PARLIAMENT of CANADA

Section Home
Table of ContentsPrint format
 
 
C-32
C-32
Second Session, Forty-first Parliament,
Deuxième session, quarante et unième législature,
62-63 Elizabeth II, 2013-2014
62-63 Elizabeth II, 2013-2014
HOUSE OF COMMONS OF CANADA
CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA
BILL C-32
PROJET DE LOI C-32
An Act to enact the Canadian Victims Bill of Rights and to amend certain Acts
Loi édictant la Charte canadienne des droits des victimes et modifiant certaines lois


first reading, April 3, 2014
première lecture le 3 avril 2014


MINISTER OF JUSTICE AND ATTORNEY GENERAL OF CANADA

90725
MINISTRE DE LA JUSTICE ET PROCUREUR GÉNÉRAL DU CANADA



SUMMARY
This enactment enacts the Canadian Victims Bill of Rights, which specifies that victims of crime have the following rights:
(a) the right to information about the criminal justice system, the programs and services that are available to victims of crime and the complaint procedures that are available to them when their rights have been infringed or denied;
(b) the right to information about the status of the investigation and the criminal proceedings, as well as information about reviews while the offender is subject to the corrections process, or about hearings after the accused is found not criminally responsible on account of mental disorder or unfit to stand trial, and information about the decisions made at those reviews and hearings;
(c) the right to have their security and privacy considered by the appropriate authorities in the criminal justice system;
(d) the right to protection from intimidation and retaliation;
(e) the right to request testimonial aids;
(f) the right to convey their views about decisions to be made by authorities in the criminal justice system that affect the victim’s rights under this Act and to have those views considered;
(g) the right to present a victim impact statement and to have it considered;
(h) the right to have the courts consider making, in all cases, a restitution order against the offender; and
(i) the right to have a restitution order entered as a civil court judgment that is enforceable against the offender if the amount owing under the restitution order is not paid.
The Canadian Victims Bill of Rights also specifies
(a) the periods during which the rights apply;
(b) the individuals who may exercise the rights;
(c) the complaint mechanism for victims and the requirements for federal departments to create complaint mechanisms; and
(d) how the Canadian Victims Bill of Rights is to be interpreted.
This enactment amends the Criminal Code to
(a) align the definition of “victim” with the definition of “victim” in the Canadian Victims Bill of Rights;
(b) protect the privacy and security interests of complainants and witnesses in proceedings involving certain sexual offences and ensure that they are informed of their right to be represented by legal counsel;
(c) broaden the conduct to which the offence of intimidation of justice system participants applies;
(d) expand the list of factors that a court may take into consideration when determining whether an exclusion order is in the interest of the proper administration of justice;
(e) make testimonial aids more accessible to vulnerable witnesses;
(f) enable witnesses to testify using a pseudonym in appropriate cases;
(g) make publication bans for victims under the age of 18 mandatory on application;
(h) provide that an order for judicial interim release must indicate that the safety and security of every victim was taken into consideration;
(i) require the court to inquire of the prosecutor if reasonable steps have been taken to inform the victims of any plea agreement entered into by the accused and the prosecutor in certain circumstances;
(j) add victim impact statement forms to assist victims to convey their views at sentencing proceedings and at hearings held by Review Boards;
(k) provide that the acknowledgment of the harm done to the victims and to the community is a sentencing objective;
(l) clarify the provisions relating to victim impact statements;
(m) allow for community impact statements to be considered for all offences;
(n) provide that victims may request a copy of a judicial interim release order, probation order or a conditional sentence order;
(o) specify that the victim surcharge must be paid within the reasonable time established by the lieutenant governor of the province in which it is imposed;
(p) provide a form for requesting a restitution order; and
(q) provide that courts must consider the making of a restitution order in all cases, and that, in multiple victim cases, a restitution order may specify the amounts owed to each victim and designate the priority of payment among the victims.
The enactment amends the Canada Evidence Act to provide that no person is incompetent, or uncompellable, to testify for the prosecution by reason only that they are married to the accused. It also amends that Act to add a new subsection to govern the questioning of witnesses over the age of 14 years in certain circumstances.
This enactment amends the Corrections and Conditional Release Act to
(a) align the definition of “victim” with the definition of “victim” in the Canadian Victims Bill of Rights;
(b) permit victims to have access to information about the offender’s progress in relation to the offender’s correctional plan;
(c) permit victims to be shown a current photograph of the offender at the time of the offender’s conditional release or the expiration of the offender’s sentence;
(d) permit the disclosure of information to victims concerning an offender’s deportation before the expiration of the offender’s sentence;
(e) permit the disclosure to victims of an offender’s release date, destination and conditions of release, unless the disclosure would have a negative impact on public safety;
(f) allow victims to designate a representative to receive information under the Act and to waive their right to information under the Act;
(g) require that the Correctional Service of Canada inform victims about its victim-offender mediation services;
(h) permit victims who do not attend a parole hearing to listen to an audio recording of the hearing;
(i) provide for the provision to victims of decisions of the Parole Board of Canada regarding the offender; and
(j) require, when victims have provided a statement describing the harm, property damage or loss suffered by them as the result of the commission of an offence, that the Parole Board of Canada impose victim non-contact or geographic restrictions as conditions of release, where reasonable and necessary, to protect the victims in relation to an offender who is the subject of a long-term supervision order.
SOMMAIRE
Le texte édicte la Charte canadienne des droits des victimes (la Charte), qui prévoit que les victimes d’actes criminels ont les droits suivants :
a) le droit d’obtenir des renseignements sur le système de justice pénale, sur les programmes et services à leur disposition et sur le mécanisme de plainte dont elles peuvent se prévaloir lorsque leurs droits ont été violés ou niés;
b) le droit d’obtenir des renseignements sur l’état d’avancement de l’enquête et sur la procédure criminelle ainsi que sur l’examen du dossier du délinquant pendant que celui-ci est régi par le processus correctionnel, sur les audiences tenues après que l’accusé a été déclaré inapte à subir son procès ou non responsable criminellement pour cause de troubles mentaux et sur les décisions rendues;
c) le droit à ce que leur sécurité et leur vie privée soient prises en considération par les autorités compétentes du système de justice pénale;
d) le droit d’être protégées contre l’intimidation et les représailles;
e) le droit de demander des mesures visant à faciliter leur témoignage;
f) le droit de donner leur point de vue en ce qui concerne les décisions des autorités compétentes du système de justice pénale en ce qui touche les droits qui leur sont conférés par la présente loi et le droit à ce qu’il soit pris en considération;
g) le droit de présenter une déclaration et à ce qu’elle soit prise en considération;
h) le droit à ce que le tribunal envisage systématiquement la possibilité de rendre une ordonnance de dédommagement contre le délinquant;
i) le droit de faire enregistrer cette ordonnance au tribunal civil à titre de jugement exécutoire contre le délinquant en cas de défaut de paiement.
La Charte prévoit en outre ce qui suit :
a) les périodes pendant lesquelles les droits s’appliquent;
b) les particuliers pouvant exercer ces droits;
c) le mécanisme de plainte pour les victimes et l’obligation, pour les ministères fédéraux, de créer de tels mécanismes;
d) la façon de l’interpréter.
Le texte modifie le Code criminel aux fins suivantes :
a) harmoniser la définition de « victime » avec celle de la Charte;
b) protéger la vie privée et la sécurité des plaignants et des témoins dans les instances concernant certaines infractions sexuelles et veiller à ce qu’ils soient informés de leur droit d’être représentés par un conseiller juridique;
c) ajouter des actes auxquels l’infraction d’intimidation des personnes associées au système judiciaire s’applique;
d) ajouter à la liste des facteurs pouvant être pris en considération par le tribunal pour décider si une ordonnance d’exclusion est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice;
e) rendre plus facilement accessibles aux témoins vulnérables les dispositions visant à aider les personnes à témoigner;
f) autoriser les témoignages à l’aide d’un pseudonyme lorsque les circonstances s’y prêtent;
g) rendre obligatoires, sur demande, les ordonnances d’interdiction de publication pour les victimes âgées de moins de dix-huit ans;
h) veiller à ce que les ordonnances de mise en liberté provisoire mentionnent que la sécurité des victimes d’une infraction a été prise en considération;
i) obliger le tribunal à se renseigner auprès du poursuivant pour savoir si des mesures raisonnables ont été prises pour informer les victimes de la conclusion d’un accord entre l’accusé et le poursuivant dans certaines circonstances;
j) prévoir des formulaires de déclaration pour aider les victimes à donner leur point de vue lors des procédures relatives à la détermination de la peine ou des audiences tenues par les commissions d’examen;
k) prévoir que la reconnaissance du tort causé aux victimes et à la collectivité soit un objectif de la détermination de la peine;
l) apporter des précisions aux dispositions relatives aux déclarations des victimes;
m) permettre que les déclarations au nom d’une collectivité soient prises en considération pour toutes les infractions;
n) prévoir que les victimes peuvent demander une copie des ordonnances de mise en liberté provisoire, de probation ou de sursis;
o) préciser que la suramende compensatoire pour les victimes doit être payée dans un délai raisonnable fixé par le lieutenant-gouverneur de la province où elle est imposée;
p) prévoir un formulaire pour présenter une demande pour obtenir une ordonnance de dédommagement;
q) prévoir que le tribunal envisage systématiquement la possibilité de rendre une ordonnance de dédommagement et, dans les cas où il y a plusieurs victimes, que l’ordonnance peut préciser la somme à verser à chacune et l’ordre de priorité selon lequel elles seront payées.
Le texte modifie la Loi sur la preuve au Canada afin de préciser qu’une personne n’est pas inhabile à témoigner ni non contraignable pour le poursuivant pour la seule raison qu’elle est mariée à l’accusé et d’ajouter un nouveau paragraphe qui traite de l’interrogatoire des témoins âgés de plus de quatorze ans dans certaines circonstances.
Le texte modifie la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition aux fins suivantes :
a) harmoniser la définition de « victime » avec celle de la Charte;
b) permettre aux victimes d’avoir accès à des renseignements sur les progrès accomplis par le délinquant dans son plan correctionnel;
c) permettre aux victimes de voir une photographie du délinquant prise au moment de sa mise en liberté sous condition ou de l’expiration de sa peine;
d) autoriser la communication aux victimes de renseignements portant sur l’expulsion du délinquant avant la fin de sa peine;
e) autoriser la communication aux victimes de la date et des conditions de la mise en liberté du délinquant et de sa destination, sauf si la communication avait une incidence négative sur la sécurité publique;
f) permettre aux victimes de désigner un représentant pour recevoir des renseignements sous le régime de la loi et de renoncer à leur droit d’être informées;
g) obliger le Service correctionnel du Canada à informer les victimes de ses services de médiation entre les victimes et les délinquants;
h) permettre aux victimes qui n’assistent pas à une audience de libération conditionnelle de pouvoir écouter l’enregistrement sonore de cette audience;
i) prévoir la remise aux victimes des décisions de la Commission des libérations conditionnelles du Canada relatives au délinquant;
j) dans le cas où la victime a fourni une déclaration à l’égard des dommages ou des pertes qu’elle a subis par suite de la perpétration d’une infraction, obliger la Commission des libérations conditionnelles du Canada à imposer, lorsque cela est raisonnable et nécessaire, des interdictions de communication avec les victimes ou des restrictions géographiques comme conditions de mise en liberté afin de protéger la victime d’un délinquant faisant l’objet d’une ordonnance de surveillance de longue durée.
Available on the Parliament of Canada Web Site at the following address:
http://www.parl.gc.ca
Disponible sur le site Web du Parlement du Canada à l’adresse suivante :
http://www.parl.gc.ca

TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
AN ACT TO ENACT THE CANADIAN VICTIMS BILL OF RIGHTS AND TO AMEND CERTAIN ACTS
LOI ÉDICTANT LA CHARTE CANADIENNE DES DROITS DES VICTIMES ET MODIFIANT CERTAINES LOIS
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Victims Bill of Rights Act
1.       Loi sur la Charte des droits des victimes
CANADIAN VICTIMS BILL OF RIGHTS
CHARTE CANADIENNE DES DROITS DES VICTIMES
2.       Enactment of Act
2.       Édiction de la loi
AN ACT FOR THE RECOGNITION OF VICTIMS RIGHTS
LOI VISANT LA RECONNAISSANCE DES DROITS DES VICTIMES
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Canadian Victims Bill of Rights
1.       Charte canadienne des droits des victimes
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
2.       Definitions
2.       Définitions
3.       Acting on victim’s behalf
3.       Agir pour le compte de la victime
4.       Exception
4.       Exception
5.       Criminal justice system
5.       Système de justice pénale
RIGHTS
DROITS
Information
Droit à l’information
6.       General information
6.       Renseignements généraux
7.       Investigation and proceedings
7.       Enquête et procédures
8.       Information about offender or accused
8.       Renseignements concernant le délinquant ou l’accusé
Protection
Droit à la protection
9.       Security
9.       Sécurité
10.       Protection from intimidation and retaliation
10.       Protection contre l’intimidation et les représailles
11.       Privacy
11.       Vie privée
12.       Identity protection
12.       Confidentialité de son identité
13.       Testimonial aids
13.       Mesures visant à faciliter le témoignage
Participation
Droit de participation
14.       Views to be considered
14.       Point de vue pris en considération
15.       Victim impact statement
15.       Déclaration de la victime
Restitution
Droit au dédommagement
16.       Restitution order
16.       Ordonnance de dédommagement
17.       Enforcement
17.       Exécution
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
18.       Application
18.       Application
19.       Exercise of rights
19.       Exercice des droits
20.       Interpretation of this Act
20.       Interprétation de la présente loi
21.       Interpretation of other Acts, regulations, etc.
21.       Interprétation d’autres lois, règlements, etc.
22.       Primacy in the event of inconsistency
22.       Primauté en cas d’incompatibilité
23.       No adverse inference
23.       Conclusion défavorable
24.       Entering or remaining in Canada
24.       Entrée et séjour au Canada
REMEDIES
RECOURS
25.       Complaint — federal entity
25.       Plainte — entité fédérale
26.       Complaint — provincial or territorial entity
26.       Plainte — entité provinciale ou territoriale
27.       Status
27.       Qualité pour agir
28.       No cause of action
28.       Absence de droit d’action
29.       No appeal
29.       Appel
AMENDMENTS TO ACTS
MODIFICATION DE LOIS
3–36.       Amendments to the Criminal Code
3-36.       Modification du Code criminel
37–44.       Transitional Provisions
37-44.       Dispositions transitoires
45–51.       Amendments to the Corrections and Conditional Release Act
45-51.       Modification de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition
52–53.       Amendments to the Canada Evidence Act
52-53.       Modification de la Loi sur la preuve au Canada
54.       Amendment to the Employment Insurance Act
54.       Modification de la Loi sur l’assurance-emploi
COORDINATING AMENDMENTS
DISPOSITIONS DE COORDINATION
55–59.       
55-59.       
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
60.       Ninety days after Royal Assent
60.       Quatre-vingt-dix jours après la sanction

2nd Session, 41st Parliament,
2e session, 41e législature,
62-63 Elizabeth II, 2013-2014
62-63 Elizabeth II, 2013-2014
house of commons of canada
chambre des communes du canada
BILL C-32
PROJET DE LOI C-32
An Act to enact the Canadian Victims Bill of Rights and to amend certain Acts
Loi édictant la Charte canadienne des droits des victimes et modifiant certaines lois
Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Victims Bill of Rights Act.
1. Loi sur la Charte des droits des victimes.
Titre abrégé

CANADIAN VICTIMS BILL OF RIGHTS
CHARTE CANADIENNE DES DROITS DES VICTIMES
Enactment of Act

2. The Canadian Victims Bill of Rights is enacted as follows:
2. Est édictée la Charte canadienne des droits des victimes, dont le texte suit :
Édiction de la loi

An Act for the Recognition of Victims Rights
Loi visant la reconnaissance des droits des victimes
Preamble

Whereas crime has a harmful impact on victims and on society;

Whereas victims of crime and their families deserve to be treated with courtesy, compassion and respect;

Whereas it is important that victims’ rights be considered throughout the criminal justice system;

Whereas victims of crime have rights that are guaranteed by the Canadian Charter of Rights and Freedoms;

Whereas consideration of the rights of victims of crime is in the interest of the proper administration of justice;

Whereas the federal, provincial and territorial governments share responsibility for criminal justice;

Whereas, in 1988, the federal, provincial and territorial governments endorsed the Canadian Statement of Basic Principles of Justice for Victims of Crime and, in 2003, the Canadian Statement of Basic Principles of Justice for Victims of Crime, 2003;
Attendu :
Préambule

que les actes criminels ont des répercussions préjudiciables sur les victimes et la société;

que les victimes d’actes criminels et leurs familles méritent d’être traitées avec courtoisie, compassion et respect;

qu’il importe que les droits des victimes d’actes criminels soient pris en considération dans l’ensemble du système de justice pénale;

que les victimes d’actes criminels ont des droits garantis par la Charte canadienne des droits et libertés;

que la prise en considération des droits des victimes sert la bonne administration de la justice;

que la compétence en matière de justice pénale est partagée entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux;

que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont adopté, en 1988, l’Énoncé canadien des principes fondamentaux de justice pour les victimes d’actes criminels et ont par la suite entériné la Déclaration canadienne de 2003 des principes fondamentaux de justice relatifs aux victimes de la criminalité,

Now, therefore, Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Canadian Victims Bill of Rights.
1. Charte canadienne des droits des victimes.
Titre abrégé

INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
Definitions

2. The following definitions apply in this Act.
“offence”
« infraction »

“offence” means an offence under the Criminal Code, the Youth Criminal Justice Act or the Crimes Against Humanity and War Crimes Act, a designated substance offence as defined in subsection 2(1) of the Controlled Drugs and Substances Act or an offence under section 91 or Part 3 of the Immigration and Refugee Protection Act.
“victim”
« victime »

“victim” means an individual who has suffered physical or emotional harm, property damage or economic loss as the result of the commission or alleged commission of an offence.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.
Définitions

« infraction » Infraction au Code criminel, à la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents ou à la Loi sur les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre, infraction désignée au sens du paragraphe 2(1) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances ou infraction prévue à l’article 91 ou à la partie 3 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.
« infraction »
offence

« victime » Particulier qui a subi des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques par suite de la perpétration ou prétendue perpétration d’une infraction.
« victime »
victim

Acting on victim’s behalf

3. Any of the following individuals may exercise a victim’s rights under this Act if the victim is dead or incapable of acting on their own behalf:

(a) the victim’s spouse or the individual who was at the time of the victim’s death their spouse;

(b) the individual who is or was at the time of the victim’s death, cohabiting with them in a conjugal relationship, having so cohabited for a period of at least one year;

(c) a relative or dependant of the victim;

(d) an individual who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of the victim;

(e) an individual who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of a dependant of the victim.
3. Les droits prévus par la présente loi peuvent être exercés par l’un ou l’autre des particuliers ci-après pour le compte de la victime, si celle-ci est décédée ou incapable d’agir pour son propre compte :
Agir pour le compte de la victime

a) l’époux de la victime ou la personne qui l’était au moment de son décès;

b) la personne qui vit avec elle — ou qui vivait avec elle au moment de son décès — dans une relation conjugale depuis au moins un an;

c) un parent ou une personne à sa charge;

d) le particulier qui en a, en droit ou en fait, la garde ou aux soins duquel elle est confiée ou qui est chargé de son entretien;

e) le particulier qui a, en droit ou en fait, la garde ou qui est chargé de l’entretien d’une personne à la charge de la victime, ou aux soins duquel cette personne est confiée.

Exception

4. An individual is not a victim in relation to an offence, or entitled to exercise a victim’s rights under this Act, if the individual is charged with the offence, found guilty of the offence or found not criminally responsible on account of mental disorder or unfit to stand trial in respect of the offence.
4. S’agissant d’une infraction donnée, n’est pas une victime et n’a pas les droits conférés aux victimes par la présente loi le particulier qui est inculpé ou déclaré coupable de l’infraction ou qui est déclaré inapte à subir son procès ou non responsable criminellement pour cause de troubles mentaux à l’égard de cette infraction.
Exception

Criminal justice system

5. For the purpose of this Act, the criminal justice system consists of

(a) the investigation and prosecution of offences in Canada;

(b) the corrections process and the conditional release process in Canada; and

(c) the proceedings of courts and Review Boards, as those terms are defined in subsection 672.1(1) of the Criminal Code, in respect of accused who are found not criminally responsible on account of mental disorder or unfit to stand trial.
5. Pour l’application de la présente loi, le système de justice pénale concerne :
Système de justice pénale

a) les enquêtes et les poursuites relatives aux infractions au Canada;

b) le processus correctionnel et le processus de mise en liberté sous condition au Canada;

c) les procédures, devant le tribunal ou une commission d’examen, au sens de ces termes au paragraphe 672.1(1) du Code criminel, à l’égard d’un accusé qui est déclaré inapte à subir son procès ou non responsable criminellement pour cause de troubles mentaux.

RIGHTS
DROITS
Information
Droit à l’information
General information

6. Every victim has the right, on request, to information about

(a) the criminal justice system and the role of victims in it;

(b) the services and programs available to them as a victim, including restorative justice programs; and

(c) their right to file a complaint for an infringement or denial of any of their rights under this Act.
6. Toute victime a le droit, sur demande, d’obtenir des renseignements en ce qui con- cerne :
Renseignements généraux

a) le système de justice pénale et le rôle que les victimes sont appelées à y jouer;

b) les services et les programmes auxquels elle a accès en tant que victime, notamment les programmes de justice réparatrice;

c) son droit de déposer une plainte pour la violation ou la négation d’un droit qui lui est conféré par la présente loi.

Investigation and proceedings

7. Every victim has the right, on request, to information about

(a) the status and outcome of the investigation into the offence; and

(b) the location of proceedings in relation to the offence, when they will take place and their progress and outcome.
7. Toute victime a, sur demande, le droit d’obtenir des renseignements en ce qui con- cerne :
Enquête et procédures

a) l’état d’avancement et l’issue de l’enquête relative à l’infraction;

b) les date, heure et lieu où se déroulent les procédures relatives à l’infraction, leur état d’avancement et leur issue.

Information about offender or accused

8. Every victim has the right, on request, to information about

(a) reviews under the Corrections and Conditional Release Act relating to the offender’s conditional release and the timing and conditions of that release; and

(b) hearings held for the purpose of making dispositions, as defined in subsection 672.1(1) of the Criminal Code, in relation to the accused, if the accused is found not criminally responsible on account of mental disorder or unfit to stand trial, and the dispositions made at those hearings.
8. Toute victime a, sur demande, le droit d’obtenir des renseignements en ce qui con- cerne :
Renseignements concernant le délinquant ou l’accusé

a) tout examen prévu par la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition concernant la mise en liberté sous condition du délinquant et concernant le moment et les conditions de celle-ci;

b) toute audience tenue pour déterminer la décision, au sens du paragraphe 672.1(1) du Code criminel, à rendre à l’égard d’un accusé déclaré inapte à subir son procès ou non responsable criminellement pour cause de troubles mentaux et la décision qui a été rendue.

Protection
Droit à la protection
Security

9. Every victim has the right to have their security considered by the appropriate author- ities in the criminal justice system.
9. Toute victime a le droit à ce que sa sécurité soit prise en considération par les autorités compétentes du système de justice pénale.
Sécurité

Protection from intimidation and retaliation

10. Every victim has the right to have reasonable and necessary measures taken by the appropriate authorities in the criminal justice system to protect the victim from intimidation and retaliation.
10. Toute victime a le droit à ce que des mesures raisonnables et nécessaires soient prises par les autorités compétentes du système de justice pénale afin de la protéger contre l’intimidation et les représailles.
Protection contre l’intimidation et les représailles

Privacy

11. Every victim has the right to have their privacy considered by the appropriate author- ities in the criminal justice system.
11. Toute victime a le droit à ce que sa vie privée soit prise en considération par les autorités compétentes du système de justice pénale.
Vie privée

Identity protection

12. Every victim has the right to request that their identity be protected if they are a complainant to the offence or a witness in proceedings relating to the offence.
12. Toute victime, qu’elle soit un plaignant ou un témoin dans une procédure relative à l’infraction, a le droit de demander à ce que son identité soit protégée.
Confidentialité de son identité

Testimonial aids

13. Every victim has the right to request testimonial aids when appearing as a witness in proceedings relating to the offence.
13. Toute victime qui témoigne dans une procédure relative à l’infraction a le droit de demander des mesures visant à faciliter son témoignage.
Mesures visant à faciliter le témoignage

Participation
Droit de participation
Views to be considered

14. Every victim has the right to convey their views about decisions to be made by appropriate authorities in the criminal justice system that affect the victim’s rights under this Act and to have those views considered.
14. Toute victime a le droit de donner son point de vue en ce qui concerne les décisions des autorités compétentes du système de justice pénale en ce qui touche les droits qui lui sont conférés par la présente loi et à ce qu’il soit pris en considération.
Point de vue pris en considération

Victim impact statement

15. Every victim has the right to present a victim impact statement to the appropriate authorities in the criminal justice system and to have it considered.
15. Toute victime a le droit de présenter une déclaration aux autorités compétentes du système de justice pénale et à ce qu’elle soit prise en considération.
Déclaration de la victime

Restitution
Droit au dédommagement
Restitution order

16. Every victim has the right to have the court consider making a restitution order against the offender.
16. Toute victime a le droit à ce que la prise d’une ordonnance de dédommagement contre le délinquant soit envisagée par le tribunal.
Ordonnance de dédommagement

Enforcement

17. Every victim in whose favour a restitution order is made has the right, if they are not paid, to have the order entered as a civil court judgment that is enforceable against the offend- er.
17. Toute victime en faveur de laquelle une ordonnance de dédommagement est rendue a le droit de la faire enregistrer au tribunal civil à titre de jugement exécutoire contre le délinquant en cas de défaut de paiement.
Exécution

GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Application

18. (1) This Act applies in respect of a victim of an offence in their interactions with the criminal justice system

(a) while the offence is investigated or prosecuted;

(b) while the offender is subject to the corrections process or the conditional release process in relation to the offence; and

(c) while the accused is, in relation to the offence, under the jurisdiction of a court or a Review Board, as those terms are defined in subsection 672.1(1) of the Criminal Code, if they are found not criminally responsible on account of mental disorder or unfit to stand trial.
18. (1) La présente loi s’applique à l’égard de la victime d’une infraction dans ses rapports avec le système de justice pénale :
Application

a) pendant que l’infraction fait l’objet d’une enquête ou d’une poursuite;

b) pendant que le délinquant est, à l’égard de l’infraction, régi par le processus correctionnel ou le processus de mise en liberté sous condition;

c) pendant que l’accusé, dans le cas où il est déclaré inapte à subir son procès ou non responsable criminellement pour cause de troubles mentaux, relève, à l’égard de l’infraction, de la compétence du tribunal ou d’une commission d’examen, au sens de ces termes au paragraphe 672.1(1) du Code criminel.

Reporting of offence

(2) For the purpose of subsection (1), if an offence is reported to the appropriate authorities in the criminal justice system, the investigation of the offence is deemed to begin at the time of the reporting.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), si l’infraction est dénoncée aux autorités compétentes du système de justice pénale, l’enquête relative à cette infraction est réputée commencer au moment de la dénonciation.
Dénonciation de l’infraction

National Defence Act

(3) This Act does not apply in respect of offences that are service offences, as defined in subsection 2(1) of the National Defence Act, that are investigated or proceeded with under that Act.
(3) La présente loi ne s’applique pas aux infractions qui sont des infractions d’ordre militaire, au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur la défense nationale, qui font l’objet d’une enquête ou auxquelles il est donné suite sous le régime de cette loi.
Loi sur la défense nationale

Exercise of rights

19. (1) The rights of victims under this Act are to be exercised through the mechanisms provided by law.
19. (1) Les droits conférés aux victimes par la présente loi doivent être exercés par les moyens prévus par la loi.
Exercice des droits

Connection to Canada

(2) A victim is entitled to exercise their rights under this Act only if they are present in Canada or they are a Canadian citizen or a permanent resident within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Protection Act.
(2) La victime ne peut exercer les droits prévus par la présente loi que si elle est présente au Canada ou que si elle est un citoyen canadien ou un résident permanent au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.
Lien avec le Canada

Interpretation of this Act

20. This Act is to be construed and applied in a manner that is reasonable in the circumstances, and in a manner that is not likely to

(a) interfere with the proper administration of justice, including

(i) by causing interference with police discretion or causing excessive delay in, or compromising or hindering, the investigation of any offence, and

(ii) by causing interference with prosecutorial discretion or causing excessive delay in, or compromising or hindering, the prosecution of any offence;

(b) interfere with ministerial discretion;

(c) interfere with the discretion that may be exercised by any person or body authorized to release an offender into the community;

(d) endanger the life or safety of any individual; or

(e) cause injury to international relations or national defence or national security.
20. La présente loi doit être interprétée et appliquée de manière raisonnable dans les circonstances et d’une manière qui n’est pas susceptible :
Interprétation de la présente loi

a) de nuire à la bonne administration de la justice, notamment :

(i) de porter atteinte au pouvoir discrétionnaire de la police, de compromettre toute enquête relative à une infraction ou d’y nuire ou encore de causer des délais excessifs à son égard,

(ii) de porter atteinte au pouvoir discrétionnaire du poursuivant, de compromettre toute poursuite relative à une infraction ou d’y nuire ou encore de causer des délais excessifs à son égard;

b) de porter atteinte au pouvoir discrétionnaire ministériel;

c) de porter atteinte au pouvoir discrétionnaire pouvant être exercé par toute personne ou tout organisme autorisé à libérer le délinquant dans la collectivité;

d) de mettre en danger la vie ou la sécurité d’une personne;

e) de porter atteinte aux relations internationales ou à la défense ou à la sécurité nationales.

Interpretation of other Acts, regulations, etc.

21. To the extent that it is possible to do so, every Act of Parliament enacted — and every order, rule or regulation made under such an Act — before, on or after the day on which this Act comes into force must be construed and applied in a manner that is compatible with the rights under this Act.
21. Dans la mesure du possible, les lois fédérales, ainsi que les ordonnances, règles ou règlements en découlant, peu importe que leur édiction, prononcé ou prise, selon le cas, survienne avant ou après la date d’entrée en vigueur de la présente loi ou à cette date, doivent être interprétés et appliqués de manière compatible avec les droits prévus par la présente loi.
Interprétation d’autres lois, règlements, etc.

Primacy in event of inconsistency

22. (1) If, after the application of sections 20 and 21, there is any inconsistency between any provision of this Act and any provision of any Act, order, rule or regulation referred to in section 21, the provision of this Act prevails to the extent of the inconsistency.
22. (1) En cas d’incompatibilité, après application des articles 20 et 21, entre une disposition de la présente loi et celle d’une loi, d’une ordonnance, d’une règle ou d’un règlement visés à l’article 21, la disposition de la présente loi l’emporte dans la mesure de l’incompatibilité.
Primauté en cas d’incompatibilité

Exception — Acts and regulations, etc.

(2) Subsection (1) does not apply in respect of the Canadian Bill of Rights, the Canadian Human Rights Act, the Official Languages Act, the Access to Information Act and the Privacy Act and orders, rules and regulations made under any of those Acts.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas à l’égard de la Déclaration canadienne des droits, de la Loi canadienne sur les droits de la personne, de la Loi sur les langues officielles, de la Loi sur l’accès à l’information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels, ni à l’égard des ordonnances, règles et règlements en découlant.
Exceptions — lois, règlements, etc.

No adverse inference

23. No adverse inference is to be drawn against a person who is charged with an offence from the fact that an individual has been identified as a victim in relation to the offence.
23. Le fait qu’un particulier soit désigné en tant que victime à l’égard d’une infraction ne peut donner lieu à des conclusions défavorables à l’encontre d’une personne inculpée de cette infraction.
Conclusion défavorable

Entering or remaining in Canada

24. Nothing in this Act is to be construed so as to permit any individual to

(a) enter Canada or to remain in Canada beyond the end of the period for which they are authorized to so remain;

(b) delay any removal proceedings or prevent the enforcement of any removal order; or

(c) delay any extradition proceedings or prevent the extradition of any person to or from Canada.
24. La présente loi ne peut être interprétée de manière à permettre à un particulier :
Entrée et séjour au Canada

a) d’entrer au Canada ou d’y séjourner au-delà de la période de séjour autorisée;

b) d’empêcher l’exécution d’une mesure de renvoi ou de retarder les procédures qui y sont liées;

c) d’empêcher l’extradition de quiconque au Canada ou du Canada ou de retarder les procédures qui y sont liées.

REMEDIES
RECOURS
Complaint — federal entity

25. (1) Every victim who is of the opinion that any of their rights under this Act have been infringed or denied by a federal department, agency or body has the right to file a complaint in accordance with its complaints mechanism.
25. (1) Toute victime qui est d’avis qu’il y a eu violation ou négation, par un ministère, une agence ou un organisme fédéral, d’un droit qui lui est conféré par la présente loi a le droit de déposer une plainte conformément au mécanisme d’examen des plaintes applicable.
Plainte — entité fédérale

Complaint to authority

(2) Every victim who has exhausted their recourse under the complaints mechanism and who is not satisfied with the response of the federal department, agency or body may file a complaint with any authority that has jurisdiction to review complaints in relation to that department, agency or body.
(2) Toute victime qui a épuisé les recours prévus par le mécanisme d’examen des plaintes et qui n’est pas satisfaite de la réponse du ministère, de l’agence ou de l’organisme fédéral peut déposer une plainte auprès de toute autorité compétente pour examiner les plaintes concernant ce ministère, cette agence ou cet organisme.
Plainte à l’autorité compétente

Complaints mechanism

(3) Every federal department, agency or body that is involved in the criminal justice system must have a complaints mechanism that provides for

(a) a review of complaints involving alleged infringements or denials of rights under this Act;

(b) the power to make recommendations to remedy such infringements and denials; and

(c) the obligation to notify victims of the result of those reviews and of the recommendations, if any were made.
(3) Tout ministère, agence ou organisme fédéral qui joue un rôle dans le système de justice pénale doit disposer d’un mécanisme d’examen des plaintes prévoyant :
Mécanisme d’examen des plaintes

a) l’examen des plaintes relatives à la violation ou négation reprochée des droits prévus par la présente loi;

b) le pouvoir de recommander la prise de mesures correctives;

c) l’obligation d’informer les victimes du résultat de l’examen et, le cas échéant, des recommandations qui en découlent.

Complaint — provincial or territorial entity

26. Every victim who is of the opinion that their rights under this Act have been infringed or denied by a provincial or territorial department, agency or body may file a complaint in accordance with the laws of the province or territory.
26. Toute victime qui est d’avis qu’il y a eu violation ou négation, par un ministère, une agence ou un organisme provincial ou territorial, d’un droit qui lui est conféré par la présente loi peut déposer une plainte conformément aux lois de la province ou du territoire en cause.
Plainte — entité provinciale ou territoriale

Status

27. Nothing in this Act is to be construed as granting any victim or individual acting on behalf of a victim the status as a party, intervenor or observer in any proceedings.
27. La présente loi ne peut être interprétée comme conférant aux victimes ou aux particuliers qui agissent pour leur compte la qualité de partie, d’intervenant ou d’observateur dans toute procédure.
Qualité pour agir

No cause of action

28. No cause of action or right to damages arises from an infringement or denial of a right under this Act.
28. La violation ou la négation d’un droit prévu par la présente loi ne donne pas ouverture à un droit d’action ni au droit d’être dédommagé.
Absence de droit d’action

No appeal

29. No appeal lies from any decision or order solely on the grounds that a right under this Act has been infringed or denied.
29. Aucun appel d’une décision ou d’une ordonnance ne peut être interjeté au seul motif qu’un droit prévu par la présente loi a été violé ou nié.
Appel

R.S., c. C-46

CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
L.R., ch. C-46

Amendments to the Act
Modification de la loi
1999, c. 25, s. 1

3. The definition “victim” in section 2 of the Criminal Code is replaced by the following:
3. La définition de « victime », à l’article 2 du Code criminel, est remplacée par ce qui suit :
1999, ch. 25, art. 1

“victim”
« victime »

“victim” means a person against whom an offence has been committed, or is alleged to have been committed, who has suffered, or is alleged to have suffered, physical or emotional harm, property damage or economic loss as the result of the commission or alleged commission of the offence and includes, for the purposes of sections 672.5, 722 and 745.63, a person who has suffered physical or emotional harm, property damage or economic loss as the result of the commission of an offence against any other person.
« victime » Personne contre qui une infraction a ou aurait été perpétrée et qui a ou aurait subi des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques par suite de la perpétration ou prétendue perpétration de l’infraction. La présente définition s’entend également, pour l’application des articles 672.5, 722 et 745.63, de la personne qui a subi des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques par suite de la perpétration d’une infraction contre toute autre personne.
« victime »
victim

4. The Act is amended by adding the following after section 2.1:
4. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 2.1, de ce qui suit :
Acting on victim’s behalf

2.2 (1) For the purposes of sections 606, 672.5, 722, 737.1 and 745.63, any of the following individuals may act on the victim’s behalf if the victim is dead or incapable of acting on their own behalf:

(a) the victim’s spouse, or if the victim is dead, their spouse at the time of death;

(b) the victim’s common-law partner, or if the victim is dead, their common-law partner at the time of death;

(c) a relative or dependant of the victim;

(d) an individual who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of the victim; and

(e) an individual who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of a dependant of the victim.
2.2 (1) Pour l’application des articles 606, 672.5, 722, 737.1 et 745.63, l’un ou l’autre des particuliers ci-après peut agir pour le compte de la victime, si celle-ci est décédée ou incapable d’agir pour son propre compte :
Agir pour le compte de la victime

a) l’époux de la victime ou la personne qui l’était au moment de son décès;

b) son conjoint de fait ou la personne qui l’était au moment de son décès;

c) un parent ou une personne à sa charge;

d) le particulier qui en a, en droit ou en fait, la garde ou aux soins duquel elle est confiée ou qui est chargé de son entretien;

e) le particulier qui a, en droit ou en fait, la garde ou qui est chargé de l’entretien d’une personne à la charge de la victime, ou aux soins duquel cette personne est confiée.

Exception

(2) An individual is not entitled to act on a victim’s behalf if the individual is an accused in relation to the offence or alleged offence that resulted in the victim suffering harm or loss or is an individual who is found guilty of that offence or who is found not criminally responsible on account of mental disorder or unfit to stand trial in respect of that offence.
(2) N’a pas le droit d’agir pour le compte de la victime le particulier qui est accusé de l’infraction ou de la prétendue infraction à l’origine des dommages ou pertes subis par la victime, qui est déclaré coupable de l’infraction ou qui est déclaré inapte à subir son procès ou non responsable criminellement pour cause de troubles mentaux à l’égard de l’infraction.
Exception

1997, c. 30, s. 1

5. (1) The portion of subsection 278.2(1) of the English version of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
5. (1) Le passage du paragraphe 278.2(1) de la version anglaise de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Production of record to accused

278.2 (1) Except in accordance with sections 278.3 to 278.91, no record relating to a complainant or a witness shall be produced to an accused in any proceedings in respect of any of the following offences or in any proceedings in respect of two or more offences at least one of which is any of the following offences:
278.2 (1) Except in accordance with sections 278.3 to 278.91, no record relating to a complainant or a witness shall be produced to an accused in any proceedings in respect of any of the following offences or in any proceedings in respect of two or more offences at least one of which is any of the following offences:
Production of record to accused

1997, c. 30, s. 1

(2) Subsection 278.2(1) of the Act is amended by adding “or” at the end of paragraph (a) and by replacing the portion after paragraph (a) with the following:
(2) Les alinéas 278.2(1)b) et c) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

(b) any offence under this Act, as it read at any time before the day on which this paragraph comes into force, if the conduct alleged involves a violation of the complain- ant’s sexual integrity and that conduct would be an offence referred to in paragraph (a) if it occurred on or after that day.
b) une infraction prévue par la présente loi, dans ses versions antérieures à la date d’entrée en vigueur du présent alinéa, dans le cas où l’acte reproché constituant l’infraction porte atteinte à l’intégrité sexuelle du plaignant et où il constituerait une infraction visée à l’alinéa a) s’il était commis à cette date ou par la suite.
1997, c. 30, s. 1

6. Subsection 278.3(5) of the Act is replaced by the following:
6. Le paragraphe 278.3(5) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Service of application and subpoena

(5) The accused shall serve the application on the prosecutor, on the person who has possession or control of the record, on the complainant or witness, as the case may be, and on any other person to whom, to the knowledge of the accused, the record relates, at least 14 days before the hearing referred to in subsection 278.4(1) or any shorter interval that the judge may allow in the interests of justice. The accused shall also serve a subpoena issued under Part XXII in Form 16.1 on the person who has possession or control of the record at the same time as the application is served.
(5) L’accusé signifie la demande au poursuivant, à la personne qui a le dossier en sa possession ou sous son contrôle, au plaignant ou au témoin, selon le cas, et à toute autre personne à laquelle, à sa connaissance, le dossier se rapporte, au moins quatorze jours avant l’audience prévue au paragraphe 278.4(1) ou dans le délai inférieur autorisé par le juge dans l’intérêt de la justice. Dans le cas de la personne qui a le dossier en sa possession ou sous son contrôle, une assignation à comparaître, rédigée selon la formule 16.1, doit lui être signifiée, conformément à la partie XXII, en même temps que la demande.
Signification de la demande

7. Section 278.4 of the Act is amended by adding the following after subsection (2):
7. L’article 278.4 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
Right to counsel

(2.1) The judge shall, as soon as feasible, inform any person referred to in subsection (2) who participates in the hearing of their right to be represented by counsel.
(2.1) Le juge est tenu d’aviser dans les meilleurs délais toute personne visée au paragraphe (2) qui participe à l’audience de son droit d’être représentée par un conseiller juridique.
Droit à un conseiller juridique

1997, c. 30, s. 1

8. The portion of subsection 278.5(2) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
8. Le passage du paragraphe 278.5(2) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Factors to be considered

(2) In determining whether to order the production of the record or part of the record for review pursuant to subsection (1), the judge shall consider the salutary and deleterious effects of the determination on the accused’s right to make a full answer and defence and on the right to privacy, personal security and equality of the complainant or witness, as the case may be, and of any other person to whom the record relates. In particular, the judge shall take the following factors into account:
(2) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (1), le juge prend en considération les effets bénéfiques et préjudiciables qu’entraînera sa décision, d’une part, sur le droit de l’accusé à une défense pleine et entière et, d’autre part, sur le droit à la vie privée et à l’égalité du plaignant ou du témoin, selon le cas, et à la sécurité de leur personne, ainsi qu’à celui de toute autre personne à laquelle le dossier se rapporte et, en particulier, tient compte des facteurs suivants :
Facteurs à considérer

1997, c. 30, s. 1

9. Subsection 278.6(3) of the Act is replaced by the following:
9. Le paragraphe 278.6(3) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Provisions re hearing

(3) Subsections 278.4(2) to (3) apply in the case of a hearing under subsection (2).
(3) Les paragraphes 278.4(2) à (3) s’appliquent à toute audience tenue en vertu du paragraphe (2).
Application de certaines dispositions

1997, c. 30, s. 1

10. (1) Subsection 278.7(2) of the Act is replaced by the following:
10. (1) Le paragraphe 278.7(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Factors to be considered

(2) In determining whether to order the production of the record or part of the record to the accused, the judge shall consider the salutary and deleterious effects of the determination on the accused’s right to make a full answer and defence and on the right to privacy, personal security and equality of the complain- ant or witness, as the case may be, and of any other person to whom the record relates and, in particular, shall take the factors specified in paragraphs 278.5(2)(a) to (h) into account.
(2) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (1), le juge prend en considération les effets bénéfiques et préjudiciables qu’entraînera sa décision, d’une part, sur le droit de l’accusé à une défense pleine et entière et, d’autre part, sur le droit à la vie privée et à l’égalité du plaignant ou du témoin, selon le cas, et à la sécurité de leur personne, ainsi qu’à celui de toute autre personne à laquelle le dossier se rapporte et, en particulier, tient compte des facteurs mentionnés aux alinéas 278.5(2)a) à h).
Facteurs à considérer

1997, c. 30, s. 1

(2) The portion of subsection 278.7(3) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
(2) Le passage du paragraphe 278.7(3) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 30, art. 1

Conditions on production

(3) If the judge orders the production of the record or part of the record to the accused, the judge may impose conditions on the production to protect the interests of justice and, to the greatest extent possible, the privacy, personal security and equality interests of the complain- ant or witness, as the case may be, and of any other person to whom the record relates, including, for example, the following conditions:
(3) Le juge peut assortir l’ordonnance de communication des conditions qu’il estime indiquées pour protéger l’intérêt de la justice et, dans la mesure du possible, les intérêts en matière de droit à la vie privée et d’égalité du plaignant ou du témoin, selon le cas, et de sécurité de leur personne, ainsi que ceux de toute autre personne à laquelle le dossier se rapporte, notamment :
Conditions

2011, c. 6, s. 4

11. Sections 380.3 and 380.4 of the Act are repealed.
11. Les articles 380.3 et 380.4 de la même loi sont abrogés.
2011, ch. 6, art. 4

2001, c. 32, s. 11

12. (1) The portion of subsection 423.1(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
12. (1) Le passage du paragraphe 423.1(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 32, art. 11

Intimidation of a justice system participant or a journalist

423.1 (1) No person shall, without lawful authority, engage in any conduct with the intent to provoke a state of fear in
423.1 (1) Il est interdit, sauf autorisation légitime, d’agir de quelque manière que ce soit dans l’intention de provoquer la peur :
Intimidation d’une personne associée au système judiciaire ou d’un journaliste

2001, c. 32, s. 11

(2) Subsection 423.1(2) of the Act is repealed.
(2) Le paragraphe 423.1(2) de la même loi est abrogé.
2001, ch. 32, art. 11

2005, c. 32, s. 15

13. Subsection 486(2) of the Act is replaced by the following:
13. Le paragraphe 486(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Factors to be considered

(2) In determining whether the order is in the interest of the proper administration of justice, the judge or justice shall consider

(a) society’s interest in encouraging the reporting of offences and the participation of victims and witnesses in the criminal justice process;

(b) the safeguarding of the interests of witnesses under the age of 18 years in all proceedings;

(c) the ability of the witness to give a full and candid account of the acts complained of if the order were not made;

(d) whether the witness needs the order for their security or to protect them from intimidation or retaliation;

(e) the protection of justice system participants who are involved in the proceedings;

(f) whether effective alternatives to the making of the proposed order are available in the circumstances;

(g) the salutary and deleterious effects of the proposed order; and

(h) any other factor that the judge or justice considers relevant.
(2) Pour décider si l’ordonnance est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice, le juge ou le juge de paix prend en considération les facteurs suivants :
Facteurs à considérer

a) l’intérêt de la société à encourager la dénonciation des infractions et la participation des victimes et des témoins au processus de justice pénale;

b) la sauvegarde de l’intérêt des témoins âgés de moins de dix-huit ans dans toute procédure;

c) la capacité d’un témoin, si l’ordonnance n’est pas rendue, de fournir un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation;

d) la nécessité de l’ordonnance pour assurer la sécurité d’un témoin ou le protéger contre l’intimidation et les représailles;

e) la protection des personnes associées au système judiciaire qui prennent part à la procédure;

f) l’existence dans les circonstances d’autres moyens efficaces que celui de rendre l’ordonnance;

g) les effets bénéfiques et préjudiciables de l’ordonnance demandée;

h) tout autre facteur qu’il estime pertinent.

2005, c. 32, s. 15

14. (1) Subsections 486.1(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
14. (1) Les paragraphes 486.1(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Support person — witnesses under 18 or who have a disability

486.1 (1) In any proceedings against an accused, the judge or justice shall, on application of the prosecutor in respect of a witness who is under the age of 18 years or who has a mental or physical disability, or on application of such a witness, order that a support person of the witness’ choice be permitted to be present and to be close to the witness while the witness testifies, unless the judge or justice is of the opinion that the order would interfere with the proper administration of justice.
486.1 (1) Dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix ordonne, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin qui est âgé de moins de dix-huit ans ou a une déficience physique ou mentale ou sur demande d’un tel témoin, qu’une personne de confiance choisie par ce dernier puisse être présente à ses côtés pendant qu’il témoigne, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que cela nuirait à la bonne administration de la justice.
Personne de confiance — personnes âgées de moins de dix-huit ans ou ayant une déficience

Other witnesses

(2) In any proceedings against an accused, the judge or justice may, on application of the prosecutor in respect of a witness, or on application of a witness, order that a support person of the witness’ choice be permitted to be present and to be close to the witness while the witness testifies if the judge or justice is of the opinion that the order would facilitate the giving of a full and candid account by the witness of the acts complained of or would otherwise be in the interest of the proper administration of justice.
(2) Il peut rendre une telle ordonnance dans les procédures dirigées contre l’accusé, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin ou sur demande d’un témoin, s’il est d’avis que l’ordonnance faciliterait l’obtention, de la part du témoin, d’un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation ou qu’elle serait, par ailleurs, dans l’intérêt de la bonne administration de la justice.
Autres témoins

2005, c. 32, s. 15

(2) Subsection 486.1(3) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 486.1(3) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Factors to be considered

(3) In determining whether to make an order under subsection (2), the judge or justice shall consider

(a) the age of the witness;

(b) the witness’ mental or physical disabilities, if any;

(c) the nature of the offence;

(d) the nature of any relationship between the witness and the accused;

(e) whether the witness needs the order for their security or to protect them from intimidation or retaliation;

(f) society’s interest in encouraging the reporting of offences and the participation of victims and witnesses in the criminal justice process; and

(g) any other factor that the judge or justice considers relevant.
(3) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (2), le juge ou le juge de paix prend en considération :
Facteurs à considérer

a) l’âge du témoin;

b) les déficiences physiques ou mentales de celui-ci, le cas échéant;

c) la nature de l’infraction;

d) la nature de toute relation entre le témoin et l’accusé;

e) la nécessité de l’ordonnance pour assurer la sécurité du témoin ou le protéger contre l’intimidation et les représailles;

f) l’intérêt de la société à encourager la dénonciation des infractions et la participation des victimes et des témoins au processus de justice pénale;

g) tout autre facteur qu’il estime pertinent.

2005, c. 32, s. 15

15. (1) Subsections 486.2(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
15. (1) Les paragraphes 486.2(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Testimony outside court room — witnesses under 18 or who have a disability

486.2 (1) Despite section 650, in any proceedings against an accused, the judge or justice shall, on application of the prosecutor in respect of a witness who is under the age of 18 years or who is able to communicate evidence but may have difficulty doing so by reason of a mental or physical disability, or on application of such a witness, order that the witness testify outside the court room or behind a screen or other device that would allow the witness not to see the accused, unless the judge or justice is of the opinion that the order would interfere with the proper administration of justice.
486.2 (1) Par dérogation à l’article 650, dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix ordonne, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin qui est âgé de moins de dix-huit ans ou est capable de communiquer les faits dans son témoignage tout en pouvant éprouver de la difficulté à le faire en raison d’une déficience mentale ou physique ou sur demande d’un tel témoin, que ce dernier témoigne à l’extérieur de la salle d’audience ou derrière un écran ou un dispositif permettant à celui-ci de ne pas voir l’accusé, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que cela nuirait à la bonne administration de la justice.
Exclusion — témoins âgés de moins de dix-huit ans ou ayant une déficience

Other witnesses

(2) Despite section 650, in any proceedings against an accused, the judge or justice may, on application of the prosecutor in respect of a witness, or on application of a witness, order that the witness testify outside the court room or behind a screen or other device that would allow the witness not to see the accused if the judge or justice is of the opinion that the order would facilitate the giving of a full and candid account by the witness of the acts complained of or would otherwise be in the interest of the proper administration of justice.
(2) Par dérogation à l’article 650, dans les procédures dirigées contre l’accusé, il peut rendre une telle ordonnance, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin ou sur demande d’un témoin, s’il est d’avis que l’ordonnance faciliterait l’obtention, de la part du témoin, d’un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation ou qu’elle serait, par ailleurs, dans l’intérêt de la bonne administration de la justice.
Autres témoins

2005, c. 32, s. 15

(2) Subsections 486.2(3) to (8) of the Act are replaced by the following:
(2) Les paragraphes 486.2(3) à (8) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Factors to be considered

(3) In determining whether to make an order under subsection (2), the judge or justice shall consider

(a) the age of the witness;

(b) the witness’ mental or physical disabilities, if any;

(c) the nature of the offence;

(d) the nature of any relationship between the witness and the accused;

(e) whether the witness needs the order for their security or to protect them from intimidation or retaliation;

(f) whether the order is needed to protect the identity of a peace officer who has acted, is acting or will be acting in an undercover capacity, or of a person who has acted, is acting or will be acting covertly under the direction of a peace officer;

(g) society’s interest in encouraging the reporting of offences and the participation of victims and witnesses in the criminal justice process; and

(h) any other factor that the judge or justice considers relevant.
(3) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (2), il prend en considération les facteurs suivants :
Facteurs à considérer

a) l’âge du témoin;

b) les déficiences physiques ou mentales de celui-ci, le cas échéant;

c) la nature de l’infraction;

d) la nature de toute relation entre le témoin et l’accusé;

e) la nécessité de l’ordonnance pour assurer la sécurité du témoin ou le protéger contre l’intimidation et les représailles;

f) la nécessité de l’ordonnance pour protéger la confidentialité de l’identité d’un agent de la paix qui a agi, agit ou agira secrètement à titre d’agent d’infiltration ou celle d’une personne qui a agi, agit ou agira secrètement sous la direction d’un agent de la paix;

g) l’intérêt de la société à encourager la dénonciation des infractions et la participation des victimes et des témoins au processus de justice pénale;

h) tout autre facteur qu’il estime pertinent.

Same procedure for determination

(4) If the judge or justice is of the opinion that it is necessary for a witness to testify in order to determine whether an order under subsection (2) should be made in respect of that witness, the judge or justice shall order that the witness testify in accordance with that subsection.
(4) Toutefois, s’il estime devoir entendre le témoin pour se faire une opinion sur la nécessité d’une ordonnance visée au paragraphe (2), le juge ou le juge de paix est tenu de procéder à l’audition de la manière qui y est prévue.
Audition du témoin

Conditions of exclusion

(5) A witness shall not testify outside the court room in accordance with an order made under subsection (1) or (2) unless arrangements are made for the accused, the judge or justice and the jury to watch the testimony of the witness by means of closed-circuit television or otherwise and the accused is permitted to communicate with counsel while watching the testimony.
(5) L’ordonnance rendue en application des paragraphes (1) ou (2) n’autorise le témoin à témoigner à l’extérieur de la salle d’audience que si la possibilité est donnée à l’accusé ainsi qu’au juge ou au juge de paix et au jury d’assister au témoignage par télévision en circuit fermé ou par un autre moyen et que si l’accusé peut communiquer avec son avocat pendant le témoignage.
Conditions de l’exclusion

No adverse inference

(6) No adverse inference may be drawn from the fact that an order is, or is not, made under subsection (1) or (2).
(6) Le fait qu’une ordonnance visée aux paragraphes (1) ou (2) soit ou non rendue ne peut donner lieu à des conclusions défavorables.
Conclusion défavorable

2005, c. 32, s. 15

16. Subsections 486.3(1) to (4.1) of the Act are replaced by the following:
16. Les paragraphes 486.3(1) à (4.1) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Accused not to cross-examine witnesses under 18

486.3 (1) In any proceedings against an accused, the judge or justice shall, on application of the prosecutor in respect of a witness who is under the age of 18 years, or on application of such a witness, order that the accused not personally cross-examine the witness, unless the judge or justice is of the opinion that the proper administration of justice requires the accused to personally conduct the cross-examination. If such an order is made, the judge or justice shall appoint counsel to conduct the cross-examination.
486.3 (1) Dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix interdit à l’accusé, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin qui est âgé de moins de dix-huit ans ou sur demande d’un tel témoin, de procéder lui-même au contre-interrogatoire de ce dernier, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que la bonne administration de la justice l’exige. Le cas échéant, le juge ou le juge de paix nomme un avocat pour procéder au contre-interrogatoire.
Interdiction pour l’accusé de contre-interroger un témoin âgé de moins de dix-huit ans

Accused not to cross-examine complainant — certain offences

(2) In any proceedings against an accused in respect of an offence under any of sections 264, 271, 272 and 273, the judge or justice shall, on application of the prosecutor in respect of a witness who is a victim, or on application of such a witness, order that the accused not personally cross-examine the witness, unless the judge or justice is of the opinion that the proper administration of justice requires the accused to personally conduct the cross-examination. If such an order is made, the judge or justice shall appoint counsel to conduct the cross-examination.
(2) Dans les procédures dirigées contre l’accusé à l’égard d’une infraction prévue à l’un des articles 264, 271, 272 ou 273, le juge ou le juge de paix interdit à l’accusé, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin qui est une victime ou sur demande d’un tel témoin, de procéder lui-même au contre-interrogatoire de ce dernier, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que la bonne administration de la justice l’exige. Le cas échéant, le juge ou le juge de paix nomme un avocat pour procéder au contre-interrogatoire.
Interdiction pour l’accusé de contre-interroger le plaignant — certaines infractions

Other witnesses

(3) In any proceedings against an accused, the judge or justice may, on application of the prosecutor in respect of a witness who is not entitled to make an application under subsection (1) or (2), or on application of such a witness, order that the accused not personally cross-examine the witness if the judge or justice is of the opinion that the order would allow the giving of a full and candid account from the witness of the acts complained of or would otherwise be in the interest of the proper administration of justice. If the order is made, the judge or justice shall appoint counsel to conduct the cross-examination.
(3) Dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix peut interdire à l’accusé, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin que les paragraphes (1) ou (2) n’autorisent pas à faire une demande ou sur demande d’un tel témoin, de procéder lui-même au contre-interrogatoire de ce dernier, si le juge ou le juge de paix est d’avis que l’ordonnance permettrait d’obtenir du témoin un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation ou serait, par ailleurs, dans l’intérêt de la bonne administration de la justice. Le cas échéant, le juge ou le juge de paix nomme un avocat pour procéder au contre-interrogatoire.
Autres témoins

Factors to be considered

(4) In determining whether to make an order under subsection (3), the judge or justice shall consider

(a) the age of the witness;

(b) the witness’ mental or physical disabilities, if any;

(c) the nature of the offence;

(d) whether the witness needs the order for their security or to protect them from intimidation or retaliation;

(e) the nature of any relationship between the witness and the accused;

(f) society’s interest in encouraging the reporting of offences and the participation of victims and witnesses in the criminal justice process; and

(g) any other factor that the judge or justice considers relevant.
(4) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (3), le juge ou le juge de paix prend en considération les facteurs suivants :
Facteurs à considérer

a) l’âge du témoin;

b) les déficiences physiques ou mentales de celui-ci, le cas échéant;

c) la nature de l’infraction;

d) la nécessité de l’ordonnance pour assurer la sécurité du témoin ou le protéger contre l’intimidation et les représailles;

e) la nature de toute relation entre le témoin et l’accusé;

f) l’intérêt de la société à encourager la dénonciation des infractions et la participation des victimes et des témoins au processus de justice pénale;

g) tout autre facteur qu’il estime pertinent.

Application

(4.1) An application referred to in any of subsections (1) to (3) may be made during the proceedings to the presiding judge or justice or before the proceedings begin to the judge or justice who will preside at the proceedings.
(4.1) Les demandes visées à l’un des paragraphes (1) à (3) peuvent être présentées soit au cours de l’instance au juge ou au juge de paix qui la préside, soit avant l’instance au juge ou au juge de paix qui la présidera.
Demande

17. The Act is amended by adding the following after section 486.3:
17. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 486.3, de ce qui suit :
Non-disclosure of witness’ identity

486.31 (1) In any proceedings against an accused, the judge or justice may, on application of the prosecutor in respect of a witness, or on application of a witness, make an order directing that any information that could identify the witness not be disclosed in the course of the proceedings if the judge or justice is of the opinion that the order is in the interest of the proper administration of justice.
486.31 (1) Dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix peut, sur demande du poursuivant à l’égard d’un témoin ou sur demande d’un témoin, rendre une ordonnance interdisant la divulgation, dans le cadre de l’instance, de tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité du témoin, s’il est convaincu que cela est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice.
Ordonnance protégeant l’identité du témoin

Hearing may be held

(2) The judge or justice may hold a hearing to determine whether the order should be made, and the hearing may be in private.
(2) Le juge ou le juge de paix peut tenir une audience — à huis clos ou non — pour décider si l’ordonnance doit être rendue.
Possibilité d’une audience

Factors to be considered

(3) In determining whether to make the order, the judge or justice shall consider

(a) the right to a fair and public hearing;

(b) the nature of the offence;

(c) whether the witness needs the order for their security or to protect them from intimidation or retaliation;

(d) whether the order is needed to protect the security of anyone known to the witness;

(e) whether the order is needed to protect the identity of a peace officer who has acted, is acting or will be acting in an undercover capacity, or of a person who has acted, is acting or will be acting covertly under the direction of a peace officer;

(f) society’s interest in encouraging the reporting of offences and the participation of victims and witnesses in the criminal justice process;

(g) the importance of the witness’ testimony to the case;

(h) whether effective alternatives to the making of the proposed order are available in the circumstances;

(i) the salutary and deleterious effects of the proposed order; and

(j) any other factor that the judge or justice considers relevant.
(3) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance, le juge ou le juge de paix prend en considération les facteurs suivants :
Facteurs à considérer

a) le droit à un procès public et équitable;

b) la nature de l’infraction;

c) la nécessité de l’ordonnance pour assurer la sécurité du témoin ou le protéger contre l’intimidation et les représailles;

d) la nécessité de l’ordonnance pour assurer la sécurité d’une des connaissances du témoin;

e) la nécessité de l’ordonnance pour protéger la confidentialité de l’identité d’un agent de la paix qui a agi, agit ou agira secrètement à titre d’agent d’infiltration ou celle d’une personne qui a agi, agit ou agira secrètement sous la direction d’un agent de la paix;

f) l’intérêt de la société à encourager la dénonciation des infractions et la participation des victimes et des témoins au processus de justice pénale;

g) l’importance du témoignage dans l’instance;

h) l’existence dans les circonstances d’autres moyens efficaces que celui de rendre l’ordonnance;

i) les effets bénéfiques et préjudiciables de l’ordonnance demandée;

j) tout autre facteur qu’il estime pertinent.

No adverse inference

(4) No adverse inference may be drawn from the fact that an order is, or is not, made under this section.
(4) Le fait qu’une ordonnance visée au présent article soit ou non rendue ne peut donner lieu à des conclusions défavorables.
Conclusion défavorable

2005, c. 32, s. 15

18. (1) The portion of subsection 486.4(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
18. (1) Le passage du paragraphe 486.4(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Order restricting publication — sexual offences

486.4 (1) Subject to subsection (2), the presiding judge or justice may make an order directing that any information that could identify the victim or a witness shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way, in proceedings in respect of
486.4 (1) Sous réserve du paragraphe (2), le juge ou le juge de paix qui préside peut rendre une ordonnance interdisant de publier ou de diffuser de quelque façon que ce soit tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité de la victime ou d’un témoin dans les procédures relatives à :
Ordonnance limitant la publication — infractions d’ordre sexuel

2005, c. 32, s. 15

(2) Paragraph 486.4(1)(a) of the Act is amended by adding “or” at the end of subparagraph (i) and by replacing subparagraphs (ii) and (iii) of the Act with the following:
(2) Les sous-alinéas 486.4(1)a)(ii) et (iii) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

(ii) any offence under this Act, as it read at any time before the day on which this subparagraph comes into force, if the conduct alleged involves a violation of the complainant’s sexual integrity and that conduct would be an offence referred to in subparagraph (i) if it occurred on or after that day; or
(ii) une infraction prévue par la présente loi, dans ses versions antérieures à l’entrée en vigueur du présent sous-alinéa, dans le cas où l’acte reproché constituant l’infraction porte atteinte à l’intégrité sexuelle du plaignant et où il constituerait une infraction visée au sous-alinéa (i) s’il était commis à cette date ou par la suite;
2005, c. 32, s. 15

(3) Paragraph 486.4(1)(b) of the Act is replaced by the following:
(3) L’alinéa 486.4(1)b) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

(b) two or more offences being dealt with in the same proceeding, at least one of which is an offence referred to in paragraph (a).
b) deux infractions ou plus dans le cadre de la même procédure, dont l’une est une infraction visée à l’alinéa a).
2005, c. 32, s. 15

(4) Subsection 486.4(2) of the Act is replaced by the following :
(4) Le paragraphe 486.4(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Mandatory order on application

(2) In proceedings in respect of the offences referred to in paragraph (1)(a) or (b), the presiding judge or justice shall

(a) at the first reasonable opportunity, inform any witness under the age of eighteen years and the victim of the right to make an application for the order; and

(b) on application made by the victim, the prosecutor or any such witness, make the order.
(2) Dans les procédures relatives à des infractions visées aux alinéas (1)a) ou b), le juge ou le juge de paix qui préside est tenu :
Obligations du juge

a) d’aviser dès que possible les témoins âgés de moins de dix-huit ans et la victime de leur droit de demander l’ordonnance;

b) de rendre l’ordonnance, si le poursuivant, la victime ou l’un de ces témoins lui en fait la demande.

Victim under 18 — other offences

(2.1) Subject to subsection (2.2), in proceedings in respect of an offence other than an offence referred to in subsection (1), if the victim is under the age of 18 years, the presiding judge or justice may make an order directing that any information that could identify the victim shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way.
(2.1) Sous réserve du paragraphe (2.2), le juge ou le juge de paix qui préside peut rendre une ordonnance interdisant de publier ou de diffuser de quelque façon que ce soit tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité de la victime âgée de moins de dix-huit ans dans les procédures relatives à toute infraction autre que celles visées au paragraphe (1).
Victime de moins de dix-huit ans — autres infractions

Mandatory order on application

(2.2) In proceedings in respect of an offence other than an offence referred to in subsection (1), if the victim is under the age of 18 years, the presiding judge or justice shall

(a) as soon as feasible, inform the victim of their right to make an application for the order; and

(b) on application of the victim or the prosecutor, make the order.
(2.2) Dans les procédures relatives à toute infraction autre que celles visées au paragraphe (1), le juge ou le juge de paix qui préside est tenu, si la victime est âgée de moins de dix-huit ans :
Obligations du juge

a) d’aviser dans les meilleurs délais la victime de son droit de demander l’ordonnance;

b) de rendre l’ordonnance, si le poursuivant ou la victime lui en fait la demande.

2005, c. 32, s. 15

19. (1) Subsections 486.5(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
19. (1) Les paragraphes 486.5(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

Order restricting publication — victims and witnesses

486.5 (1) Unless an order is made under section 486.4, on application of the prosecutor in respect of a victim or a witness, or on application of a victim or a witness, a judge or justice may make an order directing that any information that could identify the victim or witness shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way if the judge or justice is of the opinion that the order is in the interest of the proper administration of justice.
486.5 (1) Sauf dans les cas où une ordonnance est rendue en vertu de l’article 486.4, le juge ou le juge de paix peut, sur demande du poursuivant à l’égard d’une victime ou d’un témoin ou sur demande de la victime ou d’un témoin, rendre une ordonnance interdisant la publication ou la diffusion de quelque façon que ce soit de tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité de la victime ou du témoin, s’il est d’avis que cela est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice.
Ordonnance limitant la publication — victimes et témoins

Justice system participants

(2) On application of the prosecutor in respect of a justice system participant who is involved in proceedings in respect of an offence referred to in subsection (2.1), or on application of such a justice system participant, a judge or justice may make an order directing that any information that could identify the justice system participant shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way if the judge or justice is of the opinion that the order is in the interest of the proper administration of justice.
(2) Dans toute procédure relative à l’une des infractions visées au paragraphe (2.1), le juge ou le juge de paix peut, sur demande du poursuivant à l’égard d’une personne associée au système judiciaire qui participe à la procédure ou sur demande d’une telle personne, rendre une ordonnance interdisant la publication ou la diffusion de quelque façon que ce soit de tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité de cette personne, s’il est d’avis que cela est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice.
Personnes associées au système judiciaire

Offences

(2.1) The offences for the purposes of subsection (2) are

(a) an offence under section 423.1, 467.11, 467.12 or 467.13, or a serious offence committed for the benefit of, at the direction of, or in association with, a criminal organization;

(b) a terrorism offence;

(c) an offence under subsection 16(1) or (2), 17(1), 19(1), 20(1) or 22(1) of the Security of Information Act; or

(d) an offence under subsection 21(1) or section 23 of the Security of Information Act that is committed in relation to an offence referred to in paragraph (c).
(2.1) Les infractions visées au paragraphe (2) sont les suivantes :
Infractions

a) les infractions prévues aux articles 423.1, 467.11, 467.12 ou 467.13 ou les infractions graves commises au profit ou sous la direction d’une organisation criminelle, ou en association avec elle;

b) les infractions de terrorisme;

c) les infractions prévues aux paragraphes 16(1) ou (2), 17(1), 19(1), 20(1) ou 22(1) de la Loi sur la protection de l’information;

d) les infractions prévues au paragraphe 21(1) ou à l’article 23 de la Loi sur la protection de l’information commises à l’égard d’une infraction mentionnée à l’alinéa c).

2005, c. 32, s. 15

(2) Paragraph 486.5(7)(b) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 486.5(7)b) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2005, ch. 32, art. 15

(b) whether there is a real and substantial risk that the victim, witness or justice system participant would suffer harm if their identity were disclosed;
b) le risque sérieux que la victime, le témoin ou la personne associée au système judiciaire subisse un préjudice si son identité est révélée;
20. Section 515 of the Act is amended by adding the following after subsection (12):
20. L’article 515 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (12), de ce qui suit :
Consideration of victim’s safety and security

(13) A justice who makes an order under this section shall include in the record of the proceedings a statement that he or she considered the safety and security of every victim of the offence when making the order.
(13) S’il rend une ordonnance en application du présent article, le juge de paix est tenu de verser au dossier de l’instance une déclaration selon laquelle il a pris en considération la sécurité des victimes de l’infraction dans sa décision.
Sécurité de la victime

Copy to victim

(14) If an order is made under this section, the justice shall, on request by a victim of the offence, cause a copy of the order to be given to the victim.
(14) Sur demande d’une victime de l’infraction, le juge de paix lui fait remettre une copie de l’ordonnance rendue en application du présent article.
Copie à la victime

21. Section 606 of the Act is amended by adding the following after subsection (4):
21. L’article 606 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :
Inquiry of court — murder and serious personal injury offences

(4.1) If the accused is charged with a serious personal injury offence, as that expression is defined in section 752, or with the offence of murder, and the accused and the prosecutor have entered into an agreement under which the accused will enter a plea of guilty of the offence charged — or a plea of not guilty of the offence charged but guilty of any other offence arising out of the same transaction, whether or not it is an included offence — the court shall, after accepting the plea of guilty, inquire of the prosecutor if reasonable steps were taken to inform the victims of the agreement.
(4.1) Dans le cas où l’accusé est inculpé d’une infraction constituant des sévices graves à la personne au sens de l’article 752 ou d’une infraction de meurtre et où il a conclu un accord avec le poursuivant en vertu duquel il inscrira un plaidoyer de culpabilité à l’égard de l’infraction dont il est inculpé ou, tout en niant sa culpabilité à l’égard de cette infraction, il inscrira un plaidoyer de culpabilité à l’égard d’une autre infraction se rapportant à la même affaire, qu’il s’agisse ou non d’une infraction incluse, le tribunal est tenu, après avoir accepté le plaidoyer de culpabilité, de s’enquérir auprès du poursuivant si des mesures raisonnables ont été prises pour informer les victimes de cet accord.
Obligation de s’enquérir — sévices graves à la personne ou meurtre

Inquiry of court — certain indictable offences

(4.2) If the accused is charged with an offence, as defined in section 2 of the Canadian Victims Bill of Rights, that is an indictable offence for which the maximum punishment is imprisonment for five years or more, and that is not an offence referred to in subsection (4.1), and the accused and the prosecutor have entered into an agreement referred to in subsection (4.1), the court shall, after accepting the plea of guilty, inquire of the prosecutor whether any of the victims had advised the prosecutor of their desire to be informed if such an agreement were entered into, and, if so, whether reasonable steps were taken to inform that victim of the agreement.
(4.2) Dans le cas où l’accusé est inculpé d’une infraction, au sens de l’article 2 de la Charte canadienne des droits des victimes, qui est un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans ou plus, autre qu’une infraction visée au paragraphe (4.1), et où il a conclu un accord visé à ce paragraphe avec le poursuivant, le tribunal est tenu, après avoir accepté le plaidoyer de culpabilité, de s’enquérir auprès du poursuivant si une victime a avisé ce dernier de son désir d’être informée de la conclusion d’un tel accord et, le cas échéant, si des mesures raisonnables ont été prises pour ce faire.
Obligation de s’enquérir — certains actes criminels

Duty to inform

(4.3) If subsection (4.1) or (4.2) applies, and any victim was not informed of the agreement before the plea of guilty was accepted, the prosecutor shall, as soon as feasible, take reasonable steps to inform the victim of the agreement and the acceptance of the plea.
(4.3) Si les paragraphes (4.1) ou (4.2) s’appliquent et qu’une victime n’a pas été informée de la conclusion de l’accord avant l’acceptation du plaidoyer de culpabilité, le poursuivant doit, dans les meilleurs délais, prendre les mesures raisonnables pour ce faire et pour aviser la victime de l’acceptation du plaidoyer.
Obligation d’informer

Validity of plea

(4.4) Neither the failure of the court to inquire of the prosecutor, nor the failure of the prosecutor to take reasonable steps to inform the victims of the agreement, affects the validity of the plea.
(4.4) Ni l’omission par le tribunal de s’enquérir auprès du poursuivant de la prise de mesures raisonnables pour informer les victimes de l’accord ni l’omission par ce dernier de prendre de telles mesures ne portent atteinte à la validité du plaidoyer de culpabilité.
Validité du plaidoyer

1999, c. 25, s. 11

22. (1) Subsection 672.5(14) of the Act is replaced by the following:
22. (1) Le paragraphe 672.5(14) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 25, art. 11

Victim impact statement

(14) A victim of the offence may prepare and file with the court or Review Board a written statement describing the physical or emotional harm, property damage or economic loss suffered by the victim as the result of the commission of the offence and the impact of the offence on the victim. Form 48.2 in Part XXVIII, or a form approved by the lieutenant governor in council of the province in which the court or Review Board is exercising its jurisdiction, must be used for this purpose.
(14) La victime peut rédiger et déposer auprès du tribunal ou de la commission d’examen une déclaration écrite décrivant les dommages — matériels, corporels ou moraux — ou les pertes économiques qui lui ont été causés par la perpétration de l’infraction ainsi que les répercussions que l’infraction a eues sur elle. La formule 48.2 de la partie XXVIII ou le formulaire approuvé par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province dans laquelle le tribunal ou la commission d’examen a compétence doit être utilisé à cette fin.
Déclaration de la victime

2005, c. 22, s. 16(3)

(2) Subsection 672.5(16) of the Act is repealed.
(2) Le paragraphe 672.5(16) de la même loi est abrogé.
2005, ch. 22, par. 16(3)

1995, c. 22, s. 6

23. (1) The portion of subsection 718 of the Act before paragraph (b) is replaced by the following:
23. (1) Le passage de l’article 718 de la même loi précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 22, art. 6

Purpose

718. The fundamental purpose of sentencing is to protect society and to contribute, along with crime prevention initiatives, to respect for the law and the maintenance of a just, peaceful and safe society by imposing just sanctions that have one or more of the following objectives:

(a) to denounce unlawful conduct and the harm done to victims or to the community that is caused by unlawful conduct;
718. Le prononcé des peines a pour objectif essentiel de protéger la société et de contribuer, parallèlement à d’autres initiatives de prévention du crime, au respect de la loi et au maintien d’une société juste, paisible et sûre par l’infliction de sanctions justes visant un ou plusieurs des objectifs suivants :
Objectif

a) dénoncer le comportement illégal et le tort causé par celui-ci aux victimes ou à la collectivité;

1995, c. 22, s. 6

(2) Paragraph 718(f) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 718f) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 22, art. 6

(f) to promote a sense of responsibility in offenders, and acknowledgment of the harm done to victims or to the community.
f) susciter la conscience de leurs responsabilités chez les délinquants, notamment par la reconnaissance du tort qu’ils ont causé aux victimes ou à la collectivité.
1995, c. 22, s. 6

24. Paragraph 718.2(e) of the Act is replaced by the following:
24. L’alinéa 718.2e) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 22, art. 6

(e) all available sanctions, other than impris- onment, that are reasonable in the circumstances and consistent with the harm done to victims or to the community should be considered for all offenders, with particular attention to the circumstances of Aboriginal offenders.
e) l’examen, plus particulièrement en ce qui concerne les délinquants autochtones, de toutes les sanctions substitutives qui sont raisonnables dans les circonstances et qui tiennent compte du tort causé aux victimes ou à la collectivité.
1995, c. 22, s. 6; 1999, c. 25, s. 17; 2000, c. 12, par. 95(d)

25. Section 722 of the Act is replaced by the following:
25. L’article 722 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 22, art. 6; 1999, ch. 25, art. 17; 2000, ch. 12, al. 95d)

Victim impact statement

722. (1) When determining the sentence to be imposed on an offender or determining whether the offender should be discharged under section 730 in respect of any offence, the court shall consider any statement of a victim prepared in accordance with this section and filed with the court describing the physical or emotional harm, property damage or economic loss suffered by the victim as the result of the commission of the offence and the impact of the offence on the victim.
722. (1) Pour déterminer la peine à infliger ou pour décider si un délinquant devrait être absous en vertu de l’article 730, le tribunal prend en considération la déclaration de la victime, rédigée en conformité avec le présent article et déposée auprès du tribunal, décrivant les dommages — matériels, corporels ou moraux — ou les pertes économiques qui ont été causés à la victime par suite de la perpétration de l’infraction ainsi que les répercussions que l’infraction a eues sur elle.
Déclaration de la victime

Inquiry by court

(2) As soon as feasible after a finding of guilt and in any event before imposing sentence, the court shall inquire of the prosecutor if reasonable steps have been taken to provide the victim with an opportunity to prepare a statement referred to in subsection (1).
(2) Dans les meilleurs délais suivant la déclaration de culpabilité et, en tout état de cause, avant la détermination de la peine, le tribunal est tenu de s’enquérir auprès du poursuivant si des mesures raisonnables ont été prises pour permettre à la victime de rédiger la déclaration visée au paragraphe (1).
Obligation de s’enquérir

Adjournment

(3) On application of the prosecutor or a victim or on its own motion, the court may adjourn the proceedings to permit the victim to prepare a statement referred to in subsection (1) or to present evidence in accordance with subsection (9), if the court is satisfied that the adjournment would not interfere with the proper administration of justice.
(3) Le tribunal peut, de sa propre initiative ou à la demande de la victime ou du poursuivant, ajourner les procédures pour permettre à celle-ci de rédiger sa déclaration ou de présenter tout élément de preuve en conformité avec le paragraphe (9), s’il est convaincu que cela ne nuira pas à la bonne administration de la justice.
Ajournement

Form

(4) The statement must be prepared in writing using Form 34.2 in Part XXVIII.
(4) La déclaration est rédigée selon la formule 34.2 de la partie XXVIII.
Forme de la déclaration

Presentation of statement

(5) The court shall, on the request of a victim, permit the victim to present the statement by

(a) reading it;

(b) reading it in the presence and close proximity of any support person of the victim’s choice;

(c) reading it outside the court room or behind a screen or other device that would allow the victim not to see the offender; or

(d) presenting it in any other manner that the court considers appropriate.
(5) Le tribunal permet à la victime qui en fait la demande de présenter la déclaration de l’une des façons suivantes :
Présentation de la déclaration

a) en la lisant;

b) en la lisant avec une personne de con- fiance de son choix à ses côtés;

c) en la lisant à l’extérieur de la salle d’audience ou derrière un écran ou un dispositif lui permettant de ne pas voir le délinquant;

d) de toute autre façon que le tribunal estime indiquée.

Photograph

(6) During the presentation

(a) the victim may have with them a photograph of themselves taken before the commission of the offence if it would not, in the opinion of the court, disrupt the proceedings; or

(b) if the statement is presented by someone acting on the victim’s behalf, that individual may have with them a photograph of the victim taken before the commission of the offence if it would not, in the opinion of the court, disrupt the proceedings.
(6) Pendant la présentation :
Photographie

a) la victime peut avoir avec elle une photographie d’elle-même prise avant la perpétration de l’infraction, si cela, de l’avis du tribunal, ne perturbe pas la procédure;

b) si la déclaration est présentée par la personne qui agit pour le compte de la victime, cette personne peut avoir avec elle une photographie de la victime prise avant la perpétration de l’infraction, si cela, de l’avis du tribunal, ne perturbe pas la procédure.

Conditions of exclusion

(7) The victim shall not present the statement outside the court room unless arrangements are made for the offender and the judge or justice to watch the presentation by means of closed-circuit television or otherwise and the offender is permitted to communicate with counsel while watching the presentation.
(7) La victime ne peut présenter la déclaration à l’extérieur de la salle d’audience que si la possibilité est donnée au délinquant ainsi qu’au juge ou au juge de paix d’assister à la présentation de la déclaration par télévision en circuit fermé ou par un autre moyen et que si le délinquant peut communiquer avec son avocat pendant la présentation.
Conditions de l’exclusion

Consideration of statement

(8) In considering the statement, the court shall take into account the portions of the statement that it considers relevant to the determination referred to in subsection (1) and disregard any other portion.
(8) Lorsqu’il prend en considération la déclaration, le tribunal tient compte de toute partie qu’il estime pertinente pour la détermination ou la décision prévue au paragraphe (1) et fait abstraction de toute autre partie.
Prise en considération de la déclaration

Evidence concerning victim admissible

(9) Whether or not a statement has been prepared and filed in accordance with this section, the court may consider any other evidence concerning any victim of the offence for the purpose of determining the sentence to be imposed on the offender or whether the offender should be discharged under section 730.
(9) Qu’il y ait ou non rédaction et dépôt d’une déclaration en conformité avec le présent article, le tribunal peut prendre en considération tout élément de preuve qui concerne la victime afin de déterminer la peine à infliger au délinquant ou de décider si celui-ci devrait être absous en vertu de l’article 730.
Appréciation du tribunal

1999, c. 25, s. 18

26. Subsection 722.2 of the Act is replaced by the following:
26. L’article 722.2 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 25, art. 18

Community impact statement

722.2 (1) When determining the sentence to be imposed on an offender or determining whether the offender should be discharged under section 730 in respect of any offence, the court shall consider any statement made by an individual on a community’s behalf that was prepared in accordance with this section and filed with the court describing the harm or loss suffered by the community as the result of the commission of the offence and the impact of the offence on the community.
722.2 (1) Pour déterminer la peine à infliger ou pour décider si le délinquant devrait être absous en vertu de l’article 730, le tribunal prend en considération la déclaration, préparée en conformité avec le présent article et déposée auprès du tribunal par un particulier au nom d’une collectivité, décrivant les dommages ou les pertes qui ont été causés à la collectivité par suite de la perpétration de l’infraction ainsi que les répercussions que l’infraction a eues sur elle.
Déclaration au nom d’une collectivité

Form

(2) The statement must be prepared in writing using Form 34.3 in Part XXVIII.
(2) La déclaration est rédigée selon la formule 34.3 de la partie XXVIII.
Forme de la déclaration

Presentation of statement

(3) The court shall, on the request of the individual making the statement, permit the individual to present the statement by

(a) reading it;

(b) reading it in the presence and close proximity of any support person of the individual’s choice;

(c) reading it outside the court room or behind a screen or other device that would allow the individual not to see the offender; or

(d) presenting it in any other manner that the court considers appropriate.
(3) Le tribunal permet au particulier qui en fait la demande de présenter la déclaration de l’une des façons suivantes :
Présentation de la déclaration

a) en la lisant;

b) en la lisant avec une personne de con- fiance de son choix à ses côtés;

c) en la lisant à l’extérieur de la salle d’audience ou derrière un écran ou un dispositif lui permettant de ne pas voir le délinquant;

d) de toute autre façon que le tribunal estime indiquée.

Conditions of exclusion

(4) The individual making the statement shall not present it outside the court room unless arrangements are made for the offender and the judge or justice to watch the presentation by means of closed-circuit television or otherwise and the offender is permitted to communicate with counsel while watching the presentation.
(4) Le particulier ne peut présenter la déclaration à l’extérieur de la salle d’audience que si la possibilité est donnée au délinquant ainsi qu’au juge ou au juge de paix d’assister à la présentation de la déclaration par télévision en circuit fermé ou par un autre moyen et que si le délinquant peut communiquer avec son avocat pendant la présentation.
Conditions de l’exclusion

Copy of statement

(5) The clerk of the court shall, as soon as feasible after a finding of guilt, provide a copy of the statement to the offender or counsel for the offender, and to the prosecutor.
(5) Dans les meilleurs délais suivant la déclaration de culpabilité, le greffier fait parvenir une copie de la déclaration au poursuivant et au délinquant ou à son avocat.
Copie de la déclaration

2008, c. 18, s. 37

27. Paragraph 732.1(5)(a) of the Act is replaced by the following:
27. L’alinéa 732.1(5)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2008, ch. 18, art. 37

(a) cause a copy of the order to be given to the offender and, on request, to the victim;
a) en fait remettre une copie au délinquant et, sur demande, à la victime;
1999, c. 25, s. 20

28. Subsection 737(4) of the Act is replaced by the following:
28. Le paragraphe 737(4) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 25, art. 20

Time for payment

(4) The victim surcharge imposed in respect of an offence is payable within the time established by the lieutenant governor in council of the province in which the surcharge is imposed. If no time has been so established, the surcharge is payable within a reasonable time after its imposition.
(4) La suramende compensatoire est à payer à la date prévue par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province où la suramende est imposée ou, à défaut, dans un délai raisonnable après l’imposition de la suramende.
Échéance de paiement

29. The Act is amended by adding the following before section 738:
29. La même loi est modifiée par adjonction, avant l’article 738, de ce qui suit :
Court to consider restitution order

737.1 (1) If an offender is convicted or is discharged under section 730 of an offence, the court that sentences or discharges the offender, in addition to any other measure imposed on the offender, shall consider making a restitution order under section 738 or 739.
737.1 (1) Lorsque le délinquant est con- damné ou absous en vertu de l’article 730, le tribunal qui inflige la peine ou prononce l’absolution est tenu d’envisager la possibilité de rendre une ordonnance de dédommagement en vertu des articles 738 ou 739, en plus de toute autre mesure.
Dédommagement

Inquiry by court

(2) As soon as feasible after a finding of guilt and in any event before imposing the sentence, the court shall inquire of the prosecutor if reasonable steps have been taken to provide the victims with an opportunity to indicate whether they are seeking restitution for their losses and damages, the amount of which must be readily ascertainable.
(2) Dans les meilleurs délais suivant la déclaration de culpabilité et, en tout état de cause, avant la détermination de la peine, le tribunal est tenu de s’enquérir auprès du poursuivant de la prise de mesures raisonnables pour permettre aux victimes d’indiquer si elles réclament un dédommagement pour leurs dommages ou pertes, dont la valeur doit pouvoir être déterminée facilement.
Obligation de s’enquérir

Adjournment

(3) On application of the prosecutor or on its own motion, the court may adjourn the proceedings to permit the victims to indicate whether they are seeking restitution or to establish their losses and damages, if the court is satisfied that the adjournment would not interfere with the proper administration of justice.
(3) Le tribunal peut, de sa propre initia- tive ou à la demande du poursuivant, ajourner la procédure pour permettre aux victimes d’indiquer si elles réclament un dédommagement ou d’établir leurs dommages ou pertes, s’il est convaincu que l’ajournement ne nuira pas à la bonne administration de la justice.
Ajournement

Form

(4) Victims and other persons may indicate whether they are seeking restitution by completing Form 34.1 in Part XXVIII or a form approved for that purpose by the lieutenant governor in council of the province in which the court is exercising its jurisdiction or by using any other method approved by the court, and, if they are seeking restitution, shall establish their losses and damages, the amount of which must be readily ascertainable, in the same manner.
(4) Toute victime ou autre personne peut indiquer si elle réclame un dédommagement en remplissant la formule 34.1 de la partie XXVIII ou le formulaire approuvé à cette fin par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province dans laquelle le tribunal a compétence, ou de toute autre manière approuvée par le tribunal. Le cas échéant, elle établit, de la même manière, ses dommages ou pertes, dont la valeur doit pouvoir être déterminée facilement.
Formulaire

Reasons

(5) If a victim seeks restitution and the court does not make a restitution order, it shall include in the record a statement of the court’s reasons for not doing so.
(5) Dans le cas où la victime réclame un dédommagement et où le tribunal ne rend pas l’ordonnance, celui-ci est tenu de donner ses motifs, qui sont consignés au dossier de l’instance.
Motifs obligatoires

30. The Act is amended by adding the following after section 739:
30. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 739, de ce qui suit :
Ability to pay

739.1 The offender’s financial means or ability to pay does not prevent the court from making an order under section 738 or 739.
739.1 Les moyens financiers ou la capacité de payer du délinquant n’empêchent pas le tribunal de rendre l’ordonnance visée aux articles 738 ou 739.
Capacité de payer

Payment under order

739.2 In making an order under section 738 or 739, the court shall require the offender to pay the full amount specified in the order by the day specified in the order, unless the court is of the opinion that the amount should be paid in instalments, in which case the court shall set out a periodic payment scheme in the order.
739.2 Lorsqu’il rend une ordonnance en vertu des articles 738 ou 739, le tribunal enjoint au délinquant de payer la totalité de la somme indiquée dans l’ordonnance au plus tard à la date qu’il précise ou, s’il l’estime indiqué, de la payer en versements échelonnés, selon le calendrier qu’il précise.
Paiement au titre de l’ordonnance

More than one person

739.3 An order under section 738 or 739 may be made in respect of more than one person, in which case the order must specify the amount that is payable to each person. The order may also specify the order of priority in which those persons are to be paid.
739.3 L’ordonnance visée aux articles 738 ou 739 peut viser plusieurs personnes; le cas échéant, elle précise la somme qui sera versée à chacune et peut indiquer l’ordre de priorité selon lequel chacune sera payée.
Plusieurs personnes à dédommager

Public authority

739.4 (1) On the request of a person in whose favour an order under section 738 or 739 would be made, the court may make the order in favour of a public authority, designated by the regulations, who is to be responsible for enforcing the order and remitting to the person making the request all amounts received under it.
739.4 (1) Le tribunal peut, sur demande de la personne en faveur de laquelle l’ordonnance visée aux articles 738 ou 739 aurait pu être rendue, rendre l’ordonnance en faveur d’une autorité publique, désignée par règlement, qui sera chargée de son exécution et de remettre la somme reçue à cette personne.
Autorité publique

Regulations

(2) The lieutenant governor in council of a province may, by regulation, designate any person or body as a public authority for the purpose of subsection (1).
(2) Le lieutenant-gouverneur en conseil d’une province peut, par règlement, désigner une personne ou un organisme à titre d’autorité publique pour l’application du paragraphe (1).
Règlements

2004, c. 12, s. 13

31. Subsection 741(1) of the Act is replaced by the following:
31. Le paragraphe 741(1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 12, art. 13

Enforcing restitution order

741. (1) An offender who fails to pay all of the amount that is ordered to be paid under section 732.1, 738, 739 or 742.3 by the day specified in the order or who fails to make a periodic payment required under the order is in default of the order and the person to whom the amount, or the periodic payment, as the case may be, was to be made may, by filing the order, enter as a judgment any amount ordered to be paid that remains unpaid under the order in any civil court in Canada that has jurisdiction to enter a judgment for that amount, and that judgment is enforceable against the offender in the same manner as if it were a judgment rendered against the offender in that court in civil proceedings.
741. (1) Le délinquant qui, à la date précisée dans l’ordonnance visée aux articles 732.1, 738, 739 ou 742.3, omet de payer la totalité de la somme indiquée dans l’ordonnance ou de faire un versement, contrevient à l’ordonnance et le destinataire de la somme peut, par le dépôt de l’ordonnance, faire enregistrer toute somme qui demeure impayée au tribunal civil compétent. L’enregistrement vaut jugement exécutoire contre le délinquant comme s’il s’agissait d’un jugement rendu contre lui, devant ce tribunal, au terme d’une action civile au profit du destinataire.
Exécution civile

1995, c. 22, s. 6

32. Section 741.1 of the Act is replaced by the following:
32. L’article 741.1 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 22, art. 6

Notice of orders of restitution

741.1 If a court makes an order of restitution under section 738 or 739, it shall cause notice of the content of the order, or a copy of the order, to be given to the person to whom the restitution is ordered to be paid, and if it is to be paid to a public authority designated by regulations made under subsection 739.4(2), to the public authority and the person to whom the public authority is to remit amounts received under the order.
741.1 Le tribunal qui rend une ordonnance en vertu des articles 738 ou 739 est tenu d’en faire notifier le contenu ou une copie à la personne qui en est le bénéficiaire et, si cette personne est une autorité publique désignée en vertu du paragraphe 739.4(2), à l’autorité publique et à la personne à qui l’autorité publique doit remettre les sommes reçues en vertu de l’ordonnance.
Notification

2008, c. 18, s. 40

33. Paragraph 742.3(3)(a) of the Act is replaced by the following:
33. L’alinéa 742.3(3)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2008, ch. 18, art. 40

(a) cause a copy of the order to be given to the offender and, on request, to the victim;
a) en fait remettre une copie au délinquant et, sur demande, à la victime;
1996, c. 34, s. 2(2)

34. Subsection 745.63(2) of the Act is repealed.
34. Le paragraphe 745.63(2) de la même loi est abrogé.
1996, ch. 34, par. 2(2)

2011, c. 6, s. 5

35. Form 34.1 in Part XXVIII of the Act is replaced by the following:
35. La formule 34.1 de la partie XXVIII de la même loi est remplacée par ce qui suit :
2011, ch. 6, art. 5

FORM 34.1
FORMULE 34.1
(Subsection 737.1(4))
(paragraphe 737.1(4))
STATEMENT ON RESTITUTION
DÉCLARATION RELATIVE AU DÉDOMMAGEMENT
Canada,
Province of ..........,
(territorial division).
Canada,
Province de ..........,
(circonscription territoriale).
To the court that is sentencing (name the offender) who was convicted, or was discharged under section 730 of the Criminal Code, of an offence under that Act.
Au tribunal qui détermine la peine de (nom du délinquant), condamné(e) à l’égard d’une infraction prévue au Code criminel ou absous (absoute) de celle-ci en vertu de l’article 730 de la même loi.
I, (name of declarant), declare that (check the appropriate box):
[ ]       (i) I am not seeking restitution for the losses and damages I suffered as the result of the commission of the offence.
[ ]       (ii) I am seeking restitution in the amount of $.......... for the following losses and damages I suffered as the result of the commission of the offence.
Je soussigné(e), (nom du déclarant), déclare que (cocher la mention qui s’applique) :
[ ]       (i) Je ne réclame aucun dédommagement pour les dommages et pertes que j’ai subis par suite de la perpétration de l’infraction.
[ ]       (ii) Je réclame un dédommagement d’une somme de......... $ pour les dommages et pertes que j’ai subis par suite de la perpétration de l’infraction.
I declare that I have suffered the following losses and damages as the result of the commission of the offence:
(Complete the following table if seeking restitution.)
Je déclare avoir subi les dommages et pertes ci-après par suite de la perpétration de l’infraction :
(Remplir le tableau ci-dessous si un dédommagement est réclamé.)
Description
(describe each loss and damage)
Amount of loss and damage
(state the amount of each loss and damage)
1. ..........
..........
2. ..........
..........
3. ..........
..........
4. ..........
..........
I understand that the amount of my losses and damages must be readily ascertainable by the court. For that purpose, I am responsible for providing the court with all necessary documents, including bills, receipts and estimates, in support of my claim for restitution.
Dated this .......... day of .......... 20.........., at .......... .
Signature of declarant
Description
(Décrire chaque dommage et perte.)
Valeur du dommage et de la perte
(Indiquer la valeur de chaque dommage et perte.)
1. ..........
..........
2. ..........
..........
3. ..........
..........
4. ..........
..........
Je comprends que la valeur de mes dommages et de mes pertes doit pouvoir être déterminée facilement par le tribunal. À cette fin, il m’incombe de lui fournir tous les documents nécessaires au soutien de ma requête en dédommagement, notamment les factures, reçus et estimations.
Fait le .......... jour de .......... 20.........., à ..........
Signature du déclarant
FORM 34.2
FORMULE 34.2
(Subsection 722(4))
(paragraphe 722(4))
VICTIM IMPACT STATEMENT
DÉCLARATION DE LA VICTIME
This form may be used to provide a description of the physical or emotional harm, property damage or economic loss suffered by you as the result of the commission of an offence, as well as a description of the impact of the offence on you. You may attach additional pages if you need more space.
La présente formule peut être utilisée pour présenter une description des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques qui vous ont été causés par suite de la perpétration d’une infraction ainsi que des répercussions que l’infraction a eues sur vous. Vous pouvez ajouter des pages additionnelles au besoin.
Your statement must not include
• any statement about the offence or the offender that is not relevant to the harm or loss you suffered;
• any unproven allegations;
• any comments about any offence for which the offender was not convicted;
• any complaint about any individual, other than the offender, who was involved in the investigation or prosecution of the offence; or
• except with the court’s approval, an opinion or recommendation about the sentence.
La déclaration ne peut comporter :
• de propos concernant l’infraction ou le délinquant qui ne sont pas pertinents au regard des dommages ou pertes que vous avez subis;
• d’allégations non fondées;
• de commentaires sur des infractions pour lesquelles le délinquant n’a pas été con- damné;
• de plaintes au sujet d’un particulier, autre que le délinquant, qui était associé à l’enquête ou à la poursuite de l’infraction;
• sauf avec la permission du tribunal, de points de vue ou de recommandations au sujet de la peine.
You may present a detailed account of the impact the offence has had on your life. The following sections are examples of information you may wish to include in your statement. You are not required to include all of this information.
Vous pouvez présenter un compte rendu détaillé des répercussions de l’infraction sur votre vie. Les sections ci-après ne constituent que des exemples de renseignements que vous pouvez inclure dans votre déclaration. Vous n’êtes pas obligé d’inclure tous ces renseignements.
Emotional impact
Répercussions d’ordre émotif
Describe how the offence has affected you emotionally. For example, think of
• your lifestyle and activities;
• your relationships with others such as your spouse, family and friends;
• your ability to work, attend school or study; and
• your feelings, emotions and reactions as they relate to the offence.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre émotif que l’infraction a eues sur vous, par exemple, en ce qui concerne :
• votre mode de vie et vos activités;
• vos relations avec les autres, notamment votre époux ou épouse, votre famille et vos amis;
• votre capacité à travailler, à fréquenter l’école ou à étudier;
• vos sentiments, vos émotions et vos réactions à l’égard de l’infraction.
        
        
        
        
        
        
        
        
Physical impact
Répercussions d’ordre physique
Describe how the offence has affected you physically. For example, think of
• ongoing physical pain, discomfort, illness, scarring, disfigurement or physical limitation;
• hospitalization or surgery you have had because of the offence;
• treatment, physiotherapy or medication you have been prescribed;
• the need for any further treatment or the expectation that you will receive further treatment; and
• any permanent or long-term disability.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre physique que l’infraction a eues sur vous, par exemple, en ce qui concerne :
• la douleur physique persistante, l’inconfort, les maladies, les cicatrices, le défigurement ou les restrictions physiques;
• une hospitalisation ou des interventions chirurgicales que vous avez dû subir en raison de l’infraction;
• les traitements, la physiothérapie ou les médicaments qui vous ont été prescrits;
• les traitements supplémentaires dont vous aurez besoin ou que vous vous attendez à recevoir;
• une invalidité permanente ou de longue durée.
        
        
        
        
        
        
        
        
Economic impact
Répercussions d’ordre économique
Describe how the offence has affected you financially. For example, think of
• the value of any property that was lost or damaged and the cost of repairs or replacement;
• any financial loss due to missed time from work;
• the cost of any medical expenses, therapy or counselling;
• any costs or losses that are not covered by insurance.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre économique que l’infraction a eues sur vous, par exemple, en ce qui concerne :
• la valeur des biens perdus ou détruits et le coût de réparation ou de remplacement de ces biens;
• les pertes financières imputables à l’absence du travail;
• les dépenses médicales et le coût de la thérapie et du counseling;
• les coûts, pertes ou dépenses qui ne sont pas couverts par l’assurance.
Please note that this is not an application for compensation or restitution.
Veuillez noter que la présente déclaration ne constitue pas une demande d’indemnisation ou de dédommagement.
        
        
        
        
        
        
        
        
Fears for security
Craintes concernant la sécurité
Describe any fears you have for your security or that of your family and friends. For example, think of
• concerns with respect to contact with the offender; and
• concerns with respect to contact between the offender and members of your family or close friends.
Veuillez décrire toute crainte que vous avez pour votre sécurité ou celle de votre famille et de vos amis, par exemple :
• des préoccupations concernant des contacts avec le délinquant;
• des préoccupations concernant des contacts entre le délinquant et des membres de votre famille ou des amis proches.
        
        
        
        
        
        
        
        
Drawing, poem or letter
Dessin, poème, lettre
You may use this space to draw a picture or write a poem or letter if it will help you express the impact that the offence has had on you.
Vous pouvez utiliser cet espace pour faire un dessin ou écrire un poème ou une lettre si cela peut vous aider à dépeindre les répercussions que l’infraction a eues sur vous.
 I would like to present my statement in court.
 J’aimerais présenter ma déclaration devant le tribunal.
To the best of my knowledge, the information contained in this statement is true.
À ma connaissance, les renseignements contenus dans la présente déclaration sont exacts.
Dated this .......... day of .......... 20.........., at .......... .
Signature of declarant
Fait le .......... jour de .......... 20.........., à ..........
Signature du déclarant
If you completed this statement on behalf of the victim, please indicate the reasons why you did so and the nature of your relationship with the victim.
Si vous avez rempli la présente déclaration au nom de la victime, veuillez indiquer les raisons pour lesquelles vous l’avez fait ainsi que la nature de votre relation avec elle.
        
        
        
        
Dated this .......... day of .......... 20.........., at .......... .
Signature of declarant
Fait le .......... jour de .......... 20.........., à ..........
Signature du déclarant
FORM 34.3
FORMULE 34.3
(Subsection 722.2(2))
(paragraphe 722.2(2))
COMMUNITY IMPACT STATEMENT
DÉCLARATION AU NOM D’UNE COLLECTIVITÉ
This form may be used to provide a description of the harm or loss suffered by a community as the result of the commission of an offence, as well as a description of the impact of the offence on the community. You may attach additional pages if you need more space.
La présente formule peut être utilisée pour présenter une description des dommages ou des pertes causés à une collectivité par suite de la perpétration d’une infraction ainsi que des répercussions que l’infraction a eues sur elle. Vous pouvez ajouter des pages additionnelles au besoin.
Your statement must not include
• any statement about the offence or the offender that is not relevant to the harm or loss suffered by the community;
• any unproven allegations;
• any comments about any offence for which the offender was not convicted;
• any complaint about any individual, other than the offender, who was involved in the investigation or prosecution of the offence; or
• except with the court’s approval, an opinion or recommendation about the sentence.
La déclaration ne peut comporter :
• de propos concernant l’infraction ou le délinquant qui ne sont pas pertinents au regard des pertes ou dommages subis par la collectivité;
• d’allégations non fondées;
• de commentaires sur des infractions pour lesquelles le délinquant n’a pas été con- damné;
• de plaintes au sujet d’un particulier, autre que le délinquant, qui était associé à l’enquête ou à la poursuite de l’infraction;
• sauf avec la permission du tribunal, de points de vue ou de recommandations au sujet de la peine.
Name of community on whose behalf the statement is made: ..........
Nom de la collectivité au nom de laquelle est faite la déclaration : ..........
Explain how the statement reflects this community’s views:
Expliquer comment la déclaration reflète les vues de la collectivité :
        
        
        
        
        
        
        
        
You may present a detailed account of the impact the offence has had on the community. The following sections are examples of information you may wish to include in your statement. You are not required to include all of this information.
Vous pouvez présenter un compte rendu détaillé des répercussions de l’infraction sur la collectivité. Les sections ci-après ne constituent que des exemples de renseignements que vous pouvez inclure dans votre déclaration. Vous n’êtes pas obligé d’inclure tous ces renseignements.
Emotional impact
Répercussions d’ordre émotif
Describe how the offence has affected community members emotionally. For example, think of
• community members’ lifestyles and activities;
• community members’ relationships with others in the community and outside it;
• community members’ ability to work, attend school or study;
• community members’ feelings, emotions and reactions as they relate to the offence; and
• the community’s sense of belonging to the region.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre émotif que l’infraction a eues sur les membres de la collectivité, par exemple, en ce qui concerne :
• le mode de vie et les activités des membres de la collectivité;
• les relations des membres de la collectivité avec les autres, à l’intérieur et à l’extérieur de la collectivité;
• la capacité des membres de la collectivité à travailler, à fréquenter l’école ou à étudier;
• les sentiments, les émotions et les réactions des membres de la collectivité à l’égard de l’infraction;
• le sens d’appartenance de la collectivité à la région.
        
        
        
        
        
        
        
        
Physical impact
Répercussions d’ordre physique
Describe how the offence has affected community members physically. For example, think of
• the ability of community members to access services; and
• changes in transportation and routes taken to and from school, work, shopping, etc.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre physique que l’infraction a eues sur les membres de la collectivité, par exemple, en ce qui concerne :
• la capacité des membres de la collectivité d’avoir accès aux services;
• les changements apportés aux modes de transport et aux trajets empruntés pour se rendre à l’école, au lieu de travail et aux magasins, etc.
        
        
        
        
        
        
        
        
Economic impact
Répercussions d’ordre économique
Describe how the offence has affected the community financially. For example, think of
• any reduction in the number of visitors or tourists to the region;
• the value of any property that was lost or damaged and the cost of repairs or replacement; and
• any costs or losses that are not covered by insurance.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre économique que l’infraction a eues sur la collectivité, par exemple, en ce qui concerne :
• toute diminution du nombre de visiteurs ou de touristes dans la région;
• la valeur des biens perdus ou détruits et le coût de réparation ou de remplacement de ces biens;
• les coûts, pertes ou dépenses qui ne sont pas couverts par l’assurance.
Please note that this is not an application for compensation or restitution.
Veuillez noter que la présente déclaration ne constitue pas une demande d’indemnisation ou de dédommagement.
        
        
        
        
        
        
        
        
Fears for security
Craintes concernant la sécurité
Describe any fears that community members have for their security or that of their family and friends. For example, think of concerns with respect to contact with the offender.
Veuillez décrire toute crainte que les membres de la collectivité ont pour leur sécurité ou celle de leur famille et de leurs amis, par exemple, des préoccupations concernant des contacts avec le délinquant.
Drawing, poem or letter
Dessin, poème ou lettre
You may use this space to draw a picture or write a poem or letter if it will help you express the impact that the offence has had on the community.
Vous pouvez utiliser cet espace pour faire un dessin ou écrire un poème ou une lettre si cela peut vous aider à dépeindre les répercussions que l’infraction a eues sur la collectivité.
 I would like to present this statement in court.
 J’aimerais présenter la déclaration devant le tribunal.
To the best of my knowledge, the information contained in this statement is true.
À ma connaissance, les renseignements contenus dans la présente déclaration sont exacts.
Dated this .......... day of .......... 20.........., at .......... .
Signature of declarant
Fait le .......... jour de .......... 20.........., à ..........
Signature du déclarant
36. Part XXVIII of the Act is amended by adding the following after Form 48.1:
36. La partie XXVIII de la même loi est modifiée par adjonction, après la formule 48.1, de ce qui suit :
FORM 48.2
FORMULE 48.2
(Subsection 672.5(14))
(paragraphe 672.5(14))
VICTIM IMPACT STATEMENT — NOT CRIMINALLY RESPONSIBLE
DÉCLARATION DE LA VICTIME — NON-RESPONSABILITÉ CRIMINELLE
This form may be used to provide a description of the physical or emotional harm, property damage or economic loss suffered by you arising from the conduct for which the accused person was found not criminally responsible on account of mental disorder, as well as a description of the impact that the conduct has had on you. You may attach additional pages if you need more space.
La présente formule peut être utilisée pour présenter une description des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques qui vous ont été causés par suite de la conduite pour laquelle l’accusé a fait l’objet d’un verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux ainsi que des répercussions que cette conduite a eues sur vous. Vous pouvez ajouter des pages additionnelles au besoin.
Your statement must not include
• any statement about the conduct of the accused that is not relevant to the harm or loss suffered by you;
• any unproven allegations;
• any comments about any conduct for which the accused was not found not criminally responsible;
• any complaint about any individual, other than the accused, who was involved in the investigation or prosecution of the offence; or
• except with the court’s or Review Board’s approval, an opinion or recommendation about the disposition.
La déclaration ne peut comporter :
• de propos concernant la conduite de l’accusé qui ne sont pas pertinents au regard des pertes ou dommages que vous avez subis;
• d’allégations non fondées;
• de commentaires sur toute conduite pour laquelle l’accusé n’a pas fait l’objet d’un verdict de non-responsabilité;
• de plaintes au sujet d’un particulier, autre que l’accusé, qui était associé à l’enquête ou à la poursuite de l’infraction;
• sauf avec la permission du tribunal ou de la commission d’examen, de points de vue ou de recommandations au sujet de la décision.
The following sections are examples of information you may wish to include in your statement. You are not required to include all of this information.
Les sections ci-après ne constituent que des exemples de renseignements que vous pouvez inclure dans votre déclaration. Vous n’êtes pas obligé d’inclure tous ces renseignements.
Emotional impact
Répercussions d’ordre émotif
Describe how the accused’s conduct has affected you emotionally. For example, think of
• your lifestyle and activities;
• your relationships with others such as your spouse, family and friends;
• your ability to work, attend school or study; and
• your feelings, emotions and reactions as these relate to the conduct.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre émotif que la conduite de l’accusé a eues sur vous, par exemple, en ce qui concerne :
• votre mode de vie et vos activités;
• vos relations avec les autres, notamment votre époux ou épouse, votre famille et vos amis;
• votre capacité à travailler, à fréquenter l’école ou à étudier;
• vos sentiments, vos émotions et vos réactions à l’égard de la conduite.
        
        
        
        
        
        
        
        
Physical impact
Répercussions d’ordre physique
Describe how the accused’s conduct has affected you physically. For example, think of
• ongoing physical pain, discomfort, illness, scarring, disfigurement or physical limitation;
• hospitalization or surgery you have had because of the conduct of the accused;
• treatment, physiotherapy or medication you have been prescribed;
• the need for any further treatment or the expectation that you will receive further treatment; and
• any permanent or long-term disability.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre physique que la conduite de l’accusé a eues sur vous, par exemple, en ce qui concerne :
• la douleur physique persistante, l’inconfort, les maladies, les cicatrices, le défigurement ou les restrictions physiques;
• une hospitalisation ou des interventions chirurgicales que vous avez dû subir en raison de la conduite de l’accusé;
• les traitements, la physiothérapie ou les médicaments qui vous ont été prescrits;
• les traitements supplémentaires dont vous aurez besoin ou que vous vous attendez à recevoir;
• une invalidité permanente ou de longue durée.
        
        
        
        
        
        
        
        
Economic impact
Répercussions d’ordre économique
Describe how the accused’s conduct has affected you financially. For example, think of
• the value of any property that was lost or damaged and the cost of repairs or replacement;
• any financial loss due to missed time from work;
• the cost of any medical expenses, therapy or counselling; and
• any costs or losses that are not covered by insurance.
Veuillez décrire les répercussions d’ordre économique que la conduite de l’accusé a eues sur vous, par exemple, en ce qui concerne :
• la valeur des biens perdus ou détruits et le coût de réparation ou de remplacement de ces biens;
• les pertes financières imputables à l’absence du travail;
• les dépenses médicales et le coût de la thérapie et du counseling;
• les coûts, pertes ou dépenses qui ne sont pas couverts par l’assurance.
Please note that this is not an application for compensation or restitution.
Veuillez noter que la présente déclaration ne constitue pas une demande d’indemnisation ou de dédommagement.
        
        
        
        
        
        
        
        
Fears for security
Craintes concernant la sécurité
Describe any fears you have for your security or that of your family and friends. For example, think of
• concerns with respect to contact with the accused; and
• concerns with respect to contact between the accused and members of your family or close friends.
Veuillez décrire toute crainte que vous avez pour votre sécurité ou celle de votre famille et de vos amis, par exemple :
• des préoccupations concernant des contacts avec l’accusé;
• des préoccupations concernant des contacts entre l’accusé et des membres de votre famille ou des amis proches.
        
        
        
        
        
        
        
        
Drawing, poem or letter
Dessin, poème, lettre
You may use this space to draw a picture or write a poem or letter if it will help you express the impact that the accused’s conduct has had on you.
Vous pouvez utiliser cet espace pour faire un dessin ou écrire un poème ou une lettre si cela peut vous aider à dépeindre les répercussions que la conduite de l’accusé a eues sur vous.
 I would like to read or present my statement (in court or before the Review Board).
 J’aimerais lire ou présenter ma déclaration devant (le tribunal ou la commission d’examen).
To the best of my knowledge, the information contained in this statement is true.
À ma connaissance, les renseignements contenus dans la présente déclaration sont exacts.
Dated this .......... day of .......... 20.........., at .......... .
Signature of declarant
Fait le .......... jour de .......... 20.........., à ..........
Signature du déclarant
Transitional Provisions
Dispositions transitoires
Hearing — subsection 278.3(5)

37. Subsection 278.3(5) of the Act, as that subsection read immediately before the day on which section 6 of this Act comes into force, continues to apply in respect of any hearing referred to in that subsection that takes place on that day or within 14 days after that day.
37. Le paragraphe 278.3(5) de la même loi, dans sa version antérieure à la date d’entrée en vigueur de l’article 6 de la présente loi, continue de s’appliquer à l’égard d’une audience visée à ce paragraphe qui est tenue à cette date ou dans les quatorze jours qui suivent cette date.
Audience — paragraphe 278.3(5)

Restitution requests — section 380.3

38. Section 380.3 of the Act, as that section read immediately before the day on which section 11 of this Act comes into force, continues to apply in respect of requests for restitution made to the court under that section 380.3 before that day.
38. L’article 380.3 de la même loi, dans sa version antérieure à la date d’entrée en vigueur de l’article 11 de la présente loi, continue de s’appliquer à l’égard des demandes de dédommagement faites au tribunal au titre de cet article 380.3 avant cette date.
Demandes de dédommagement — article 380.3

Community impact statements — section 380.4

39. Section 380.4 of the Act, as that section read immediately before the day on which section 11 of this Act comes into force, continues to apply in respect of statements filed with the court under that section 380.4 before that day.
39. L’article 380.4 de la même loi, dans sa version antérieure à la date d’entrée en vigueur de l’article 11 de la présente loi, continue de s’appliquer à l’égard des déclarations déposées auprès du tribunal au titre de cet article 380.4 avant cette date.
Déclarations au nom de la collectivité — article 380.4

Section 423.1

40. Section 423.1 of the Act, as amended by section 12 of this Act, applies only in respect of conduct engaged in on or after the day on which that section 12 comes into force.
40. L’article 423.1 de la même loi, modifié par l’article 12 de la présente loi, ne s’applique qu’aux actes commis à partir de la date d’entrée en vigueur de cet article 12.
Article 423.1

Victim impact statements — section 672.5

41. Section 672.5 of the Act, as that section read immediately before the day on which section 22 of this Act comes into force, continues to apply in respect of any statement that was filed with the court or Review Board under that section 672.5 before that day.
41. L’article 672.5 de la même loi, dans sa version antérieure à la date d’entrée en vigueur de l’article 22 de la présente loi, continue de s’appliquer à l’égard des déclarations déposées auprès du tribunal ou d’une commission d’examen au titre de cet article 672.5 avant cette date.
Déclarations de la victime — article 672.5

Section 718

42. The amendments to section 718 of the Act made by section 23 of this Act apply only in respect of sentences imposed in respect of conduct engaged in on or after the day on which that section 23 comes into force.
42. La modification apportée à l’article 718 de la même loi, édictée par l’article 23 de la présente loi, s’applique seulement aux peines imposées à l’égard des actes commis à l’entrée en vigueur de cet article 23 ou postérieurement.
Article 718

Victim impact statements — section 722

43. Section 722 of the Act, as that section read immediately before the day on which section 25 of this Act comes into force, continues to apply in respect of any statement that was filed with the court under that section 722 before that day.
43. L’article 722 de la même loi, dans sa version antérieure à la date d’entrée en vigueur de l’article 25 de la présente loi, continue de s’appliquer à l’égard des déclarations qui ont été déposées auprès du tribunal au titre de cet article 722 avant cette date.
Déclarations de la victime — article 722

Sections 737.1 and 739.1 to 739.4

44. Section 737.1 of the Act, as enacted by section 29 of this Act, and sections 739.1 to 739.4 of the Act, as enacted by section 30 of this Act, apply only in respect of conduct engaged in on or after the day on which those sections 29 and 30 come into force.
44. L’article 737.1 de la même loi, édicté par l’article 29 de la présente loi, et les articles 739.1 à 739.4 de la même loi, édictés par l’article 30 de la présente loi, s’appliquent seulement à l’égard des actes commis à l’entrée en vigueur de ces articles ou postérieurement.
Articles 737.1 et 739.1 à 739.4

1992, c. 20

AMENDMENTS TO THE CORRECTIONS AND CONDITIONAL RELEASE ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LE SYSTÈME CORRECTIONNEL ET LA MISE EN LIBERTÉ SOUS CONDITION
1992, ch. 20

2012, c. 1, s. 52(1)

45. (1) The definition “victim” in subsection 2(1) of the Corrections and Conditional Release Act is replaced by the following:
45. (1) La définition de « victime », au paragraphe 2(1) de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition, est remplacée par ce qui suit :
2012, ch. 1, par. 52(1)

“victim”
« victime »

“victim”, in respect of an offence, means an individual who has suffered physical or emotional harm, property damage or economic loss as the result of the commission of the offence.
« victime » À l’égard d’une infraction donnée, le particulier qui a subi des dommages matériels, corporels ou moraux ou des pertes économiques par suite de la perpétration de l’infraction.
« victime »
victim

(2) Section 2 of the Act is amended by adding the following after subsection (2):
(2) L’article 2 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
Acting on victim’s behalf

(3) For the purposes of this Act, any of the following individuals may act on the victim’s behalf if the victim is dead or incapable of acting on their own behalf:

(a) the victim’s spouse, or if the victim is dead, their spouse at the time of death;

(b) the individual who is or was at the time of the victim’s death, cohabiting with them in a conjugal relationship, having so cohabited for a period of at least one year;

(c) a relative or a dependant of the victim;

(d) an individual who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of the victim; and

(e) an individual who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of a dependant of the victim.
(3) Pour l’application de la présente loi, l’un ou l’autre des particuliers ci-après peut agir pour le compte de la victime, si celle-ci est décédée ou incapable d’agir pour son propre compte :
Agir pour le compte de la victime

a) l’époux de la victime ou la personne qui l’était au moment de son décès;

b) la personne qui vit avec elle — ou qui vivait avec elle au moment de son décès — dans une relation conjugale depuis au moins un an;

c) un parent ou une personne à sa charge;

d) le particulier qui en a, en droit ou en fait, la garde ou aux soins duquel elle est confiée ou qui est chargé de son entretien;

e) le particulier qui a, en droit ou en fait, la garde ou qui est chargé de l’entretien d’une personne à la charge de la victime, ou aux soins duquel cette personne est confiée.

Exception

(4) For the purposes of this Act, an individ- ual is not a victim, or entitled to act on a victim’s behalf, in relation to an offence, if the individual is the offender.
(4) Pour l’application de la présente loi, relativement à une infraction donnée, n’est pas une victime et n’a pas le droit d’agir pour le compte de celle-ci le particulier qui est le délinquant.
Exception

46. (1) Subparagraph 26(1)(b)(iii) of the Act is replaced by the following:
46. (1) Le sous-alinéa 26(1)b)(iii) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(iii) information pertaining to the offend- er’s correctional plan, including information regarding the offender’s progress towards meeting the objectives of the plan,
(iii) des renseignements concernant son plan correctionnel, notamment les progrès qu’il a accomplis en vue d’en atteindre les objectifs,
2012, c. 1, s. 57(2)

(2) Subparagraphs 26(1)(b)(v) and (vi) of the Act are replaced by the following:
(2) Les sous-alinéas 26(1)b)(v) et (vi) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2012, ch. 1, par. 57(2)

(v) that the offender has been removed from Canada under the Immigration and Refugee Protection Act before the expiration of the sentence, and
(v) son renvoi du Canada dans le cadre de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés avant l’expiration de sa peine,
(3) Subsection 26(1) of the Act is amended by striking out “and” at the end of paragraph (a) and by adding the following after paragraph (b):
(3) Le paragraphe 26(1) de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
(c) shall disclose to the victim any of the following information about the offender, if, in the Commissioner’s opinion, the disclosure would not have a negative impact on the safety of the public:
(i) the date, if any, on which the offender is to be released on temporary absence, work release, parole or statutory release,
(ii) the conditions attached to the offend- er’s temporary absence, work release, parole or statutory release,
(iii) the destination of the offender on any temporary absence, work release, parole or statutory release, whether the offender will be in the vicinity of the victim while travelling to that destination and the reasons for any temporary absence; and
(d) shall provide the victim with access to a photograph of the offender taken on the occurrence of the earliest of any of the following — and any subsequent photograph of the offender taken by the Service — if, in the Commissioner’s opinion, to do so would not have a negative impact on the safety of the public:
(i) the release of the offender on unescorted temporary absence,
(ii) the offender’s work release,
(iii) the offender’s release on parole, and
(iv) the offender’s release by virtue of statutory release or the expiration of the sentence.
c) lui communique tout ou partie des renseignements ci-après si, à son avis, cette communication n’aurait pas d’incidence négative sur la sécurité du public :
(i) la date de la mise en liberté du délinquant au titre d’une permission de sortir, d’un placement à l’extérieur ou de la libération conditionnelle ou d’office,
(ii) les conditions dont est assorti la permission de sortir, le placement à l’extérieur ou la libération conditionnelle ou d’office,
(iii) la destination du délinquant lors de sa permission de sortir et les raisons de celle-ci, sa destination lors de son placement à l’extérieur, sa libération conditionnelle ou d’office et son éventuel rapprochement de la victime, selon son itinéraire;
d) lui donne accès à une photographie du délinquant au premier des événements ci-après, ou à toute nouvelle photographie du délinquant prise par le Service par la suite, si, à son avis, cet accès n’aurait pas d’incidence négative sur la sécurité du public :
(i) la mise en liberté du délinquant lors d’une permission de sortir sans escorte,
(ii) son placement à l’extérieur,
(iii) sa libération conditionnelle,
(iv) sa libération d’office ou l’expiration de sa peine.
(4) Section 26 of the Act is amended by adding the following after subsection (1):
(4) L’article 26 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
Timing of disclosure

(1.1) The Commissioner shall disclose the information referred to in paragraph (1)(c) before the day on which the offender is released and, unless it is not practicable to do so, the Commissioner shall disclose it at least 14 days before that day.
(1.1) Le commissaire communique à la victime les renseignements mentionnés à l’alinéa (1)c) avant la date de la libération du délinquant et, à moins que cela ne soit difficilement réalisable, au moins quatorze jours avant cette date.
Moment de la communication

Continuing duty to disclose

(1.2) The Commissioner shall disclose to the victim any changes to the information referred to in paragraphs (1)(a) to (c).
(1.2) Le commissaire communique à la victime tout changement apporté aux renseignements mentionnés aux alinéas (1)a) à c).
Communication : suivi

(5) Paragraph 26(3)(a) of the Act is replaced by the following:
(5) L’alinéa 26(3)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(a) that the person suffered physical or emotional harm, property damage or economic loss, as the result of an act of an offender, whether or not the offender was prosecuted or convicted for that act; and
a) qu’elle a subi des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques par suite de la conduite du délinquant, qu’il ait été ou non poursuivi ou condamné pour celle-ci;
(6) Paragraph 26(4)(a) of the Act is replaced by the following:
(6) L’alinéa 26(4)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(a) that the person suffered physical or emotional harm, property damage or economic loss, as the result of an act of a person referred to in subsection (2), whether or not the person referred to in subsection (2) was prosecuted or convicted for that act; and
a) qu’elle a subi des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques par suite de la conduite d’une personne visée au paragraphe (2), que cette dernière ait été ou non poursuivie ou condamnée pour celle-ci;
(7) Section 26 of the Act is amended by adding the following after subsection (4):
(7) L’article 26 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :
Representative

(5) A victim may designate a representative to whom the information referred to in subsections (1) and (2) is to be disclosed on the victim’s behalf, or to whom access to a photograph referred to in paragraph (1)(d) is to be provided. In that case, the victim shall provide the Commissioner with the representative’s contact information.
(5) La victime peut désigner un représen-tant à qui les renseignements mentionnés aux paragraphes (1) et (2) doivent être communiqués à sa place ou à qui l’accès à la photographie visée à l’alinéa (1)d) doit être donné. Le cas échéant, elle fournit au commissaire les coordonnées du représentant.
Personne désignée

Withdrawal of request

(6) A victim who has made a request referred to in subsection (1) or (2) may inform the Commissioner in writing that they no longer want the information to be disclosed to them or access to the photograph. In that case, the Commissioner shall not contact them, or their representative, if any, unless the victim subsequently makes the request again.
(6) La victime qui fait une demande visée aux paragraphes (1) ou (2) peut par la suite aviser par écrit le commissaire qu’elle ne souhaite plus obtenir les renseignements ni avoir accès à la photographie. Le cas échéant, celui-ci s’abstient de communiquer avec elle ou avec le représentant désigné, sauf si elle fait une nouvelle demande.
Renonciation

Deemed withdrawal of request

(7) The Commissioner may consider a victim to have withdrawn a request referred to in subsection (1) or (2) if the Commissioner has made reasonable efforts to contact the victim and has failed to do so.
(7) Le commissaire peut considérer comme retirée la demande visée aux paragraphes (1) ou (2) s’il a pris les mesures raisonnables pour communiquer avec la victime sans y parvenir.
Présomption

Other persons

(8) Subsections (5) to (7) also apply, with any necessary modifications, to a person who has satisfied the Commissioner of the matters referred to in paragraphs (3)(a) and (b) or (4)(a) and (b).
(8) Les paragraphes (5) à (7) s’appliquent, avec les adaptations nécessaires, à la personne qui convainc le commissaire des faits mentionnés aux alinéas (3)a) et b) ou (4)a) et b).
Autre personne

47. The Act is amended by adding the following after section 26:
47. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 26, de ce qui suit :
Victim-offender mediation services

26.1 (1) The Service shall provide every victim, and every person referred to in subsection 26(3), who has registered themselves with the Service for the purposes of this section with information about its restorative justice programs and its victim-offender mediation serv- ices, and, on the victim’s or other person’s request, may take measures to provide those services.
26.1 (1) Le Service est tenu de fournir à toute victime, ainsi qu’à toute personne visée au paragraphe 26(3), qui s’est enregistrée auprès du Service pour l’application du présent article des renseignements sur les programmes de justice réparatrice et des services de médiation entre victimes et délinquants qu’il offre et peut, sur demande de la victime ou de la personne, prendre des mesures pour fournir ces services.
Services de médiation entre victimes et délinquants

Consent required

(2) The Service’s victim-offender mediation services are to be provided in accordance with the Commissioner’s Directives and they may be provided only with the informed consent of the participants that is voluntarily given.
(2) Les services de médiation entre victimes et délinquants ne sont fournis qu’en conformité avec les directives du commissaire et qu’avec le consentement libre et éclairé des participants.
Consentement requis

1997, c. 17, s. 30

48. (1) Subsection 134.1(3) of the Act is replaced by the following:
48. (1) Le paragraphe 134.1(3) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 17, art. 30

Conditions to protect victim

(2.1) If a victim, or a person referred to in subsection 142(3), has provided the Board with a statement describing the harm, property damage or loss suffered by them, as the result of the commission of an offence and its continuing impact on them — including any safety concerns — the Board shall impose any conditions on the long-term supervision of the offender that it considers reasonable and necessary to protect the victim or the person, including a condition that the offender abstain from having any contact, including communication by any means, with the victim or the person or from going to any specified place.
(2.1) Si la victime ou une personne visée au paragraphe 142(3) lui fournit une déclaration à l’égard des dommages ou des pertes qu’elle a subis par suite de la perpétration d’une infraction et des répercussions que celle-ci a encore sur elle, notamment les préoccupations qu’elle a quant à sa sécurité, la Commission impose au délinquant qui fait l’objet d’une ordonnance de surveillance de longue durée les conditions — dont l’une pourrait porter que le délinquant doit s’abstenir d’avoir des contacts, notamment de communiquer par quelque moyen que ce soit avec elle ou d’aller dans un lieu qui est précisé — qu’elle juge raisonnables et nécessaires pour protéger l’intéressé.
Conditions pour protéger la victime

Written reasons

(2.2) If a statement referred to in subsection (2.1) has been provided to the Board and it decides not to impose any conditions under that subsection, it shall provide written reasons for its decision.
(2.2) Si, après avoir reçu la déclaration visée au paragraphe (2.1), la Commission décide de ne pas imposer de conditions, elle en donne les motifs par écrit.
Motifs écrits

For greater certainty

(2.3) For greater certainty, if no statement has been provided to the Board, nothing in subsection (2.1) precludes the Board from imposing any condition under subsection (2).
(2.3) Il est entendu que le paragraphe (2.1) n’empêche pas la Commission d’exercer les pouvoirs prévus au paragraphe (2) même si aucune déclaration ne lui a été fournie.
Précision

Duration of conditions

(3) A condition imposed under subsection (2) or (2.1) is valid for the period that the Board specifies.
(3) Les conditions imposées par la Commission en vertu des paragraphes (2) ou (2.1) sont valables pendant la période qu’elle fixe.
Période de validité

1997, c. 17, s. 30

(2) Paragraph 134.1(4)(b) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 134.1(4) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 17, art. 30

(b) in respect of conditions imposed under subsection (2) or (2.1), remove or vary any such condition.
(4) La Commission peut, conformément aux règlements, soustraire le délinquant, au cours de la période de surveillance, à l’application de l’une ou l’autre des conditions visées au paragraphe (1), ou modifier ou annuler l’une de celles visées aux paragraphes (2) ou (2.1).
(3) Section 134.1 of the Act is amended by adding the following after subsection (4):
(3) L’article 134.1 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :
Obligation — removal or variance of condition

(5) Before removing or varying any condition imposed under subsection (2.1) on an offender, the Board shall take reasonable steps to inform every victim or person who provided it with a statement referred to in that subsection in relation to that offender of its intention to remove or vary the condition and it shall consider their concerns, if any.
(5) Avant de modifier ou d’annuler une des conditions imposées à un délinquant en vertu du paragraphe (2.1), la Commission doit prendre des mesures raisonnables en vue d’informer la victime ou la personne qui lui a fourni une déclaration à l’égard de ce délinquant au titre de ce paragraphe de son intention de modifier ou d’annuler la condition et de prendre en considération ses préoccupations, le cas échéant.
Obligation — modification ou annulation d’une condition

49. (1) Subsection 140(6) of the Act is repealed.
49. (1) Le paragraphe 140(6) de la même loi est abrogé.
2012, c. 1, s. 96(2)

(2) Subsection 140(10) of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 140(10) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2012, ch. 1, par. 96(2)

Presentation of statements

(10) If they are attending a hearing as an observer,

(a) a victim may present a statement describing the harm, property damage or loss suffered by them as the result of the commission of the offence and its continuing impact on them — including any safety concerns — and commenting on the possible release of the offender; and

(b) a person referred to in subsection 142(3) may present a statement describing the harm, property damage or loss suffered by them as the result of any act of the offender in respect of which a complaint was made to the police or Crown attorney or an information laid under the Criminal Code, and its continuing impact on them — including any safety concerns — and commenting on the possible release of the offender.
(10) Lors de l’audience à laquelle elles assistent à titre d’observateur :
Déclaration par la personne à l’audience

a) d’une part, la victime peut présenter une déclaration à l’égard des dommages ou des pertes qu’elle a subis par suite de la perpétration de l’infraction et des réper- cussions que celle-ci a encore sur elle, notamment les préoccupations qu’elle a quant à sa sécurité, et à l’égard de l’éventuelle libération du délinquant;

b) d’autre part, la personne visée au paragraphe 142(3) peut présenter une déclaration à l’égard des dommages ou des pertes qu’elle a subis par suite de la conduite du délinquant — laquelle a donné lieu au dépôt d’une plainte auprès de la police ou du procureur de la Couronne ou a fait l’objet d’une dénonciation conformément au Code criminel — et des répercussions que cette conduite a encore sur elle, notamment les préoccupations qu’elle a quant à sa sécurité, et à l’égard de l’éventuelle libération du délinquant.

(3) Section 140 of the Act is amended by adding the following after subsection (12):
(3) L’article 140 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (12), de ce qui suit :
Audio recording

(13) Subject to any conditions specified by the Board, a victim, or a person referred to in subsection 142(3), who does not attend a hearing in respect of a review referred to in paragraph (1)(a) or (b) as an observer is entitled, after the hearing, on request, to listen to an audio recording of the hearing, other than portions of the hearing that the Board considers could reasonably be expected to jeopardize the safety of any person or to reveal a source of information obtained in confidence.
(13) La victime ou la personne visée au paragraphe 142(3) qui n’est pas présente à l’audience relative à l’examen visé aux alinéas (1)a) ou b) à titre d’observateur a le droit, sur demande et sous réserve des conditions imposées par la Commission, une fois l’audience terminée, d’écouter l’enregistrement sonore de celle-ci, à l’exception de toute partie de l’enregistrement qui, de l’avis de la Commission, risquerait vraisemblablement de mettre en danger la sécurité d’une personne ou de permettre de remonter à une source de renseignements obtenus de façon confidentielle.
Enregistrement sonore

Access to information

(14) If an observer has been present during a hearing or a victim or a person has exercised their right under subsection (13), any information or documents discussed or referred to during the hearing shall not for that reason alone be considered to be publicly available for purposes of the Access to Information Act or the Privacy Act.
(14) Si un observateur est présent lors d’une audience ou si la victime ou la personne visée au paragraphe 142(3) a exercé ses droits au titre du paragraphe (13), les renseignements et documents qui y sont étudiés ou communiqués ne sont pas réputés être des documents accessibles au public aux fins de la Loi sur la protection des renseignements personnels et de la Loi sur l’accès à l’information.
Accès aux renseignements

50. (1) Paragraph 142(3)(a) of the Act is replaced by the following:
50. (1) L’alinéa 142(3)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(a) that person suffered physical or emotional harm, property damage or economic loss, as the result of an act of an offender, whether or not the offender was prosecuted or convicted for that act; and
a) qu’elle a subi des dommages — matériels, corporels ou moraux — ou des pertes économiques par suite de la conduite du délinquant, qu’il ait été ou non poursuivi ou condamné pour celle-ci;
(2) Section 142 of the Act is amended by adding the following after subsection (3):
(2) L’article 142 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
Representative

(3.1) A victim may designate a representative to whom the information referred to in subsections (1) and (2) is to be disclosed on the victim’s behalf. In that case, the victim shall provide the Chairperson with the representative’s contact information.
(3.1) La victime peut désigner un représentant à qui les renseignements mentionnés aux paragraphes (1) et (2) doivent être communiqués à sa place. Le cas échéant, elle fournit au président les coordonnées du représentant.
Représentant

Withdrawal of request

(3.2) A victim who has made a request referred to in subsection (1) or (2) may inform the Chairperson in writing that they no longer want the information to be disclosed to them. In that case, the Chairperson shall not contact them or their representative, if any, unless the victim subsequently makes the request again.
(3.2) La victime qui fait une demande visée aux paragraphes (1) ou (2) peut par la suite aviser par écrit le président qu’elle ne souhaite plus obtenir les renseignements. Le cas échéant, celui-ci s’abstient de communiquer avec elle ou avec le représentant désigné, sauf si elle fait une nouvelle demande.
Renonciation

Deemed withdrawal of request

(3.3) The Chairperson may consider a victim to have withdrawn a request referred to in subsection (1) or (2) if the Chairperson has made reasonable efforts to contact the victim and has failed to do so.
(3.3) Le président peut considérer comme retirée la demande visée aux paragraphes (1) ou (2) s’il a pris les mesures raisonnables pour communiquer avec la victime sans y parvenir.
Présomption

Other persons

(3.4) Subsections (3.1) to (3.3) also apply, with any necessary modifications, to a person who has satisfied the Chairperson of the matters referred to in paragraphs (3)(a) and (b).
(3.4) Les paragraphes (3.1) à (3.3) s’appliquent, avec les adaptations nécessaires, dans le cas d’une personne qui convainc le président des faits mentionnés aux alinéas (3)a) et b).
Autre personne

51. The Act is amended by adding the following after section 144:
51. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 144, de ce qui suit :
Copy of decision

144.1 At the request of a victim, or a person referred to in subsection 142(3), the Board shall, despite section 144, provide the victim or person with a copy of any decision rendered by it under this Part or under paragraph 746.1(2)(c) or (3)(c) of the Criminal Code in relation to the offender and its reasons for that decision, unless doing so could reasonably be expected

(a) to jeopardize the safety of any person;

(b) to reveal a source of information obtained in confidence; or

(c) to prevent the successful reintegration of the offender into society.
144.1 La Commission remet, malgré l’article 144, à la victime ou à la personne visée au paragraphe 142(3), si elles en font la demande, une copie de toute décision qu’elle a rendue sous le régime de la présente partie ou des alinéas 746.1(2)c) ou (3)c) du Code criminel à l’égard du délinquant, motifs à l’appui, sauf si cela risquerait vraisemblablement :
Copie de la décision

a) de mettre en danger la sécurité d’une personne;

b) de permettre de remonter à une source de renseignements obtenus de façon confidentielle;

c) d’empêcher la réinsertion sociale du délinquant.

R.S., c. C-5

AMENDMENTS TO THE CANADA EVIDENCE ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LA PREUVE AU CANADA
L.R., ch. C-5

2002, c. 1, s. 166

52. (1) Subsection 4(2) of the Canada Evidence Act is replaced by the following:
52. (1) Le paragraphe 4(2) de la Loi sur la preuve au Canada est remplacé par ce qui suit :
2002, ch. 1, art. 166

Spouse of accused

(2) No person is incompetent, or uncompellable, to testify for the prosecution by reason only that they are married to the accused.
(2) Une personne n’est pas inhabile à témoigner ni non contraignable pour le poursuivant pour la seule raison qu’elle est mariée à l’accusé.
Conjoint de l’accusé

(2) Subsections 4(4) and (5) of the Act are repealed.
(2) Les paragraphes 4(4) et (5) de la même loi sont abrogés.
53. Section 16 of the Act is amended by adding the following after subsection (3):
53. L’article 16 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
No questions regarding understanding of promise

(3.1) A person referred to in subsection (3) shall not be asked any questions regarding their understanding of the nature of the promise to tell the truth for the purpose of determining whether their evidence shall be received by the court.
(3.1) Aucune question sur la compréhension qu’elle a de la nature de la promesse ne peut être posée au témoin visé au paragraphe (3) en vue de vérifier si son témoignage peut être reçu par le tribunal.
Compréhension de la promesse

1996, c. 23

AMENDMENT TO THE EMPLOYMENT INSURANCE ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
1996, ch. 23

54. Section 133 of the Employment Insurance Act is repealed.
54. L’article 133 de la Loi sur l’assurance-emploi est abrogé.
COORDINATING AMENDMENTS
DISPOSITIONS DE COORDINATION
Bill C-13

55. (1) Subsections (2) and (3) apply if Bill C-13 introduced in the 2nd session of the 41st Parliament and entitled the Protecting Canadians from Online Crime Act (in this section referred to as the “other Act”), receives royal assent.
55. (1) Les paragraphes (2) et (3) s’appliquent en cas de sanction du projet de loi C-13, déposé au cours de la 2e session de la 41e législature et intitulé Loi sur la protection des Canadiens contre la cybercriminalité (appelé « autre loi » au présent article).
Projet de loi C-13

(2) If subsection 52(1) of this Act comes into force before section 27 of the other Act, then that section 27 is repealed.
(2) Si le paragraphe 52(1) de la présente loi entre en vigueur avant l’article 27 de l’autre loi, cet article 27 est abrogé.
(3) If subsection 52(1) of this Act comes into force on the same day as section 27 of the other Act, then that section 27 is deemed to have come into force before that subsection 52(1).
(3) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 52(1) de la présente loi et celle de l’article 27 de l’autre loi sont concomitantes, cet article 27 est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 52(1).
Bill C-14

56. (1) Subsections (2) to (5) apply if Bill C-14 introduced in the 2nd session of the 41st Parliament and entitled the Not Criminally Responsible Reform Act (in this section referred to as the “other Act”), receives royal assent.
56. (1) Les paragraphes (2) à (5) s’appliquent en cas de sanction du projet de loi C-14, déposé au cours de la 2e session de la 41e législature et intitulé Loi sur la réforme de la non-responsabilité criminelle (appelé « autre loi » au présent article).
Projet de loi C-14

(2) If subsection 22(1) of this Act comes into force before subsection 7(4) of the other Act, then that subsection 7(4) is repealed.
(2) Si le paragraphe 22(1) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 7(4) de l’autre loi, ce paragraphe 7(4) est abrogé.
(3) If subsection 22(1) of this Act comes into force on the same day as subsection 7(4) of the other Act, then that subsection 7(4) is deemed to have come into force before that subsection 22(1).
(3) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 22(1) de la présente loi et celle du paragraphe 7(4) de l’autre loi sont concomitantes, ce paragraphe 7(4) est réputé être entré en vigueur avant le paragraphe 22(1).
(4) If subsection 22(2) of this Act comes into force before subsection 7(5) of the other Act, then on the day on which that subsection 7(5) comes into force, subsection 672.5(16) of the Criminal Code is repealed.
(4) Si le paragraphe 22(2) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 7(5) de l’autre loi, à l’entrée en vigueur de ce paragraphe 7(5), le paragraphe 672.5(16) du Code criminel est abrogé.
(5) If subsection 22(2) of this Act comes into force on the same day as subsection 7(5) of the other Act, then that subsection 7(5) is deemed to have come into force before that subsection 22(2).
(5) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 22(2) de la présente loi et celle du paragraphe 7(5) de l’autre loi sont concomitantes, ce paragraphe 7(5) est réputé être entré en vigueur avant le paragraphe 22(2).
Bill C-26

57. (1) Subsections (2) and (3) apply if Bill C-26 introduced in the 2nd session of the 41st Parliament and entitled the Tougher Penalties for Child Predators Act (in this section referred to as the “other Act”), receives royal assent.
57. (1) Les paragraphes (2) et (3) s’appliquent en cas de sanction du projet de loi C-26, déposé au cours de la 2e session de la 41e législature et intitulé Loi sur le renforcement des peines pour les prédateurs d’enfants (appelé « autre loi » au présent article).
Projet de loi C-26

(2) If subsection 52(1) of this Act comes into force before section 20 of the other Act, then that section 20 is repealed.
(2) Si le paragraphe 52(1) de la présente loi entre en vigueur avant l’article 20 de l’autre loi, cet article 20 est abrogé.
(3) If subsection 52(1) of this Act comes into force on the same day as section 20 of the other Act, then that section 20 is deemed to have come into force before that subsection 52(1).
(3) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 52(1) de la présente loi et celle de l’article 20 de l’autre loi sont concomitantes, cet article 20 est réputé être entré en vigueur avant le paragraphe 52(1).
Bill C-479

58. If Bill C-479, introduced in the 1st session of the 41st Parliament and entitled An Act to bring Fairness for the Victims of Violent Offenders, receives royal assent, then, on the first day on which both subsection 6(3) of that Act and subsection 46(4) of this Act are in force, subsection 142(1.1) of the Corrections and Conditional Release Act is replaced by the following:
58. En cas de sanction du projet de loi C-479, déposé au cours de la 1re session de la 41e législature et intitulé Loi sur l’équité à l’égard des victimes de délinquants violents, dès le premier jour où le paragraphe 6(3) de cette loi et le paragraphe 46(4) de la présente loi sont tous deux en vigueur, le paragraphe 142(1.1) de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition est remplacé par ce qui suit :
Projet de loi C-479

Timing of disclosure

(1.1) The Chairperson shall disclose the information referred to in subparagraphs (1)(a)(v) to (vii) before the day on which the offender is released and, unless it is not practicable to do so, the Chairperson shall disclose it at least 14 days before that day.
(1.1) Le président communique à la victime les renseignements mentionnés aux sous-alinéas (1)a)(v) à (vii) avant la libération du délinquant et, à moins que cela ne soit difficilement réalisable, au moins quatorze jours avant cette date.
Moment de la communication

Bill C-489

59. If Bill C-489, introduced in the 1st session of the 41st Parliament and entitled the An Act to amend the Criminal Code and the Corrections and Conditional Release Act (restrictions on offenders), receives royal assent, then, on the first day on which both section 5 of that Act and subsection 48(3) of this Act are in force,

(a) subsection 133(3.1) of the English version of the Corrections and Conditional Release Act is replaced by the following:
59. En cas de sanction du projet de loi C-489, déposé au cours de la 1re session de la 41e législature et intitulé Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (conditions imposées aux délinquants), dès le premier jour où l’article 5 de cette loi et le paragraphe 48(3) de la présente loi sont tous deux en vigueur :
Projet de loi C-489

a) le paragraphe 133(3.1) de la version anglaise de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition est remplacé par ce qui suit :

Conditions to protect victim

(3.1) If a victim or a person referred to in subsection 26(3) or 142(3) has provided the releasing authority with a statement describing the harm, property damage or loss suffered by them as a result of the commission of an offence or its continuing impact on them — including any safety concerns — or commenting on the possible release of the offender, the releasing authority shall impose any conditions on the parole, statutory release or unescorted tempo- rary absence of the offender that it considers reasonable and necessary in order to protect the victim or the person, including a condition that the offender abstain from having any contact, including communication by any means, with the victim or the person or from going to any specified place.

(b) section 133 of the Corrections and Conditional Release Act is amended by adding the following after subsection (6):
(3.1) If a victim or a person referred to in subsection 26(3) or 142(3) has provided the releasing authority with a statement describing the harm, property damage or loss suffered by them as a result of the commission of an offence or its continuing impact on them — including any safety concerns — or commenting on the possible release of the offender, the releasing authority shall impose any conditions on the parole, statutory release or unescorted temporary absence of the offender that it considers reasonable and necessary in order to protect the victim or the person, including a condition that the offender abstain from having any contact, including communication by any means, with the victim or the person or from going to any specified place.
Conditions to protect victim

b) l’article 133 de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition est modifié par adjonction après le paragraphe (6) de ce qui suit :

Obligation — removal or variance of condition

(7) Before removing or varying any condition imposed under subsection (3.1) on an offender, the releasing authority shall take reasonable steps to inform every victim or person that provided it with a statement referred to in that subsection in relation to that offender of its intention to remove or vary the condition and it shall consider their concerns, if any.
(7) Avant de modifier ou d’annuler une des conditions imposées à un délinquant en vertu du paragraphe (3.1), l’autorité compétente doit prendre des mesures raisonnables en vue d’informer la victime ou la personne qui lui a fourni une déclaration à l’égard de ce délinquant au titre de ce paragraphe de son intention de modifier ou d’annuler la condition et de prendre en considération ses préoccupations, le cas échéant.
Obligation — modification ou annulation d’une condition

COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
Ninety days after Royal Assent

60. (1) Sections 1 to 44 and 52 to 54 come into force 90 days after the day on which this Act receives royal assent.
60. (1) Les articles 1 à 44 et 52 à 54 entrent en vigueur quatre-vingt-dix jours après la date de sanction de la présente loi.
Quatre-vingt-dix jours après la sanction

Order in council

(2) Sections 45 to 51 come into force on a day or days to be fixed by order of the Governor in Council.
(2) Les articles 45 à 51 entrent en vigueur à la date ou aux dates fixées par décret.
Décret

Published under authority of the Speaker of the House of Commons


Publié avec l'autorisation du président de la Chambre des communes





Explanatory Notes
Notes explicatives
Criminal Code
Clause 3: Existing text of the definition:
“victim” includes the victim of an alleged offence;
Code criminel
Article 3 : Texte de la définition :
« victime » S’entend notamment de la victime d’une infraction présumée.
Clause 4: New.
Article 4 : Nouveau.
Clause 5: (1) and (2) Existing text of subsection 278.2(1):
278.2 (1) No record relating to a complainant or a witness shall be produced to an accused in any proceedings in respect of
(a) an offence under section 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272 or 273,
(b) an offence under section 144, 145, 149, 156, 245 or 246 of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 4, 1983, or
(c) an offence under section 146, 151, 153, 155, 157, 166 or 167 of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 1, 1988,
or in any proceedings in respect of two or more offences that include an offence referred to in any of paragraphs (a) to (c), except in accordance with sections 278.3 to 278.91.
Article 5 : (1) et (2) Texte du passage visé du paragraphe 278.2(1) :
278.2 (1) Dans les poursuites pour une infraction mentionnée ci-après, ou pour plusieurs infractions dont l’une est une infraction mentionnée ci-après, un dossier se rapportant à un plaignant ou à un témoin ne peut être communiqué à l’accusé que conformément aux articles 278.3 à 278.91 :
a) une infraction prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272 ou 273;
b) une infraction prévue aux articles 144, 145, 149, 156, 245 ou 246 du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans sa version antérieure au 4 janvier 1983;
c) une infraction prévue aux articles 146, 151, 153, 155, 157, 166 ou 167 du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans sa version antérieure au 1er janvier 1988.
Clause 6: Existing text of subsection 278.3(5):
(5) The accused shall serve the application on the prosecutor, on the person who has possession or control of the record, on the complainant or witness, as the case may be, and on any other person to whom, to the knowledge of the accused, the record relates, at least seven days before the hearing referred to in subsection 278.4(1) or any shorter interval that the judge may allow in the interests of justice. The accused shall also serve a subpoena issued under Part XXII in Form 16.1 on the person who has possession or control of the record at the same time as the application is served.
Article 6 : Texte du paragraphe 278.3(5) :
(5) L’accusé signifie la demande au poursuivant, à la personne qui a le dossier en sa possession ou sous son contrôle, au plaignant ou au témoin, selon le cas, et à toute autre personne à laquelle, à sa connaissance, le dossier se rapporte, au moins sept jours avant l’audience prévue au paragraphe 278.4(1) ou dans le délai inférieur autorisé par le juge dans l’intérêt de la justice. Dans le cas de la personne qui a le dossier en sa possession ou sous son contrôle, une assignation à comparaître, rédigée selon la formule 16.1, doit lui être signifiée, conformément à la partie XXII, en même temps que la demande.
Clause 7: New.
Article 7 : Nouveau.
Clause 8: Relevant portion of subsection 278.5(2):
(2) In determining whether to order the production of the record or part of the record for review pursuant to subsection (1), the judge shall consider the salutary and deleterious effects of the determination on the accused’s right to make a full answer and defence and on the right to privacy and equality of the complainant or witness, as the case may be, and any other person to whom the record relates. In particular, the judge shall take the following factors into account:
Article 8 : Texte du passage visé du paragraphe 278.5(2) :
(2) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (1), le juge prend en considération les effets bénéfiques et préjudiciables qu’entraînera sa décision, d’une part, sur le droit de l’accusé à une défense pleine et entière et, d’autre part, sur le droit à la vie privée et à l’égalité du plaignant ou du témoin, selon le cas, et de toute autre personne à laquelle le dossier se rapporte et, en particulier, tient compte des facteurs suivants :
Clause 9: Existing text of subsection 278.6(3):
(3) Subsections 278.4(2) and (3) apply in the case of a hearing under subsection (2).
Article 9 : Texte du paragraphe 278.6(3) :
(3) Les paragraphes 278.4(2) et (3) s’appliquent à toute audience tenue en vertu du paragraphe (2).
Clause 10: (1) Existing text of subsection 278.7(2):
(2) In determining whether to order the production of the record or part of the record to the accused, the judge shall consider the salutary and deleterious effects of the determination on the accused’s right to make a full answer and defence and on the right to privacy and equality of the complainant or witness, as the case may be, and any other person to whom the record relates and, in particular, shall take the factors specified in paragraphs 278.5(2)(a) to (h) into account.
Article 10 : (1) Texte du paragraphe 278.7(2) :
(2) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance prévue au paragraphe (1), le juge prend en considération les effets bénéfiques et préjudiciables qu’entraînera sa décision, d’une part, sur le droit de l’accusé à une défense pleine et entière et, d’autre part, sur le droit à la vie privée et à l’égalité du plaignant ou du témoin, selon le cas, et de toute autre personne à laquelle le dossier se rapporte et, en particulier, tient compte des facteurs mentionnés aux alinéas 278.5(2)a) à h).
(2) Relevant portion of subsection 278.7(3):
(3) Where the judge orders the production of the record or part of the record to the accused, the judge may impose conditions on the production to protect the interests of justice and, to the greatest extent possible, the privacy and equality interests of the complainant or witness, as the case may be, and any other person to whom the record relates, including, for example, the following conditions:
(2) Texte du passage visé du paragraphe 278.7(3) :
(3) Le juge peut assortir l’ordonnance de communication des conditions qu’il estime indiquées pour protéger l’intérêt de la justice et, dans la mesure du possible, les intérêts en matière de droit à la vie privée et d’égalité du plaignant ou du témoin, selon le cas, et de toute personne à laquelle le dossier se rapporte, notamment :
Clause 11: Existing text of sections 380.3 and 380.4:
380.3 (1) When an offender is convicted, or is discharged under section 730, of an offence referred to in subsection 380(1), the court that sentences or discharges the offender, in addition to any other measure imposed on the offender, shall consider making a restitution order under section 738 or 739.
(2) As soon as practicable after a finding of guilt and in any event before imposing the sentence, the court shall inquire of the prosecutor if reasonable steps have been taken to provide the victims with an opportunity to indicate whether they are seeking restitution for their losses, the amount of which must be readily ascertainable.
(3) On application of the prosecutor or on its own motion, the court may adjourn the proceedings to permit the victims to indicate whether they are seeking restitution or to establish their losses, if the court is satisfied that the adjournment would not interfere with the proper administration of justice.
(4) Victims may indicate whether they are seeking restitution by completing Form 34.1 in Part XXVIII or a form approved for that purpose by the Lieutenant Governor in Council of the province where the court has jurisdiction or by using any other method approved by the court, and, if they are seeking restitution, shall establish their losses, the amount of which must be readily ascertainable, in the same manner.
(5) If a victim seeks restitution and the court decides not to make a restitution order, it shall give reasons for its decision and shall cause those reasons to be stated in the record.
380.4 (1) For greater certainty, for the purpose of determining the sentence to be imposed on an offender, or whether the offender should be discharged under section 730, in respect of an offence referred to in subsection 380(1), the court may consider a statement made by a person on a community’s behalf describing the harm done to, or losses suffered by, the community arising from the commission of the offence.
(2) The statement must
(a) be prepared in writing and filed with the court;
(b) identify the community on whose behalf the statement is made; and
(c) explain how the statement reflects the community’s views.
(3) The clerk of the court shall provide a copy of the statement, as soon as practicable after a finding of guilt, to the offender or counsel for the offender, and to the prosecutor.
Article 11 : Texte des articles 380.3 et 380.4 :
380.3 (1) Dans le cas où un délinquant est déclaré coupable, ou absous en vertu de l’article 730, d’une infraction mentionnée au paragraphe 380(1), le tribunal qui lui inflige une peine ou prononce son absolution est tenu d’envisager la possibilité de rendre une ordonnance de dédommagement en vertu des articles 738 ou 739, en plus de toute autre mesure.
(2) Dans les meilleurs délais possible suivant la déclaration de culpabilité et, en tout état de cause, avant la détermination de la peine, le tribunal est tenu de s’enquérir auprès du poursuivant de la prise de mesures raisonnables pour offrir aux victimes l’occasion d’indiquer si elles réclament un dédommagement pour leurs pertes, dont la valeur doit pouvoir être déterminée facilement.
(3) Le tribunal peut, de sa propre initiative ou à la demande du poursuivant, ajourner la procédure pour permettre aux victimes d’indiquer si elles réclament un dédommagement ou d’établir leurs pertes, s’il est convaincu que cet ajournement ne nuira pas à la bonne administration de la justice.
(4) Toute victime peut indiquer si elle réclame un dédommagement en remplissant la formule 34.1 de la partie XXVIII ou le formulaire approuvé à cette fin par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province dans laquelle le tribunal est compétent, ou de toute autre manière approuvée par le tribunal. Le cas échéant, elle établit, de la même manière, ses pertes, dont la valeur doit pouvoir être déterminée facilement.
(5) Dans le cas où la victime réclame un dédommagement, le tribunal motive toute décision de ne pas rendre d’ordonnance de dédommagement et fait inscrire les motifs au dossier de l’instance.
380.4 (1) Il est entendu que, pour déterminer la peine à infliger relativement à une infraction mentionnée au paragraphe 380(1) ou pour décider si le délinquant devrait en être absous en vertu de l’article 730, le tribunal peut prendre en considération la déclaration faite par une personne au nom d’une collectivité sur les dommages ou les pertes causés à celle-ci par la perpétration de l’infraction.
(2) La déclaration doit :
a) être faite par écrit et déposée auprès du tribunal;
b) identifier la collectivité au nom de laquelle elle est faite;
c) expliquer comment elle reflète les vues de la collectivité.
(3) Dans les meilleurs délais possible suivant la déclaration de culpabilité, le greffier fait parvenir une copie de la déclaration au poursuivant et au délinquant ou à son avocat.
Clause 12: (1) Relevant portion of subsection 423.1(1):
423.1 (1) No person shall, without lawful authority, engage in conduct referred to in subsection (2) with the intent to provoke a state of fear in
Article 12 : (1) Texte du passage visé du paragraphe 423.1(1) :
423.1 (1) Il est interdit, sauf autorisation légitime, de commettre un acte visé au paragraphe (2) dans l’intention de provoquer la peur :
(2) Existing text of subsection 423.1(2):
(2) The conduct referred to in subsection (1) consists of
(a) using violence against a justice system participant or a journalist or anyone known to either of them or destroying or causing damage to the property of any of those persons;
(b) threatening to engage in conduct described in paragraph (a) in Canada or elsewhere;
(c) persistently or repeatedly following a justice system participant or a journalist or anyone known to either of them, including following that person in a disorderly manner on a highway;
(d) repeatedly communicating with, either directly or indirectly, a justice system participant or a journalist or anyone known to either of them; and
(e) besetting or watching the place where a justice system participant or a journalist or anyone known to either of them resides, works, attends school, carries on business or happens to be.
(2) Texte du paragraphe 423.1(2) :
(2) Constitue un acte interdit aux termes du paragraphe (1) le fait, selon le cas :
a) d’user de violence envers la personne associée au système judiciaire, un journaliste ou l’une de leurs connaissances ou de détruire ou d’endommager les biens de l’une de ces personnes;
b) de menacer de commettre, au Canada ou à l’étranger, l’un des actes mentionnés à l’alinéa a);
c) de suivre une telle personne ou une de ses connaissances avec persistance ou de façon répétée, notamment la suivre désordonnément sur une grande route;
d) de communiquer de façon répétée, même indirectement, avec une telle personne ou une de ses connaissances;
e) de cerner ou surveiller le lieu où une telle personne ou une de ses connaissances réside, travaille, étudie, exerce son activité professionnelle ou se trouve.
Clause 13: Existing text of subsection 486(2):
(2) For the purposes of subsection (1), the “proper administration of justice” includes ensuring that
(a) the interests of witnesses under the age of eighteen years are safeguarded in all proceedings; and
(b) justice system participants who are involved in the proceedings are protected.
Article 13 : Texte du paragraphe 486(2) :
(2) Pour l’application du paragraphe (1), est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice le fait de veiller :
a) à ce que soit sauvegardé l’intérêt des témoins âgés de moins de dix-huit ans dans toute procédure;
b) à la protection des personnes associées au système judiciaire qui prennent part à la procédure.
Clause 14: (1) Existing text of subsections 486.1(1) and (2):
486.1 (1) In any proceedings against an accused, the judge or justice shall, on application of the prosecutor, of a witness who is under the age of eighteen years or of a witness who has a mental or physical disability, order that a support person of the witness’ choice be permitted to be present and to be close to the witness while the witness testifies, unless the judge or justice is of the opinion that the order would interfere with the proper administration of justice.
(2) In any proceedings against an accused, the judge or justice may, on application of the prosecutor or a witness, order that a support person of the witness’ choice be permitted to be present and to be close to the witness while the witness testifies if the judge or justice is of the opinion that the order is necessary to obtain a full and candid account from the witness of the acts complained of.
Article 14 : (1) Texte des paragraphes 486.1(1) et (2) :
486.1 (1) Dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix ordonne, sur demande du poursuivant ou d’un témoin qui soit est âgé de moins de dix-huit ans, soit a une déficience physique ou mentale, qu’une personne de confiance choisie par ce dernier soit présente à ses côtés pendant qu’il témoigne, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que cela nuirait à la bonne administration de la justice.
(2) Il peut rendre une telle ordonnance dans les procédures dirigées contre l’accusé, sur demande du poursuivant ou d’un témoin, s’il est d’avis que cela est nécessaire pour obtenir du témoin un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation.
(2) Existing text of subsection 486.1(3):
(3) In making a determination under subsection (2), the judge or justice shall take into account the age of the witness, whether the witness has a mental or physical disability, the nature of the offence, the nature of any relationship between the witness and the accused, and any other circumstance that the judge or justice considers relevant.
(2) Texte du paragraphe 486.1(3) :
(3) Pour décider si l’ordonnance prévue au paragraphe (2) est nécessaire, il prend en compte l’âge du témoin, les déficiences physiques ou mentales de celui-ci, la nature de l’infraction, la nature de toute relation entre le témoin et l’accusé et toute autre circonstance en l’espèce qu’il estime pertinente.
Clause 15: (1) Existing text of subsections 486.2(1) and (2):
486.2 (1) Despite section 650, in any proceedings against an accused, the judge or justice shall, on application of the prosecutor, of a witness who is under the age of eighteen years or of a witness who is able to communicate evidence but may have difficulty doing so by reason of a mental or physical disability, order that the witness testify outside the court room or behind a screen or other device that would allow the witness not to see the accused, unless the judge or justice is of the opinion that the order would interfere with the proper administration of justice.
(2) Despite section 650, in any proceedings against an accused, the judge or justice may, on application of the prosecutor or a witness, order that the witness testify outside the court room or behind a screen or other device that would allow the witness not to see the accused if the judge or justice is of the opinion that the order is necessary to obtain a full and candid account from the witness of the acts complained of.
Article 15 : (1) Texte des paragraphes 486.2(1) et (2) :
486.2 (1) Par dérogation à l’article 650, dans les procédures dirigées contre l’accusé, le juge ou le juge de paix ordonne, sur demande du poursuivant ou d’un témoin qui soit est âgé de moins de dix-huit ans, soit est capable de communiquer les faits dans son témoignage tout en pouvant éprouver de la difficulté à le faire en raison d’une déficience mentale ou physique, que ce dernier témoigne à l’extérieur de la salle d’audience ou derrière un écran ou un dispositif permettant à celui-ci de ne pas voir l’accusé, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que cela nuirait à la bonne administration de la justice.
(2) Par dérogation à l’article 650, dans les procédures dirigées contre l’accusé, il peut rendre une telle ordonnance, sur demande du poursuivant ou d’un témoin, s’il est d’avis que cela est nécessaire pour obtenir de ce dernier un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation.
(2) Existing text of subsections 486.2(3) to (8):
(3) In making a determination under subsection (2), the judge or justice shall take into account the factors referred to in subsection 486.1(3).
(4) Despite section 650, if an accused is charged with an offence referred to in subsection (5), the presiding judge or justice may order that any witness testify
(a) outside the court room if the judge or justice is of the opinion that the order is necessary to protect the safety of the witness; and
(b) outside the court room or behind a screen or other device that would allow the witness not to see the accused if the judge or justice is of the opinion that the order is necessary to obtain a full and candid account from the witness of the acts complained of.
(5) The offences for the purposes of subsection (4) are
(a) an offence under section 423.1, 467.11, 467.12 or 467.13, or a serious offence committed for the benefit of, at the direction of, or in association with, a criminal organization;
(b) a terrorism offence;
(c) an offence under subsection 16(1) or (2), 17(1), 19(1), 20(1) or 22(1) of the Security of Information Act; or
(d) an offence under subsection 21(1) or section 23 of the Security of Information Act that is committed in relation to an offence referred to in paragraph (c).
(6) If the judge or justice is of the opinion that it is necessary for a witness to testify in order to determine whether an order under subsection (2) or (4) should be made in respect of that witness, the judge or justice shall order that the witness testify in accordance with that subsection.
(7) A witness shall not testify outside the court room under subsection (1), (2), (4) or (6) unless arrangements are made for the accused, the judge or justice and the jury to watch the testimony of the witness by means of closed-circuit television or otherwise and the accused is permitted to communicate with counsel while watching the testimony.
(8) No adverse inference may be drawn from the fact that an order is, or is not, made under this section.
(2) Texte des paragraphes 486.2(3) à (8) :
(3) Pour décider si l’ordonnance prévue au paragraphe (2) est nécessaire, il prend en compte les facteurs énumérés au paragraphe 486.1(3).
(4) Par dérogation à l’article 650, dans le cas où une personne est accusée d’une infraction mentionnée au paragraphe (5), le juge ou le juge de paix peut ordonner qu’un témoin dépose :
a) à l’extérieur de la salle d’audience, s’il est d’avis que cela est nécessaire pour assurer la protection du témoin;
b) à l’extérieur de la salle d’audience ou derrière un écran ou un dispositif permettant au témoin de ne pas voir l’accusé, s’il est d’avis que cela est nécessaire pour obtenir du témoin un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation.
(5) Les infractions visées par le paragraphe (4) sont les suivantes :
a) les infractions prévues aux articles 423.1, 467.11, 467.12 ou 467.13 ou une infraction grave présumée avoir été commise au profit ou sous la direction d’une organisation criminelle, ou en association avec elle;
b) les infractions de terrorisme;
c) les infractions aux paragraphes 16(1) ou (2), 17(1), 19(1), 20(1) ou 22(1) de la Loi sur la protection de l’information;
d) les infractions au paragraphe 21(1) ou à l’article 23 de cette loi, commises à l’égard d’une infraction mentionnée à l’alinéa c).
(6) Le juge ou le juge de paix qui estime devoir entendre le témoin pour se faire une opinion sur la nécessité d’une ordonnance visée aux paragraphes (2) ou (4) est toutefois tenu de procéder à l’audition de la manière qui y est prévue.
(7) Le témoin ne peut témoigner à l’extérieur de la salle d’audience en vertu des paragraphes (1), (2), (4) ou (6) que si la possibilité est donnée à l’accusé ainsi qu’au juge ou juge de paix et au jury d’assister au témoignage par télévision en circuit fermé ou par un autre moyen et si l’accusé peut communiquer avec son avocat pendant le témoignage.
(8) Le fait qu’une ordonnance visée par le présent article soit ou non rendue ne peut donner lieu à des conclusions défavorables.
Clause 16: Existing text of subsections 486.3(1) to (4.1):
486.3 (1) In any proceedings against an accused, on application of the prosecutor or a witness who is under the age of eighteen years, the accused shall not personally cross-examine the witness, unless the judge or justice is of the opinion that the proper administration of justice requires the accused to personally conduct the cross-examination. The judge or justice shall appoint counsel to conduct the cross-examination if the accused does not personally conduct the cross-examination.
(2) In any proceedings against an accused, on application of the prosecutor or a witness, the accused shall not personally cross-examine the witness if the judge or justice is of the opinion that, in order to obtain a full and candid account from the witness of the acts complained of, the accused should not personally cross-examine the witness. The judge or justice shall appoint counsel to conduct the cross-examination if the accused does not personally conduct the cross-examination.
(3) In making a determination under subsection (2), the judge or justice shall take into account the factors referred to in subsection 486.1(3).
(4) In any proceedings in respect of an offence under section 264, on application of the prosecutor or the victim of the offence, the accused shall not personally cross-examine the victim unless the judge or justice is of the opinion that the proper administration of justice requires the accused to personally conduct the cross-examination. The judge or justice shall appoint counsel to conduct the cross-examination if the accused does not personally conduct the cross-examination.
(4.1) An application referred to in subsection (1), (2) or (4) may be made, during the proceedings, to the presiding judge or justice or, before the proceedings begin, to the judge or justice who will preside at the proceedings.
Article 16 : Texte des paragraphes 486.3(1) à (4.1) :
486.3 (1) Dans les procédures dirigées contre l’accusé, sur demande du poursuivant ou d’un témoin âgé de moins de dix-huit ans, l’accusé ne peut procéder lui-même au contre-interrogatoire du témoin, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que la bonne administration de la justice l’exige. Le cas échéant, le juge ou le juge de paix nomme un avocat pour procéder au contre-interrogatoire.
(2) L’accusé ne peut non plus, sur demande du poursuivant ou d’un témoin, procéder lui-même au contre-interrogatoire de ce dernier, si le juge ou le juge de paix est d’avis que cela est nécessaire pour obtenir de celui-ci un récit complet et franc des faits sur lesquels est fondée l’accusation. Le cas échéant, le juge ou le juge de paix nomme un avocat pour procéder au contre-interrogatoire.
(3) Pour décider s’il est nécessaire de nommer un avocat aux termes du paragraphe (2), le juge ou le juge de paix prend en compte les facteurs énumérés au paragraphe 486.1(3).
(4) Dans les procédures engagées à l’égard d’une infraction prévue à l’article 264, sur demande du poursuivant ou de la victime, l’accusé ne peut procéder lui-même au contre-interrogatoire de cette dernière, sauf si le juge ou le juge de paix est d’avis que la bonne administration de la justice l’exige. Le cas échéant, le juge ou le juge de paix nomme un avocat pour procéder au contre-interrogatoire.
(4.1) Les demandes peuvent être présentées soit au cours de l’instance au juge ou au juge de paix qui la préside, soit avant l’instance au juge ou au juge de paix qui la présidera.
Clause 17: New.
Article 17 : Nouveau.
Clause 18: (1) to (4) Existing text of subsections 486.4(1) and (2):
486.4 (1) Subject to subsection (2), the presiding judge or justice may make an order directing that any information that could identify the complainant or a witness shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way, in proceedings in respect of
(a) any of the following offences:
(i) an offence under section 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1, 170, 171, 171.1, 172, 172.1, 172.2, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02, 279.03, 280, 281, 346 or 347,
(ii) an offence under section 144 (rape), 145 (attempt to commit rape), 149 (indecent assault on female), 156 (indecent assault on male) or 245 (common assault) or subsection 246(1) (assault with intent) of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 4, 1983, or
(iii) an offence under subsection 146(1) (sexual intercourse with a female under 14) or (2) (sexual intercourse with a female between 14 and 16) or section 151 (seduction of a female between 16 and 18), 153 (sexual intercourse with step-daughter), 155 (buggery or bestiality), 157 (gross indecency), 166 (parent or guardian procuring defilement) or 167 (householder permitting defilement) of the Criminal Code, chapter C-34 of the Revised Statutes of Canada, 1970, as it read immediately before January 1, 1988; or
(b) two or more offences being dealt with in the same proceeding, at least one of which is an offence referred to in any of subparagraphs (a)(i) to (iii).
(2) In proceedings in respect of the offences referred to in paragraph (1)(a) or (b), the presiding judge or justice shall
(a) at the first reasonable opportunity, inform any witness under the age of eighteen years and the complainant of the right to make an application for the order; and
(b) on application made by the complainant, the prosecutor or any such witness, make the order.
Article 18 : (1) à (4) Texte des paragraphes 486.4(1) et (2) :
486.4 (1) Sous réserve du paragraphe (2), le juge ou le juge de paix qui préside peut rendre une ordonnance interdisant de publier ou de diffuser de quelque façon que ce soit tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité d’un plaignant ou d’un témoin dans les procédures relatives à :
a) l’une des infractions suivantes :
(i) une infraction prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1, 170, 171, 171.1, 172, 172.1, 172.2, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272, 273, 279.01, 279.011, 279.02, 279.03, 280, 281, 346 ou 347,
(ii) une infraction prévue aux articles 144 (viol), 145 (tentative de viol), 149 (attentat à la pudeur d’une personne de sexe féminin), 156 (attentat à la pudeur d’une personne de sexe masculin) ou 245 (voies de fait ou attaque) ou au paragraphe 246(1) (voies de fait avec intention) du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans leur version antérieure au 4 janvier 1983,
(iii) une infraction prévue aux paragraphes 146(1) (rapports sexuels avec une personne de sexe féminin âgée de moins de 14 ans) ou (2) (rapports sexuels avec une personne de sexe féminin âgée de 14 à 16 ans) ou aux articles 151 (séduction d’une personne de sexe féminin âgée de 16 à 18 ans), 153 (rapports sexuels avec sa belle-fille), 155 (sodomie ou bestialité), 157 (grossière indécence), 166 (père, mère ou tuteur qui cause le déflorement) ou 167 (maître de maison qui permet le déflorement) du Code criminel, chapitre C-34 des Statuts revisés du Canada de 1970, dans leur version antérieure au 1er janvier 1988;
b) deux infractions ou plus dans le cadre de la même procédure, dont l’une est une infraction visée aux sous-alinéas a)(i) à (iii).
(2) Dans les procédures relatives à des infractions visées aux alinéas (1)a) ou b), le juge ou le juge de paix qui préside est tenu :
a) d’aviser dès que possible les témoins âgés de moins de dix-huit ans et le plaignant de leur droit de demander l’ordonnance;
b) de rendre l’ordonnance, si le poursuivant, le plaignant ou l’un de ces témoins lui en fait la demande.
Clause 19: (1) Existing text of subsections 486.5(1) and (2):
486.5 (1) Unless an order is made under section 486.4, on application of the prosecutor, a victim or a witness, a judge or justice may make an order directing that any information that could identify the victim or witness shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way if the judge or justice is satisfied that the order is necessary for the proper administration of justice.
(2) On application of a justice system participant who is involved in proceedings in respect of an offence referred to in subsection 486.2(5) or of the prosecutor in those proceedings, a judge or justice may make an order directing that any information that could identify the justice system participant shall not be published in any document or broadcast or transmitted in any way if the judge or justice is satisfied that the order is necessary for the proper administration of justice.
Article 19 : (1) Texte des paragraphes 486.5(1) et (2) :
486.5 (1) Sauf dans les cas où une ordonnance est rendue en vertu de l’article 486.4, le juge ou le juge de paix peut, sur demande du poursuivant, d’une victime ou d’un témoin, rendre une ordonnance interdisant la publication ou la diffusion de quelque façon que ce soit de tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité de la victime ou du témoin, s’il est convaincu que la bonne administration de la justice l’exige.
(2) Dans toute procédure relative à l’une des infractions visées au paragraphe 486.2(5), le juge ou le juge de paix peut, sur demande du poursuivant ou d’une personne associée au système judiciaire qui participe à la procédure, rendre une ordonnance interdisant la publication ou la diffusion de quelque façon que ce soit de tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité de cette personne, s’il est convaincu que la bonne administration de la justice l’exige.
(2) Relevant portion of subsection 486.5(7):
(7) In determining whether to make an order, the judge or justice shall consider
...  
(b) whether there is a real and substantial risk that the victim, witness or justice system participant would suffer significant harm if their identity were disclosed;
(2) Texte du passage visé du paragraphe 486.5(7) :
(7) Pour décider s’il doit rendre l’ordonnance, le juge ou le juge de paix prend en compte :
[...]  
b) le risque sérieux que la victime, le témoin ou la personne associée au système judiciaire subisse un préjudice grave si son identité est révélée;
Clause 20: New.
Article 20 : Nouveau.
Clause 21: New.
Article 21 : Nouveau.
Clause 22: (1) Existing text of subsection 672.5(14):
(14) A victim of the offence may prepare and file with the court or Review Board a written statement describing the harm done to, or loss suffered by, the victim arising from the commission of the offence.
Article 22 : (1) Texte du paragraphe 672.5(14) :
(14) La victime peut rédiger et déposer auprès du tribunal ou de la commission d’examen une déclaration écrite qui décrit les dommages ou les pertes qui lui ont été causés par la perpétration de l’infraction.
(2) Existing text of subsection 672.5(16):
(16) In subsections (14) and (15.1) to (15.3), “victim” has the same meaning as in subsection 722(4).
(2) Texte du paragraphe 672.5(16) :
(16) Aux paragraphes (14) et (15.1) à (15.3), « victime » s’entend au sens du paragraphe 722(4).
Clause 23: (1) and (2) Relevant portion of section 718:
718. The fundamental purpose of sentencing is to contribute, along with crime prevention initiatives, to respect for the law and the maintenance of a just, peaceful and safe society by imposing just sanctions that have one or more of the following objectives:
(a) to denounce unlawful conduct;
...  
(f) to promote a sense of responsibility in offenders, and acknowledgment of the harm done to victims and to the community.
Article 23 : (1) et (2) Texte du passage visé de l’article 718 :
718. Le prononcé des peines a pour objectif essentiel de contribuer, parallèlement à d’autres initiatives de prévention du crime, au respect de la loi et au maintien d’une société juste, paisible et sûre par l’infliction de sanctions justes visant un ou plusieurs des objectifs suivants :
a) dénoncer le comportement illégal;
[...]  
f) susciter la conscience de leurs responsabilités chez les délinquants, notamment par la reconnaissance du tort qu’ils ont causé aux victimes et à la collectivité.
Clause 24: Relevant portion of section 718.2:
718.2 A court that imposes a sentence shall also take into consideration the following principles:
...  
(e) all available sanctions other than imprisonment that are reasonable in the circumstances should be considered for all offenders, with particular attention to the circumstances of aboriginal offenders.
Article 24 : Texte du passage visé de l’article 718.2 :
718.2 Le tribunal détermine la peine à infliger compte tenu également des principes suivants :
[...]  
e) l’examen de toutes les sanctions substitutives applicables qui sont justifiées dans les circonstances, plus particulièrement en ce qui concerne les délinquants autochtones.
Clause 25: Existing text of section 722:
722. (1) For the purpose of determining the sentence to be imposed on an offender or whether the offender should be discharged pursuant to section 730 in respect of any offence, the court shall consider any statement that may have been prepared in accordance with subsection (2) of a victim of the offence describing the harm done to, or loss suffered by, the victim arising from the commission of the offence.
(2) A statement referred to in subsection (1) must be
(a) prepared in writing in the form and in accordance with the procedures established by a program designated for that purpose by the lieutenant governor in council of the province in which the court is exercising its jurisdiction; and
(b) filed with the court.
(2.1) The court shall, on the request of a victim, permit the victim to read a statement prepared and filed in accordance with subsection (2), or to present the statement in any other manner that the court considers appropriate.
(3) Whether or not a statement has been prepared and filed in accordance with subsection (2), the court may consider any other evidence concerning any victim of the offence for the purpose of determining the sentence to be imposed on the offender or whether the offender should be discharged under section 730.
(4) For the purposes of this section and section 722.2, “victim”, in relation to an offence,
(a) means a person to whom harm was done or who suffered physical or emotional loss as a result of the commission of the offence; and
(b) where the person described in paragraph (a) is dead, ill or otherwise incapable of making a statement referred to in subsection (1), includes the spouse or common-law partner or any relative of that person, anyone who has in law or fact the custody of that person or is responsible for the care or support of that person or any dependant of that person.
Article 25 : Texte de l’article 722 :
722. (1) Pour déterminer la peine à infliger ou pour décider si un délinquant devrait être absous en vertu de l’article 730, le tribunal prend en considération la déclaration de la victime, rédigée en conformité avec le paragraphe (2), sur les dommages — corporels ou autres — ou les pertes causées à celle-ci par la perpétration de l’infraction.
(2) La déclaration visée au paragraphe (1) est à rédiger selon la forme et en conformité avec les règles prévues par le programme désigné par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province où siège le tribunal et doit être déposée auprès de celui-ci.
(2.1) Si la victime en fait la demande, le tribunal lui permet de lire la déclaration rédigée et déposée auprès du tribunal en conformité avec le paragraphe (2) ou d’en faire la présentation de toute autre façon qu’il juge indiquée.
(3) Qu’il y ait ou non rédaction et dépôt d’une déclaration en conformité avec le paragraphe (2), le tribunal peut prendre en considération tout élément de preuve qui concerne la victime afin de déterminer la peine à infliger au délinquant ou de décider si celui-ci devrait être absous en vertu de l’article 730.
(4) Pour l’application du présent article et de l’article 722.2, la victime est :
a) la personne qui a subi des pertes ou des dommages — matériels, corporels ou moraux — par suite de la perpétration d’une infraction;
b) si la personne visée à l’alinéa a) est décédée, malade ou incapable de faire la déclaration prévue au paragraphe (1), soit son époux ou conjoint de fait, soit un parent, soit quiconque en a la garde, en droit ou en fait, soit toute personne aux soins de laquelle elle est confiée ou qui est chargée de son entretien, soit une personne à sa charge.
Clause 26: Existing text of subsection 722.2:
722.2 (1) As soon as practicable after a finding of guilt and in any event before imposing sentence, the court shall inquire of the prosecutor or a victim of the offence, or any person representing a victim of the offence, whether the victim or victims have been advised of the opportunity to prepare a statement referred to in subsection 722(1).
(2) On application of the prosecutor or a victim or on its own motion, the court may adjourn the proceedings to permit the victim to prepare a statement referred to in subsection 722(1) or to present evidence in accordance with subsection 722(3), if the court is satisfied that the adjournment would not interfere with the proper administration of justice.
Article 26 : Texte de l’article 722.2 :
722.2 (1) Dans les meilleurs délais possible suivant la déclaration de culpabilité et, en tout état de cause, avant la détermination de la peine, le tribunal est tenu de s’enquérir auprès du poursuivant ou de la victime — ou de toute personne la représentant — si elle a été informée de la possibilité de rédiger une déclaration visée au paragraphe 722(1).
(2) Le tribunal peut, de sa propre initiative ou à la demande de la victime ou du poursuivant, ajourner les procédures pour permettre à celle-ci de rédiger sa déclaration ou de présenter tout élément de preuve en conformité avec le paragraphe 722(3), s’il est convaincu que cela ne nuira pas à la bonne administration de la justice.
Clause 27: Relevant portion of subsection 732.1(5):
(5) The court that makes a probation order shall
(a) cause a copy of the order to be given to the offender;
Article 27 : Texte du passage visé du paragraphe 732.1(5) :
(5) Le tribunal qui rend l’ordonnance de probation :
a) en fait remettre une copie au délinquant;
Clause 28: Existing text of subsection 737(4):
(4) The victim surcharge imposed in respect of an offence is payable at the time at which the fine imposed for the offence is payable and, when no fine is imposed, within the time established by the lieutenant governor in council of the province in which the surcharge is imposed for payment of any such surcharge.
Article 28 : Texte du paragraphe 737(4) :
(4) La suramende compensatoire est payable à la date d’échéance du paiement de l’amende ou, dans le cas où aucune amende n’est infligée, à la date fixée, pour le paiement de telles suramendes, par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province où la suramende est infligée.
Clause 29: New.
Article 29 : Nouveau.
Clause 30: New.
Article 30 : Nouveau.
Clause 31: Existing text of subsection 741(1):
741. (1) Where an amount that is ordered to be paid under section 732.1, 738, 739 or 742.3, is not paid without delay, the person to whom the amount was ordered to be paid may, by filing the order, enter as a judgment the amount ordered to be paid in any civil court in Canada that has jurisdiction to enter a judgment for that amount, and that judgment is enforceable against the offender in the same manner as if it were a judgment rendered against the offender in that court in civil proceedings.
Article 31 : Texte du paragraphe 741(1) :
741. (1) Faute par le délinquant de payer immédiatement la somme d’argent dont le paiement est ordonné en application des articles 732.1, 738, 739 ou 742.3, le destinataire de cette somme peut, par le dépôt de l’ordonnance, faire inscrire la somme d’argent au tribunal civil compétent. L’inscription vaut jugement exécutoire contre le délinquant comme s’il s’agissait d’un jugement rendu contre lui, devant ce tribunal, au terme d’une action civile au profit du destinataire.
Clause 32: Existing text of section 741.1:
741.1 Where a court makes an order of restitution under section 738 or 739, it shall cause notice of the content of the order, or a copy of the order, to be given to the person to whom the restitution is ordered to be paid.
Article 32 : Texte de l’article 741.1 :
741.1 Le tribunal qui rend une ordonnance en vertu des articles 738 ou 739 est tenu d’en faire notifier le contenu ou une copie à la personne qui en est le bénéficiaire.
Clause 33: Relevant portion of subsection 742.3(3):
(3) A court that makes an order under this section shall
(a) cause a copy of the order to be given to the offender;
Article 33 : Texte du passage visé du paragraphe 742.3(3) :
(3) Le tribunal qui rend l’ordonnance prévue au présent article :
a) en fait remettre une copie au délinquant;
Clause 34: Existing text of subsection 745.63(2):
(2) In paragraph (1)(d), “victim” has the same meaning as in subsection 722(4).
Article 34 : Texte du paragraphe 745.63(2) :
(2) À l’alinéa (1)d), « victime » s’entend au sens du paragraphe 722(4).
Clause 36: New.
Article 36 : Nouveau.
Corrections and Conditional Release Act
Clause 45: (1) Existing text of the definition:
“victim” means a person to whom harm was done or who suffered physical or emotional damage as a result of the commission of an offence and, if the person is dead, ill or otherwise incapacitated,
(a) the person’s spouse or an individual who is — or was at the time of the person’s death — cohabiting with them in a conjugal relationship, having so cohabited for a period of at least one year,
(b) a relative or dependant of the person,
(c) anyone who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of the person, or
(d) anyone who has in law or fact custody, or is responsible for the care or support, of a dependant of the person;
Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition
Article 45 : (1) Texte de la définition :
« victime » La personne qui a subi des dommages corporels ou moraux par suite de la perpétration d’une infraction ou, si cette personne est décédée, malade ou incapable :
a) son époux ou la personne qui vit avec elle — ou qui vivait avec elle au moment de son décès — dans une relation conjugale depuis au moins un an;
b) un parent ou une personne à sa charge;
c) la personne qui en a la garde, en droit ou en fait, ou aux soins de laquelle elle est confiée ou qui est chargée de son entretien;
d) la personne qui a la garde, en droit ou en fait, ou qui est chargée de l’entretien d’une personne à sa charge, ou aux soins de laquelle celle-ci est confiée.
(2) New.
(2) Nouveau.
Clause 46: (1) to (3) Relevant portion of subsection 26(1):
26. (1) At the request of a victim of an offence committed by an offender, the Commissioner
...  
(b) may disclose to the victim any of the following information about the offender, where in the Commissioner’s opinion the interest of the victim in such disclosure clearly outweighs any invasion of the offender’s privacy that could result from the disclosure:
...  
(iii) the date, if any, on which the offender is to be released on temporary absence, work release, parole or statutory release,
...  
(v) any of the conditions attached to the offender’s temporary absence, work release, parole or statutory release,
(vi) the destination of the offender on any temporary absence, work release, parole or statutory release, whether the offender will be in the vicinity of the victim while travelling to that destination and the reasons for any temporary absence, and
Article 46 : (1) à (3) Texte du passage visé du paragraphe 26(1) :
26. (1) Sur demande de la victime, le commissaire :
[...]  
b) peut lui communiquer tout ou partie des renseignements suivants si, à son avis, l’intérêt de la victime justifierait nettement une éventuelle violation de la vie privée du délinquant :
[...]  
(iii) la date de sa mise en liberté au titre d’une permission de sortir, d’un placement à l’extérieur, de la libération conditionnelle ou d’office,
[...]  
(v) les conditions dont est assortie la permission de sortir, le placement à l’extérieur, la libération conditionnelle ou d’office,
(vi) sa destination lors de sa permission de sortir et les raisons de celle-ci, sa destination lors de son placement à l’extérieur, sa libération conditionnelle ou d’office et son éventuel rapprochement de la victime, selon son itinéraire,
(4) New.
(4) Nouveau.
(5) Relevant portion of subsection 26(3):
(3) Subsection (1) also applies, with such modifications as the circumstances require, to a person who satisfies the Commissioner
(a) that harm was done to the person, or the person suffered physical or emotional damage, as a result of an act of an offender, whether or not the offender was prosecuted or convicted for that act; and
(5) Texte du passage visé du paragraphe 26(3) :
(3) Le paragraphe (1) s’applique, avec les adaptations nécessaires, dans le cas de la personne qui convainc le commissaire :
a) qu’elle a subi un dommage corporel ou moral par suite de la conduite du délinquant qu’il ait été ou non poursuivi ou condamné pour celle-ci;
(6) Relevant portion of subsection 26(4):
(4) Subsection (2) also applies, with such modifications as the circumstances require, to a person who satisfies the Commissioner
(a) that harm was done to the person, or the person suffered physical or emotional damage, as a result of an act of a person referred to in subsection (2), whether or not the person referred to in subsection (2) was prosecuted or convicted for that act; and
(6) Texte du passage visé du paragraphe 26(4) :
(4) Le paragraphe (2) s’applique, avec les adaptations nécessaires, dans le cas d’une personne qui convainc le commissaire :
a) qu’elle a subi un dommage corporel ou moral par suite de la conduite d’une personne visée au paragraphe (2), qu’elle ait été ou non poursuivie ou condamnée pour celle-ci;
(7) New.
(7) Nouveau.
Clause 47: New.
Article 47 : Nouveau.
Clause 48: (1) Existing text of subsection 134.1(3):
(3) A condition imposed under subsection (2) is valid for the period that the Board specifies.
Article 48 : (1) Texte du paragraphe 134.1(3) :
(3) Les conditions imposées par la Commission en vertu du paragraphe (2) sont valables pendant la période qu’elle fixe.
(2) Relevant portion of subsection 134.1(4):
(4) The Board may, in accordance with the regulations, at any time during the long-term supervision of an offender,
...  
(b) in respect of conditions imposed under subsection (2), remove or vary any such condition.
(2) Texte du paragraphe 134.1(4) :
(4) La Commission peut, conformément aux règlements, soustraire le délinquant, au cours de la période de surveillance, à l’application de l’une ou l’autre des conditions visées au paragraphe (1), ou modifier ou annuler l’une de celles visées au paragraphe (2).
(3) New.
(3) Nouveau.
Clause 49: (1) Existing text of subsection 140(6):
(6) Where an observer has been present during a hearing, any information or documents discussed or referred to during the hearing shall not for that reason alone be considered to be publicly available for purposes of the Access to Information Act or the Privacy Act.
Article 49 : (1) Texte du paragraphe 140(6) :
(6) Si un observateur est présent lors d’une audience, les renseignements et documents qui y sont étudiés ou communiqués ne sont pas réputés être des documents accessibles au public aux fins de la Loi sur la protection des renseignements personnels et de la Loi sur l’accès à l’information.
(2) Existing text of subsection 140(10):
(10) If they are attending a hearing as an observer,
(a) a victim may present a statement describing the harm done to them or loss suffered by them as a result of the commission of the offence and the continuing impact of the commission of the offence — including any safety concerns — and commenting on the possible release of the offender; and
(b) a person referred to in subsection 142(3) may present a statement describing the harm done to them or loss suffered by them as a result, and the continuing impact, of any act of the offender in respect of which a complaint was made to the police or Crown attorney or an information laid under the Criminal Code — including any safety concerns — and commenting on the possible release of the offender.
(2) Texte du paragraphe 140(10) :
(10) Lors de l’audience à laquelle elles assistent à titre d’observateur :
a) d’une part, la victime peut présenter une déclaration à l’égard des pertes ou des dommages qui lui ont été causés par la perpétration de l’infraction et des effets que celle-ci a encore sur elle, notamment les préoccupations qu’elle a quant à sa sécurité, et à l’égard de l’éventuelle libération du délinquant;
b) d’autre part, la personne visée au paragraphe 142(3) peut présenter une déclaration à l’égard des pertes ou des dommages qui lui ont été causés par la conduite du délinquant — laquelle a donné lieu au dépôt d’une plainte auprès de la police ou du procureur de la Couronne ou a fait l’objet d’une dénonciation conformément au Code criminel — et des effets que cette conduite a encore sur elle, notamment les préoccupations qu’elle a quant à sa sécurité, et à l’égard de l’éventuelle libération du délinquant.
(3) New.
(3) Nouveau.
Clause 50: (1) Relevant portion of subsection 142(3):
(3) Subsections (1) and (2) also apply, with such modifications as the circumstances require, to a person who satisfies the Chairperson
(a) that harm was done to the person, or the person suffered physical or emotional damage, as a result of an act of an offender, whether or not the offender was prosecuted or convicted for that act; and
Article 50 : (1) Texte du passage visé du paragraphe 142(3) :
(3) Les paragraphes (1) et (2) s’appliquent, avec les adaptations nécessaires, dans le cas de la personne qui convainc le président :
a) qu’elle a subi un dommage corporel ou moral par suite de la conduite du délinquant, qu’il ait été ou non poursuivi ou condamné pour celle-ci;
(2) New.
(2) Nouveau.
Clause 51: New.
Article 51 : Nouveau.
Canada Evidence Act
Clause 52: (1) Existing text of subsection 4(2):
(2) The wife or husband of a person charged with an offence under subsection 136(1) of the Youth Criminal Justice Act or with an offence under any of sections 151, 152, 153, 155 or 159, subsection 160(2) or (3), or sections 170 to 173, 179, 212, 215, 218, 271 to 273, 280 to 283, 291 to 294 or 329 of the Criminal Code, or an attempt to commit any such offence, is a competent and compellable witness for the prosecution without the consent of the person charged.
Loi sur la preuve au Canada
Article 52 : (1) Texte du paragraphe 4(2) :
(2) Le conjoint d’une personne accusée soit d’une infraction visée au paragraphe 136(1) de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, ou à l’un des articles 151, 152, 153, 155 ou 159, des paragraphes 160(2) ou (3) ou des articles 170 à 173, 179, 212, 215, 218, 271 à 273, 280 à 283, 291 à 294 ou 329 du Code criminel, soit de la tentative d’une telle infraction, est un témoin habile à témoigner et contraignable pour le poursuivant sans le consentement de la personne accusée.
(2) Existing text of subsections 4(4) and (5):
(4) The wife or husband of a person charged with an offence against any of sections 220, 221, 235, 236, 237, 239, 240, 266, 267, 268 or 269 of the Criminal Code where the complainant or victim is under the age of fourteen years is a competent and compellable witness for the prosecution without the consent of the person charged.
(5) Nothing in this section affects a case where the wife or husband of a person charged with an offence may at common law be called as a witness without the consent of that person.
(2) Texte des paragraphes 4(4) et (5) :
(4) Le conjoint d’une personne accusée d’une infraction visée à l’un des articles 220, 221, 235, 236, 237, 239, 240, 266, 267, 268 ou 269 du Code criminel, lorsque le plaignant ou la victime est âgé de moins de quatorze ans, est un témoin habile à témoigner et contraignable pour le poursuivant sans le consentement de la personne accusée.
(5) Le présent article n’est pas applicable au cas où le conjoint d’une personne accusée d’une infraction peut, d’après la common law, être appelé à témoigner sans le consentement de cette personne.
Clause 53: New.
Article 53 : Nouveau.
Employment Insurance Act
Clause 54: Existing text of section 133:
133. Subject to subsections 4(3), (5) and (6) of the Canada Evidence Act, the spouse of a person charged with an offence in respect of a statement or representation as to dependency is a competent and compellable witness for the prosecution without the consent of the person charged.
Loi sur l’assurance-emploi
Article 54 : Texte de l’article 133 :
133. Sous réserve des paragraphes 4(3), (5) et (6) de la Loi sur la preuve au Canada, le conjoint d’une personne inculpée d’infraction pour une déclaration faite au sujet de ses charges de famille est un témoin que la poursuite peut contraindre à déposer sans le consentement de l’inculpé.


ParlVU