Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 
 
Other Provisions Respecting Search Warrants, Preservation Orders and Production Orders
Autres dispositions : mandats de perquisition et ordonnances de préservation ou de communication
1997, c. 18, s. 46

26. Section 487.11 of the Act is replaced by the following:
26. L’article 487.11 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 18, art. 46

Exigent circumstances

487.11 Either a peace officer or a public officer who has been appointed or designated to administer or enforce a federal or provincial law and whose duties include the enforcement of this or any other Act of Parliament may, in the course of their duties, exercise any of the powers described in section 487, 492.1 or 492.2 without a warrant if the conditions for obtaining a warrant exist but it would not be feasible to obtain a warrant because of exigent circumstances.
487.11 L’agent de la paix ou le fonctionnaire public nommé ou désigné pour l’exécution ou le contrôle d’application d’une loi fédérale ou provinciale et chargé notamment de faire observer la présente loi ou toute autre loi fédérale peut, pour l’accomplissement de ses fonctions, exercer sans mandat tous les pouvoirs prévus aux articles 487, 492.1 ou 492.2 lorsque l’urgence de la situation rend difficilement réalisable l’obtention du mandat, pourvu que les conditions d’obtention soient réunies.
Urgence de la situation

2004, c. 3, s. 8(1)

27. (1) The portion of subsection 487.3(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
27. (1) Le passage du paragraphe 487.3(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 3, par. 8(1)

Order denying access to information

487.3 (1) On application made at the time an application is made for a warrant under this or any other Act of Parliament, an order under any of sections 487.013 to 487.018 or an authorization under section 529 or 529.4, or at a later time, a justice, a judge of a superior court of criminal jurisdiction or a judge of the Court of Quebec may make an order prohibiting access to, and the disclosure of, any information relating to the warrant, order or authorization on the ground that
487.3 (1) Un juge de paix, un juge de la cour supérieure de juridiction criminelle ou un juge de la Cour du Québec peut interdire par ordonnance, sur demande présentée soit lors de la présentation de la demande en vue d’obtenir un mandat prévu par la présente loi ou toute autre loi fédérale, une autorisation prévue aux articles 529 ou 529.4, ou une ordonnance prévue à l’un des articles 487.013 à 487.018, soit par la suite, l’accès aux renseignements relatifs au mandat, à l’autorisation ou à l’ordonnance, et la communication de ces renseignements au motif que, à la fois :
Ordonnance interdisant l’accès aux renseignements

1997, c. 23, s. 14

(2) Paragraph 487.3(1)(b) of the English version of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 487.3(1)b) de la version anglaise de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 23, art. 14

(b) the reason referred to in paragraph (a) outweighs in importance the access to the information.
(b) the reason referred to in paragraph (a) outweighs in importance the access to the information.
1993, c. 40, s. 18; 1999, c. 5, ss. 18 and 19

28. Sections 492.1 and 492.2 of the Act are replaced by the following:
28. Les articles 492.1 et 492.2 de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1993, ch. 40, art. 18; 1999, ch. 5, art. 18 et 19

Warrant for tracking device — transactions and things

492.1 (1) A justice or judge who is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed under this or any other Act of Parliament and that tracking the location of one or more transactions or the location or movement of a thing, including a vehicle, will assist in the investigation of the offence may issue a warrant authorizing a peace officer or a public officer to obtain that tracking data by means of a tracking device.
492.1 (1) S’il est convaincu, par une dénonciation sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction à la présente loi ou à toute autre loi fédérale a été ou sera commise et que la localisation du lieu d’une ou de plusieurs opérations ou du lieu ou des déplacements d’une chose, notamment un véhicule, sera utile à l’enquête relative à l’infraction, un juge de paix ou un juge peut délivrer un mandat autorisant un agent de la paix ou un fonctionnaire public à obtenir ces données de localisation au moyen d’un dispositif de localisation.
Mandat pour un dispositif de localisation : opération ou chose

Warrant for tracking device — individuals

(2) A justice or judge who is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds to believe that an offence has been or will be committed under this or any other Act of Parliament and that tracking an individual’s movement by identifying the location of a thing that is usually carried or worn by the individual will assist in the investigation of the offence may issue a warrant authorizing a peace officer or a public officer to obtain that tracking data by means of a tracking device.
(2) S’il est convaincu, par une dénonciation sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de croire qu’une infraction à la présente loi ou à toute autre loi fédérale a été ou sera commise et que la localisation des déplacements d’une personne physique par l’identification du lieu d’une chose qui est habituellement portée ou transportée par elle sera utile à l’enquête relative à l’infraction, un juge de paix ou un juge peut délivrer un mandat autorisant un agent de la paix ou un fonctionnaire public à obtenir ces données de localisation au moyen d’un dispositif de localisation.
Mandat pour un dispositif de localisation : personne physique

Scope of warrant

(3) The warrant authorizes the peace officer or public officer, or a person acting under their authority, to install, activate, use, maintain, monitor and remove the tracking device, including covertly.
(3) Le mandat autorise l’agent de la paix ou le fonctionnaire public, ou toute personne qui agit sous son autorité à installer, activer, employer, entretenir, surveiller et enlever le dispositif, notamment d’une manière secrète.
Portée du mandat

Conditions

(4) A warrant may contain any conditions that the justice or judge considers appropriate, including conditions to protect a person’s interests.
(4) Le mandat peut être assorti de toutes conditions que le juge de paix ou le juge estime indiquées, notamment quant à la protection des droits de toute personne.
Conditions

Period of validity

(5) Subject to subsection (6), a warrant is valid for the period specified in it as long as that period ends no more than 60 days after the day on which the warrant is issued.
(5) Sous réserve du paragraphe (6), il est valide pour la période qui y est indiquée, laquelle ne peut dépasser soixante jours à compter de la date de délivrance.
Période de validité

Period of validity — organized crime and terrorism offence

(6) A warrant is valid for the period specified in it as long as that period ends no more than one year after the day on which the warrant is issued, if the warrant relates to

(a) an offence under any of sections 467.11 to 467.13;

(b) an offence committed for the benefit of, at the direction of, or in association with a criminal organization; or

(c) a terrorism offence.
(6) Il est valide pour la période qui y est indiquée, laquelle ne peut dépasser un an à compter de la date de délivrance dans les cas où il vise :
Période de validité : organisation criminelle ou infraction de terrorisme

a) soit une infraction prévue à l’un des articles 467.11 à 467.13;

b) soit une infraction commise au profit ou sous la direction d’une organisation criminelle, ou en association avec elle;

c) soit une infraction de terrorisme.

Removal after expiry of warrant

(7) On ex parte application supported by an affidavit, the justice or judge who issued a warrant or another justice or judge who has jurisdiction to issue such warrants may authorize the covert removal of the tracking device after the expiry of the warrant under any conditions that the justice or judge considers advisable in the public interest. The authorization is valid for the period specified in it as long as that period is not more than 90 days.
(7) Sur demande ex parte, accompagnée d’un affidavit, le juge de paix ou le juge qui a délivré le mandat ou un juge de paix ou juge compétent pour délivrer un tel mandat peut autoriser l’enlèvement en secret du dispositif de localisation après l’expiration du mandat, selon les conditions qu’il estime indiquées dans l’intérêt public. L’autorisation est valide pour une période, d’au plus quatre-vingt-dix jours, qui y est indiquée.
Enlèvement après l’expiration du mandat

Definitions

(8) The following definitions apply in this section.
“data”
« données »

“data” means representations, including signs, signals or symbols, that are capable of being understood by an individual or processed by a computer system or other device.
“judge”
« juge »

“judge” means a judge of a superior court of criminal jurisdiction or a judge of the Court of Quebec.
“public officer”
« fonctionnaire public »

“public officer” means a public officer who is appointed or designated to administer or enforce a federal or provincial law and whose duties include the enforcement of this or any other Act of Parliament.
“tracking data”
« données de localisation »

“tracking data” means data that relates to the location of a transaction, individual or thing.
“tracking device”
« dispositif de localisation »

“tracking device” means a device, including a computer program within the meaning of subsection 342.1(2), that may be used to obtain or record tracking data or to transmit it by a means of telecommunication.
(8) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« dispositif de localisation » Tout dispositif, notamment un programme d’ordinateur au sens du paragraphe 342.1(2), pouvant servir à obtenir ou à enregistrer des données de localisation ou à les transmettre par un moyen de télécommunication.
« dispositif de localisation »
tracking device

« données » Représentations, notamment signes, signaux ou symboles, qui peuvent être compris par une personne physique ou traités par un ordinateur ou un autre dispositif.
« données »
data

« données de localisation » Données qui concernent le lieu d’une opération ou d’une chose ou le lieu où est située une personne physique.
« données de localisation »
tracking data

« fonctionnaire public » Fonctionnaire public nommé ou désigné pour l’exécution ou le contrôle d’application d’une loi fédérale ou provinciale et chargé notamment de faire observer la présente loi ou toute autre loi fédérale.
« fonctionnaire public »
public officer

« juge » Juge de la cour supérieure de juridiction criminelle ou juge de la Cour du Québec.
« juge »
judge

Warrant for transmission data recorder

492.2 (1) A justice or judge who is satisfied by information on oath that there are reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed against this or any other Act of Parliament and that transmission data will assist in the investigation of the offence may issue a warrant authorizing a peace officer or a public officer to obtain the transmission data by means of a transmission data recorder.
492.2 (1) S’il est convaincu, par une dénonciation sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction à la présente loi ou à toute autre loi fédérale a été ou sera commise et que des données de transmission seront utiles à l’enquête relative à l’infraction, un juge de paix ou un juge peut délivrer un mandat autorisant un agent de la paix ou un fonctionnaire public à obtenir de telles données au moyen d’un enregistreur de données de transmission.
Mandat pour un enregistreur de données de transmission

Scope of warrant

(2) The warrant authorizes the peace officer or public officer, or a person acting under their authority, to install, activate, use, maintain, monitor and remove the transmission data recorder, including covertly.
(2) Le mandat autorise l’agent de la paix ou le fonctionnaire public, ou toute personne qui agit sous son autorité, à installer, activer, employer, entretenir, surveiller et enlever l’enregistreur de données de transmission, notamment d’une manière secrète.
Portée du mandat

Limitation

(3) No warrant shall be issued under this section for the purpose of obtaining tracking data.
(3) Aucun mandat ne peut être délivré en vertu du présent article pour obtenir des données de localisation.
Limite

Period of validity

(4) Subject to subsection (5), a warrant is valid for the period specified in it as long as that period ends no more than 60 days after the day on which the warrant is issued.
(4) Sous réserve du paragraphe (5), il est valide pour la période qui y est indiquée, laquelle ne peut dépasser soixante jours à compter de la date de délivrance.
Période de validité

Period of validity — organized crime or terrorism offence

(5) The warrant is valid for the period specified in it as long as that period ends no more than one year after the day on which the warrant is issued, if the warrant relates to

(a) an offence under any of sections 467.11 to 467.13;

(b) an offence committed for the benefit of, at the direction of, or in association with a criminal organization; or

(c) a terrorism offence.
(5) Il est valide pour la période qui y est indiquée, laquelle ne peut dépasser un an à compter de la date de délivrance dans les cas où il vise :
Période de validité : organisation criminelle ou infraction de terrorisme

a) soit une infraction prévue à l’un des articles 467.11 à 467.13;

b) soit une infraction commise au profit ou sous la direction d’une organisation criminelle, ou en association avec elle;

c) soit une infraction de terrorisme.

Definitions

(6) The following definitions apply in this section.
“data”
« données »

“data” means representations, including signs, signals or symbols, that are capable of being understood by an individual or processed by a computer system or other device.
“judge”
« juge »

“judge” means a judge of a superior court of criminal jurisdiction or a judge of the Court of Quebec.
“public officer”
« fonctionnaire public »

“public officer” means a public officer who is appointed or designated to administer or enforce a federal or provincial law and whose duties include the enforcement of this or any other Act of Parliament.
“transmission data”
« données de transmission »

“transmission data” means data that

(a) relates to the telecommunication functions of dialling, routing, addressing or signalling;

(b) is transmitted to identify, activate or configure a device, including a computer program as defined in subsection 342.1(2), in order to establish or maintain access to a telecommunication service for the purpose of enabling a communication, or is generated during the creation, transmission or reception of a communication and identifies or purports to identify the type, direction, date, time, duration, size, origin, destination or termination of the communication; and

(c) does not reveal the substance, meaning or purpose of the communication.
“transmission data recorder”
« enregistreur de données de transmission »

“transmission data recorder” means a device, including a computer program within the meaning of subsection 342.1(2), that may be used to obtain or record transmission data or to transmit it by a means of telecommunication.
(6) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« données » Représentations, notamment signes, signaux ou symboles, qui peuvent être compris par une personne physique ou traités par un ordinateur ou un autre dispositif.
« données »
data

« données de transmission » Données qui, à la fois :
« données de transmission »
transmission data

a) concernent les fonctions de composition, de routage, d’adressage ou de signalisation en matière de télécommunication;

b) soit sont transmises pour identifier, activer ou configurer un dispositif, notamment un programme d’ordinateur au sens du paragraphe 342.1(2), en vue d’établir ou de maintenir l’accès à un service de télécommunication afin de rendre possible une communication, soit sont produites durant la création, la transmission ou la réception d’une communication et indiquent, ou sont censées indiquer, le type, la direction, la date, l’heure, la durée, le volume, le point d’envoi, la destination ou le point d’arrivée de la communication;

c) ne révèlent pas la substance, le sens ou l’objet de la communication.

« enregistreur de données de transmission » Tout dispositif, notamment un programme d’ordinateur au sens du paragraphe 342.1(2), pouvant servir à obtenir ou à enregistrer des données de transmission par un moyen de télécommunication.
« enregistreur de données de transmission »
transmission data recorder

« fonctionnaire public » Fonctionnaire public nommé ou désigné pour l’exécution ou le contrôle d’application d’une loi fédérale ou provinciale et chargé notamment de faire observer la présente loi ou toute autre loi fédérale.
« fonctionnaire public »
public officer

« juge » Juge de la cour supérieure de juridiction criminelle ou juge de la Cour du Québec.
« juge »
judge

29. Part XXVIII of the Act is amended by adding the following after Form 5:
29. La partie XXVIII de la même loi est modifiée par adjonction, après la formule 5, de ce qui suit :
FORM 5.001
FORMULE 5.001
(Subsection 487.012(1))
(paragraphe 487.012(1))
PRESERVATION DEMAND
ORDRE DE PRÉSERVATION
Canada,
Province of ..........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
To (name of person), of ..........:
Because I have reasonable grounds to suspect that the computer data specified below is in your possession or control and that that computer data
will assist in the investigation of an offence that has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament),
(or)
will assist in the investigation of an offence that has been committed under (specify the provision of the law of the foreign state) that is being conducted by a person or authority, (name of person or authority), with responsibility in (specify the name of the foreign state) for the investigation of such offences,
you are required to preserve (specify the computer data) that is in your possession or control when you receive this demand until (insert date) unless, before that date, this demand is revoked or a document that contains that data is obtained under a warrant or an order.
This demand is subject to the following conditions:
If you contravene this demand without lawful excuse, you may be subject to a fine.
You are required to destroy the computer data that would not be retained in the ordinary course of business, and any document that is prepared for the purpose of preserving the computer data, in accordance with section 487.0194 of the Criminal Code. If you contravene that provision without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
..................................................
(Signature of peace officer or public officer)
À (nom de la personne), de ................ :
Attendu que j’ai des motifs raisonnables de soupçonner que les données informatiques précisées ci-dessous sont en votre possession ou à votre disposition et qu’elles
seront utiles à l’enquête relative à l’infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) qui a été ou sera commise,
(ou)
seront utiles à l’enquête relative à l’infraction prévue à (préciser la disposition de la loi de l’État étranger) qui a été commise et que l’enquête est menée par une personne ou un organisme, (indiquer le nom de la personne ou de l’organisme), chargé au (ou en ou à) (indiquer le nom de l’État étranger) des enquêtes relatives à de telles infractions,
En conséquence, vous êtes tenu(e) de préserver (préciser les données informatiques) qui sont en votre possession ou à votre disposition au moment où vous recevez le présent ordre jusqu’au (indiquer la date) à moins que l’ordre ne soit annulé ou qu’un document comportant ces données n’ait été obtenu en exécution d’un mandat ou d’une ordonnance avant cette date.
Le présent ordre est assorti des conditions suivantes :
Sachez que la contravention du présent ordre, sans excuse légitime, peut entraîner une amende.
Vous êtes tenu(e) de détruire les données informatiques qui ne sont pas conservées dans le cadre normal de votre activité commerciale et tout document établi en vue de les préserver, conformément à l’article 487.0194 du Code criminel. Sachez que la contravention de cette disposition, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
..................................................
(Signature de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public)
FORM 5.002
FORMULE 5.002
(Subsection 487.013(2))
(paragraphe 487.013(2))
INFORMATION TO OBTAIN A PRESERVATION ORDER
DÉNONCIATION EN VUE D’OBTENIR UNE ORDONNANCE DE PRÉSERVATION
Canada,
Province of ...........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
This is the information of (name of peace officer or public officer), of .......... (“the informant”).
The informant says that they have reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament) (or has been committed under (specify the provision of the law of the foreign state)) and that (specify the computer data) is in the possession or control of (name of the person) and will assist in the investigation of the offence.
The informant also says that a peace officer or public officer intends to apply or has applied for a warrant or order in connection with the investigation to obtain a document that contains the computer data (and, if applicable, and that (name of person or authority) is conducting the investigation and has responsibility for the investigation of such offences in (insert the name of the foreign state)).
The reasonable grounds are: (including, if applicable, whether a preservation demand was made under section 487.012 of the Criminal Code)
The informant therefore requests that (name of the person) be ordered to preserve (specify the computer data) that is in their possession or control when they receive the order for 90 days after the day on which the order is made.
Sworn before me on (date), at (place).
..................................................
(Signature of informant)
..................................................
(Signature of justice or judge)
La présente constitue la dénonciation de (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., ci-après appelé(e) « le dénonciateur ».
Le dénonciateur déclare qu’il a des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise (ou qu’une infraction à (préciser la disposition de la loi de l’État étranger) a été commise) et que (préciser les données informatiques) sont en la possession de (nom de la personne) ou à sa disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction.
Le dénonciateur déclare qu’il a l’intention de demander ou a demandé la délivrance d’un mandat ou d’une ordonnance en vue d’obtenir un document comportant les données informatiques relativement à l’enquête (et, le cas échéant, et que (indiquer le nom de la personne ou de l’organisme) mène l’enquête et est chargé au (ou en ou à) (indiquer le nom de l’État étranger) des enquêtes relatives à de telles infractions).
Les motifs raisonnables sont les suivants : (préciser, le cas échéant, si un ordre en vertu de l’article 487.012 du Code criminel a été donné)
En conséquence, le dénonciateur demande d’ordonner à (nom de la personne) de préserver, pendant les quatre-vingt-dix jours qui suivent la date à laquelle l’ordonnance a été rendue, (préciser les données informatiques) qui sont en sa possession ou à sa disposition au moment où il ou elle reçoit l’ordonnance.
Fait sous serment devant moi ce (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du dénonciateur)
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.003
FORMULE 5.003
(Subsection 487.013(4))
(paragraphe 487.013(4))
PRESERVATION ORDER
ORDONNANCE DE PRÉSERVATION
Canada,
Province of ...........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
To (name of person), of ..........:
Whereas I am satisfied by information on oath of (name of peace officer or public officer), of ..........,
(a) that there are reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament) (or has been committed under (specify the provision of the law of the foreign state)) and that (specify the computer data) is in your possession or control and will assist in the investigation of the offence; and
(b) that a peace officer or public officer intends to apply or has applied for a warrant or order to obtain a document that contains the computer data (and, if applicable, and that (name of person or authority) is conducting the investigation and has responsibility for the investigation of such offences in (insert the name of the foreign state));
Therefore, you are required to preserve the specified computer data that is in your possession or control when you receive this order until (insert date) unless, before that date, this order is revoked or a document that contains that data is obtained under a warrant or an order.
This order is subject to the following conditions:
If you contravene this order without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
You are required to destroy the computer data that would not be retained in the ordinary course of business, and any document that is prepared for the purpose of preserving the computer data, in accordance with section 487.0194 of the Criminal Code. If you contravene that provision without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
Dated (date), at (place).
..................................................
(Signature of justice or judge)
À (nom de la personne), de ................ :
Attendu que je suis convaincu, en me fondant sur une dénonciation sous serment par (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .......... :
a) qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise (ou qu’une infraction prévue à (préciser la disposition de la loi de l’État étranger) a été commise) et que (préciser les données informatiques) sont en votre possession ou à votre disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction;
b) qu’un agent de la paix ou un fonctionnaire public a l’intention de demander ou a demandé la délivrance d’un mandat ou d’une ordonnance en vue d’obtenir un document comportant les données informatiques (et, le cas échéant, et que (indiquer le nom de la personne ou de l’organisme) mène l’enquête et est chargé au (ou en ou à) (indiquer le nom de l’État étranger) des enquêtes relatives à de telles infractions),
En conséquence, vous êtes tenu(e) de préserver les données informatiques précisées qui sont en votre possession ou à votre disposition au moment où vous recevez la présente ordonnance jusqu’au (indiquer la date) à moins que l’ordonnance ne soit révoquée ou qu’un document comportant ces données n’ait été obtenu en exécution d’un mandat ou d’une ordonnance avant cette date.
La présente ordonnance est assortie des conditions suivantes :
Sachez que la contravention de la présente ordonnance, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Vous êtes tenu(e) de détruire les données informatiques qui ne sont pas conservées dans le cadre normal de votre activité commerciale et tout document établi en vue de les préserver, conformément à l’article 487.0194 du Code criminel. Sachez que la contravention de cette disposition, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Fait le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.004
FORMULE 5.004
(Subsections 487.014(2), 487.015(2), 487.016(2), 487.017(2) and 487.018(3))
(paragraphes 487.014(2), 487.015(2), 487.016(2), 487.017(2) et 487.018(3))
INFORMATION TO OBTAIN A PRODUCTION ORDER
DÉNONCIATION EN VUE D’OBTENIR UNE ORDONNANCE DE COMMUNICATION
Canada,
Province of ..........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
This is the information of (name of peace officer or public officer), of .......... (“the informant”).
The informant says that they have reasonable grounds to suspect (or, if the application is for an order under section 487.014 of the Criminal Code, reasonable grounds to believe)
(a) that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament); and
(b) (if the application is for an order under section 487.014 of the Criminal Code) that (specify the document or data) is in the possession or control of (name of the person) and will afford evidence respecting the commission of the offence.
(or)
(b) (if the application is for an order under section 487.015 of the Criminal Code) that the identification of a device or person involved in the transmission of (specify the communication) will assist in the investigation of the offence and that (specify the transmission data) that is in the possession or control of one or more persons whose identity is unknown will enable that identification.
(or)
(b) (if the application is for an order under section 487.016 of the Criminal Code) that (specify the transmission data) is in the possession or control of (name of the person) and will assist in the investigation of the offence.
(or)
(b) (if the application is for an order under section 487.017 of the Criminal Code) that (specify the tracking data) is in the possession or control of (name of the person) and will assist in the investigation of the offence.
(or)
(b) (if the application is for an order under section 487.018 of the Criminal Code) that (specify the data) is in the possession or control of (name of the financial institution, person or entity) and will assist in the investigation of the offence.
The reasonable grounds are:
The informant therefore requests
(if the application is for an order under section 487.014 of the Criminal Code) that (name of the person) be ordered to produce a document that is a copy of (specify the document) that is in their possession or control when they receive the order (and/or to prepare and produce a document containing (specify the data) that is in their possession or control when they receive the order).
(or)
(if the application is for an order under section 487.015 of the Criminal Code) that a person who is served with the order in accordance with subsection 487.015(4) of the Criminal Code be ordered to prepare and produce a document containing (specify the transmission data) that is in their possession or control when they are served with the order.
(or)
(if the application is for an order under section 487.016 of the Criminal Code) that (name of the person) be ordered to prepare and produce a document containing (specify the transmission data) that is in their possession or control when they receive the order.
(or)
(if the application is for an order under section 487.017 of the Criminal Code) that (name of the person) be ordered to prepare and produce a document containing (specify the tracking data) that is in their possession or control when they receive the order.
(or)
(if the application is for an order under section 487.018 of the Criminal Code) that (name of the financial institution, person or entity) be ordered to prepare and produce a document setting out (specify the data) that is in their possession or control when they receive the order.
Sworn before me on (date), at (place).
..................................................
(Signature of informant)
..................................................
(Signature of justice or judge)
La présente constitue la dénonciation de (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de ........., ci-après appelé(e) « le dénonciateur ».
Le dénonciateur déclare qu’il a des motifs raisonnables de soupçonner (ou, si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.014 du Code criminel, de croire) que les conditions suivantes sont réunies :
a) une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise;
b) (si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.014 du Code criminel, préciser les données) sont en la possession de (nom de la personne) ou à sa disposition et fourniront une preuve concernant la perpétration de l’infraction.
(ou)
b) (si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.015 du Code criminel) l’identification de tout dispositif ayant servi à la transmission de (préciser la communication) ou de toute personne y ayant participé sera utile à l’enquête relative à l’infraction et que (préciser les données de transmission) sont en la possession ou à la disposition d’une ou de plusieurs personnes — dont l’identité n’est pas connue — et permettront cette identification.
(ou)
b) (si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.016 du Code criminel, préciser les données de transmission) sont en la possession de (nom de la personne) ou à sa disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction.
(ou)
b) (si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.017 du Code criminel, préciser les données de localisation) sont en la possession de (nom de la personne) ou à sa disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction.
(ou)
b) (si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.018 du Code criminel, préciser les données) sont en la possession de (nom de l’institution financière, de la personne ou de l’entité) ou à sa disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction.
Les motifs raisonnables sont les suivants :
En conséquence, le dénonciateur demande
(si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.014 du Code criminel) d’ordonner à (nom de la personne) de communiquer un document qui est la copie de (indiquer le document) qui est en sa possession ou à sa disposition au moment où il ou elle reçoit l’ordonnance (ou d’établir et de communiquer un document comportant (indiquer les données) qui sont en sa possession ou à sa disposition au moment où il ou elle reçoit l’ordonnance).
(ou)
(si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.015 du Code criminel) d’ordonner à toute personne à qui l’ordonnance est signifiée conformément au paragraphe 487.015(4) du Code criminel d’établir et de communiquer un document comportant (préciser les données de transmission) qui sont en sa possession ou à sa disposition au moment où l’ordonnance lui est signifiée.
(ou)
(si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.016 du Code criminel) d’ordonner à (nom de la personne) d’établir et de communiquer un document comportant (préciser les données de transmission) qui sont en sa possession ou à sa disposition au moment où il ou elle reçoit l’ordonnance.
(ou)
(si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.017 du Code criminel) d’ordonner à (nom de la personne) d’établir et de communiquer un document comportant (préciser les données de localisation) qui sont en sa possession ou à sa disposition au moment où il ou elle reçoit l’ordonnance.
(ou)
(si la demande vise à obtenir une ordonnance en vertu de l’article 487.018 du Code criminel) d’ordonner à (nom de l’institution financière, de la personne ou de l’entité) d’établir et de communiquer un document énonçant (préciser les données) qui sont en sa possession ou à sa disposition au moment où il ou elle reçoit l’ordonnance.
Fait sous serment devant moi ce (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du dénonciateur)
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.005
FORMULE 5.005
(Subsection 487.014(3))
(paragraphe 487.014(3))
PRODUCTION ORDER FOR DOCUMENTS
ORDONNANCE DE COMMUNICATION : DOCUMENTS
Canada,
Province of .........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
To (name of person), of ..........:
Whereas I am satisfied by information on oath of (name of peace officer or public officer), of .........., that there are reasonable grounds to believe that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament) and that (specify the document or data) is in your possession or control and will afford evidence respecting the commission of the offence;
Therefore, you are ordered to
produce a document that is a copy of (specify the document) that is in your possession or control when you receive this order
(and/or)
prepare and produce a document containing (specify the data) that is in your possession or control when you receive this order.
The document must be produced to (name of peace officer or public officer) within (time) at (place) in (form).
This order is subject to the following conditions:
You have the right to apply to revoke or vary this order.
If you contravene this order without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
Dated (date), at (place).
..................................................
(Signature of justice or judge)
À (nom de la personne), de ................ :
Attendu que je suis convaincu, en me fondant sur une dénonciation sous serment par (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., qu’il existe des motifs raisonnables de croire qu’une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise et que (préciser le document ou les données) sont en votre possession ou à votre disposition et fourniront une preuve concernant la perpétration de l’infraction,
En conséquence, vous êtes tenu(e)
de communiquer un document qui est la copie de (préciser le document) qui est en votre possession ou à votre disposition au moment où vous recevez la présente ordonnance,
(et/ou)
d’établir et de communiquer un document comportant (préciser les données) qui sont en votre possession ou à votre disposition au moment où vous recevez la présente ordonnance.
Le document doit être communiqué à (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), dans un délai de (indiquer le délai), à (lieu), et être présenté (indiquer la forme).
La présente ordonnance est assortie des conditions suivantes :
Vous avez le droit de demander la révocation ou la modification de la présente ordonnance.
Sachez que la contravention de la présente ordonnance, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Fait le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.006
FORMULE 5.006
(Subsection 487.015(3))
(paragraphe 487.015(3))
PRODUCTION ORDER TO TRACE A COMMUNICATION
ORDONNANCE DE COMMUNICATION EN VUE DE RETRACER UNE COMMUNICATION
Canada,
Province of ..........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
Whereas I am satisfied by information on oath of (name of peace officer or public officer), of ..........., that there are reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament), that the identification of a device or person involved in the transmission of (specify the communication) will assist in the investigation of the offence and that one or more persons whose identity was unknown when the application was made have possession or control of (specify the transmission data) that will enable that identification;
Therefore, on being served with this order in accordance with subsection 487.015(4) of the Criminal Code, you are ordered to prepare and produce a document containing (specify the transmission data) that is in your possession or control when you are served with this order.
The document must be produced to (name of peace officer or public officer) as soon as feasible at (place) in (form).
This order is subject to the following conditions:
You have the right to apply to revoke or vary this order.
If you contravene this order without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
Dated (date), at (place).
..................................................
(Signature of justice or judge)
Served on (name of person) on (date), at (place).
..................................................
(Signature of peace officer or public officer)
..................................................
(Signature of person served)
Attendu que je suis convaincu, en me fondant sur une dénonciation sous serment par (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise, que l’identification de tout dispositif ayant servi à la transmission de (préciser la communication) ou de toute personne y ayant participé sera utile à l’enquête relative à l’infraction et que (préciser les données de transmission) sont en la possession ou à la disposition d’une ou de plusieurs personnes — dont l’identité n’était pas connue au moment de la présentation de la demande — et permettront cette identification,
En conséquence, sur signification de la présente ordonnance conformément au paragraphe 487.015(4) du Code criminel, vous êtes tenu(e) d’établir et de communiquer un document comportant (préciser les données de transmission) qui sont en votre possession ou à votre disposition au moment où l’ordonnance vous est signifiée.
Le document doit être communiqué à (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), dans les meilleurs délais, à (lieu), et être présenté (indiquer la forme).
La présente ordonnance est assortie des conditions suivantes :
Vous avez le droit de demander la révocation ou la modification de la présente ordonnance.
Sachez que la contravention de la présente ordonnance, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Fait le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
Signifiée à (nom de la personne), le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public)
..................................................
(Signature de la personne à qui l’ordonnance est signifiée)
FORM 5.007
FORMULE 5.007
(Subsections 487.016(3) and 487.017(3))
(paragraphes 487.016(3) et 487.017(3))
PRODUCTION ORDER FOR TRANSMISSION DATA OR TRACKING DATA
ORDONNANCE DE COMMUNICATION : DONNÉES DE TRANSMISSION OU DONNÉES DE LOCALISATION
Canada,
Province of ..........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
To (name of person), of ..........:
Whereas I am satisfied by information on oath of (name of peace officer or public officer), of .........., that there are reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament) and that (if the order is made under section 487.016 of the Criminal Code, specify the transmission data) (or, if the order is made under section 487.017 of the Criminal Code, specify the tracking data) is in your possession or control and will assist in the investigation of the offence;
Therefore, you are ordered to prepare and produce a document containing the data specified that is in your possession or control when you receive this order.
The document must be produced to (name of peace officer or public officer) within (time) at (place) in (form).
This order is subject to the following conditions:
You have the right to apply to revoke or vary this order.
If you contravene this order without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
Dated (date), at (place).
..................................................
(Signature of justice or judge)
À (nom de la personne), de ................ :
Attendu que je suis convaincu, en me fondant sur une dénonciation sous serment par (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise et que (si l’ordonnance a été rendue en vertu de l’article 487.016 du Code criminel, préciser les données de transmission) (ou, si l’ordonnance a été rendue en vertu de l’article 487.017 du Code criminel, préciser les données de localisation) sont en votre possession ou à votre disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction,
En conséquence, vous êtes tenu(e) d’établir et de communiquer un document comportant ces données qui sont en votre possession ou à votre disposition au moment où vous recevez la présente ordonnance.
Le document doit être communiqué à (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), dans un délai de (indiquer le délai), à (lieu), et être présenté (indiquer la forme).
La présente ordonnance est assortie des conditions suivantes :
Vous avez le droit de demander la révocation ou la modification de la présente ordonnance.
Sachez que la contravention de la présente ordonnance, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Fait le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.008
FORMULE 5.008
(Subsection 487.018(4))
(paragraphe 487.018(4))
PRODUCTION ORDER FOR FINANCIAL DATA
ORDONNANCE DE COMMUNICATION : DONNÉES FINANCIÈRES
Canada,
Province of ..........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
To (name of financial institution, person or entity), of ..........:
Whereas I am satisfied by information on oath of (name of peace officer or public officer), of .........., that there are reasonable grounds to suspect that an offence has been or will be committed under (specify the provision of the Criminal Code or other Act of Parliament) and that (specify the data) is in your possession or control and will assist in the investigation of the offence;
Therefore, you are ordered to prepare and produce a document setting out (specify the data) that is in your possession or control when you receive this order.
The document must be produced to (name of the peace officer or public officer) within (time) at (place) in (form).
This order is subject to the following conditions:
You have the right to apply to revoke or vary this order.
If you contravene this order without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
Dated (date), at (place).
..................................................
(Signature of justice or judge)
À (nom de l’institution financière, de la personne ou de l’entité), de ............... :
Attendu que je suis convaincu, en me fondant sur une dénonciation sous serment par (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction prévue à (préciser la disposition du Code criminel ou de l’autre loi fédérale) a été ou sera commise et que (préciser les données) sont en votre possession ou à votre disposition et seront utiles à l’enquête relative à l’infraction,
En conséquence, vous êtes tenu(e) d’établir et de communiquer un document énonçant (préciser les données) qui sont en votre possession ou à votre disposition au moment où vous recevez la présente ordonnance.
Le document doit être communiqué à (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), dans un délai de (indiquer le délai), à (lieu), et être présenté (indiquer la forme).
La présente ordonnance est assortie des conditions suivantes :
Vous avez le droit de demander la révocation ou la modification de la présente ordonnance.
Sachez que la contravention de la présente ordonnance, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Fait le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.0081
FORMULE 5.0081
(Subsection 487.019(3))
(paragraphe 487.019(3))
INFORMATION TO REVOKE OR VARY AN ORDER MADE UNDER ANY OF SECTIONS 487.013 TO 487.018 OF THE CRIMINAL CODE
DÉNONCIATION EN VUE D’OBTENIR LA RÉVOCATION OU LA MODIFICATION D’UNE ORDONNANCE RENDUE EN VERTU DE L’UN DES ARTICLES 487.013 À 487.018 DU CODE CRIMINEL
Canada,
Province of ...........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
This is the information of (name of peace officer or public officer), of .......... (“the informant”).
The informant says that on or after (insert date) the informant became aware of the following facts that justify the revocation (or variation) of an order made on (insert date) under (specify the provision of the Criminal Code):
..........
The informant therefore requests that the order be revoked (or be varied as follows: ..........).
Sworn before me on (date), at (place).
..................................................
(Signature of informant)
..................................................
(Signature of justice or judge)
La présente constitue la dénonciation de (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de ........., ci-après appelé(e) « le dénonciateur ».
Le dénonciateur déclare que le ou vers le (insérer la date) il a pris connaissance des faits énoncés ci-dessous qui justifient que l’ordonnance rendue en vertu de (préciser la disposition du Code criminel) le (insérer la date) soit révoquée (ou modifiée) :
.........,
En conséquence, le dénonciateur demande que l’ordonnance soit révoquée (ou modifiée de la façon suivante : ..........).
Fait sous serment devant moi ce (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du dénonciateur)
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.009
FORMULE 5.009
(Subsection 487.0191(2))
(paragraphe 487.0191(2))
INFORMATION TO OBTAIN A NON-DISCLOSURE ORDER
DÉNONCIATION EN VUE D’OBTENIR UNE ORDONNANCE DE NON-DIVULGATION
Canada,
Province of ...........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
This is the information of (name of peace officer or public officer), of .......... (“the informant”).
The informant says that they have reasonable grounds to believe that the disclosure of the existence (or any of the contents or any of the following portion or portions) of (identify the preservation demand made under section 487.012 of the Criminal Code, the preservation order made under section 487.013 of that Act or the production order made under any of sections 487.014 to 487.018 of that Act, as the case may be) during (identify the period) would jeopardize the conduct of the investigation of the offence to which it relates:
(specify portion or portions)
The reasonable grounds are:
The informant therefore requests an order prohibiting (name of the person, financial institution or entity) from disclosing the existence (or any of the contents or any of the specified portion or portions) of the demand (or the order) during a period of (identify the period) after the day on which the order is made.
Sworn before me on (date), at (place).
..................................................
(Signature of informant)
..................................................
(Signature of justice or judge)
La présente constitue la dénonciation de (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., ci-après appelé(e) « le dénonciateur ».
Le dénonciateur déclare qu’il a des motifs raisonnables de croire que la divulgation de l’existence (ou d’une partie quelconque ou d’une partie quelconque du ou des passages — précisés ci-dessous — ) de (indiquer l’ordre de préservation donné en vertu de l’article 487.012 du Code criminel, l’ordonnance de préservation rendue en vertu de l’article 487.013 de cette loi ou l’ordonnance de communication rendue en vertu de l’un des articles 487.014 à 487.018 de cette loi, selon le cas) pendant (indiquer la période) compromettrait le déroulement de l’enquête relative à l’infraction visée :
(préciser le ou les passages)
Les motifs raisonnables sont les suivants :
En conséquence, le dénonciateur demande d’ordonner à (nom de la personne, de l’institution financière ou de l’entité) de ne pas divulguer l’existence (ou une partie quelconque ou une partie quelconque du ou des passages précisés) de l’ordre (ou de l’ordonnance) pendant (indiquer la période) après la date à laquelle l’ordonnance est rendue.
Fait sous serment devant moi ce (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du dénonciateur)
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
FORM 5.0091
FORMULE 5.0091
(Subsection 487.0191(3))
(paragraphe 487.0191(3))
NON-DISCLOSURE ORDER
ORDONNANCE DE NON-DIVULGATION
Canada,
Province of ...........
(territorial division)
Canada,
Province de ................
(circonscription territoriale)
To (name of person, financial institution or entity), of ..........:
Whereas I am satisfied by information on oath of (name of peace officer or public officer), of .........., that there are reasonable grounds to believe that the disclosure of the existence (or any of the contents or any of the portion or portions, specified in the information,) of (identify the preservation demand made under section 487.012 of the Criminal Code, the preservation order made under section 487.013 of that Act or the production order made under any of sections 487.014 to 487.018 of that Act, as the case may be) during (identify the period) would jeopardize the conduct of the investigation of the offence to which it relates;
Therefore, you are prohibited from disclosing the existence (or any of the contents or any of the following portion or portions) of the demand (or the order) during a period of (identify the period) after the day on which this order is made.
(specify portion or portions)
You have the right to apply to revoke or vary this order.
If you contravene this order without lawful excuse, you may be subject to a fine, to imprisonment or to both.
Dated (date), at (place).
..................................................
(Signature of justice or judge)
À (nom de la personne, de l’institution financière, ou de l’entité), de ............... :
Attendu que je suis convaincu, en me fondant sur une dénonciation sous serment par (nom de l’agent de la paix ou du fonctionnaire public), de .........., qu’il existe des motifs raisonnables de croire que la divulgation de l’existence (ou d’une partie quelconque ou d’une partie quelconque du ou des passages — précisés dans la dénonciation — ) de (indiquer l’ordre de préservation donné en vertu de l’article 487.012 du Code criminel, l’ordonnance de préservation rendue en vertu de l’article 487.013 de cette loi ou l’ordonnance de communication rendue en vertu de l’un des articles 487.014 à 487.018 de cette loi, selon le cas) pendant (indiquer la période) compromettrait le déroulement de l’enquête relative à l’infraction visée,
En conséquence, vous êtes tenu(e) de ne pas divulguer l’existence (ou une partie quelconque ou une partie quelconque du ou des passages précisés ci-dessous) de l’ordre (ou de l’ordonnance) pendant (indiquer la période) après la date à laquelle la présente ordonnance est rendue :
(préciser le ou les passages)
Vous avez le droit de demander la révocation ou la modification de la présente ordonnance.
Sachez que la contravention de la présente ordonnance, sans excuse légitime, peut entraîner une peine d’emprisonnement et une amende, ou l’une de ces peines.
Fait le (date), à (lieu).
..................................................
(Signature du juge de paix ou du juge)
R.S., c. C-34; R.S., c. 19 (2nd Supp.), s. 19

Competition Act
Loi sur la concurrence
L.R., ch. C-34; L.R., ch. 19 (2e suppl.), art. 19

R.S., c. 19 (2nd Supp.), s. 20(3)

30. (1) The definition “record” in subsection 2(1) of the Competition Act is replaced by the following:
30. (1) La définition de « document », au paragraphe 2(1) de la Loi sur la concurrence, est remplacée par ce qui suit :
L.R., ch. 19 (2e suppl.), par. 20(3)

“record”
« document »

“record” means a medium on which information is registered or marked;
« document » Tout support sur lequel sont enregistrés ou inscrits des renseignements.
« document »
record

(2) Subsection 2(1) of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
(2) Le paragraphe 2(1) de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“computer system”
« ordinateur »

“computer system” has the same meaning as in subsection 342.1(2) of the Criminal Code;
“data”
« données »

“data” means representations, including signs, signals or symbols, that are capable of being understood by an individual or processed by a computer system or other device;
“information”
« renseignement »

“information” includes data;
« données » Représentations, notamment signes, signaux ou symboles, qui peuvent être compris par une personne physique ou traités par un ordinateur ou un autre dispositif.
« données »
data

« ordinateur » S’entend au sens du paragraphe 342.1(2) du Code criminel.
« ordinateur »
computer system

« renseignement » S’entend notamment de données.
« renseignement »
information

31. The Act is amended by adding the following after section 14:
31. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 14, de ce qui suit :
Application of Criminal Code — preservation demand and orders for preservation or production of data

14.1 (1) Sections 487.012, 487.013, 487.015, 487.016 and 487.018 of the Criminal Code, which apply to the investigation of offences under any Act of Parliament, also apply, with any modifications that the circumstances require,

(a) to an investigation in relation to a contravention of an order made under section 32, 33 or 34 or Part VII.1 or VIII; or

(b) to an investigation in relation to whether grounds exist for the making of an order under Part VII.1 or VIII.
14.1 (1) Les articles 487.012, 487.013, 487.015, 487.016 et 487.018 du Code criminel, qui s’appliquent à l’enquête relative à une infraction à une loi fédérale, s’appliquent aussi, avec les adaptations nécessaires, à l’une ou l’autre des enquêtes suivantes :
Application du Code criminel : ordres de préservation et ordonnances de préservation ou de communication

a) celle relative à la contravention à une ordonnance rendue en vertu des articles 32, 33 ou 34 ou des parties VII.1 ou VIII;

b) celle relative à l’existence de motifs justifiant que soit rendue une ordonnance en vertu des parties VII.1 ou VIII.

Clarification

(2) The provisions of the Criminal Code referred to in subsection (1) apply whether or not an inquiry has been commenced under section 10.
(2) Les dispositions du Code criminel s’appliquent que l’enquête visée à l’article 10 ait commencé ou non.
Précision

R.S., c. 19 (2nd Supp.), s. 24

32. Subsection 16(6) of the Act is repealed.
32. Le paragraphe 16(6) de la même loi est abrogé.
L.R., ch. 19 (2e suppl.), art. 24

R.S., c. 19 (2nd Supp.), s. 24

33. Subsection 20(2) of the Act is replaced by the following:
33. Le paragraphe 20(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 19 (2e suppl.), art. 24

Copies

(2) Copies of any records referred to in subsection (1), made by any process of reproduction, on proof orally or by affidavit that they are true copies, are admissible in evidence in any proceedings under this Act and have the same probative force as the original.
(2) Les copies d’un document visé au paragraphe (1) obtenues au moyen de tout procédé de reproduction sont, lorsqu’il est démontré au moyen d’un témoignage oral ou d’un affidavit qu’il s’agit de copies conformes, admissibles en preuve dans toute procédure prévue par la présente loi et leur force probante est la même que celle des documents originaux.
Copies

2002, c. 16, s. 3

34. The definition “data” in section 30 of the Act is repealed.
34. La définition de « données », à l’article 30 de la même loi, est abrogée.
2002, ch. 16, art. 3

1999, c. 2, s. 12(1)

35. Paragraph 52(2)(d) of the Act is replaced by the following:
35. L’alinéa 52(2)d) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 2, par. 12(1)

(d) made in the course of in-store or door-to-door selling to a person as ultimate user, or by communicating orally by any means of telecommunication to a person as ultimate user, or
d) sont données, au cours d’opérations de vente en magasin, par démarchage ou par communication orale faite par tout moyen de télécommunication, à un usager éventuel;
1999, c. 2, s. 13

36. (1) Subsection 52.1(1) of the Act is replaced by the following:
36. (1) Le paragraphe 52.1(1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 2, art. 13

Definition of “telemarketing”

52.1 (1) In this section, “telemarketing” means the practice of communicating orally by any means of telecommunication for the purpose of promoting, directly or indirectly, any business interest or the supply or use of a product.
52.1 (1) Au présent article, « télémarketing » s’entend de la pratique qui consiste à communiquer oralement par tout moyen de télécommunication pour promouvoir, directement ou indirectement, soit la fourniture ou l’usage d’un produit, soit des intérêts commerciaux quelconques.
Définition de « télémarketing »

1999, c. 2, s. 13

(2) Paragraph 52.1(2)(a) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 52.1(2)a) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 2, art. 13

(a) disclosure is made, in a fair and reasonable manner at the beginning of each communication, of the identity of the person on behalf of whom the communication is made, the nature of the business interest or product being promoted and the purposes of the communication;
a) à la divulgation, d’une manière juste et raisonnable, au début de chaque communication, de l’identité de la personne pour le compte de laquelle la communication est effectuée, de la nature du produit ou des intérêts commerciaux dont la promotion est faite et du but de la communication;
1999, c. 2, s. 13

(3) Subsection 52.1(5) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 52.1(5) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 2, art. 13

Time of disclosure

(5) The disclosure of information referred to in paragraph (2)(b) or (c) or (3)(b) or (c) must be made during the course of a communication unless it is established by the accused that the information was disclosed within a reasonable time before the communication, by any means, and the information was not requested during the communication.
(5) La divulgation de renseignements visée aux alinéas (2)b) ou c) ou (3)b) ou c) doit être faite au cours d’une communication, sauf si l’accusé établit qu’elle a été faite dans un délai raisonnable antérieur à la communication, par n’importe quel moyen, et que les renseignements n’ont pas été demandés au cours de la communication.
Moment de la divulgation

1999, c. 2, s. 22

37. Paragraph 74.03(1)(d) of the Act is replaced by the following:
37. L’alinéa 74.03(1)d) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 2, art. 22

(d) made in the course of in-store or door-to-door selling to a person as ultimate user, or by communicating orally by any means of telecommunication to a person as ultimate user, or
d) sont données, au cours d’opérations de vente en magasin, par démarchage ou par communication orale faite par tout moyen de télécommunication, à un usager éventuel;
R.S., c. 30 (4th Supp.)

Mutual Legal Assistance In Criminal Matters Act
Loi sur l’entraide juridique en matière criminelle
L.R., ch. 30 (4e suppl.)

38. The definitions “data” and “record” in subsection 2(1) of the Mutual Legal Assistance in Criminal Matters Act are replaced by the following:
38. Les définitions de « document » et « données », au paragraphe 2(1) de la Loi sur l’entraide juridique en matière criminelle, sont respectivement remplacées par ce qui suit :
“data”
« données »

“data” means representations, including signs, signals or symbols, that are capable of being understood by an individual or processed by a computer system or other device;
“record”
« document »

“record” means a medium on which data is registered or marked;
« document » Tout support sur lequel sont enregistrées ou inscrites des données.
« document »
record

« données » Représentations, notamment signes, signaux ou symboles, qui peuvent être compris par une personne physique ou traités par un ordinateur ou un autre dispositif.
« données »
data

39. Section 12 of the Act is amended by adding the following after subsection (1):
39. L’article 12 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
Commissioner of Competition

(1.1) The judge may, in addition to or instead of a peace officer, authorize the Commissioner of Competition appointed under subsection 7(1) of the Competition Act or his or her authorized representative named in the warrant to execute the search warrant, in which case the Commissioner or his or her representative, as the case may be, has, in relation to the warrant, all of the powers and duties that are set out for a peace officer in this section and sections 13 and 14.
(1.1) Il peut également, en lieu et place ou en sus de l’agent de la paix, autoriser le commissaire de la concurrence nommé en vertu du paragraphe 7(1) de la Loi sur la concurrence ou son représentant autorisé qui est nommé dans le mandat à exécuter celui-ci et, le cas échéant, le commissaire ou son représentant a, eu égard au mandat, les attributions conférées à l’agent de la paix par le présent article et les articles 13 et 14.
Commissaire de la concurrence

2000, c. 24, s. 61

40. Section 13.1 of the Act is repealed.
40. L’article 13.1 de la même loi est abrogé.
2000, ch. 24, art. 61

41. The Act is amended by adding the following after section 16:
41. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 16, de ce qui suit :
Other warrants

16.1 (1) A judge of the province to whom an application is made under subsection 11(2) may, in the manner provided for by the Criminal Code, issue a warrant, other than a warrant referred to in section 12, to use any device or investigative technique or do anything described in the warrant that would, if not authorized, constitute an unreasonable search or seizure in respect of a person or a person’s property.
16.1 (1) Tout juge d’une province auquel une requête est présentée en application du paragraphe 11(2) peut, de la manière prévue au Code criminel, délivrer un mandat, autre qu’un mandat visé à l’article 12, autorisant l’utilisation d’un dispositif ou d’une technique ou méthode d’enquête ou tout acte qui y est mentionné qui, sans cette autorisation, donnerait lieu à une fouille, perquisition ou saisie abusives à l’égard d’une personne ou d’un bien.
Autres mandats

Criminal Code applies

(2) Subject to subsection (3), a warrant issued under subsection (1) may be obtained, issued and executed in the manner provided for by the Criminal Code, with any necessary modifications.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), le mandat peut être obtenu, délivré et exécuté de la manière prévue au Code criminel, avec les adaptations nécessaires.
Application du Code criminel

Exception — certain warrants

(3) Subsections 12(3) and (4) and sections 14 to 16 apply in respect of a warrant issued under subsection (1) — other than a warrant issued in the manner provided for by section 492.1 or 492.2 of the Criminal Code — and prevail over any provisions of the Criminal Code that are inconsistent with them.
(3) Les paragraphes 12(3) et (4) et les articles 14 à 16 s’appliquent à tout mandat délivré en vertu du paragraphe (1) — autre que celui délivré de la manière prévue aux articles 492.1 ou 492.2 du Code criminel —, et l’emportent sur toute disposition incompatible du Code criminel.
Exception relative à certains mandats

Sending abroad — certain warrants

16.2 (1) If a judge referred to in subsection 16.1(1) issues a warrant in the manner provided for under section 492.1 or 492.2 of the Criminal Code, the judge must also order

(a) that the peace officer who executes the warrant send a record containing the data obtained under the warrant directly to the state or entity that made the request under subsection 11(1); or

(b) that sections 20 and 21 apply to the warrant with any necessary modifications.
16.2 (1) Un juge visé au paragraphe 16.1(1) qui délivre un mandat de la manière prévue aux articles 492.1 ou 492.2 du Code criminel ordonne aussi, selon le cas :
Transmission à l’étranger relative à certains mandats

a) que l’agent de la paix qui exécute le mandat transmette directement à l’État ou à l’entité requérant visé au paragraphe 11(1) un document comportant les données obtenues;

b) que les articles 20 et 21 s’appliquent au mandat, avec les adaptations nécessaires.

Report

(2) The peace officer who executes the warrant must

(a) make a report concerning the execution of the warrant to the judge who issued the warrant or to another judge of the same court, accompanied by a general description of the data obtained under the warrant and, if the judge requires it, a record containing the data; and

(b) send a copy of the report to the Minister without delay.
(2) L’agent de la paix qui exécute le mandat :
Rapport

a) remet au juge ou à un autre juge du même tribunal un rapport d’exécution comportant une description générale des données obtenues en vertu du mandat et, si le juge l’exige, un document comportant les données;

b) envoie sans délai une copie du rapport au ministre.

Timing of report and sending abroad

(3) If the judge makes an order under paragraph (1)(a), the peace officer must make the report to the judge and send a record containing the data to the state or entity that made the request no later than five days after the day on which all of the data is obtained under the warrant.
(3) Dans le cas d’une ordonnance rendue en vertu de l’alinéa (1)a), l’agent de la paix est tenu de remettre le rapport au juge et de transmettre le document comportant les données à l’État ou à l’entité requérant au plus tard cinq jours après la date à laquelle elles ont toutes été obtenues en vertu du mandat.
Délai : rapport et transmission à l’étranger

42. The heading before section 17 of the Act is replaced by the following:
42. L’intertitre précédant l’article 17 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Production Orders
Ordonnances de communication
43. The Act is amended by adding the following after section 22:
43. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 22, de ce qui suit :
Application of Criminal Code

22.01 The Criminal Code applies, with any necessary modifications, in respect of an order made under subsection 22.03(1) in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 and 487.0191 of the Criminal Code, except to the extent that that Act is inconsistent with this Act.
22.01 Le Code criminel s’applique, avec les adaptations nécessaires, aux ordonnances rendues en vertu du paragraphe 22.03(1) de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 et 487.0191 du Code criminel, sauf incompatibilité avec la présente loi.
Application du Code criminel

Approval of request to obtain production

22.02 (1) If the Minister approves a request of a state or entity to obtain an order under this Act made in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 of the Criminal Code to require the production of a record containing data, the Minister must provide a competent authority with any documents or information necessary to apply for the order.
22.02 (1) Le ministre, s’il autorise la demande présentée par un État ou une entité en vue d’obtenir une ordonnance rendue sous le régime de la présente loi de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 du Code criminel pour exiger la communication d’un document comportant les données, fournit à l’autorité compétente les documents ou les renseignements nécessaires pour lui permettre de présenter une requête à cet effet.
Autorisation

Application for orders

(2) The competent authority must apply ex parte for an order made in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 and 487.0191 of the Criminal Code to a justice as defined in section 2 of the Criminal Code, a judge of a superior court of criminal jurisdiction as defined in that section or a judge of the Court of Quebec.
(2) L’autorité compétente présente une requête ex parte, en vue de l’obtention de l’ordonnance rendue de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 et 487.0191 du Code criminel, à un juge de paix au sens de l’article 2 du Code criminel, à un juge de la cour supérieure de juridiction criminelle au sens de cet article ou à un juge de la Cour du Québec.
Requête

Production and non-disclosure orders

22.03 (1) The justice or judge to whom the application is made may make an order in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 and 487.0191 of the Criminal Code if the conditions set out in that section have been met.
22.03 (1) Le juge de paix ou le juge saisi de la requête peut rendre l’ordonnance de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 et 487.0191 du Code criminel si les conditions énoncées dans l’article visé sont réunies.
Ordonnance de communication et de non-divulgation

Condition in order

(2) An order made in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 of the Criminal Code must require that a record containing the data be given to a designated person.
(2) L’ordonnance rendue de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 du Code criminel exige que soit présenté à une personne désignée le document comportant les données.
Précision

Sending abroad

22.04 (1) If the justice or judge makes an order in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 of the Criminal Code, the justice or judge must also order

(a) that the person designated in the order send a record containing the data directly to the state or entity that made the request under subsection 22.02(1); or

(b) that sections 20 and 21 apply to the order with any necessary modifications.
22.04 (1) Le juge de paix ou le juge qui rend une ordonnance de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 du Code criminel ordonne aussi, selon le cas :
Transmission à l’étranger

a) que la personne désignée dans l’ordonnance transmette directement à l’État ou à l’entité requérant visé au paragraphe 22.02(1) un document comportant les données obtenues;

b) que les articles 20 et 21 s’appliquent à l’ordonnance, avec les adaptations nécessaires.

Report

(2) The person designated in the order must

(a) make a report concerning the execution of the order to the justice or judge who made it — or to another justice for the same territorial division or another judge in the judicial district where the order was made — accompanied by a general description of the data contained in the record obtained under the order and, if the justice or judge requires it, a record containing the data; and

(b) send a copy of the report to the Minister without delay.
(2) La personne désignée dans l’ordonnance :
Rapport

a) remet au juge de paix ou au juge — ou à un autre juge de paix de la même circonscription territoriale ou à un autre juge du district judiciaire où l’ordonnance a été rendue — un rapport d’exécution comportant une description générale des données contenues dans le document obtenu en vertu de l’ordonnance et, si le juge de paix ou le juge l’exige, un document comportant les données;

b) envoie sans délai une copie du rapport au ministre.

Timing of report and sending abroad

(3) If the justice or judge makes an order under paragraph (1)(a), the person designated in the order must make the report to the justice or judge and send a record containing the data to the state or entity that made the request no later than five days after the day on which such a record is obtained under the order.
(3) Dans le cas d’une ordonnance rendue en vertu de l’alinéa (1)a), la personne désignée dans l’ordonnance est tenue de remettre le rapport au juge de paix ou au juge et de transmettre un document comportant les données à l’État ou à l’entité requérant au plus tard cinq jours après la date à laquelle il a été obtenu en vertu de l’ordonnance.
Délai : rapport et transmission à l’étranger

Offence

22.05 Section 487.0198 of the Criminal Code applies to everyone who is subject to an order made under subsection 22.03(1) in the manner provided for under any of sections 487.015 to 487.018 of the Criminal Code.
22.05 L’article 487.0198 du Code criminel s’applique aux ordonnances rendues en vertu du paragraphe 22.03(1) de la manière prévue à l’un des articles 487.015 à 487.018 du Code criminel.
Infraction

Video Link
Témoin virtuel
44. The Act is amended by adding the following after section 22.4:
44. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 22.4, de ce qui suit :
Arrest Warrant
Mandat d’arrestation
45. The Act is amended by adding the following after section 23:
45. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 23, de ce qui suit :
Examination of Place or Site
Examen d’un lieu ou d’un emplacement
1999, c. 18, s. 120

46. Subsection 36(2) of the Act is replaced by the following:
46. Le paragraphe 36(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 18, art. 120

Probative value

(2) For the purpose of determining the probative value of a record or a copy of a record admitted in evidence under this Act, the trier of fact may examine the record or copy, receive evidence orally or by affidavit, or by a certificate or other statement pertaining to the record in which a person attests that the certificate or statement is made in conformity with the laws that apply to a state or entity, whether or not the certificate or statement is in the form of an affidavit attested to before an official of the state or entity, including evidence as to the circumstances in which the data contained in the record or copy was written, stored or reproduced, and draw any reasonable inference from the form or content of the record or copy.
(2) Le juge des faits peut, afin de décider de la force probante d’un document — ou de sa copie — admis en preuve en vertu de la présente loi, procéder à son examen ou recevoir une déposition verbale, un affidavit ou un certificat ou autre déclaration portant sur le document, fait, selon le signataire, conformément aux lois de l’État ou entité, qu’il soit fait en la forme d’un affidavit rempli devant un agent de l’État ou entité ou non, y compris une déposition quant aux circonstances de la rédaction, de l’enregistrement, de la mise en mémoire ou de la reproduction des données contenues dans le document ou la copie, et tirer de sa forme ou de son contenu toute conclusion fondée.
Force probante

1999, c. 18, s. 127

47. (1) Subsection 44(1) of the French version of the Act is replaced by the following:
47. (1) Le paragraphe 44(1) de la version française de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 18, art. 127

Documents protégés

44. (1) Sous réserve du paragraphe 38(2), les documents transmis au ministre par un État ou entité en conformité avec une demande canadienne sont protégés. Jusqu’à ce qu’ils aient été, en conformité avec les conditions attachées à leur transmission au ministre, rendus publics ou révélés au cours ou aux fins d’une déposition devant un tribunal, il est interdit de communiquer à quiconque ces documents, leur teneur ou des données qu’ils contiennent.
44. (1) Sous réserve du paragraphe 38(2), les documents transmis au ministre par un État ou entité en conformité avec une demande canadienne sont protégés. Jusqu’à ce qu’ils aient été, en conformité avec les conditions attachées à leur transmission au ministre, rendus publics ou révélés au cours ou aux fins d’une déposition devant un tribunal, il est interdit de communiquer à quiconque ces documents, leur teneur ou des données qu’ils contiennent.
Documents protégés

(2) Subsection 44(2) of the English version of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 44(2) de la version anglaise de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Privilege

(2) No person in possession of a record mentioned in subsection (1) or of a copy of such a record, or who has knowledge of any data contained in the record, shall be required, in connection with any legal proceedings, to produce the record or copy or to give evidence relating to any data that is contained in it.
(2) No person in possession of a record mentioned in subsection (1) or of a copy of such a record, or who has knowledge of any data contained in the record, shall be required, in connection with any legal proceedings, to produce the record or copy or to give evidence relating to any data that is contained in it.
Privilege

PART 3
PARTIE 3
COORDINATING AMENDMENTS AND COMING INTO FORCE
DISPOSITIONS DE COORDINATION ET ENTRÉE EN VIGUEUR
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
2010, c. 23

48. (1) In this section, “other Act” means An Act to promote the efficiency and adaptability of the Canadian economy by regulating certain activities that discourage reliance on electronic means of carrying out commercial activities, and to amend the Canadian Radio-television and Telecommunications Commission Act, the Competition Act, the Personal Information Protection and Electronic Documents Act and the Telecommunications Act.
48. (1) Au présent article, « autre loi » s’entend de la Loi visant à promouvoir l’efficacité et la capacité d’adaptation de l’économie canadienne par la réglementation de certaines pratiques qui découragent l’exercice des activités commerciales par voie électronique et modifiant la Loi sur le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, la Loi sur la concurrence, la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques et la Loi sur les télécommunications.
2010, ch. 23

(2) If subsection 30(1) of this Act comes into force before subsection 70(1) of the other Act, then that subsection 70(1) is repealed.
(2) Si le paragraphe 30(1) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 70(1) de l’autre loi, ce paragraphe 70(1) est abrogé.
(3) If subsection 70(1) of the other Act comes into force on the same day as subsection 30(1) of this Act, then that subsection 70(1) is deemed to have come into force before that subsection 30(1).
(3) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 70(1) de l’autre loi et celle du paragraphe 30(1) de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 70(1) est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 30(1).
(4) If subsection 70(2) of the other Act comes into force before subsection 30(2) of this Act, then that subsection 30(2) is replaced by the following:
(4) Si le paragraphe 70(2) de l’autre loi entre en vigueur avant le paragraphe 30(2) de la présente loi, ce paragraphe 30(2) est remplacé par ce qui suit :
(2) The definition “data” in subsection 2(1) of the Act is replaced by the following:
(2) La définition de « données », au paragraphe 2(1) de la même loi, est remplacée par ce qui suit :
“data”
« données »

“data” means representations, including signs, signals or symbols, that are capable of being understood by an individual or processed by a computer system or other device;
« données » Représentations, notamment signes, signaux ou symboles, qui peuvent être compris par une personne physique ou traités par un ordinateur ou un autre dispositif.
« données »
data

(5) If subsection 30(2) of this Act comes into force before subsection 70(2) of the other Act, then that subsection 70(2) is replaced by the following:
(5) Si le paragraphe 30(2) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 70(2) de l’autre loi, ce paragraphe 70(2) est remplacé par ce qui suit :
(2) Subsection 2(1) of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
(2) Le paragraphe 2(1) de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“electronic message”
« message électronique »

“electronic message” means a message sent by any means of telecommunication, including a text, sound, voice or image message;
“locator”
« localisateur »

“locator” means a name or information used to identify a source of data on a computer system, and includes a URL;
“sender information”
« renseigne- ments sur l’expéditeur »

“sender information” means the part of an electronic message — including the data relating to source, routing, addressing or signalling — that identifies or purports to identify the sender or the origin of the message;
“subject matter information”
« objet »

“subject matter information” means the part of an electronic message that purports to summa-rize the contents of the message or to give an indication of them;
« localisateur » Toute chaîne de caractères normalisés ou tout renseignement servant à identifier une source de données dans un ordinateur, notamment l’adresse URL.
« localisateur »
locator

« message électronique » Message envoyé par tout moyen de télécommunication, notamment un message alphabétique, sonore, vocal ou image.
« message électronique »
electronic message

« objet » Partie du message électronique qui contient des renseignements censés résumer le contenu du message ou donner une indication à l’égard de ce contenu.
« objet »
subject matter information

« renseignements sur l’expéditeur » Partie du message électronique, notamment les données liées à la source, au routage, à l’adressage ou à la signalisation, qui contient ou qui est censée contenir l’identité de l’expéditeur ou l’origine du message.
« renseigne-ments sur l’expéditeur »
sender information

(6) If subsection 70(2) of the other Act comes into force on the same day as subsection 30(2) of this Act, then that subsection 70(2) is deemed to have come into force before that subsection 30(2) and subsection (4) applies as a consequence.
(6) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 70(2) de l’autre loi et celle du paragraphe 30(2) de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 70(2) est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 30(2), le paragraphe (4) s’appliquant en conséquence.
(7) If section 71 of the other Act comes into force before section 32 of this Act, then that section 32 is repealed.
(7) Si l’article 71 de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 32 de la présente loi, cet article 32 est abrogé.
(8) If section 32 of this Act comes into force before section 71 of the other Act, then that section 71 is repealed.
(8) Si l’article 32 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 71 de l’autre loi, cet article 71 est abrogé.
(9) If section 71 of the other Act comes into force on the same day as section 32 of this Act, then that section 71 is deemed to have come into force before that section 32 and subsection (7) applies as a consequence.
(9) Si l’entrée en vigueur de l’article 71 de l’autre loi et celle de l’article 32 de la présente loi sont concomitantes, cet article 71 est réputé être entré en vigueur avant cet article 32, le paragraphe (7) s’appliquant en conséquence.
(10) If section 72 of the other Act comes into force before section 33 of this Act, then that section 33 is repealed.
(10) Si l’article 72 de l’autre loi entre en vigueur avant l’article 33 de la présente loi, cet article 33 est abrogé.
(11) If section 33 of this Act comes into force before section 72 of the other Act, then that section 72 is repealed.
(11) Si l’article 33 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 72 de l’autre loi, cet article 72 est abrogé.
(12) If section 72 of the other Act comes into force on the same day as section 33 of this Act, then that section 72 is deemed to have come into force before that section 33 and subsection (10) applies as a consequence.
(12) Si l’entrée en vigueur de l’article 72 de l’autre loi et celle de l’article 33 de la présente loi sont concomitantes, cet article 72 est réputé être entré en vigueur avant cet article 33, le paragraphe (10) s’appliquant en conséquence.
(13) If section 35 of this Act comes into force before subsection 74(2) of the other Act, then that subsection 74(2) is repealed.
(13) Si l’article 35 de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 74(2) de l’autre loi, ce paragraphe 74(2) est abrogé.
(14) If subsection 74(2) of the other Act comes into force on the same day as section 35 of this Act, then that subsection 74(2) is deemed to have come into force before that section 35.
(14) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 74(2) de l’autre loi et celle de l’article 35 de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 74(2) est réputé être entré en vigueur avant cet article 35.
(15) If subsection 36(1) of this Act comes into force before subsection 76(1) of the other Act, then that subsection 76(1) is repealed.
(15) Si le paragraphe 36(1) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 76(1) de l’autre loi, ce paragraphe 76(1) est abrogé.
(16) If subsection 76(1) of the other Act comes into force on the same day as subsection 36(1) of this Act, then that subsection 76(1) is deemed to have come into force before that subsection 36(1).
(16) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 76(1) de l’autre loi et celle du paragraphe 36(1) de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 76(1) est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 36(1).
(17) If subsection 76(2) of the other Act comes into force before subsection 36(2) of this Act, then that subsection 36(2) is repealed.
(17) Si le paragraphe 76(2) de l’autre loi entre en vigueur avant le paragraphe 36(2) de la présente loi, ce paragraphe 36(2) est abrogé.
(18) If subsection 36(2) of this Act comes into force before subsection 76(2) of the other Act, then that subsection 76(2) is repealed.
(18) Si le paragraphe 36(2) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 76(2) de l’autre loi, ce paragraphe 76(2) est abrogé.
(19) If subsection 76(2) of the other Act comes into force on the same day as subsection 36(2) of this Act, then that subsection 76(2) is deemed to have come into force before that subsection 36(2) and subsection (17) applies as a consequence.
(19) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 76(2) de l’autre loi et celle du paragraphe 36(2) de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 76(2) est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 36(2), le paragraphe (17) s’appliquant en conséquence.
(20) If subsection 76(3) of the other Act comes into force before subsection 36(3) of this Act, then that subsection 36(3) is repealed.
(20) Si le paragraphe 76(3) de l’autre loi entre en vigueur avant le paragraphe 36(3) de la présente loi, ce paragraphe 36(3) est abrogé.
(21) If subsection 36(3) of this Act comes into force before subsection 76(3) of the other Act, then that subsection 76(3) is repealed.
(21) Si le paragraphe 36(3) de la présente loi entre en vigueur avant le paragraphe 76(3) de l’autre loi, ce paragraphe 76(3) est abrogé.
(22) If subsection 76(3) of the other Act comes into force on the same day as subsection 36(3) of this Act, then that subsection 76(3) is deemed to have come into force before that subsection 36(3) and subsection (20) applies as a consequence.
(22) Si l’entrée en vigueur du paragraphe 76(3) de l’autre loi et celle du paragraphe 36(3) de la présente loi sont concomitantes, ce paragraphe 76(3) est réputé être entré en vigueur avant ce paragraphe 36(3), le paragraphe (20) s’appliquant en conséquence.
(23) If section 37 of this Act comes into force before section 78 of the other Act, then that section 78 is repealed.
(23) Si l’article 37 de la présente loi entre en vigueur avant l’article 78 de l’autre loi, cet article 78 est abrogé.
(24) If section 78 of the other Act comes into force on the same day as section 37 of this Act, then that section 78 is deemed to have come into force before that section 37.
(24) Si l’entrée en vigueur de l’article 78 de l’autre loi et celle de l’article 37 de la présente loi sont concomitantes, cet article 78 est réputé être entré en vigueur avant cet article 37.
Bill C-12

49. If Bill C-12, introduced in the 1st session of the 41st Parliament and entitled the Safeguarding Canadians’ Personal Information Act, receives royal assent, then, on the first day on which both section 8 of that Act and section 23 of the Investigating and Preventing Criminal Electronic Communications Act, as enacted by section 2 of this Act, are in force, that section 23 is replaced by the following:
49. En cas de sanction du projet de loi C-12, déposé au cours de la 1re session de la 41e législature et intitulé Loi protégeant les renseignements personnels des Canadiens, dès le premier jour où l’article 8 de cette loi et l’article 23 de la Loi sur les enquêtes visant les communications électroniques criminelles et leur prévention, édictée par l’article 2 de la présente loi, sont tous deux en vigueur, cet article 23 est remplacé par ce qui suit :
Projet de loi C-12

Deemed nature of information

23. Personal information, as defined in subsection 2(1) of the Personal Information Protection and Electronic Documents Act, that is provided under subsection 16(1) or 17(1) is deemed, for the purposes of section 7.5 and subsections 9(2.1) to (2.4) of that Act, to be disclosed under subparagraph 7(3)(c.1)(i) or (ii), and not under paragraph 7(3)(i), of that Act. This section operates despite the other provisions of Part 1 of that Act.
23. Pour l’application de l’article 7.5 et des paragraphes 9(2.1) à (2.4) de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques, les renseignements personnels au sens du paragraphe 2(1) de cette loi qui sont fournis au titre des paragraphes 16(1) ou 17(1) sont réputés être communiqués au titre des sous-alinéas 7(3)c.1)(i) ou (ii) de cette loi et non de son alinéa 7(3)i). Le présent article s’applique malgré les autres dispositions de la partie 1 de la même loi.
Dérogation

Coming into Force
Entrée en vigueur
Order in council

50. (1) Subject to subsection (2), the provisions of this Act, other than sections 3 to 5, 9, 13, 14, 48 and 49, come into force on a day or days to be fixed by order of the Governor in Council.
50. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les dispositions de la présente loi, à l’exception des articles 3 à 5, 9, 13, 14, 48 et 49, entrent en vigueur à la date ou aux dates fixées par décret.
Décret

Order in council

(2) The provisions of the Investigating and Preventing Criminal Electronic Communications Act, as enacted by section 2, come into force on a day or days to be fixed by order of the Governor in Council.
(2) Les dispositions de la Loi sur les enquêtes visant les communications électroniques criminelles et leur prévention, édictée par l’article 2, entrent en vigueur à la date ou aux dates fixées par décret.
Décret




Explanatory Notes
Notes explicatives
Clause 26: Existing text of section 487.11:
487.11 A peace officer, or a public officer who has been appointed or designated to administer or enforce any federal or provincial law and whose duties include the enforcement of this or any other Act of Parliament, may, in the course of his or her duties, exercise any of the powers described in subsection 487(1) or 492.1(1) without a warrant if the conditions for obtaining a warrant exist but by reason of exigent circumstances it would be impracticable to obtain a warrant.
Article 26 : Texte de l’article 487.11 :
487.11 L’agent de la paix ou le fonctionnaire public nommé ou désigné pour l’application ou l’exécution d’une loi fédérale ou provinciale et chargé notamment de faire observer la présente loi ou toute autre loi fédérale peut, pour l’accomplissement de ses fonctions, exercer, sans mandat, tous les pouvoirs prévus aux paragraphes 487(1) ou 492.1(1) lorsque l’urgence de la situation rend difficilement réalisable l’obtention du mandat, sous réserve que les conditions de délivrance de celui-ci soient réunies.
Clause 27: (1) and (2) Relevant portion of subsection 487.3(1):
487.3 (1) A judge or justice may, on application made at the time of issuing a warrant under this or any other Act of Parliament or a production order under section 487.012 or 487.013, or of granting an authorization to enter a dwelling-house under section 529 or an authorization under section 529.4 or at any time thereafter, make an order prohibiting access to and the disclosure of any information relating to the warrant, production order or authorization on the ground that
...
(b) the ground referred to in paragraph (a) outweighs in importance the access to the information.
Article 27 : (1) et (2) Texte du passage visé du paragraphe 487.3(1) :
487.3 (1) Le juge ou le juge de paix peut, sur demande présentée lors de la délivrance du mandat, en vertu de la présente loi ou d’une autre loi fédérale, de la délivrance d’une ordonnance de communication prévue aux articles 487.012 ou 487.013 ou de celle de l’autorisation prévue aux articles 529 ou 529.4, ou par la suite, interdire, par ordonnance, l’accès à l’information relative au mandat, à l’ordonnance de communication ou à l’autorisation et la communication de cette information pour le motif que, à la fois :
[...]
b) la raison visée à l’alinéa a) l’emporte sur l’importance de l’accès à l’information.
Clause 28: Existing text of sections 492.1 and 492.2:
492.1 (1) A justice who is satisfied by information on oath in writing that there are reasonable grounds to suspect that an offence under this or any other Act of Parliament has been or will be committed and that information that is relevant to the commission of the offence, including the whereabouts of any person, can be obtained through the use of a tracking device, may at any time issue a warrant authorizing a peace officer or a public officer who has been appointed or designated to administer or enforce a federal or provincial law and whose duties include the enforcement of this Act or any other Act of Parliament and who is named in the warrant
(a) to install, maintain and remove a tracking device in or on any thing, including a thing carried, used or worn by any person; and
(b) to monitor, or to have monitored, a tracking device installed in or on any thing.
(2) A warrant issued under subsection (1) is valid for the period, not exceeding sixty days, mentioned in it.
(3) A justice may issue further warrants under this section.
(4) For the purposes of this section, “tracking device” means any device that, when installed in or on any thing, may be used to help ascertain, by electronic or other means, the location of any thing or person.
(5) On ex parte application in writing supported by affidavit, the justice who issued a warrant under subsection (1) or a further warrant under subsection (3) or any other justice having jurisdiction to issue such warrants may authorize that the tracking device be covertly removed after the expiry of the warrant
(a) under any terms or conditions that the justice considers advisable in the public interest; and
(b) during any specified period of not more than sixty days.
492.2 (1) A justice who is satisfied by information on oath in writing that there are reasonable grounds to suspect that an offence under this or any other Act of Parliament has been or will be committed and that information that would assist in the investigation of the offence could be obtained through the use of a number recorder, may at any time issue a warrant authorizing a peace officer or a public officer who has been appointed or designated to administer or enforce a federal or provincial law and whose duties include the enforcement of this Act or any other Act of Parliament and who is named in the warrant
(a) to install, maintain and remove a number recorder in relation to any telephone or telephone line; and
(b) to monitor, or to have monitored, the number recorder.
(2) When the circumstances referred to in subsection (1) exist, a justice may order that any person or body that lawfully possesses records of telephone calls originated from, or received or intended to be received at, any telephone give the records, or a copy of the records, to a person named in the order.
(3) Subsections 492.1(2) and (3) apply to warrants and orders issued under this section, with such modifications as the circumstances require.
(4) For the purposes of this section, “number recorder” means any device that can be used to record or identify the telephone number or location of the telephone from which a telephone call originates, or at which it is received or is intended to be received.
Article 28 : Texte des articles 492.1 et 492.2 :
492.1 (1) Le juge de paix qui est convaincu, à la suite d’une dénonciation par écrit faite sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction à la présente loi ou à toute autre loi fédérale a été ou sera commise et que des renseignements utiles à cet égard, notamment sur le lieu où peut se trouver une personne, peuvent être obtenus au moyen d’un dispositif de localisation peut décerner un mandat autorisant un agent de la paix ou, dans le cas d’un fonctionnaire public nommé ou désigné pour l’application ou l’exécution d’une loi fédérale ou provinciale et chargé notamment de faire observer la présente loi ou toute autre loi fédérale, celui qui y est nommé :
a) à installer un dispositif de localisation dans ou sur toute chose, notamment une chose transportée, utilisée ou portée par une personne, à l’entretenir et à l’enlever;
b) à surveiller ou faire surveiller ce dispositif.
(2) Le mandat est valide pour la période, d’au plus soixante jours, qui y est indiquée.
(3) Le juge de paix peut décerner de nouveaux mandats en vertu du présent article.
(4) Pour l’application du présent article, « dispositif de localisation » s’entend d’un dispositif qui, lorsqu’il est placé dans ou sur une chose, peut servir à localiser une chose ou une personne par des moyens électroniques ou autres.
(5) Sur demande écrite ex parte, accompagnée d’un affidavit, le juge de paix qui a décerné le mandat visé aux paragraphes (1) ou (3) ou un juge de paix compétent pour décerner un tel mandat peut permettre que le dispositif de localisation soit enlevé secrètement après l’expiration du mandat :
a) selon les modalités qu’il estime opportunes;
b) au cours de la période, d’au plus soixante jours, qu’il spécifie.
492.2 (1) Le juge de paix qui est convaincu, à la suite d’une dénonciation par écrit faite sous serment, qu’il existe des motifs raisonnables de soupçonner qu’une infraction à la présente loi ou à toute autre loi fédérale a été ou sera commise et que des renseignements utiles à l’enquête relative à l’infraction pourraient être obtenus au moyen d’un enregistreur de numéro peut décerner un mandat autorisant un agent de la paix ou, dans le cas d’un fonctionnaire public nommé ou désigné pour l’application ou l’exécution d’une loi fédérale ou provinciale et chargé notamment de faire observer la présente loi ou toute autre loi fédérale, celui qui y est nommé :
a) à placer sous enregistreur de numéro un téléphone ou une ligne téléphonique, à entretenir l’enregistreur et à les en dégager;
b) à surveiller ou faire surveiller l’enregistreur.
(2) Dans les circonstances visées au paragraphe (1), le juge peut ordonner à la personne ou à l’organisme qui possède légalement un registre des appels provenant d’un téléphone ou reçus ou destinés à être reçus à ce téléphone de donner le registre ou une copie de celui-ci à toute personne nommée dans l’ordonnance.
(3) Les paragraphes 492.1(2) et (3) s’appliquent, avec les adaptations nécessaires, aux mandats décernés et aux ordonnances rendues en vertu du présent article.
(4) Pour l’application du présent article, « enregistreur de numéro » s’entend d’un dispositif qui peut enregistrer ou identifier le numéro ou la localisation du téléphone d’où provient un appel ou auquel l’appel est reçu ou destiné à être reçu.
Clause 29: New.
Article 29 : Nouveau.
Competition Act
Clause 30: (1) Existing text of the definition:
“record” includes any correspondence, memorandum, book, plan, map, drawing, diagram, pictorial or graphic work, photograph, film, microform, sound recording, videotape, machine readable record, and any other documentary material, regardless of physical form or characteristics, and any copy or portion thereof;
Loi sur la concurrence
Article 30 : (1) Texte de la définition :
« document » Les éléments d’information, quels que soient leur forme et leur support, notamment la correspondance, les notes, livres, plans, cartes, dessins, diagrammes, illustrations ou graphiques, photographies, films, microformules, enregistrements sonores, magnétoscopiques ou informatisés, ou toute reproduction totale ou partielle de ces éléments d’information.
(2) New.
(2) Nouveau.
Clause 31: New.
Article 31 : Nouveau.
Clause 32: Existing text of subsection 16(6):
(6) In this section, “computer system” and “data” have the meanings set out in subsection 342.1(2) of the Criminal Code.
Article 32 : Texte du paragraphe 16(6) :
(6) Pour l’application du présent article, « données » et « ordinateur » s’entendent au sens du paragraphe 342.1(2) du Code criminel.
Clause 33: Existing text of subsection 20(2):
(2) Copies of any records referred to in subsection (1), including copies by any process of photographic reproduction, on proof orally or by affidavit that they are true copies, are admissible in evidence in any proceedings under this Act and have the same probative force as the original.
Article 33 : Texte du paragraphe 20(2) :
(2) Les copies d’un document visé au paragraphe (1), y compris les copies obtenues au moyen d’un procédé photographique quelconque, sont, lorsqu’il est démontré au moyen d’un témoignage oral ou d’un affidavit qu’il s’agit de copies conformes, admissibles en preuve dans toute procédure prévue à la présente loi et leur force probante est la même que celle des documents originaux.
Clause 34: Existing text of the definition:
“data” means representations, in any form, of information or concepts.
Article 34 : Texte de la définition :
« données » Toute forme de représentation d’informations ou de notions.
Clause 35: Relevant portion of subsection 52(2):
(2) For the purposes of this section, a representation that is
...
(d) made in the course of in-store, door-to-door or telephone selling to a person as ultimate user, or
...
is deemed to be made to the public by and only by the person who causes the representation to be so expressed, made or contained, subject to subsection (2.1).
Article 35 : Texte du passage visé du paragraphe 52(2) :
(2) Pour l’application du présent article, sauf le paragraphe (2.1), sont réputées n’être données au public que par la personne de qui elles proviennent les indications qui, selon le cas :
[...]
d) sont données, au cours d’opérations de vente en magasin, par démarchage ou par téléphone, à un utilisateur éventuel;
Clause 36: (1) Existing text of subsection 52.1(1):
52.1 (1) In this section, “telemarketing” means the practice of using interactive telephone communications for the purpose of promoting, directly or indirectly, the supply or use of a product or for the purpose of promoting, directly or indirectly, any business interest.
Article 36 : (1) Texte du paragraphe 52.1(1) :
52.1 (1) Dans le présent article, « télémarketing » s’entend de la pratique de la communication téléphonique interactive pour promouvoir directement ou indirectement soit la fourniture ou l’utilisation d’un produit, soit des intérêts commerciaux quelconques.
(2) Relevant portion of subsection 52.1(2):
(2) No person shall engage in telemarketing unless
(a) disclosure is made, in a fair and reasonable manner at the beginning of each telephone communication, of the identity of the person on behalf of whom the communication is made, the nature of the product or business interest being promoted and the purposes of the communication;
(2) Texte du passage visé du paragraphe 52.1(2) :
(2) La pratique du télémarketing est subordonnée :
a) à la divulgation, d’une manière juste et raisonnable, au début de chaque communication téléphonique, de l’identité de la personne pour le compte de laquelle la communication est effectuée, de la nature du produit ou des intérêts commerciaux dont la promotion est faite et du but de la communication;
(3) Existing text of subsection 52.1(5):
(5) The disclosure of information referred to in paragraph (2)(b) or (c) or (3)(b) or (c) must be made during the course of a telephone communication unless it is established by the accused that the information was disclosed within a reasonable time before the communication, by any means, and the information was not requested during the telephone communication.
(3) Texte du paragraphe 52.1(5) :
(5) La divulgation de renseignements visée aux alinéas (2)b) ou c) ou (3)b) ou c) doit être faite au cours d’une communication téléphonique, sauf si l’accusé établit que la divulgation a été faite dans un délai raisonnable antérieur à la communication, par n’importe quel moyen, et que les renseignements n’ont pas été demandés au cours de la communication.
Clause 37: Relevant portion of subsection 74.03(1):
74.03 (1) For the purposes of sections 74.01 and 74.02, a representation that is
...
(d) made in the course of in-store, door-to-door or telephone selling to a person as ultimate user, or
...
is deemed to be made to the public by and only by the person who causes the representation to be so expressed, made or contained, subject to subsection (2).
Article 37 : Texte du passage visé du paragraphe 74.03(1) :
74.03 (1) Pour l’application des articles 74.01 et 74.02, sous réserve du paragraphe (2), sont réputées n’être données au public que par la personne de qui elles proviennent les indications qui, selon le cas :
[...]
d) sont données, au cours d’opérations de vente en magasin, par démarchage ou par téléphone, à un usager éventuel;
Mutual Legal Assistance in Criminal Matters Act
Clause 38: Existing text of the definitions:
“data” means representations, in any form, of information or concepts;
“record” means any material on which data are recorded or marked and which is capable of being read or understood by a person or a computer system or other device;
Loi sur l’entraide juridique en matière criminelle
Article 38 : Texte des définitions :
« document » Tout support où sont enregistrées ou sur lequel sont inscrites des données et qui peut être lu ou compris par une personne, un système informatique ou un autre dispositif.
« données » Toute forme de représentation d’informations ou de notions.
Clause 39: New.
Article 39 : Nouveau.
Clause 40: Existing text of section 13.1:
13.1 (1) A judge of the province to whom an application is made under subsection 11(2) may, in a manner provided for by the Criminal Code, issue a warrant, other than a warrant referred to in section 12, to use any device or other investigative technique or do anything described in the warrant that would, if not authorized, constitute an unreasonable search or seizure in respect of a person or a person’s property.
(2) A warrant issued under subsection (1) may be obtained, issued and executed in the manner prescribed by the Criminal Code, with any modifications that the circumstances may require.
(3) Despite subsection (2), subsections 12(3) and (4) and sections 14 to 16 apply in respect of a warrant issued under subsection (1), and any sections of the Criminal Code inconsistent with those provisions do not apply.
Article 40 : Texte de l’article 13.1 :
13.1 (1) Un juge d’une province auquel une requête est présentée en application du paragraphe 11(2) peut, de la manière prévue au Code criminel, décerner un mandat, autre qu’un mandat visé à l’article 12, autorisant l’utilisation d’un dispositif ou d’une technique ou méthode d’enquête ou tout acte qui y est mentionné, qui, sans cette autorisation, donnerait lieu à une fouille, une perquisition ou une saisie abusive à l’égard d’une personne ou d’un bien.
(2) Un mandat décerné en vertu du paragraphe (1) peut être obtenu, décerné et exécuté de la manière prévue au Code criminel, avec les adaptations nécessaires.
(3) Par dérogation au paragraphe (2), les paragraphes 12(3) et (4) et les articles 14 à 16 s’appliquent au mandat décerné en vertu du paragraphe (1), et toute disposition du Code criminel incompatible avec ces dispositions ne s’applique pas.
Clause 41: New.
Article 41 : Nouveau.
Clause 42: Existing text of the heading:
Evidence for Use Abroad
Article 42 : Texte de l’intertitre :
Éléments de preuve destinés à l’étranger
Clause 43: New.
Article 43 : Nouveau.
Clause 44: New.
Article 44 : Nouveau.
Clause 45: New.
Article 45 : Nouveau.
Clause 46: Existing text of subsection 36(2):
(2) For the purpose of determining the probative value of a record or a copy of a record admitted in evidence under this Act, the trier of fact may examine the record or copy, receive evidence orally or by affidavit, or by a certificate or other statement pertaining to the record in which a person attests that the certificate or statement is made in conformity with the laws that apply to a state or entity, whether or not the certificate or statement is in the form of an affidavit attested to before an official of the state or entity, including evidence as to the circumstances in which the information contained in the record or copy was written, stored or reproduced, and draw any reasonable inference from the form or content of the record or copy.
Article 46 : Texte du paragraphe 36(2) :
(2) Le juge des faits peut, afin de décider de la force probante d’un document — ou de sa copie — admis en preuve en vertu de la présente loi, procéder à son examen ou recevoir une déposition verbale, un affidavit ou un certificat ou autre déclaration portant sur le document, fait, selon le signataire, conformément aux lois de l’État ou entité, qu’il soit fait en la forme d’un affidavit rempli devant un agent de l’État ou entité ou non, y compris une déposition quant aux circonstances de la rédaction, de l’enregistrement, de la mise en mémoire ou de la reproduction des renseignements contenus dans le document ou la copie, et tirer de sa forme ou de son contenu toute conclusion fondée.
Clause 47: (1) and (2) Existing text of section 44:
44. (1) Subject to subsection 38(2), a record sent to the Minister by a state or entity in accordance with a Canadian request is privileged and no person shall disclose to anyone the record or its purport or the contents of the record or any part of it before the record, in compliance with the conditions on which it was so sent, is made public or disclosed in the course or for the purpose of giving evidence.
(2) No person in possession of a record mentioned in subsection (1) or of a copy thereof, or who has knowledge of any information contained in the record, shall be required, in connection with any legal proceedings, to produce the record or copy or to give evidence relating to any information that is contained therein.
Article 47 : (1) et (2) Texte de l’article 44 :
44. (1) Sous réserve du paragraphe 38(2), les documents transmis au ministre par un État ou entité en conformité avec une demande canadienne sont protégés. Jusqu’à ce qu’ils aient été, en conformité avec les conditions attachées à leur transmission au ministre, rendus publics ou révélés au cours ou aux fins d’une déposition devant un tribunal, il est interdit de communiquer à quiconque ces documents, leur teneur ou des renseignements qu’ils contiennent.
(2) Les personnes en possession de l’original ou de la copie d’un document étranger visé au paragraphe (1), ou qui ont connaissance de son contenu, ne peuvent être tenues, dans des procédures judiciaires, de déposer l’original ou la copie ou de rendre témoignage sur son contenu.


ParlVU