 of Schedule I to the Act is amended by adding the following after paragraph (z.2):
(2) L’article 1 de l’annexe I de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa z.2), de ce qui suit :
(z.201) section 279.011 (trafficking — person under 18 years);
(z.202) subsection 279.02(2) (material benefit — trafficking of person under 18 years);
(z.203) subsection 279.03(2) (withholding or destroying documents — trafficking of person under 18 years);
z.201) article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans);
z.202) paragraphe 279.02(2) (avantage matériel — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans);
z.203) paragraphe 279.03(2) (rétention ou destruction de documents — traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans);
(3) Section 1 of Schedule I to the Act is amended by adding the following after paragraph (z.21):
(3) L’article 1 de l’annexe I de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa z.21), de ce qui suit :
(z.22) subsection 286.1(2) (obtaining sexual services for consideration from person under 18 years);
(z.23) subsection 286.2(2) (material benefit from sexual services provided by person under 18 years);
(z.24) subsection 286.3(2) (procuring — person under 18 years);
z.22) paragraphe 286.1(2) (obtention de services sexuels moyennant rétribution — personne âgée de moins de dix-huit ans);
z.23) paragraphe 286.2(2) (avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
z.24) paragraphe 286.3(2) (proxénétisme — personne âgée de moins de dix-huit ans);
(4) Schedule I to the Act is amended by adding the following after section 5.1:
(4) L’annexe I de la même loi est modifiée par adjonction, après l’article 5.1, de ce qui suit :
5.2 An offence under any of the following provisions of the Criminal Code, as they read from time to time before the day on which this section comes into force, that was prosecuted by way of indictment:
(a) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of person under 18 years);
(b) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of person under 18 years); and
(c) subsection 212(4) (prostitution of person under 18 years).
5.2 Une infraction prévue à l’une des dispositions ci-après du Code criminel, dans toute version antérieure à la date d’entrée en vigueur du présent article, et poursuivie par mise en accusation :
a) paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
b) paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans);
c) paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans).



Explanatory Notes
Notes explicatives
Criminal Code
Clause 2: Existing text of the definition:
“weapon” means any thing used, designed to be used or intended for use
(a) in causing death or injury to any person, or
(b) for the purpose of threatening or intimidating any person
and, without restricting the generality of the foregoing, includes a firearm;
Code criminel
Article 2 : Texte de la définition :
« arme » Toute chose conçue, utilisée ou qu’une personne entend utiliser pour soit tuer ou blesser quelqu’un, soit le menacer ou l’intimider. Sont notamment visées par la présente définition les armes à feu.
Clause 3: Existing text of subsection 7(4.1):
(4.1) Notwithstanding anything in this Act or any other Act, every one who, outside Canada, commits an act or omission that if committed in Canada would be an offence against section 151, 152, 153, 155 or 159, subsection 160(2) or (3), section 163.1, 170, 171, 171.1, 172.1, 172.2 or 173 or subsection 212(4) shall be deemed to commit that act or omission in Canada if the person who commits the act or omission is a Canadian citizen or a permanent resident within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Protection Act.
Article 3 : Texte du paragraphe 7(4.1) :
(4.1) Malgré les autres dispositions de la présente loi ou toute autre loi, le citoyen canadien ou le résident permanent au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés qui, à l’étranger, est l’auteur d’un fait — acte ou omission — qui, s’il était commis au Canada, constituerait une infraction aux articles 151, 152, 153, 155 ou 159, aux paragraphes 160(2) ou (3), aux articles 163.1, 170, 171, 171.1, 172.1, 172.2 ou 173 ou au paragraphe 212(4) est réputé l’avoir commis au Canada.
Clause 4: Existing text of subsection 150.1(5):
(5) It is not a defence to a charge under section 153, 159, 170, 171 or 172 or subsection 212(2) or (4) that the accused believed that the complainant was eighteen years of age or more at the time the offence is alleged to have been committed unless the accused took all reasonable steps to ascertain the age of the complainant.
Article 4 : Texte du paragraphe 150.1(5) :
(5) Le fait que l’accusé croyait que le plaignant était âgé de dix-huit ans au moins au moment de la perpétration de l’infraction reprochée ne constitue un moyen de défense contre une accusation portée en vertu des articles 153, 159, 170, 171 ou 172 ou des paragraphes 212(2) ou (4) que si l’accusé a pris toutes les mesures raisonnables pour s’assurer de l’âge du plaignant.
Clause 5: (1) and (2) Relevant portion of subsection 161(1.1):
(1.1) The offences for the purpose of subsection (1) are
(a) an offence under section 151, 152, 155 or 159, subsection 160(2) or (3), section 163.1, 170, 171, 171.1, 172.1 or 172.2, subsection 173(2) or 212(1), (2), (2.1) or (4) or section 271, 272, 273, 280 or 281;
Article 5 : (1) et (2) Texte du passage visé du paragraphe 161(1.1) :
(1.1) Les infractions visées par le paragraphe (1) sont les suivantes :
a) les infractions prévues aux articles 151, 152, 155 ou 159, aux paragraphes 160(2) ou (3), aux articles 163.1, 170, 171, 171.1, 172.1 ou 172.2, aux paragraphes 173(2) ou 212(1), (2), (2.1) ou (4) ou aux articles 271, 272, 273, 280 ou 281;
Clause 6: (1) Existing text of subsection 164(1):
164. (1) A judge who is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds for believing that
(a) any publication, copies of which are kept for sale or distribution in premises within the jurisdiction of the court, is obscene or a crime comic, within the meaning of section 163,
(b) any representation, written material or recording, copies of which are kept in premises within the jurisdiction of the court, is child pornography within the meaning of section 163.1, or
(c) any recording, copies of which are kept for sale or distribution in premises within the jurisdiction of the court, is a voyeuristic recording,
may issue a warrant authorizing seizure of the copies.
Article 6 : (1) Texte du paragraphe 164(1) :
164. (1) Le juge peut décerner, sous son seing, un mandat autorisant la saisie des exemplaires d’une publication ou des copies d’une représentation, d’un écrit ou d’un enregistrement s’il est convaincu, par une dénonciation sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de croire :
a) soit que la publication, dont des exemplaires sont tenus, pour vente ou distribution, dans un local du ressort du tribunal, est obscène ou est une histoire illustrée de crime au sens de l’article 163;
b) soit que la représentation, l’écrit ou l’enregistrement, dont des copies sont tenues dans un local du ressort du tribunal, constitue de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1;
c) soit que l’enregistrement, dont des copies sont tenues, pour vente ou distribution, dans un local du ressort du tribunal, constitue un enregistrement voyeuriste.
(2) Existing text of subsections 164(3) to (5):
(3) The owner and the maker of the matter seized under subsection (1), and alleged to be obscene, a crime comic, child pornography or a voyeuristic recording, may appear and be represented in the proceedings in order to oppose the making of an order for the forfeiture of the matter.
(4) If the court is satisfied, on a balance of probabilities, that the publication, representation, written material or recording referred to in subsection (1) is obscene, a crime comic, child pornography or a voyeuristic recording, it may make an order declaring the matter forfeited to Her Majesty in right of the province in which the proceedings take place, for disposal as the Attorney General may direct.
(5) If the court is not satisfied that the publication, representation, written material or recording referred to in subsection (1) is obscene, a crime comic, child pornography or a voyeuristic recording, it shall order that the matter be restored to the person from whom it was seized without delay after the time for final appeal has expired.
(2) Texte des paragraphes 164(3) à (5) :
(3) Le propriétaire ainsi que l’auteur de la matière saisie dont on prétend qu’elle est obscène ou une histoire illustrée de crime, ou qu’elle constitue de la pornographie juvénile ou un enregistrement voyeuriste, peuvent comparaître et être représentés dans les procédures pour s’opposer à l’établissement d’une ordonnance portant confiscation de cette matière.
(4) Si le tribunal est convaincu, selon la prépondérance des probabilités, que la matière est obscène ou une histoire illustrée de crime, ou constitue de la pornographie juvénile ou un enregistrement voyeuriste, il peut rendre une ordonnance la déclarant confisquée au profit de Sa Majesté du chef de la province où les procédures ont lieu, pour qu’il en soit disposé conformément aux instructions du procureur général.
(5) Si le tribunal n’est pas convaincu que la publication, la représentation, l’écrit ou l’enregistrement est obscène ou une histoire illustrée de crime, ou constitue de la pornographie juvénile ou un enregistrement voyeuriste, il doit ordonner que la matière soit remise à la personne de laquelle elle a été saisie, dès l’expiration du délai imparti pour un appel final.
(3) Existing text of subsection 164(7):
(7) If an order is made under this section by a judge in a province with respect to one or more copies of a publication, a representation, written material or a recording, no proceedings shall be instituted or continued in that province under section 162, 163 or 163.1 with respect to those or other copies of the same publication, representation, written material or recording without the consent of the Attorney General.
(3) Texte du paragraphe 164(7) :
(7) Dans le cas où un juge a rendu une ordonnance, en vertu du présent article, dans une province relativement à un ou plusieurs exemplaires d’une publication ou à une ou plusieurs copies d’une représentation, d’un écrit ou d’un enregistrement, aucune poursuite ne peut être intentée ni continuée dans cette province aux termes des articles 162, 163 ou 163.1 en ce qui concerne ces exemplaires ou d’autres exemplaires de la même publication, ou ces copies ou d’autres copies de la même représentation, du même écrit ou du même enregistrement, sans le consentement du procureur général.
(4) Relevant portion of subsection 164(8):
(8) In this section,
(4) Texte du passage visé du paragraphe 164(8) :
(8) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Clause 7: (1) Relevant portion of subsection 164.1(1):
164.1 (1) If a judge is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds to believe that there is material — namely child pornography within the meaning of section 163.1, a voyeuristic recording within the meaning of subsection 164(8) or data within the meaning of subsection 342.1(2) that makes child pornography or a voyeuristic recording available — that is stored on and made available through a computer system within the meaning of subsection 342.1(2) that is within the jurisdiction of the court, the judge may order the custodian of the computer system to
Article 7 : (1) Texte du passage visé du paragraphe 164.1(1) :
164.1 (1) Le juge peut, s’il est convaincu par une dénonciation sous serment qu’il y a des motifs raisonnables de croire qu’il existe une matière — constituant de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1, un enregistrement voyeuriste au sens du paragraphe 164(8) ou des données au sens du paragraphe 342.1(2) rendant la pornographie juvénile ou l’enregistrement voyeuriste accessible — qui est emmagasinée et rendue accessible au moyen d’un ordinateur au sens de ce paragraphe, situé dans le ressort du tribunal, ordonner au gardien de l’ordinateur :
(2) Existing text of subsection 164.1(5):
(5) If the court is satisfied, on a balance of probabilities, that the material is child pornog­raphy within the meaning of section 163.1, a voyeuristic recording within the meaning of subsection 164(8) or data within the meaning of subsection 342.1(2) that makes child pornography or the voyeuristic recording available, it may order the custodian of the computer system to delete the material.
(2) Texte du paragraphe 164.1(5) :
(5) Si le tribunal est convaincu, selon la prépondérance des probabilités, que la matière constitue de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1, un enregistrement voyeuriste au sens du paragraphe 164(8) ou des données au sens du paragraphe 342.1(2) qui rendent la pornographie juvénile ou l’enregistrement voyeuriste accessible, il peut ordonner au gardien de l’ordinateur de l’effacer.
(3) Existing text of subsection 164.1(7):
(7) If the court is not satisfied that the material is child pornography within the meaning of section 163.1, a voyeuristic recording within the meaning of subsection 164(8) or data within the meaning of subsection 342.1(2) that makes child pornography or the voyeuristic recording available, the court shall order that the electronic copy be returned to the custodian and terminate the order under paragraph (1)(b).
(3) Texte du paragraphe 164.1(7) :
(7) Si le tribunal n’est pas convaincu que la matière constitue de la pornographie juvénile au sens de l’article 163.1, un enregistrement voyeuriste au sens du paragraphe 164(8) ou des données au sens du paragraphe 342.1(2) qui rendent la pornographie juvénile ou l’enregistrement voyeuriste accessible, il doit ordonner que la copie électronique soit remise au gardien de l’ordinateur et mettre fin à l’ordonnance visée à l’alinéa (1)b).
Clause 8: Relevant portion of subsection 171.1(1):
171.1 (1) Every person commits an offence who transmits, makes available, distributes or sells sexually explicit material to
(a) a person who is, or who the accused believes is, under the age of 18 years, for the purpose of facilitating the commission of an offence under subsection 153(1), section 155, 163.1, 170 or 171 or subsection 212(1), (2), (2.1) or (4) with respect to that person;
Article 8 : Texte du passage visé du paragraphe 171.1(1) :
171.1 (1) Commet une infraction quiconque transmet, rend accessible, distribue ou vend du matériel sexuellement explicite :
a) à une personne âgée de moins de dix-huit ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170 ou 171 ou aux paragraphes 212(1), (2), (2.1) ou (4);
Clause 9: Relevant portion of subsection 172.1(1):
172.1 (1) Every person commits an offence who, by a means of telecommunication, communicates with
(a) a person who is, or who the accused believes is, under the age of 18 years, for the purpose of facilitating the commission of an offence under subsection 153(1), section 155, 163.1, 170 or 171 or subsection 212(1), (2), (2.1) or (4) with respect to that person;
Article 9 : Texte du passage visé du paragraphe 172.1(1) :
172.1 (1) Commet une infraction quiconque communique par un moyen de télécommunication avec :
a) une personne âgée de moins de dix-huit ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170 ou 171 ou aux paragraphes 212(1), (2), (2.1) ou (4);
Clause 10: Relevant portion of subsection 172.2(1):
172.2 (1) Every person commits an offence who, by a means of telecommunication, agrees with a person, or makes an arrangement with a person, to commit an offence
(a) under subsection 153(1), section 155, 163.1, 170 or 171 or subsection 212(1), (2), (2.1) or (4) with respect to another person who is, or who the accused believes is, under the age of 18 years;
Article 10 : Texte du passage visé du paragraphe 172.2(1) :
172.2 (1) Commet une infraction quiconque, par un moyen de télécommunication, s’entend avec une personne, ou fait un arrangement avec elle, pour perpétrer :
a) soit une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170 ou 171 ou aux paragraphes 212(1), (2), (2.1) ou (4) à l’égard d’un tiers âgé de moins de dix-huit ans ou qu’il croit tel;
Clause 11: (1) and (2) Relevant portion of the definition:
“offence” means an offence contrary to, any conspiracy or attempt to commit or being an accessory after the fact in relation to an offence contrary to, or any counselling in relation to an offence contrary to
(a) any of the following provisions of this Act, namely,
...
(xxxv) subsection 212(1) (procuring),
(xxxvi) subsection 212(2) (procuring),
(xxxvii) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of a person under the age of eighteen years),
(xxxviii) subsection 212(4) (offence — prostitution of person under eighteen),
Article 11 : (1) et (2) Texte du passage visé de la définition :
« infraction » Infraction, complot ou tentative de commettre une infraction, complicité après le fait ou le fait de conseiller à une autre personne de commettre une infraction en ce qui concerne :
a) l’une des dispositions suivantes de la présente loi :
[...]
(xxxv) le paragraphe 212(1) (proxénétisme),
(xxxvi) le paragraphe 212(2) (proxénétisme),
(xxxvii) le paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xxxviii) le paragraphe 212(4) (infraction — prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
Clause 12: (1) Existing text of the definition:
“prostitute” means a person of either sex who engages in prostitution;
Article 12 : (1) Texte de la définition :
« prostitué » Personne de l’un ou l’autre sexe qui se livre à la prostitution.
(2) Existing text of the definition:
“common bawdy-house” means a place that is
(a) kept or occupied, or
(b) resorted to by one or more persons
for the purpose of prostitution or the practice of acts of indecency;
(2) Texte de la définition :
« maison de débauche » Local qui, selon le cas :
a) est tenu ou occupé;
b) est fréquenté par une ou plusieurs personnes,
à des fins de prostitution ou pour la pratique d’actes d’indécence.
Clause 13: Existing text of the heading and section 212:
Procuring
212. (1) Every one who
(a) procures, attempts to procure or solicits a person to have illicit sexual intercourse with another person, whether in or out of Canada,
(b) inveigles or entices a person who is not a prostitute to a common bawdy-house for the purpose of illicit sexual intercourse or prostitution,
(c) knowingly conceals a person in a common bawdy-house,
(d) procures or attempts to procure a person to become, whether in or out of Canada, a prostitute,
(e) procures or attempts to procure a person to leave the usual place of abode of that person in Canada, if that place is not a common bawdy-house, with intent that the person may become an inmate or frequenter of a common bawdy-house, whether in or out of Canada,
(f) on the arrival of a person in Canada, directs or causes that person to be directed or takes or causes that person to be taken, to a common bawdy-house,
(g) procures a person to enter or leave Canada, for the purpose of prostitution,
(h) for the purposes of gain, exercises control, direction or influence over the movements of a person in such manner as to show that he is aiding, abetting or compelling that person to engage in or carry on prostitution with any person or generally,
(i) applies or administers to a person or causes that person to take any drug, intoxicating liquor, matter or thing with intent to stupefy or overpower that person in order thereby to enable any person to have illicit sexual intercourse with that person, or
(j) lives wholly or in part on the avails of prostitution of another person,
is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding ten years.
(2) Despite paragraph (1)(j), every person who lives wholly or in part on the avails of prostitution of another person who is under the age of eighteen years is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding fourteen years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of two years.
(2.1) Notwithstanding paragraph (1)(j) and subsection (2), every person who lives wholly or in part on the avails of prostitution of another person under the age of eighteen years, and who
(a) for the purposes of profit, aids, abets, counsels or compels the person under that age to engage in or carry on prostitution with any person or generally, and
(b) uses, threatens to use or attempts to use violence, intimidation or coercion in relation to the person under that age,
is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding fourteen years but not less than five years.
(3) Evidence that a person lives with or is habitually in the company of a prostitute or lives in a common bawdy-house is, in the absence of evidence to the contrary, proof that the person lives on the avails of prostitution, for the purposes of paragraph (1)(j) and subsections (2) and (2.1).
(4) Every person who, in any place, obtains for consideration, or communicates with anyone for the purpose of obtaining for consideration, the sexual services of a person who is under the age of eighteen years is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding five years and to a minimum punishment of imprisonment for a term of six months.
Article 13 : Texte de l’intertitre et de l’article 212 :
Entremetteurs
212. (1) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de dix ans quiconque, selon le cas :
a) induit, tente d’induire ou sollicite une personne à avoir des rapports sexuels illicites avec une autre personne, soit au Canada, soit à l’étranger;
b) attire ou entraîne une personne qui n’est pas prostituée vers une maison de débauche aux fins de rapports sexuels illicites ou de prostitution;
c) sciemment cache une personne dans une maison de débauche;
d) induit ou tente d’induire une personne à se prostituer, soit au Canada, soit à l’étranger;
e) induit ou tente d’induire une personne à abandonner son lieu ordinaire de résidence au Canada, lorsque ce lieu n’est pas une maison de débauche, avec l’intention de lui faire habiter une maison de débauche ou pour qu’elle fréquente une maison de débauche, au Canada ou à l’étranger;
f) à l’arrivée d’une personne au Canada, la dirige ou la fait diriger vers une maison de débauche, l’y amène ou l’y fait conduire;
g) induit une personne à venir au Canada ou à quitter le Canada pour se livrer à la prostitution;
h) aux fins de lucre, exerce un contrôle, une direction ou une influence sur les mouvements d’une personne de façon à démontrer qu’il l’aide, l’encourage ou la force à s’adonner ou à se livrer à la prostitution avec une personne en particulier ou d’une manière générale;
i) applique ou administre, ou fait prendre, à une personne, toute drogue, liqueur enivrante, matière ou chose, avec l’intention de la stupéfier ou de la subjuguer de manière à permettre à quelqu’un d’avoir avec elle des rapports sexuels illicites;
j) vit entièrement ou en partie des produits de la prostitution d’une autre personne.
(2) Par dérogation à l’alinéa (1)j), quiconque vit entièrement ou en partie des produits de la prostitution d’une autre personne âgée de moins de dix-huit ans est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, la peine minimale étant de deux ans.
(2.1) Par dérogation à l’alinéa (1)j) et au paragraphe (2), est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement minimal de cinq ans et maximal de quatorze ans quiconque vit entièrement ou en partie des produits de la prostitution d’une autre personne âgée de moins de dix-huit ans si, à la fois :
a) aux fins de profit, il l’aide, l’encourage ou la force à s’adonner ou à se livrer à la prostitution avec une personne en particulier ou d’une manière générale, ou lui conseille de le faire;
b) il use de violence envers elle, l’intimide ou la contraint, ou tente ou menace de le faire.
(3) Pour l’application de l’alinéa (1)j) et des paragraphes (2) et (2.1), la preuve qu’une personne vit ou se trouve habituellement en compagnie d’un prostitué ou vit dans une maison de débauche constitue, sauf preuve contraire, la preuve qu’elle vit des produits de la prostitution.
(4) Quiconque, en quelque endroit que ce soit, obtient, moyennant rétribution, les services sexuels d’une personne âgée de moins de dix-huit ans ou communique avec quiconque en vue d’obtenir, moyennant rétribution, de tels services est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans, la peine minimale étant de six mois.
Clause 14: Existing text of the heading:
Offence in Relation to Prostitution
Article 14 : Texte de l’intertitre :
Infraction se rattachant à la prostitution
Clause 15: (1) and (2) Relevant portion of subsection 213(1):
213. (1) Every person who in a public place or in any place open to public view
...
(c) stops or attempts to stop any person or in any manner communicates or attempts to communicate with any person
for the purpose of engaging in prostitution or of obtaining the sexual services of a prostitute is guilty of an offence punishable on summary conviction.
Article 15 : (1) et (2) Texte du passage visé du paragraphe 213(1) :
213. (1) Est coupable d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire quiconque, dans un endroit soit public soit situé à la vue du public et dans le but de se livrer à la prostitution ou de retenir les services sexuels d’une personne qui s’y livre :
[...]
c) soit arrête ou tente d’arrêter une personne ou, de quelque manière que ce soit, communique ou tente de communiquer avec elle.
(3) New.
(3) Nouveau.
Clause 16: Existing text of subsection 274:
274. If an accused is charged with an offence under section 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173, 212, 271, 272 or 273, no corroboration is required for a conviction and the judge shall not instruct the jury that it is unsafe to find the accused guilty in the absence of corroboration.
Article 16 : Texte de l’article 274 :
274. La corroboration n’est pas nécessaire pour déclarer coupable une personne accusée d’une infraction prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173, 212, 271, 272 ou 273. Le juge ne peut dès lors informer le jury qu’il n’est pas prudent de déclarer l’accusé coupable en l’absence de corroboration.
Clause 17: (1) to (3) Existing text of subsection 278.2(1):
278.2 (1) No record relating to a complainant or a witness shall be produced to an accused in any proceedings in respect of
(a) an offence under section 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272 or 273,
(b) an offence under section 144, 145, 149, 156, 245 or 246 of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 4, 1983, or
(c) an offence under section 146, 151, 153, 155, 157, 166 or 167 of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 1, 1988,
or in any proceedings in respect of two or more offences that include an offence referred to in any of paragraphs (a) to (c), except in accordance with sections 278.3 to 278.91.
Article 17 : (1) à (3) Texte du paragraphe 278.2(1) :
278.2 (1) Dans les poursuites pour une infraction mentionnée ci-après, ou pour plusieurs infractions dont l’une est une infraction mentionnée ci-après, un dossier se rapportant à un plaignant ou à un témoin ne peut être communiqué à l’accusé que conformément aux articles 278.3 à 278.91 :
a) une infraction prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272 ou 273;
b) une infraction prévue aux articles 144, 145, 149, 156, 245 ou 246 du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans sa version antérieure au 4 janvier 1983;
c) une infraction prévue aux articles 146, 151, 153, 155, 157, 166 ou 167 du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans sa version antérieure au 1er janvier 1988.
Clause 18: Existing text of subsection 279.01(1):
279.01 (1) Every person who recruits, transports, transfers, receives, holds, conceals or harbours a person, or exercises control, direction or influence over the movements of a person, for the purpose of exploiting them or facilitating their exploitation is guilty of an indictable offence and liable
(a) to imprisonment for life if they kidnap, commit an aggravated assault or aggravated sexual assault against, or cause death to, the victim during the commission of the offence; or
(b) to imprisonment for a term of not more than fourteen years in any other case.
Article 18 : Texte du paragraphe 279.01(1) :
279.01 (1) Quiconque recrute, transporte, transfère, reçoit, détient, cache ou héberge une personne, ou exerce un contrôle, une direction ou une influence sur les mouvements d’une personne, en vue de l’exploiter ou de faciliter son exploitation commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation :
a) d’un emprisonnement à perpétuité, s’il enlève la personne, se livre à des voies de fait graves ou une agression sexuelle grave sur elle ou cause sa mort lors de la perpétration de l’infraction;
b) d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, dans les autres cas.
Clause 19: Existing text of sections 279.02 and 279.03:
279.02 Every person who receives a financial or other material benefit, knowing that it results from the commission of an offence under subsection 279.01(1) or 279.011(1), is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than ten years.
279.03 Every person who, for the purpose of committing or facilitating an offence under subsection 279.01(1) or 279.011(1), conceals, removes, withholds or destroys any travel document that belongs to another person or any document that establishes or purports to establish another person’s identity or immigration status is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than five years, whether or not the document is of Canadian origin or is authentic.
Article 19 : Texte des articles 279.02 et 279.03 :
279.02 Quiconque bénéficie d’un avantage matériel, notamment pécuniaire, qu’il sait provenir de la perpétration de l’infraction visée aux paragraphes 279.01(1) ou 279.011(1) commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation, d’un emprisonnement maximal de dix ans.
279.03 Quiconque, en vue de faciliter ou de perpétrer l’infraction visée aux paragraphes 279.01(1) ou 279.011(1), cache, enlève, retient ou détruit tout document de voyage d’une personne ou tout document pouvant établir ou censé établir l’identité ou le statut d’immigrant d’une personne, qu’il soit authentique ou non, canadien ou étranger, commet une infraction passible, sur déclaration de culpabilité par voie de mise en accusation, d’un emprisonnement maximal de cinq ans.
Clause 20: New.
Article 20 : Nouveau.
Clause 21: Existing text of subsection 486(3):
(3) If an accused is charged with an offence under section 151, 152, 153, 153.1, 155 or 159, subsection 160(2) or (3) or section 163.1, 170, 171, 171.1, 172, 172.1, 172.2, 173, 212, 271, 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02 or 279.03 and the prosecutor or the accused applies for an order under subsection (1), the judge or justice shall, if no such order is made, state, by reference to the circumstances of the case, the reason for not making an order.
Article 21 : Texte du paragraphe 486(3) :
(3) Si une personne est accusée d’une infraction prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155 ou 159, aux paragraphes 160(2) ou (3) ou aux articles 163.1, 170, 171, 171.1, 172, 172.1, 172.2, 173, 212, 271, 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02 ou 279.03 et qu’elle ou le poursuivant fait une demande pour obtenir l’ordonnance prévue au paragraphe (1), le juge ou le juge de paix doit, si aucune ordonnance n’a été rendue à la suite de cette demande, en exposer les motifs en faisant appel aux circonstances de l’espèce.
Clause 22: (1) to (3) Existing text of subsection 486.4(1):
486.4 (1) Subject to subsection (2), the presiding judge or justice may make an order directing that any information that could identify the complainant or a witness shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way, in proceedings in respect of
(a) any of the following offences:
(i) an offence under section 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1, 170, 171, 171.1, 172, 172.1, 172.2, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02, 279.03, 280, 281, 346 or 347,
(ii) an offence under section 144 (rape), 145 (attempt to commit rape), 149 (indecent assault on female), 156 (indecent assault on male) or 245 (common assault) or subsection 246(1) (assault with intent) of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 4, 1983, or
(iii) an offence under subsection 146(1) (sexual intercourse with a female under 14) or (2) (sexual intercourse with a female between 14 and 16) or section 151 (seduction of a female between 16 and 18), 153 (sexual intercourse with step-daughter), 155 (buggery or bestiality), 157 (gross indecency), 166 (parent or guardian procuring defilement) or 167 (householder permitting defilement) of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 1, 1988; or
(b) two or more offences being dealt with in the same proceeding, at least one of which is an offence referred to in any of subparagraphs (a)(i) to (iii).
Article 22 : (1) à (3) Texte du paragraphe 486.4(1) :
486.4 (1) Sous réserve du paragraphe (2), le juge ou le juge de paix qui préside peut rendre une ordonnance interdisant de publier ou de diffuser de quelque façon que ce soit tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité d’un plaignant ou d’un témoin dans les procédures relatives à :
a) l’une des infractions suivantes :
(i) une infraction prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1, 170, 171, 171.1, 172, 172.1, 172.2, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02, 279.03, 280, 281, 346 ou 347,
(ii) une infraction prévue aux articles 144 (viol), 145 (tentative de viol), 149 (attentat à la pudeur d’une personne de sexe féminin), 156 (attentat à la pudeur d’une personne de sexe masculin) ou 245 (voies de fait ou attaque) ou au paragraphe 246(1) (voies de fait avec intention) du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans leur version antérieure au 4 janvier 1983,
(iii) une infraction prévue aux paragraphes 146(1) (rapports sexuels avec une personne de sexe féminin âgée de moins de 14 ans) ou (2) (rapports sexuels avec une personne de sexe féminin âgée de 14 à 16 ans) ou aux articles 151 (séduction d’une personne de sexe féminin âgée de 16 à 18 ans), 153 (rapports sexuels avec sa belle-fille), 155 (sodomie ou bestialité), 157 (grossière indécence), 166 (père, mère ou tuteur qui cause le déflorement) ou 167 (maître de maison qui permet le déflorement) du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans leur version antérieure au 1er janvier 1988;
b) deux infractions ou plus dans le cadre de la même procédure, dont l’une est une infraction visée aux sous-alinéas a)(i) à (iii).
Clause 23: (1) to (7) Relevant portion of the definition:
“primary designated offence” means
(a) an offence under any of the following provisions, namely,
...
(i.93) paragraph 212(1)(i) (stupefying or overpowering for the purpose of sexual intercourse),
(i.94) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of a person under age of 18),
(i.95) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of a person under age of 18),
(i.96) subsection 212(4) (obtaining prostitution of person under age of 18),
...
(a.1) an offence under any of the following provisions, namely,
...
(iv) paragraphs 212(1)(a) to (h) (procuring),
(v) paragraph 212(1)(j) (procuring),
...
(vii.11) section 279.011 (trafficking of a person under the age of eighteen years),
...
(d) an attempt to commit or, other than for the purposes of subsection 487.05(1), a conspiracy to commit an offence referred to in any of paragraphs (a) to (c.01);
Article 23 : (1) à (7) Texte du passage visé de la définition :
« infraction primaire » Infraction désignée :
a) soit créée par l’une des dispositions suivantes :
[...]
(i.93) alinéa 212(1)i) (stupéfaction ou subjugation pour avoir des rapports sexuels),
(i.94) paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(i.95) paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(i.96) paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
[...]
a.1) soit créée par l’une des dispositions suivantes :
[...]
(iv) alinéas 212(1)a) à h) (proxénétisme),
(v) alinéa 212(1)j) (proxénétisme),
[...]
(vii.11) article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
[...]
d) soit constituée par la tentative ou, sauf pour l’application du paragraphe 487.05(1), le complot de perpétrer l’une ou l’autre des infractions énumérées aux alinéas a) à c.01).
(8) Relevant portion of the definition:
“secondary designated offence” means an offence, other than a primary designated offence, that is
...
(c) an offence under any of the following provisions of this Act:
(8) Texte du passage visé de la définition :
« infraction secondaire » Infraction — autre qu’une infraction primaire — qui :
[...]
c) soit est créée par l’une des dispositions suivantes de la présente loi :
Clause 24: Existing text of subsections 487.051(1) and (2):
487.051 (1) The court shall make an order in Form 5.03 authorizing the taking of the number of samples of bodily substances that is reasonably required for the purpose of forensic DNA analysis from a person who is convicted, discharged under section 730 or found guilty under the Youth Criminal Justice Act or the Young Offenders Act, of an offence committed at any time, including before June 30, 2000, if that offence is a primary designated offence within the meaning of paragraph (a) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 when the person is sentenced or discharged.
(2) The court shall make such an order in Form 5.03 in relation to a person who is convicted, discharged under section 730 or found guilty under the Youth Criminal Justice Act or the Young Offenders Act, of an offence committed at any time, including before June 30, 2000, if that offence is a primary designated offence within the meaning of any of paragraphs (a.1) to (d) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 when the person is sentenced or discharged. However, the court is not required to make the order if it is satisfied that the person has established that the impact of such an order on their privacy and security of the person would be grossly disproportionate to the public interest in the protection of society and the proper administration of justice, to be achieved through the early detection, arrest and conviction of offenders.
Article 24 : Texte des paragraphes 487.051(1) et (2) :
487.051 (1) En cas de déclaration de culpabilité sous le régime de la présente loi, de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents ou de la Loi sur les jeunes contrevenants, ou d’absolution en vertu de l’article 730, à l’égard d’une infraction qui a été commise même avant le 30 juin 2000 et qui, à la date du prononcé de la peine ou de l’absolution, était une infraction primaire au sens de l’alinéa a) de la définition de ce terme à l’article 487.04, le tribunal doit rendre une ordonnance — rédigée selon la formule 5.03 — autorisant le prélèvement du nombre d’échantillons de substances corporelles de l’intéressé jugé nécessaire pour analyse génétique.
(2) En cas de déclaration de culpabilité sous le régime de la présente loi, de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents ou de la Loi sur les jeunes contrevenants, ou d’absolution en vertu de l’article 730, à l’égard d’une infraction qui a été commise même avant le 30 juin 2000 et qui, à la date du prononcé de la peine ou de l’absolution, était une infraction primaire au sens de l’un des alinéas a.1) à d) de la définition de ce terme à l’article 487.04, le tribunal doit rendre une ordonnance — rédigée selon la formule 5.03 — au même effet. Toutefois, il n’est pas tenu de le faire s’il est convaincu que l’intéressé a établi que l’ordonnance aurait, sur sa vie privée et la sécurité de sa personne, un effet nettement démesuré par rapport à l’intérêt public en ce qui touche la protection de la société et la bonne administration de la justice, que visent à assurer la découverte, l’arrestation et la condamnation rapides des contrevenants.
Clause 25: (1) to (6) Relevant portion of the definition:
“designated offence” means
(a) an offence under any of the following provisions:
...
(xii) paragraph 212(1)(i) (stupefying or overpowering for the purpose of sexual intercourse),
(xiii) subsection 212(2) (living on the avails of prostitution of a person under age of eighteen),
(xiv) subsection 212(2.1) (aggravated offence — living on the avails of prostitution of a person under age of eighteen),
(xv) subsection 212(4) (obtaining prostitution of person under age of eighteen),
...
(b) an offence under any of the following provisions:
...
(vii.11) section 279.011 (trafficking of a person under the age of eighteen years),
...
(e) an attempt or conspiracy to commit an offence referred to in any of paragraphs (a), (c), (c.1) and (d); or
Article 25 : (1) à (6) Texte du passage visé de la définition :
« infraction désignée » Infraction :
a) prévue à l’une des dispositions suivantes :
[...]
(xii) l’alinéa 212(1)i) (stupéfaction ou subjugation pour avoir des rapports sexuels),
(xiii) le paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xiv) le paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xv) le paragraphe 212(4) (prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
[...]
b) prévue à l’une des dispositions suivantes :
[...]
(vii.11) l’article 279.011 (traite de personnes âgées de moins de dix-huit ans),
[...]
e) constituée par la tentative ou le complot en vue de perpétrer l’une ou l’autre des infractions énumérées aux alinéas a), c), c.1) et d);
Clause 26: (1) Existing text of subsections 490.012(1) and (2):
490.012 (1) When a court imposes a sentence on a person for an offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) or renders a verdict of not criminally responsible on account of mental disorder for such an offence, it shall make an order in Form 52 requiring the person to comply with the Sex Offender Information Registration Act for the applicable period specified in section 490.013.
(2) When a court imposes a sentence on a person for an offence referred to in paragraph (b) or (f) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1), it shall, on application of the prosecutor, make an order in Form 52 requiring the person to comply with the Sex Offender Information Registration Act for the applicable period specified in section 490.013 if the prosecutor establishes beyond a reasonable doubt that the person committed the offence with the intent to commit an offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of that definition.
Article 26 : (1) Texte des paragraphes 490.012(1) et (2) :
490.012 (1) Le tribunal doit, lors du prononcé de la peine ou du verdict de non-responsabilité à l’égard d’une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1), enjoindre à la personne en cause, par ordonnance rédigée selon la formule 52, de se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pendant la période applicable selon l’article 490.013.
(2) Le tribunal doit, sur demande du poursuivant, lors du prononcé de la peine, enjoindre à la personne déclarée coupable à l’égard d’une infraction visée aux alinéas b) ou f) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1), par ordonnance rédigée selon la formule 52, de se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pendant la période applicable selon l’article 490.013, dès lors que le poursuivant établit hors de tout doute raisonnable que la personne a commis l’infraction avec l’intention de commettre une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de cette définition.
(2) Relevant portion of subsection 490.012(3):
(3) When a court imposes a sentence on a person for a designated offence in connection with which an order may be made under subsection (1) or (2) or renders a verdict of not criminally responsible on account of mental disorder for such an offence, it shall, on application of the prosecutor, make an order in Form 52 requiring the person to comply with the Sex Offender Information Registration Act for the applicable period specified in section 490.013 if the prosecutor establishes that
(a) the person was, before or after the coming into force of this paragraph, previously convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, an offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) or in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of the National Defence Act;
(2) Texte du passage visé du paragraphe 490.012(3) :
(3) Le tribunal doit, sur demande du poursuivant, lors du prononcé de la peine ou du verdict de non-responsabilité à l’égard d’une infraction désignée, si celle-ci peut faire l’objet d’une ordonnance au titre des paragraphes (1) ou (2), enjoindre à la personne en cause, par ordonnance rédigée selon la formule 52, de se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pendant la période applicable selon l’article 490.013, dès lors que le poursuivant établit :
a) que la personne a déjà, avant ou après l’entrée en vigueur du présent alinéa, fait l’objet d’une déclaration de culpabilité ou d’un verdict de non-responsabilité à l’égard d’une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) ou aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la Loi sur la défense nationale;
Clause 27: Existing text of subsection 490.013(2.1):
(2.1) An order made under subsection 490.012(1) applies for life if the person is convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, more than one offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1).
Article 27 : Texte du paragraphe 490.013(2.1) :
(2.1) L’ordonnance visée au paragraphe 490.012(1) s’applique à perpétuité si l’intéressé fait l’objet d’une déclaration de culpabilité ou d’un verdict de non-responsabilité à l’égard de plus d’une infraction visée aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1).
Clause 28: Relevant portion of subsection 490.02904(3):
(3) If subsection (2) does not apply, the obligation
...
(d) applies for life if, before or after the coming into force of this paragraph, the person was convicted of, or found not criminally responsible on account of mental disorder for, more than one offence referred to in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) or referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of the National Defence Act and if more than one of those offences is listed in the notice.
Article 28 : Texte du passage visé au paragraphe 490.02904(3) :
(3) Si elle ne s’est pas éteinte aux termes du paragraphe (2), l’obligation :
[...]
d) s’applique à perpétuité en cas de déclaration de culpabilité ou de verdict de non-responsabilité, avant ou après l’entrée en vigueur du présent alinéa, à l’égard de plusieurs infractions — dont au moins deux sont mentionnées dans l’avis — visées aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) ou aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la Loi sur la défense nationale.
Clause 29: (1) to (5) Relevant portion of the definition:
“designated offence” means
...
(b) an offence under any of the following provisions:
...
(x) subsection 212(1) (procuring),
(x.1) subsection 212(2) (living on avails of prostitution of person under eighteen),
(xi) subsection 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on avails of prostitution of person under 18),
(xii) subsection 212(4) (prostitution of person under 18),
...
(d) an attempt or conspiracy to commit an offence referred to in paragraph (b) or (c);
Article 29 : (1) à (5) Texte du passage visé de la définition :
« infraction désignée »
[...]
b) infraction prévue à l’une des dispositions suivantes :
[...]
(x) le paragraphe 212(1) (proxénétisme),
(x.1) le paragraphe 212(2) (proxénétisme),
(xi) le paragraphe 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
(xii) le paragraphe 212(4) (infraction — prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans),
[...]
d) infraction constituée par la tentative ou le complot en vue de perpétrer l’une ou l’autre des infractions énumérées aux alinéas b) ou c).
Clause 30: Relevant portion of subsection 753.1(2):
(2) The court shall be satisfied that there is a substantial risk that the offender will reoffend if
(a) the offender has been convicted of an offence under section 151 (sexual interference), 152 (invitation to sexual touching) or 153 (sexual exploitation), subsection 163.1(2) (making child pornography), 163.1(3) (distribution, etc., of child pornography), 163.1(4) (possession of child pornography) or 163.1(4.1) (accessing child pornography), section 170 (parent or guardian procuring sexual activity), 171 (householder permitting sexual activity), 171.1 (making sexually explicit material available to child), 172.1 (luring a child) or 172.2 (agreement or arrangement — sexual offence against child), subsection 173(2) (exposure), 212(2) (living on the avails of prostitution of person under eighteen), 212(2.1) (aggravated offence in relation to living on the avails of prostitution of a person under the age of eighteen years) or 212(4) (offence — prostitution of person under eighteen) or section 271 (sexual assault), 272 (sexual assault with a weapon) or 273 (aggravated sexual assault), or has engaged in serious conduct of a sexual nature in the commission of another offence of which the offender has been convicted; and
Article 30 : Texte du passage visé du paragraphe 753.1(2) :
(2) Le tribunal est convaincu que le délinquant présente un risque élevé de récidive si :
a) d’une part, celui-ci a été déclaré coupable d’une infraction visée aux articles 151 (contacts sexuels), 152 (incitation à des contacts sexuels) ou 153 (exploitation sexuelle), aux paragraphes 163.1(2) (production de pornographie juvénile), 163.1(3) (distribution de pornographie juvénile), 163.1(4) (possession de pornographie juvénile) ou 163.1(4.1) (accès à la pornographie juvénile), aux articles 170 (père, mère ou tuteur qui sert d’entremetteur), 171 (maître de maison qui permet des actes sexuels interdits), 171.1 (rendre accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite), 172.1 (leurre) ou 172.2 (entente ou arrangement — infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant), aux paragraphes 173(2) (exhibitionnisme), 212(2) (proxénétisme), 212(2.1) (infraction grave — vivre des produits de la prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans) ou 212(4) (infraction — prostitution d’une personne âgée de moins de dix-huit ans) ou aux articles 271 (agression sexuelle), 272 (agression sexuelle armée) ou 273 (agression sexuelle grave), ou a commis un acte grave de nature sexuelle lors de la perpétration d’une autre infraction dont il a été déclaré coupable;
Clause 31: Existing text of subsection 810.1(1):
810.1 (1) Any person who fears on reasonable grounds that another person will commit an offence under section 151 or 152, subsection 153(1), section 155 or 159, subsection 160(2) or (3), section 163.1, 170, 171, 171.1, 172.1 or 172.2, subsection 173(2) or 212(1), (2), (2.1) or (4) or section 271, 272, 273, 280 or 281, in respect of one or more persons who are under the age of 16 years, may lay an information before a provincial court judge, whether or not the person or persons in respect of whom it is feared that the offence will be committed are named.
Article 31 : Texte du paragraphe 810.1(1) :
810.1 (1) Quiconque a des motifs raisonnables de craindre que des personnes âgées de moins de seize ans seront victimes d’une infraction visée aux articles 151 ou 152, au paragraphe 153(1), aux articles 155 ou 159, aux paragraphes 160(2) ou (3), aux articles 163.1, 170, 171, 171.1, 172.1 ou 172.2, aux paragraphes 173(2) ou 212(1), (2), (2.1) ou (4) ou aux articles 271, 272, 273, 280 ou 281 peut déposer une dénonciation devant un juge d’une cour provinciale, même si les personnes en question n’y sont pas nommées.
Canada Evidence Act
Clause 34: Existing text of subsection 4(2):
(2) The wife or husband of a person charged with an offence under subsection 136(1) of the Youth Criminal Justice Act or with an offence under any of sections 151, 152, 153, 155 or 159, subsection 160(2) or (3), or sections 170 to 173, 179, 212, 215, 218, 271 to 273, 280 to 283, 291 to 294 or 329 of the Criminal Code, or an attempt to commit any such offence, is a competent and compellable witness for the prosecution without the consent of the person charged.
Loi sur la preuve au Canada
Article 34 : Texte du paragraphe 4(2) :
(2) Le conjoint d’une personne accusée soit d’une infraction visée au paragraphe 136(1) de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, ou à l’un des articles 151, 152, 153, 155 ou 159, des paragraphes 160(2) ou (3) ou des articles 170 à 173, 179, 212, 215, 218, 271 à 273, 280 à 283, 291 à 294 ou 329 du Code criminel, soit de la tentative d’une telle infraction, est un témoin habile à témoigner et contraignable pour le poursuivant sans le consentement de la personne accusée.
National Defence Act
Clause 36: Existing text of the definition:
“primary designated offence” means
(a) an offence within the meaning of paragraph (a) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Criminal Code that is punishable under section 130;
(a.1) an offence within the meaning of any of paragraphs (a.1) to (c.1) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Criminal Code that is punishable under section 130; and
(b) an attempt to commit or, other than for the purpose of subsection 196.12(1), a conspiracy to commit an offence within the meaning of any of paragraphs (a) to (c.01) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of the Criminal Code that is punishable under section 130.
Loi sur la défense nationale
Article 36 : Texte de la définition :
« infraction primaire »
a) Infraction visée à l’alinéa a) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 du Code criminel, qui est punissable en application de l’article 130;
a.1) infraction visée à l’un des alinéas a.1) à c.1) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 du Code criminel, qui est punissable en application de l’article 130;
b) la tentative et, sauf en ce qui touche le paragraphe 196.12(1), le complot en vue de perpétrer une infraction visée à l’un des alinéas a) à c.01) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 du Code criminel, qui est punissable en application de l’article 130.
Clause 37: Relevant portion of the definition:
“designated offence” means
(a) an offence within the meaning of paragraph (a), (c), (c.1) or (d) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code that is punishable under section 130 of this Act;
Article 37 : Texte du passage visé de la définition :
« infraction désignée »
a) Infraction visée aux alinéas a), c), c.1) ou d) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel et punissable en vertu de l’article 130 de la présente loi;
Clause 38: Relevant portion of subsection 227.01(3):
(3) When a court martial imposes a sentence on a person for a designated offence in connection with which an order may be made under subsection (1) or (2) or finds the person not responsible on account of mental disorder for such an offence, it shall, on application of the prosecutor, make an order in the prescribed form requiring the person to comply with the Sex Offender Information Registration Act for the applicable period specified in section 227.02 if the prosecutor establishes that
(a) the person was, before or after the coming into force of this paragraph, previously convicted of, or found not responsible on account of mental disorder for, an offence referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of this Act or in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code;
Article 38 : Texte du passage visé du paragraphe 227.01(3) :
(3) La cour martiale doit, sur demande du procureur de la poursuite, lors du prononcé de la peine ou du verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux à l’égard d’une infraction désignée, si celle-ci peut faire l’objet d’une ordonnance au titre des paragraphes (1) ou (2), enjoindre à la personne en cause, par ordonnance rédigée selon le formulaire réglementaire, de se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pendant la période applicable selon l’article 227.02, dès lors que le procureur de la poursuite établit :
a) que la personne a déjà, avant ou après l’entrée en vigueur du présent alinéa, fait l’objet d’une déclaration de culpabilité ou d’un verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux à l’égard d’une infraction visée aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la présente loi ou aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel;
Clause 39: Relevant portion of subsection 227.09(3):
(3) If subsection (2) does not apply earlier, the obligation
...
(d) applies for life if, at any time, the person was convicted of, or found not responsible on account of mental disorder for, more than one offence that is referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of this Act or in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code and if more than one of those offences is listed in the notice.
Article 39 : Texte du passage visé du paragraphe 227.09(3) :
(3) Si elle ne s’est pas éteinte aux termes du paragraphe (2), l’obligation :
[...]
d) s’applique à perpétuité en cas de déclaration de culpabilité ou de verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux à l’égard de plusieurs infractions — dont au moins deux sont mentionnées dans l’avis — visées aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la présente loi ou aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel.
Clause 40: Existing text of subsection 227.12(3):
(3) If more than one offence is listed in the notice served under section 227.08, the person may apply for a termination order if 20 years have elapsed since they were sentenced, or found not responsible on account of mental disorder, for the most recent offence referred to in paragraph (a) or (c) of the definition “designated offence” in section 227 of this Act or in paragraph (a), (c), (c.1), (d) or (e) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the Criminal Code.
Article 40 : Texte du paragraphe 227.12(3) :
(3) En cas de pluralité des infractions mentionnées dans l’avis signifié en application de l’article 227.08, le délai est de vingt ans à compter du prononcé de la peine ou du verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux visant la plus récente infraction visée aux alinéas a) ou c) de la définition de « infraction désignée » à l’article 227 de la présente loi ou aux alinéas a), c), c.1), d) ou e) de la définition de « infraction désignée » au paragraphe 490.011(1) du Code criminel.
Corrections and Conditional Release Act
Clause 41: (1) and (2) Relevant portion of the definition:
“sexual offence involving a child” means
(a) an offence under any of the following provisions of the Criminal Code that was prosecuted by way of indictment, namely,
...
(viii) subsection 212(2) (living off the avails of prostitution by a child), and
(ix) subsection 212(4) (obtaining sexual services of a child),
Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition
Article 41 : (1) et (2) Texte du passage visé de la définition :
« infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant »
a) Infraction prévue par l’une des dispositions suivantes du Code criminel et poursuivie par mise en accusation :
[...]
(viii) paragraphe 212(2) (vivre des produits de la prostitution d’un enfant),
(ix) paragraphe 212(4) (obtenir les services sexuels d’un enfant);


ParlVU