PARLIAMENT of CANADA

Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 
 
2nd Session, 40th Parliament,
2e session, 40e législature,
57 Elizabeth II, 2009
57 Elizabeth II, 2009
house of commons of canada
chambre des communes du canada
BILL C-6
PROJET DE LOI C-6
An Act respecting the safety of consumer products
Loi concernant la sécurité des produits de consommation
Preamble

Whereas the Parliament of Canada recognizes the objective of protecting the public by addressing dangers to human health or safety that are posed by consumer products;

Whereas the Parliament of Canada recognizes that the growing number of consumer products that flow across the borders of an increasingly global marketplace make the realization of that objective a challenge;

Whereas the Parliament of Canada recognizes that along with the Government of Canada, individuals and suppliers of consumer products have an important role to play in addressing dangers to human health or safety that are posed by consumer products;

Whereas the Parliament of Canada wishes to foster cooperation within the Government of Canada, between the governments in this country and with foreign governments and international organizations, in particular by sharing information, in order to effectively address those dangers;

Whereas the Parliament of Canada recognizes that, given the impact activities with respect to consumer products may have on the environment, there is a need to create a regulatory system regarding consumer products that is complementary to the regulatory system regarding the environment;

Whereas the Parliament of Canada recognizes that a lack of full scientific certainty is not to be used as a reason for postponing measures that prevent adverse effects on human health if those effects could be serious or irreversible;

And whereas the Parliament of Canada recognizes that the application of effective measures to encourage compliance with the federal regulatory system for consumer products is key to addressing the dangers to human health or safety posed by those products;
Attendu :
Préambule

que le Parlement du Canada reconnaît qu’il doit se fixer pour objectif de protéger le public en remédiant au danger pour la santé ou la sécurité humaines que présentent les produits de consommation;

qu’il reconnaît que l’atteinte de cet objectif présente un défi sérieux compte tenu du nombre croissant de produits de consommation qui traversent les frontières dans le cadre d’un marché qui se mondialise;

qu’il reconnaît que les individus et les fournisseurs de produits de consommation, tout comme le gouvernement du Canada, doivent contribuer à remédier au danger pour la santé ou la sécurité humaines que présentent les produits de consommation;

qu’il souhaite encourager la coopération au sein de l’administration publique fédérale, entre les différents ordres de gouvernement et avec les gouvernements étrangers et les organisations internationales, notamment par la mise en commun de l’information, de façon à remédier plus efficacement à ce danger;

qu’il reconnaît la nécessité de concevoir, en ce qui concerne les produits de consommation, un système de réglementation qui soit complémentaire à celui qui concerne l’environnement, étant donné l’effet que pourrait avoir sur l’environnement toute activité concernant ces produits;

qu’il reconnaît que l’absence de certitude scientifique absolue ne doit pas servir de prétexte pour remettre à plus tard la prise de mesures visant à prévenir des effets négatifs sur la santé humaine qui pourraient être graves ou irréversibles;

qu’il reconnaît que la mise en oeuvre de mesures efficaces pour encourager le respect du système de réglementation fédéral visant les produits de consommation est essentielle pour remédier au danger pour la santé ou la sécurité humaines que présentent les produits de consommation,

Now, therefore, Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Canada Consumer Product Safety Act.
1. Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation.
Titre abrégé

INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions

2. The following definitions apply in this Act.
“advertisement”
« publicité »

“advertisement” includes a representation by any means for the purpose of promoting directly or indirectly the sale of a consumer product.
“analyst”
« analyste »

“analyst” means an individual designated as an analyst under section 28 or under section 28 of the Food and Drugs Act.
“article to which this Act or the regulations apply”
« article visé par la présente loi ou les règlements »

“article to which this Act or the regulations apply” means

(a) a consumer product;

(b) anything used in the manufacturing, importation, packaging, storing, advertising, selling, labelling, testing or transportation of a consumer product; or

(c) a document that is related to any of those activities or a consumer product.
“confidential business information”
« renseignements commerciaux confidentiels »

“confidential business information” — in respect of a person to whose business or affairs the information relates — means business information

(a) that is not publicly available;

(b) in respect of which the person has taken measures that are reasonable in the circumstances to ensure that it remains not publicly available; and

(c) that has actual or potential economic value to the person or their competitors because it is not publicly available and its disclosure would result in a material financial loss to the person or a material financial gain to their competitors.
“consumer product”
« produit de consommation »

“consumer product” means a product, including its components, parts or accessories, that may reasonably be expected to be obtained by an individual to be used for non-commercial purposes, including for domestic, recreational and sports purposes, and includes its packaging.
“danger to human health or safety”
« danger pour la santé ou la sécurité humaines »

“danger to human health or safety” means any unreasonable hazard — existing or potential — that is posed by a consumer product during or as a result of its normal or foreseeable use and that may reasonably be expected to cause the death of an individual exposed to it or have an adverse effect on that individual’s health — including an injury — whether or not the death or adverse effect occurs immediately after the exposure to the hazard, and includes any exposure to a consumer product that may reasonably be expected to have a chronic adverse effect on human health.
“document”
« document »

“document” means anything on which information that is capable of being understood by a person, or read by a computer or other device, is recorded or marked.
“government”
« administration »

“government” means any of the following or their institutions:

(a) the federal government;

(b) a corporation named in Schedule III to the Financial Administration Act;

(c) a provincial government or a public body established under an Act of the legislature of a province;

(d) an aboriginal government as defined in subsection 13(3) of the Access to Information Act;

(e) a government of a foreign state or of a subdivision of a foreign state; or

(f) an international organization of states.
“import”
« importer »

“import” means to import into Canada.
“inspector”
« inspecteur »

“inspector” means an individual designated as an inspector under subsection 18(1).
“manufacture”
« fabrication »

“manufacture” includes produce, formulate, repackage and prepare, as well as recondition for sale.
“Minister”
« ministre »

“Minister” means the Minister of Health.
“person”
« personne »

“person” means an individual or an organization as defined in section 2 of the Criminal Code.
“personal information”
« renseignements personnels »

“personal information” has the same meaning as in section 3 of the Privacy Act.
“prescribed”
Version anglaise seulement

“prescribed” means prescribed by regulation.
“review officer”
« réviseur »

“review officer” means an individual designated as a review officer under section 33.
“sell”
« vente »

“sell” includes offer for sale, expose for sale or have in possession for sale — or distribute to one or more persons, whether or not the distribution is made for consideration — and includes lease, offer for lease, expose for lease or have in possession for lease.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.
Définitions

« administration » L’administration fédérale, toute société mentionnée à l’annexe III de la Loi sur la gestion des finances publiques, toute administration provinciale, tout organisme public constitué sous le régime d’une loi provinciale, tout gouvernement autochtone au sens du paragraphe 13(3) de la Loi sur l’accès à l’information, toute administration d’un État étranger ou d’une de ses subdivisions politiques ou toute organisation internationale d’États, ou l’un de leurs organismes.
« administration »
government

« analyste » Individu désigné à ce titre en vertu de l’article 28 ou de l’article 28 de la Loi sur les aliments et drogues.
« analyste »
analyst

« article visé par la présente loi ou les règlements »
« article visé par la présente loi ou les règlements »
article to which this Act or the regulations apply

a) Produit de consommation;

b) objet utilisé pour fabriquer, importer, emballer, entreposer, vendre, étiqueter, mettre à l’essai ou transporter un produit de consommation ou pour en faire la publicité;

c) document relatif à ces activités ou à tout produit de consommation.

« danger pour la santé ou la sécurité humaines » Risque déraisonnable — existant ou éventuel — qu’un produit de consommation présente au cours ou par suite de son utilisation normale ou prévisible et qui est susceptible de causer la mort d’une personne qui y est exposée ou d’avoir des effets négatifs sur sa santé — notamment en lui causant des blessures —, même si son effet sur l’intégrité physique ou la santé n’est pas immédiat. Est notamment visée toute exposition à un produit de consommation susceptible d’avoir des effets négatifs à long terme sur la santé humaine.
« danger pour la santé ou la sécurité humaines »
danger to human health or safety

« document » Tout support sur lequel sont enregistrés ou inscrits des éléments d’information pouvant être compris par une personne ou lus par un ordinateur ou tout autre dispositif.
« document »
document

« fabrication » Sont assimilés à la fabrication la production, la formulation, le réemballage et la préparation de même que la remise à neuf aux fins de vente.
« fabrication »
manufacture

« importer » Importer au Canada.
« importer »
import

« inspecteur » Individu désigné à ce titre en vertu du paragraphe 18(1).
« inspecteur »
inspector

« ministre » Le ministre de la Santé.
« ministre »
Minister

« personne » Individu ou organisation au sens de l’article 2 du Code criminel.
« personne »
person

« produit de consommation » Produit — y compris tout composant, partie ou accessoire de celui-ci — dont on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’un individu l’obtienne en vue d’une utilisation à des fins non commerciales, notamment à des fins domestiques, récréatives ou sportives. Est assimilé à un tel produit son emballage.
« produit de consommation »
consumer product

« publicité » S’entend notamment de la présentation, par tout moyen, d’un produit de consommation en vue d’en promouvoir directement ou indirectement la vente.
« publicité »
advertisement

« renseignements commerciaux confidentiels » Renseignements commerciaux qui se rapportent à l’entreprise d’une personne ou à ses activités et, à la fois :
« renseignements commerciaux confidentiels »
confidential business information

a) qui ne sont pas accessibles au public;

b) à l’égard desquels la personne a pris des mesures raisonnables dans les circonstances pour qu’ils demeurent inaccessibles au public;

c) qui ont une valeur économique réelle ou potentielle pour la personne ou ses concurrents parce qu’ils ne sont pas accessibles au public et que leur divulgation entraînerait une perte financière importante pour elle ou un gain financier important pour ses concurrents.

« renseignements personnels » S’entend au sens de l’article 3 de la Loi sur la protection des renseignements personnels.
« renseignements personnels »
personal information

« réviseur » Individu désigné à ce titre en vertu de l’article 33.
« réviseur »
review officer

« vente » Est assimilé à la vente le fait de mettre en vente, d’exposer ou d’avoir en sa possession pour la vente ou de fournir à une ou plusieurs personnes pour une contrepartie ou non et, en outre, le fait de louer, de mettre en location ou d’exposer ou d’avoir en sa possession pour location.
« vente »
sell

PURPOSE
OBJET DE LA LOI
Purpose

3. The purpose of this Act is to protect the public by addressing or preventing dangers to human health or safety that are posed by consumer products in Canada, including those that circulate within Canada and those that are imported.
3. La présente loi a pour objet de protéger le public en remédiant au danger pour la santé ou la sécurité humaines que présentent les produits de consommation qui se trouvent au Canada, notamment ceux qui y circulent et ceux qui y sont importés, et en prévenant ce danger.
Objet

APPLICATION
CHAMP D’APPLICATION
Consumer products

4. (1) This Act applies to consumer products with the exception of those listed in Schedule 1.
4. (1) La présente loi s’applique aux produits de consommation à l’exclusion de ceux figurant à l’annexe 1.
Produits de consommation

Tobacco products

(2) This Act applies to tobacco products as defined in section 2 of the Tobacco Act but only in respect of their ignition propensity.
(2) Elle ne s’applique aux produits du tabac au sens de l’article 2 de la Loi sur le tabac qu’en ce qui a trait à leur potentiel incendiaire.
Produits du tabac

PROHIBITIONS
INTERDICTIONS
Consumer products in Schedule 2

5. No person shall manufacture, import, advertise or sell a consumer product listed in Schedule 2.
5. Il est interdit à toute personne de fabriquer, d’importer ou de vendre tout produit de consommation figurant à l’annexe 2 ou d’en faire la publicité.
Produits figurant à l’annexe 2

Products that do not meet regulatory requirements

6. No person shall manufacture, import, advertise or sell a consumer product that does not meet the requirements set out in the regulations.
6. Il est interdit à toute personne de fabriquer, d’importer ou de vendre tout produit de consommation qui n’est pas conforme aux exigences prévues par règlement ou d’en faire la publicité.
Produits non conformes aux exigences réglementaires

Manufacturer and importer

7. No manufacturer or importer shall manufacture, import, advertise or sell a consumer product that

(a) is a danger to human health or safety;

(b) is the subject of a recall order made under section 30 or such an order that is reviewed under section 34 or is the subject of a voluntary recall in Canada because the product is a danger to human health or safety; or

(c) is the subject of a measure that the manufacturer or importer has not carried out but is required to carry out under an order made under section 31 or such an order that is reviewed under section 34.
7. Il est interdit au fabricant ou à l’importateur de fabriquer, d’importer ou de vendre tout produit de consommation, ou d’en faire la publicité, si le produit, selon le cas :
Fabricant et importateur

a) présente un danger pour la santé ou la sécurité humaines;

b) est visé par un rappel soit fait en conformité avec un ordre donné en vertu de l’article 30 ou un tel ordre révisé au titre de l’article 34, soit fait volontairement au Canada pour cause de danger pour la santé ou la sécurité humaines;

c) est visé par une mesure que le fabricant ou l’importateur est tenu de prendre en conformité avec un ordre donné en vertu de l’article 31 ou un tel ordre révisé au titre de l’article 34 et qu’il n’a pas prise.

Advertising and selling

8. No person shall advertise or sell a consumer product that they know

(a) is a danger to human health or safety;

(b) is the subject of a recall order made under section 30 or such an order that is reviewed under section 34 or is the subject of a voluntary recall in Canada because the product is a danger to human health or safety; or

(c) is the subject of a measure that has not been carried out but is required to be carried out under an order made under section 31 or such an order that is reviewed under section 34.
8. Il est interdit à toute personne de vendre tout produit de consommation, ou d’en faire la publicité, si elle sait que le produit, selon le cas :
Vente et publicité

a) présente un danger pour la santé ou la sécurité humaines;

b) est visé par un rappel soit fait en conformité avec un ordre donné en vertu de l’article 30 ou un tel ordre révisé au titre de l’article 34, soit fait volontairement au Canada pour cause de danger pour la santé ou la sécurité humaines;

c) est visé par une mesure qui doit être prise en conformité avec un ordre donné en vertu de l’article 31 ou un tel ordre révisé au titre de l’article 34 et qui n’a pas été prise.

Misleading claims — package or label

9. No person shall package or label a consumer product

(a) in a manner — including one that is false, misleading or deceptive — that may reasonably be expected to create an erroneous impression regarding the fact that it is not a danger to human health or safety; or

(b) in a manner that is false, misleading or deceptive regarding its certification related to its safety or its compliance with a safety standard or the regulations.
9. Il est interdit à toute personne d’étiqueter ou d’emballer tout produit de consommation :
Fausse déclaration — étiquetage et emballage

a) d’une manière — fausse, trompeuse, mensongère ou autre — susceptible de créer une fausse impression quant au fait qu’il ne présente pas de danger pour la santé ou la sécurité humaines;

b) d’une manière fausse, trompeuse ou mensongère quant à son homologation en matière de sécurité ou quant au fait qu’il respecte toute norme en cette matière ou les règlements.

Misleading claims — advertise or sell

10. No person shall advertise or sell a consumer product that they know is advertised, packaged or labelled in a manner referred to in section 9.
10. Il est interdit à toute personne de vendre tout produit de consommation ou d’en faire la publicité si elle sait qu’il est étiqueté ou emballé de l’une des manières prévues à l’article 9 ou que la publicité le concernant est faite de l’une de ces manières.
Fausse déclaration — vente et publicité

False or misleading information

11. No person shall knowingly provide the Minister with false or misleading information in relation to a matter under this Act or the regulations.
11. Il est interdit à toute personne de communiquer sciemment au ministre des renseignements faux ou trompeurs relativement à toute question visée par la présente loi ou les règlements.
Renseignements faux ou trompeurs

TESTS, STUDIES AND COMPILATION OF INFORMATION
ESSAIS, ÉTUDES ET COMPILATION DE RENSEIGNEMENTS
Tests, studies and information

12. The Minister may, by written notice, order any person who manufactures or imports a consumer product for commercial purposes to

(a) conduct tests or studies on the product in order to obtain the information that the Minister considers necessary to verify compliance or prevent non-compliance with this Act or the regulations;

(b) compile any information that the Minister considers necessary to verify compliance or prevent non-compliance with this Act or the regulations; and

(c) provide him or her with the documents that contain that information and the results of the tests or studies in the time and manner that the Minister specifies.
12. Le ministre peut, par avis écrit, ordonner à toute personne qui fabrique ou importe tout produit de consommation à des fins commerciales :
Essais, études et renseignements

a) d’effectuer des essais ou études sur le produit en vue d’obtenir les renseignements qu’il estime nécessaires pour vérifier le respect de la présente loi et des règlements ou pour en prévenir le non-respect;

b) de compiler tout renseignement qu’il estime nécessaire pour vérifier le respect de la présente loi et des règlements ou pour en prévenir le non-respect;

c) de lui communiquer tout document contenant les renseignements ainsi compilés et les résultats des essais et études dans le délai et de la manière qu’il précise.

PREPARING AND MAINTAINING DOCUMENTS
TENUE DE DOCUMENTS
Requirement

13. (1) Any person who manufactures, imports, advertises, sells or tests a consumer product for commercial purposes shall prepare and maintain

(a) documents that indicate

(i) in the case of a retailer, the name and address of the person from whom they obtained the product and the location where and the period during which they sold the product, and

(ii) in the case of any other person, the name and address of the person from whom they obtained the product or to whom they sold it, or both, as applicable; and

(b) the prescribed documents.
13. (1) Toute personne qui fabrique, importe, vend ou met à l’essai tout produit de consommation, ou en fait la publicité, à des fins commerciales tient :
Obligation

a) des documents indiquant :

(i) s’agissant de la personne qui vend au détail, les nom et adresse de la personne de qui elle a obtenu le produit, les lieux où elle l’a vendu et la période pendant laquelle elle l’a vendu,

(ii) s’agissant de toute autre personne, les nom et adresse de la personne de qui elle a obtenu le produit et de celle à qui elle l’a vendu, le cas échéant;

b) les documents réglementaires.

Keeping and providing documents in Canada

(2) The person shall keep the documents at their place of business in Canada or at any prescribed place and shall, on written request, provide the Minister with them.
(2) Elle conserve les documents au Canada à son établissement ou en tout lieu réglementaire et, sur demande écrite, les fournit au ministre.
Lieu de conservation au Canada et fourniture

Exemption — outside Canada

(3) The Minister may, subject to any terms and conditions that he or she may specify, exempt a person from the requirement to keep documents in Canada if the Minister considers it unnecessary or impractical for the person to keep them in Canada.
(3) Le ministre peut toutefois, aux conditions qu’il précise, exempter toute personne de l’obligation de conserver les documents au Canada dans les cas où il l’estime inutile ou peu commode.
Exception — lieu à l’extérieur du Canada

Importation

(4) A person who imports a consumer product for commercial purposes shall, no later than at the time of the product’s importation, provide the Minister with those documents referred to in paragraph (1)(b) that are specified in the regulations.
(4) La personne qui importe tout produit de consommation à des fins commerciales fournit au ministre, au plus tard au moment de l’importation, les documents visés à l’alinéa (1)b) qui sont précisés par règlement.
Importation

DUTIES IN THE EVENT OF AN INCIDENT
OBLIGATIONS EN CAS D’INCIDENT
Definition of “incident”

14. (1) In this section, “incident” means, with respect to a consumer product,

(a) an occurrence in Canada or elsewhere that resulted or may reasonably have been expected to result in an individual’s death or in serious adverse effects on their health, including a serious injury;

(b) a defect or characteristic that may reasonably be expected to result in an individual’s death or in serious adverse effects on their health, including a serious injury;

(c) incorrect or insufficient information on a label or in instructions — or the lack of a label or instructions — that may reasonably be expected to result in an individual’s death or in serious adverse effects on their health, including a serious injury; or

(d) a recall or measure that is initiated for human health or safety reasons by

(i) a foreign entity,

(ii) a provincial government,

(iii) a public body that is established under an Act of the legislature of a province,

(iv) an aboriginal government as defined in subsection 13(3) of the Access to Information Act, or

(v) an institution of an entity referred to in subparagraphs (ii) to (iv).
14. (1) Au présent article, « incident » s’entend, relativement à un produit de consommation :
Définition de « incident »

a) de l’événement survenu au Canada ou à l’étranger qui a causé ou était susceptible de causer la mort d’un individu ou qui a eu ou était susceptible d’avoir des effets négatifs graves sur sa santé, notamment en lui causant des blessures graves;

b) de la défectuosité ou caractéristique qui est susceptible de causer la mort d’un individu ou d’avoir de tels effets;

c) de l’inexactitude ou de l’insuffisance des renseignements sur l’étiquette ou dans les instructions — ou de l’absence d’étiquette ou d’instructions — qui est susceptible de causer la mort d’un individu ou d’avoir de tels effets;

d) du rappel fait par l’une des entités ci-après ou de toute mesure prise par elle, pour des raisons de santé ou de sécurité humaines :

(i) toute entité étrangère,

(ii) toute administration provinciale,

(iii) tout organisme public constitué sous le régime d’une loi provinciale,

(iv) tout gouvernement autochtone au sens du paragraphe 13(3) de la Loi sur l’accès à l’information,

(v) tout organisme de l’une des entités visées aux sous-alinéas (ii) à (iv).

Requirement to provide information

(2) A person who manufactures, imports or sells a consumer product for commercial purposes shall provide the Minister and, if applicable, the person from whom they received the consumer product with all the information in their control regarding any incident related to the product within two days after the day on which they become aware of the incident.
(2) Toute personne qui fabrique, importe ou vend tout produit de consommation à des fins commerciales communique au ministre et, le cas échéant, à la personne de qui elle a obtenu le produit tout renseignement relevant d’elle concernant un incident lié au produit, dans les deux jours suivant la date où l’incident est venu à sa connaissance.
Communication de renseignements

Report

(3) The manufacturer of the consumer product, or if the manufacturer carries on business outside Canada, the importer, shall provide the Minister with a written report — containing information about the incident, the product involved in the incident, any products that they manufacture or import, as the case may be, that to their knowledge could be involved in a similar incident and any measures they propose be taken with respect to those products — within seven days after the day on which they become aware of the incident or within the period that the Minister specifies by written notice.
(3) Le fabricant du produit en cause ou, si celui-ci exerce ses activités à l’extérieur du Canada, l’importateur fournit au ministre, dans les sept jours suivant la date où l’incident est venu à sa connaissance ou le délai que le ministre précise par avis écrit, un rapport écrit contenant des renseignements concernant l’incident, le produit, tout produit qu’il fabrique ou importe, selon le cas, qui pourrait, à sa connaissance, être impliqué dans un incident semblable et toute mesure visant ces produits dont il propose la prise.
Rapport

DISCLOSURE OF INFORMATION BY THE MINISTER
COMMUNICATION DE RENSEIGNEMENTS PAR LE MINISTRE
Personal information

15. The Minister may disclose personal information to a person or a government that carries out functions relating to the protection of human health or safety without the consent of the individual to whom the personal information relates if the disclosure is necessary to identify or address a serious danger to human health or safety.
15. Le ministre peut communiquer à toute personne ou administration exerçant des fonctions relatives à la protection de la santé ou de la sécurité humaines des renseignements personnels se rapportant à un individu sans obtenir son consentement, si cela est nécessaire pour établir l’existence d’un danger pour la santé ou la sécurité humaines qui est grave ou remédier à ce danger.
Renseignements personnels

Confidential business information — agreement

16. The Minister may disclose confidential business information to a person or a government that carries out functions relating to the protection of human health or safety or the environment — in relation to a consumer product — without the consent of the person to whose business or affairs the information relates and without notifying that person if the person to whom or government to which the information may be disclosed agrees in writing to maintain the confidentiality of the information and to use it only for the purpose of carrying out those functions.
16. Le ministre peut communiquer à toute personne ou administration exerçant des fonctions relatives à la protection de la santé ou de la sécurité humaines ou de l’environnement en ce qui touche un produit de consommation des renseignements commerciaux confidentiels se rapportant à l’entreprise d’une personne ou à ses activités sans obtenir son consentement et sans l’aviser, s’il conclut avec le destinataire des renseignements une entente écrite prévoyant que des mesures seront prises pour assurer leur confidentialité et qu’ils ne seront utilisés que dans le cadre de l’exercice de ces fonctions.
Renseignements commerciaux confidentiels — entente

Confidential business information — serious and imminent danger

17. The Minister may, without the consent of the person to whose business or affairs the information relates and without notifying that person, disclose confidential business information about a consumer product that is a serious and imminent danger to human health or safety or the environment.
17. Le ministre peut communiquer des renseignements commerciaux confidentiels se rapportant à l’entreprise d’une personne ou à ses activités sans obtenir son consentement et sans l’aviser, si les renseignements sont relatifs à tout produit de consommation qui présente un danger pour la santé ou la sécurité humaines ou pour l’environnement qui est grave et imminent.
Renseignements commerciaux confidentiels — danger grave et imminent

INSPECTORS
INSPECTEURS
Designation

18. (1) The Minister may designate an individual as an inspector for the purpose of the administration and enforcement of this Act and the regulations.
18. (1) Le ministre peut désigner tout individu à titre d’inspecteur pour l’exécution et le contrôle d’application de la présente loi et des règlements.
Désignation

Certificate to be produced

(2) An inspector shall be given a certificate in a form established by the Minister attesting to the inspector’s designation and, on entering a place under subsection 20(1), the inspector shall, on request, produce the certificate to the person in charge of that place.
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat en la forme établie par le ministre. Le certificat atteste la qualité de l’inspecteur, qui le présente, sur demande, au responsable de tout lieu visité au titre du paragraphe 20(1).
Production du certificat

Obstruction and false statements

19. No person shall knowingly obstruct, hinder or knowingly make a false or misleading statement either orally or in writing to an inspector who is carrying out their functions.
19. Il est interdit à toute personne de, sciemment, entraver l’action de l’inspecteur qui agit dans l’exercice de ses attributions ou lui faire, oralement ou par écrit, une déclaration fausse ou trompeuse.
Entrave et fausses déclarations

INSPECTION
INSPECTION
Authority to enter place

20. (1) Subject to subsection 21(1), an inspector may, for the purpose of verifying compliance or preventing non-compliance with this Act or the regulations, at any reasonable time enter a place, including a conveyance, in which they have reasonable grounds to believe that a consumer product is manufactured, imported, packaged, stored, advertised, sold, labelled, tested or transported, or a document relating to the administration of this Act or the regulations is located.
20. (1) Sous réserve du paragraphe 21(1), pour vérifier le respect de la présente loi et des règlements ou pour en prévenir le non-respect, l’inspecteur peut, à toute heure convenable, procéder à la visite de tout lieu — y compris un moyen de transport — s’il a des motifs raisonnables de croire que des produits de consommation y sont fabriqués, importés, emballés, entreposés, vendus, étiquetés, mis à l’essai ou transportés, que la publicité de tels produits y est faite ou que tout document relatif à l’exécution de la présente loi ou des règlements s’y trouve.
Visite

Powers

(2) The inspector may, for the purpose referred to in subsection (1),

(a) examine or test anything — and take samples free of charge of an article to which this Act or the regulations apply — that is found in the place;

(b) open a receptacle or package that is found in the place;

(c) examine a document that is found in the place, make a copy of it or take an extract from it;

(d) seize and detain for any time that may be necessary

(i) an article to which this Act or the regulations apply that is found in the place, or

(ii) the conveyance;

(e) order the owner or person having possession, care or control of an article to which this Act or the regulations apply that is found in the place — or of the conveyance — to move it or, for any time that may be necessary, not to move it or to restrict its movement;

(f) use or cause to be used a computer or other device that is at the place to examine a document that is contained in or available to a computer system or reproduce it or cause it to be reproduced in the form of a printout or other intelligible output and remove the output for examination or copying;

(g) use or cause to be used copying equipment that is at the place and remove the copies for examination;

(h) take photographs and make recordings and sketches; and

(i) order the owner or person in charge of the place or a person who manufactures, imports, packages, stores, advertises, sells, labels, tests or transports a consumer product at the place to establish their identity to the inspector’s satisfaction or to stop or start the activity.
(2) L’inspecteur peut, aux fins prévues au paragraphe (1) :
Pouvoirs

a) examiner ou mettre à l’essai toute chose qui se trouve dans le lieu et prélever sans frais des échantillons de tout article visé par la présente loi ou les règlements qui s’y trouve;

b) ouvrir tout contenant ou emballage qui s’y trouve;

c) examiner tout document qui s’y trouve et en faire des copies ou en prendre des extraits;

d) saisir et retenir aussi longtemps que nécessaire tout article visé par la présente loi ou les règlements qui s’y trouve ou, le cas échéant, le moyen de transport;

e) ordonner au propriétaire de tout article visé par la présente loi ou les règlements qui se trouve dans le lieu ou, le cas échéant, du moyen de transport, ou à la personne qui en a la possession, la responsabilité ou la charge, de le déplacer ou de ne pas le déplacer ou d’en limiter le déplacement aussi longtemps que nécessaire;

f) utiliser ou faire utiliser tout ordinateur ou autre dispositif qui se trouve dans le lieu pour prendre connaissance des documents que tout système informatique contient ou auxquels il donne accès, reproduire ou faire reproduire ces documents sous forme d’imprimé ou toute autre forme intelligible et emporter tout imprimé ou sortie de données pour examen ou reproduction;

g) utiliser ou faire utiliser le matériel de reproduction qui se trouve dans le lieu et emporter les copies aux fins d’examen;

h) prendre des photographies, effectuer des enregistrements et faire des croquis;

i) ordonner au propriétaire ou au responsable du lieu, ou à quiconque s’y trouve et y fabrique, importe, emballe, entrepose, vend, étiquette, met à l’essai ou transporte tout produit de consommation ou en fait la publicité, d’établir, à sa satisfaction, son identité ou d’arrêter ou de reprendre l’activité.

Conveyance

(3) For the purpose of entering the conveyance, an inspector may order the owner or person having possession, care or control of the conveyance to stop it or move it to a place where the inspector can enter it.
(3) L’inspecteur peut ordonner au propriétaire du moyen de transport qu’il entend visiter ou à la personne qui en a la possession, la responsabilité ou la charge de l’immobiliser et de le conduire en tout lieu où il peut effectuer la visite.
Moyens de transport

Entering private property

(4) An inspector who is carrying out their functions or any person accompanying them may enter on or pass through or over private property, and they are not liable for doing so.
(4) L’inspecteur qui agit dans l’exercice de ses attributions et toute personne qui l’accompagne peuvent pénétrer dans une propriété privée et y circuler, et ce, sans encourir de poursuites à cet égard.
Droit de passage — propriété privée

Assistance and information to be given to inspector

(5) The owner or person in charge of the place and every person found in the place shall give an inspector who is carrying out their functions all reasonable assistance and provide them with any information that they may reasonably require.
(5) Le propriétaire ou le responsable du lieu visité, ainsi que quiconque s’y trouve, sont tenus d’accorder à l’inspecteur toute l’assistance possible dans l’exercice de ses attributions et de lui fournir les renseignements qu’il peut valablement exiger.
Assistance à l’inspecteur

Warrant or consent required to enter dwelling-house

21. (1) If the place mentioned in subsection 20(1) is a dwelling-house, an inspector may not enter it without the consent of the occupant except under the authority of a warrant issued under subsection (2).
21. (1) Dans le cas d’une maison d’habitation, l’inspecteur ne peut toutefois procéder à la visite sans le consentement de l’occupant que s’il est muni du mandat prévu au paragraphe (2).
Mandat pour maison d’habitation ou consentement

Authority to issue warrant

(2) A justice of the peace may, on ex parte application, issue a warrant authorizing, subject to the conditions specified in the warrant, the person who is named in it to enter a dwelling-house if the justice of the peace is satisfied by information on oath that

(a) the dwelling-house is a place described in subsection 20(1);

(b) entry to the dwelling-house is necessary for the purposes referred to in subsection 20(1); and

(c) entry to the dwelling-house was refused or there are reasonable grounds to believe that it will be refused or to believe that consent to entry cannot be obtained from the occupant.
(2) Sur demande ex parte, le juge de paix peut signer un mandat autorisant, sous réserve des conditions éventuellement fixées, la personne qui y est nommée à procéder à la visite d’une maison d’habitation s’il est convaincu, sur la foi d’une dénonciation sous serment, que sont réunis les éléments suivants :
Délivrance du mandat

a) la maison d’habitation est un lieu visé au paragraphe 20(1);

b) la visite est nécessaire aux fins prévues à ce paragraphe;

c) soit un refus a été opposé à la visite, soit il y a des motifs raisonnables de croire que tel sera le cas ou qu’il est impossible d’obtenir le consentement de l’occupant.

Use of force

(3) In executing a warrant issued under subsection (2), the inspector may not use force unless they are accompanied by a peace officer and the use of force is authorized in the warrant.
(3) L’inspecteur ne peut recourir à la force dans l’exécution du mandat que si celui-ci en autorise l’usage et que si lui-même est accompagné d’un agent de la paix.
Usage de la force

Telewarrant

(4) If an inspector believes that it would not be practical to appear personally to make an application for a warrant under subsection (2), a warrant may be issued by telephone or other means of telecommunication on application submitted by telephone or other means of telecommunication and section 487.1 of the Criminal Code applies for that purpose with any necessary modifications.
(4) L’inspecteur qui considère qu’il serait peu commode de se présenter en personne devant le juge de paix pour y demander le mandat visé au paragraphe (2) peut demander qu’il lui soit délivré par téléphone ou à l’aide d’un autre moyen de télécommunication, sur le fondement d’une dénonciation transmise par l’un quelconque de ces moyens; l’article 487.1 du Code criminel s’applique alors avec les adaptations nécessaires.
Télémandats

PROCEDURES FOLLOWING SEIZURE
MESURES CONSÉCUTIVES À LA SAISIE
Interference

22. Except with the authority of an inspector, no person shall remove, alter or interfere in any way with anything seized under this Act.
22. Il est interdit, sans l’autorisation de l’inspecteur, de déplacer les choses saisies en vertu de la présente loi ou d’en modifier l’état.
Interdiction

Storage of things seized

23. An inspector who seizes a thing under this Act may

(a) on notice to and at the expense of its owner or the person having possession, care or control of it at the time of its seizure, store it or move it to another place; or

(b) order its owner or the person having possession, care or control of it at the time of its seizure to store it or move it to another place at their expense.
23. L’inspecteur qui saisit une chose en vertu de la présente loi peut :
Entreposage

a) l’entreposer dans le lieu où elle a été saisie ou dans un autre lieu, sur avis et aux frais de son propriétaire ou de la personne qui en avait la possession, la responsabilité ou la charge au moment de la saisie;

b) ordonner à son propriétaire ou à une telle personne de l’entreposer à ses frais dans le lieu où elle a été saisie ou dans un autre lieu.

Release of things seized

24. An inspector who seizes a thing under this Act shall release it if they are satisfied that the provisions of this Act and the regulations with respect to it have been complied with.
24. L’inspecteur, après avoir constaté que les dispositions de la présente loi et des règlements applicables à la chose saisie en vertu de la présente loi ont été respectées, donne mainlevée de la saisie.
Mainlevée de saisie

Forfeiture — thing unclaimed

25. (1) A seized thing is, at Her election, forfeited to Her Majesty in right of Canada if

(a) within 60 days after the seizure, no person is identified as its owner or as a person who is entitled to possess it; or

(b) the owner or person who is entitled to possess it, within 60 days after the day on which they are notified that the inspector has released the seized thing, does not claim it.
25. (1) La chose saisie est, dans les cas ci-après, confisquée au profit de Sa Majesté du chef du Canada si elle en décide ainsi :
Confiscation — choses abandonnées

a) le propriétaire ou la personne qui a droit à sa possession ne peuvent être identifiés dans les soixante jours suivant la saisie;

b) le propriétaire ou cette personne ne la réclament pas dans les soixante jours suivant la date où ils sont informés de la mainlevée de la saisie.

Proceedings instituted

(2) Subsection (1) does not apply if proceedings are instituted in respect of an offence that relates to the thing that was seized.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si des poursuites sont engagées relativement à une infraction liée à la chose saisie.
Poursuites engagées

Disposal

(3) A seized thing that is forfeited may be disposed of at the expense of its owner or the person who was entitled to possess it at the time of its seizure.
(3) En cas de confiscation de la chose saisie, il peut en être disposé aux frais du propriétaire ou de la personne qui avait droit à sa possession au moment de la saisie.
Disposition

Forfeiture — conviction for offence

26. (1) If a person is convicted of an offence under this Act, the court may order that a seized thing by means of or in relation to which the offence was committed be forfeited to Her Majesty in right of Canada.
26. (1) En cas de déclaration de culpabilité pour infraction à la présente loi, le tribunal peut ordonner que toute chose saisie qui a servi ou donné lieu à l’infraction soit confisquée au profit de Sa Majesté du chef du Canada.
Confiscation — déclaration de culpabilité

Disposal

(2) A seized thing that is forfeited may be disposed of at the expense of its owner or the person who was entitled to possess it at the time of its seizure.
(2) En cas de confiscation de la chose saisie, il peut en être disposé aux frais du propriétaire ou de la personne qui avait droit à sa possession au moment de la saisie.
Disposition

Forfeiture — on consent

27. If the owner of a seized thing consents to its forfeiture, the seized thing is forfeited to Her Majesty in right of Canada and may be disposed of at the expense of the owner.
27. Le propriétaire de la chose saisie peut consentir à sa confiscation. Le cas échéant, la chose est confisquée au profit de Sa Majesté du chef du Canada et il peut en être disposé aux frais du propriétaire.
Confiscation sur consentement

ANALYSIS
ANALYSE
Analysts

28. The Minister may designate any individ-ual or class of individuals as analysts for the administration and enforcement of this Act and the regulations.
28. Le ministre peut désigner tout individu — personnellement ou au titre de son appartenance à une catégorie donnée — à titre d’analyste pour l’exécution et le contrôle d’application de la présente loi et des règlements.
Analystes

Analysis and examination

29. (1) An inspector may submit to an analyst, for analysis or examination, anything seized by the inspector, or any sample of it, or any samples taken by the inspector.
29. (1) L’inspecteur peut soumettre à l’analyste, pour analyse ou examen, les choses qu’il a saisies ou des échantillons de celles-ci ou les échantillons qu’il a lui-même prélevés.
Analyse et examen

Certificate or report

(2) An analyst who has made an analysis or examination may issue a certificate or report setting out the results of the analysis or examination.
(2) L’analyste peut, après analyse ou examen, délivrer un certificat ou un rapport où sont donnés ses résultats.
Certificat ou rapport

INSPECTORS’ ORDERS
ORDRES DES INSPECTEURS
Recall

30. (1) If an inspector believes on reasonable grounds that a consumer product is a danger to human health or safety, they may order a person who manufactures, imports or sells the product for commercial purposes to recall it.
30. (1) S’il a des motifs raisonnables de croire qu’un produit de consommation présente un danger pour la santé ou la sécurité humaines, l’inspecteur peut ordonner à la personne qui fabrique, importe ou vend le produit à des fins commerciales d’en faire le rappel.
Rappel

Notice

(2) The order shall be provided in the form of a written notice and must include

(a) a statement of the reasons for the recall; and

(b) the time and manner in which the recall is to be carried out.
(2) L’ordre est communiqué sous forme d’avis écrit précisant les motifs et les délai et modalités d’exécution.
Avis

Taking measures

31. (1) An inspector may order a person who manufactures, imports, advertises or sells a consumer product to take any measure referred to in subsection (2) if

(a) that person does not comply with an order made under section 12 with respect to the product;

(b) the inspector has made an order under section 30 with respect to the product;

(c) the inspector believes on reasonable grounds that the product is the subject of a measure or recall undertaken voluntarily by the manufacturer or importer; or

(d) the inspector believes on reasonable grounds that there is a contravention of this Act or the regulations in relation to the product.
31. (1) L’inspecteur peut ordonner à toute personne qui fabrique, importe ou vend un produit de consommation, ou en fait la publicité, de prendre toute mesure visée au paragraphe (2) si, selon le cas :
Prise de mesures

a) elle ne se conforme pas à l’ordre donné en vertu de l’article 12 relativement au produit;

b) il a donné un ordre en vertu de l’article 30 relativement au produit;

c) il a des motifs raisonnables de croire que le produit est visé soit par un rappel fait volontairement par le fabricant ou l’importateur, soit par une mesure prise volontairement par l’un ou l’autre;

d) il a des motifs raisonnables de croire qu’il y a eu contravention à la présente loi ou aux règlements relativement au produit.

Measures

(2) The measures include

(a) stopping the manufacturing, importation, packaging, storing, advertising, selling, labelling, testing or transportation of the consumer product or causing any of those activities to be stopped; and

(b) any measure that the inspector considers necessary to remedy a non-compliance with this Act or the regulations, including any measure that relates to the product that the inspector considers necessary in order for the product to meet the requirements of the regulations or to address or prevent a danger to human health or safety that the product poses.
(2) Les mesures en cause sont les suivantes :
Mesures

a) cesser la fabrication, l’importation, l’emballage, l’entreposage, la vente, l’étiquetage, la mise à l’essai ou le transport du produit ou cesser d’en faire la publicité, ou faire cesser ces activités;

b) prendre toute mesure que l’inspecteur estime nécessaire pour remédier à un manquement à la présente loi ou aux règlements, notamment toute mesure concernant le produit qu’il estime nécessaire afin de rendre celui-ci conforme aux exigences prévues par règlement ou afin de remédier au danger pour la santé ou la sécurité humaines qu’il présente ou de prévenir ce danger.

Notice

(3) The order shall be provided in the form of a written notice and must include

(a) a statement of the reasons for the measure; and

(b) the time and manner in which the measure is to be carried out.
(3) L’ordre est communiqué sous forme d’avis écrit précisant les motifs et les délai et modalités d’exécution.
Avis

Measures taken by inspector

32. If a person does not comply with an order made under section 30 or 31 within the time specified, the inspector may, on their own initiative and at that person’s expense, carry out the recall or measure required.
32. Si la personne ne se conforme pas à l’ordre donné en vertu des articles 30 ou 31 dans le délai imparti, l’inspecteur peut, de sa propre initiative, faire le rappel ou prendre la mesure en cause aux frais de la personne.
Prise des mesures par l’inspecteur

REVIEW OF INSPECTORS’ ORDERS
RÉVISION DES ORDRES DES INSPECTEURS
Review officer

33. The Minister may designate any individ-ual or class of individuals that are qualified as review officers for the purpose of reviewing inspectors’ orders under section 34.
33. Le ministre peut désigner à titre de réviseur tout individu — personnellement ou au titre de son appartenance à une catégorie donnée — compétent pour procéder aux révisions prévues à l’article 34.
Réviseurs

Request for review

34. (1) Subject to any other provision of this section, an order that is made under section 30 or 31 shall be reviewed on the written request of the person who was ordered to recall a consumer product or to take another measure — but only on grounds that involve questions of fact alone or questions of mixed law and fact — by a review officer other than the inspector who made the order.
34. (1) Sous réserve des autres dispositions du présent article, l’ordre donné en vertu des articles 30 ou 31 ne peut être révisé que sur des questions de fait ou des questions mixtes de fait et de droit, et ce, par un réviseur — autre que l’inspecteur qui l’a donné — sur demande écrite de son destinataire.
Demande de révision

Contents of and time for making request

(2) The written request must state the grounds for review and set out the evidence — including evidence that was not considered by the inspector who made the order — that supports those grounds and the decision that is sought. It shall be provided to the Minister within seven days after the day on which the order was provided or, in the event of a serious and imminent danger to human health or safety, any shorter period that may be specified in the order.
(2) La demande est motivée, elle énonce les éléments de preuve à son appui — y compris les faits n’ayant pas été pris en considération par l’inspecteur ayant donné l’ordre — ainsi que la décision demandée et elle est déposée auprès du ministre dans les sept jours suivant la date de la communication de l’ordre ou, en cas de danger pour la santé ou la sécurité humaines qui est grave et imminent, le délai inférieur qui est précisé dans celui-ci.
Contenu de la demande et délai pour la déposer

No authority to review

(3) The review is not to be done if the request does not comply with subsection (2) or is frivolous, vexatious or not made in good faith.
(3) La révision est refusée si la demande ne satisfait pas au paragraphe (2) ou si elle est frivole, vexatoire ou entachée de mauvaise foi.
Refus

Reasons for refusal

(4) The person who made the request shall, without delay, be notified in writing of the reasons for not doing the review.
(4) Le refus est communiqué sans délai par écrit au demandeur, motifs à l’appui.
Motifs du refus

Review initiated by review officer

(5) A review officer — other than the inspector who made the order — may review an order, whether or not a request is made under subsection (1).
(5) Tout réviseur, autre que l’inspecteur qui a donné l’ordre, peut procéder à la révision même en l’absence de la demande prévue au paragraphe (1).
Révision à l’initiative du réviseur

Order in effect

(6) An order continues to apply during a review unless the review officer decides otherwise.
(6) À moins que le réviseur n’en décide autrement, la révision n’a pas pour effet de suspendre la mise en oeuvre de l’ordre.
Absence de suspension

Completion of review

(7) A review officer shall complete the review within a reasonable time.
(7) Le réviseur procède à la révision dans un délai raisonnable.
Délai

Decision on completion of review

(8) On completion of a review, the review officer shall confirm, amend, terminate or cancel the order.
(8) Au terme de la révision, le réviseur confirme, modifie, révoque ou annule l’ordre.
Issue de la révision

Notice

(9) The person who made the request or, if there is no request, the person who was ordered to recall the consumer product or to take another measure shall, without delay, be notified in writing of the reasons for the review officer’s decision under subsection (8).
(9) Un avis écrit et motivé de la décision prise au titre du paragraphe (8) est communiqué sans délai au demandeur ou, à défaut de demande, au destinataire de l’ordre.
Avis écrit

Effect of amendment

(10) An order that is amended is subject to review under this section.
(10) L’ordre modifié par la décision est susceptible de révision conformément au présent article.
Effet de la modification

INJUNCTION
INJONCTION
Court

35. (1) If, on the application of the Minister, it appears to a court of competent jurisdiction that a person has done or is about to do or is likely to do an act or thing that constitutes or is directed toward the commission of an offence under this Act, the court may issue an injunction ordering the person who is named in the application to

(a) refrain from doing an act or thing that it appears to the court may constitute or be directed toward the commission of an offence under this Act; or

(b) do an act or thing that it appears to the court may prevent the commission of an offence under this Act.
35. (1) Si, sur demande présentée par le ministre, il conclut à l’existence, l’imminence ou la probabilité d’un fait constituant une infraction à la présente loi, ou tendant à sa perpétration, le tribunal compétent peut ordonner à la personne nommée dans la demande :
Pouvoir du tribunal

a) de s’abstenir de tout acte susceptible, selon lui, de perpétuer le fait ou d’y tendre, selon le cas;

b) d’accomplir tout acte susceptible, selon lui, d’empêcher le fait.

Notice

(2) No injunction shall be issued under subsection (1) unless 48 hours’ notice is served to the party or parties who are named in the application or the urgency of the situation is such that service of notice would not be in the public interest.
(2) L’injonction est subordonnée à la signification d’un préavis d’au moins quarante-huit heures à la personne nommée dans la demande, sauf si la signification du préavis est contraire à l’intérêt public en raison de l’urgence de la situation.
Préavis

REGULATIONS
RÈGLEMENTS
Governor in Council

36. (1) The Governor in Council may make regulations for carrying out the purposes and provisions of this Act, including regulations

(a) exempting, with or without conditions, a consumer product or class of consumer products from the application of this Act or the regulations or a provision of this Act or the regulations, including exempting consum-er products manufactured in Canada for the purpose of export or imported solely for the purpose of export;

(b) exempting, with or without conditions, a class of persons from the application of this Act or the regulations or a provision of this Act or the regulations in relation to a consumer product or class of consumer products;

(c) amending Schedule 1 or 2 by adding or deleting a consumer product or class of consumer products;

(d) respecting the preparation and maintenance of documents, including by specifying the documents to be prepared and maintained, where they may be kept and for how long;

(e) specifying the documents that an import-er shall provide the Minister with under subsection 13(4);

(f) respecting the manufacturing, importation, packaging, storing, sale, advertising, labelling, testing or transportation of a consumer product or class of consumer products;

(g) prohibiting the manufacturing, importation, packaging, storing, sale, advertising, labelling, testing or transportation of a consumer product or class of consumer products;

(h) respecting the communication of warnings or other health or safety information to the public by a person who manufactures, imports, advertises or sells a consumer product or class of consumer products, including by way of a product’s label or instructions;

(i) respecting the time and manner in which information, notices and documents are to be provided or served under this Act;

(j) respecting the designation or recognition of persons or classes of persons who would be authorized to certify that a consumer product or class of consumer products meets the applicable requirements and respecting their functions in relation to that certification;

(k) respecting the performance of an inspector’s, analyst’s or review officer’s functions and the circumstances in which an inspector or a review officer may exercise their powers;

(l) respecting the taking of samples or the seizure, detention, forfeiture or disposal of anything under this Act;

(m) respecting the recall of a consumer product or class of consumer products;

(n) respecting the measures referred to in section 31;

(o) respecting the review of inspectors’ orders under section 34; and

(p) prescribing anything that by this Act is to be prescribed.
36. (1) Le gouverneur en conseil peut, par règlement, prendre les mesures nécessaires à l’application de la présente loi et, notamment :
Pouvoir du gouverneur en conseil

a) exempter de l’application de la présente loi ou des règlements ou de telle de leurs dispositions, avec ou sans conditions, tout produit de consommation ou toute catégorie de produits de consommation, notamment les produits de consommation qui sont fabriqués au Canada en vue de leur exportation ou qui sont importés au Canada uniquement en vue de leur exportation;

b) exempter de l’application de la présente loi ou des règlements ou de telle de leurs dispositions, avec ou sans conditions, toute catégorie de personnes relativement à tout produit de consommation ou à toute catégorie de produits de consommation;

c) modifier les annexes 1 ou 2 pour y ajouter ou en retrancher tout produit de consommation ou toute catégorie de produits de consommation;

d) régir la tenue de documents, notamment en précisant les documents à tenir ainsi que leurs période et lieu de conservation;

e) préciser, pour l’application du paragraphe 13(4), les documents qui doivent être fournis au ministre;

f) régir la fabrication, l’importation, l’emballage, l’entreposage, la vente, l’étiquetage, la mise à l’essai, le transport ou la publicité de tout produit de consommation ou de toute catégorie de produits de consommation;

g) interdire la fabrication, l’importation, l’emballage, l’entreposage, la vente, l’étiquetage, la mise à l’essai, le transport ou la publicité de tout produit de consommation ou de toute catégorie de produits de consommation;

h) régir la communication au public — notamment par le biais de l’étiquette ou des instructions — d’avertissements ou de tout autre renseignement en matière de santé ou de sécurité, par toute personne qui fabrique, importe ou vend un produit de consommation ou une catégorie de produits de consommation ou en fait la publicité;

i) régir les modalités de fourniture, de communication, de notification et de signification des renseignements, avis ou documents sous le régime de la présente loi et les délais applicables;

j) régir la désignation ou la reconnaissance de personnes ou de catégories de personnes qui sont autorisées à certifier la conformité d’un produit de consommation ou d’une catégorie de produits de consommation aux exigences applicables et régir leurs fonctions à cet égard;

k) régir l’exercice des attributions des inspecteurs, analystes et réviseurs et les circonstances de l’exercice des pouvoirs des inspecteurs et des réviseurs;

l) régir la saisie, la rétention, la confiscation et la disposition de toute chose ainsi que le prélèvement d’échantillons au titre de la présente loi;

m) régir le rappel de produits de consommation ou de catégories de produits de consommation;

n) régir les mesures visées à l’article 31;

o) régir la révision des ordres des inspecteurs prévue à l’article 34;

p) prendre toute mesure d’ordre réglementaire prévue par la présente loi.

Externally produced material

(2) A regulation made under this Act may incorporate by reference documents produced by a person or body other than the Minister including by

(a) an organization established for the purpose of writing standards, including an organization accredited by the Standards Council of Canada;

(b) an industrial or trade organization; or

(c) a government.
(2) Peut être incorporé par renvoi dans un règlement tout document produit par un organisme ou une personne autre que le ministre, notamment :
Documents externes

a) tout organisme de normalisation, entre autres tout organisme agréé par le Conseil canadien des normes;

b) toute organisation commerciale ou industrielle;

c) toute administration.

Reproduced or translated material

(3) A regulation made under this Act may incorporate by reference documents that the Minister reproduces or translates from documents produced by a body or person other than the Minister

(a) with any adaptations of form and reference that will facilitate their incorporation into the regulation; or

(b) in a form that sets out only the parts of them that apply for the purposes of the regulation.
(3) Peut être incorporé par renvoi dans un règlement tout document qui résulte de la reproduction ou de la traduction, par le ministre, d’un document produit par une autre personne ou un organisme et qui comporte, selon le cas :
Documents reproduits ou traduits

a) des adaptations quant à la forme et aux renvois destinées à en faciliter l’incorporation;

b) seulement les passages pertinents pour l’application du règlement.

Jointly produced documents

(4) A regulation made under this Act may incorporate by reference documents that the Minister produces jointly with another government for the purpose of harmonizing the regulation with other laws.
(4) Peut être incorporé par renvoi dans un règlement tout document produit conjointement par le ministre et toute autre administration en vue d’harmoniser le règlement avec d’autres règles de droit.
Documents produits conjointement

Internally produced standards

(5) A regulation made under this Act may incorporate by reference technical or explanatory documents that the Minister produces, including

(a) specifications, classifications, illustrations, graphs or other information of a technical nature; and

(b) test methods, procedures, operational standards, safety standards or performance standards of a technical nature.
(5) Peut être incorporé par renvoi dans un règlement tout document technique ou explicatif produit par le ministre, notamment :
Normes techniques dans des documents internes

a) des spécifications, classifications, illustrations ou graphiques ou tout autre renseignement de nature technique;

b) des méthodes d’essai, procédures ou normes d’exploitation, de rendement ou de sécurité, de nature technique.

Incorporation as amended from time to time

(6) Documents may be incorporated by reference as amended from time to time.
(6) L’incorporation par renvoi peut viser le document avec ses modifications successives.
Portée de l’incorporation

For greater certainty

(7) Subsections (2) to (6) are for greater certainty and do not limit any authority to make regulations incorporating material by reference that exists apart from those subsections.
(7) Il est entendu que les paragraphes (2) à (6) n’ont pas pour objet d’empêcher la prise de règlements incorporant par renvoi des documents autres que ceux visés à ces paragraphes.
Interprétation

INTERIM ORDERS
ARRÊTÉS D’URGENCE
Regulations

37. (1) The Minister may make an interim order that contains any provision that may be contained in a regulation made under this Act if he or she believes that immediate action is required to deal with a significant danger — direct or indirect — to human health or safety.
37. (1) Le ministre peut prendre un arrêté d’urgence pouvant comporter les mêmes dispositions qu’un règlement pris en vertu de la présente loi, s’il estime qu’une intervention immédiate est nécessaire afin de parer à un danger appréciable — direct ou indirect — pour la santé ou la sécurité humaines.
Pouvoirs réglementaires

Cessation of effect

(2) An interim order has effect from the time that it is made but ceases to have effect on the earliest of

(a) 14 days after it is made, unless it is approved by the Governor in Council,

(b) the day on which it is repealed,

(c) the day on which a regulation made under this Act that has the same effect as the interim order comes into force, and

(d) one year after the interim order is made or any shorter period that may be specified in the interim order.
(2) L’arrêté prend effet dès sa prise et cesse d’avoir effet :
Période de validité

a) soit quatorze jours plus tard, sauf agrément du gouverneur en conseil;

b) soit le jour de son abrogation;

c) soit à l’entrée en vigueur d’un règlement au même effet pris en vertu de la présente loi;

d) soit au plus tard un an — ou la période plus courte qui y est précisée — après sa prise.

Exemption from Statutory Instruments Act

(3) An interim order is exempt from the application of sections 3 and 9 of the Statutory Instruments Act.
(3) L’arrêté est soustrait à l’application des articles 3 et 9 de la Loi sur les textes réglementaires.
Dérogation à la Loi sur les textes réglementaires

Deeming

(4) For the purpose of any provision of this Act other than this section, any reference to regulations made under this Act is deemed to include interim orders, and any reference to a regulation made under a specified provision of this Act is deemed to include a reference to the portion of an interim order containing any provision that may be contained in a regulation made under the specified provision.
(4) Pour l’application des dispositions de la présente loi — exception faite du présent article —, la mention des règlements pris en vertu de la présente loi vaut mention des arrêtés; en cas de renvoi à la disposition habilitante, elle vaut mention du passage des arrêtés comportant les mêmes dispositions que les règlements pris en vertu de cette disposition.
Présomption

Tabling of order

(5) A copy of each interim order must be tabled in each House of Parliament within 15 days after it is made.
(5) Une copie de l’arrêté est déposée devant chaque chambre du Parlement dans les quinze jours suivant sa prise.
Dépôt devant les chambres du Parlement

House not sitting

(6) In order to comply with subsection (5), the interim order may be sent to the Clerk of the House if the House is not sitting.
(6) Il suffit, pour se conformer à l’obligation prévue au paragraphe (5), de communiquer la copie de l’arrêté au greffier de la chambre dans le cas où celle-ci ne siège pas.
Communication au greffier

OFFENCES
INFRACTIONS
Offence

38. (1) A person who contravenes a provision of this Act, other than section 8, 10, 11 or 19, a provision of the regulations or an order made under this Act is guilty of an offence and is liable

(a) on conviction on indictment, to a fine of not more than $5,000,000 or to imprisonment for a term of not more than two years or to both; or

(b) on summary conviction, for a first offence, to a fine of not more than $250,000 or to imprisonment for a term of not more than six months or to both and, for a subsequent offence, to a fine of not more than $500,000 or to imprisonment for a term of not more than 18 months or to both.
38. (1) La personne qui contrevient à toute disposition de la présente loi — exception faite des articles 8, 10, 11 et 19 —, aux règlements ou à tout ordre donné sous le régime de celle-ci commet une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité :
Infraction

a) par mise en accusation, une amende maximale de 5 000 000 $ et un emprisonnement maximal de deux ans, ou l’une de ces peines;

b) par procédure sommaire, pour une première infraction, une amende maximale de 250 000 $ et un emprisonnement maximal de six mois, ou l’une de ces peines, et, en cas de récidive, une amende maximale de 500 000 $ et un emprisonnement maximal de dix-huit mois, ou l’une de ces peines.

Defence of due diligence

(2) Due diligence is a defence in a prosecution for an offence under subsection (1).
(2) La prise de précautions voulues peut être opposée en défense à toute accusation portée au titre du paragraphe (1).
Précautions voulues

Offence — fault

(3) A person who contravenes section 8, 10, 11 or 19 or who knowingly or recklessly contravenes another provision of this Act, a provision of the regulations or an order made under this Act is guilty of an offence and is liable

(a) on conviction on indictment, to a fine in an amount that is at the discretion of the court or to imprisonment for a term of not more than five years or to both; or

(b) on summary conviction, for a first offence, to a fine of not more than $500,000 or to imprisonment for a term of not more than 18 months or to both and, for a subsequent offence, to a fine of not more than $1,000,000 or to imprisonment for a term of not more than two years or to both.
(3) La personne qui contrevient aux articles 8, 10, 11 ou 19 ou qui contrevient sciemment ou par insouciance à toute autre disposition de la présente loi, aux règlements ou à tout ordre donné sous le régime de celle-ci commet une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité :
Infraction — faute

a) par mise en accusation, une amende dont le montant est laissé à l’appréciation du tribunal et un emprisonnement maximal de cinq ans, ou l’une de ces peines;

b) par procédure sommaire, pour une première infraction, une amende maximale de 500 000 $ et un emprisonnement maximal de dix-huit mois, ou l’une de ces peines, et, en cas de récidive, une amende maximale de 1 000 000 $ et un emprisonnement maximal de deux ans, ou l’une de ces peines.

Sentencing considerations

(4) A court that imposes a sentence shall take into account, in addition to any other principles that it is required to consider, the harm or risk of harm caused by the commission of the offence and the vulnerability of individuals who use the consumer product.
(4) Le tribunal détermine la peine à infliger compte tenu — en plus des principes qu’il doit prendre en considération — du dommage ou du risque de dommage que cause l’infraction et de la vulnérabilité des individus qui utilisent le produit de consommation en cause.
Facteurs à considérer

Offences by corporate officers, etc.

39. If a person other than an individual commits an offence under this Act, any of the person’s directors, officers, agents or mandataries who directed, authorized, assented to, acquiesced in or participated in the commission of the offence is a party to the offence and is liable on conviction to the punishment provided for by this Act, even if the person is not prosecuted for the offence.
39. En cas de perpétration d’une infraction à la présente loi par toute personne autre qu’un individu, ceux de ses dirigeants, administrateurs ou mandataires qui l’ont ordonnée ou autorisée, ou qui y ont consenti ou participé, sont considérés comme des coauteurs de l’infraction et encourent, sur déclaration de culpabilité, la peine prévue, que la personne ait été ou non poursuivie.
Participants à l’infraction

Offences by employees, agents or mandataries

40. In a prosecution for an offence under this Act, it is sufficient proof of the offence to establish that it was committed by any employee, agent or mandatary of the accused, even if the employee, agent or mandatary is not identified or is not prosecuted for the offence.
40. Dans les poursuites pour infraction à la présente loi, il suffit, pour établir la culpabilité de l’accusé, de prouver que l’infraction a été commise par son employé ou mandataire, que celui-ci soit ou non identifié ou poursuivi.
Employés ou mandataires

Continuing offence

41. If an offence under this Act is committed or continued on more than one day, it constitutes a separate offence for each day on which it is committed or continued.
41. Il est compté une infraction distincte pour chacun des jours au cours desquels se commet ou se continue l’infraction à la présente loi.
Infraction continue

Venue

42. A prosecution for an offence under this Act may be instituted, heard and determined

(a) in the place where the offence was committed or the subject-matter of the prosecution arose;

(b) where the accused was apprehended; or

(c) where the accused happens to be or is carrying on business.
42. Les poursuites pour infraction à la présente loi peuvent être intentées, entendues ou jugées soit au lieu de la perpétration, soit au lieu où a pris naissance l’objet de la poursuite, soit encore au lieu où l’accusé a été appréhendé, se trouve ou exerce ses activités.
Lieu du procès

Limitation period

43. Proceedings by way of summary conviction in respect of an offence under this Act may be instituted at any time within two years after the time the Minister becomes aware of the acts or omissions that constitute the alleged offence.
43. Les poursuites pour une infraction à la présente loi punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire se prescrivent par deux ans à compter de la date où le ministre a eu connaissance des faits reprochés.
Prescription

Admissibility of evidence

44. (1) In proceedings for an offence under this Act, a declaration, certificate, report or other document of the Minister or an inspector, analyst or review officer purporting to have been signed by that person is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed it and, in the absence of evidence to the contrary, is proof of the matters asserted in it.
44. (1) Dans les poursuites pour infraction à la présente loi, la déclaration, le certificat, le rapport ou tout autre document paraissant signé par le ministre, l’inspecteur, l’analyste ou le réviseur est admissible en preuve sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature qui y est apposée ni la qualité officielle du signataire; sauf preuve contraire, il fait foi de son contenu.
Admissibilité

Copies and extracts

(2) In proceedings for an offence under this Act, a copy of or an extract from any document that is made by the Minister or an inspector, analyst or review officer that appears to have been certified under the signature of that person as a true copy or extract is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed it and, in the absence of evidence to the contrary, has the same probative force as the original would have if it were proved in the ordinary way.
(2) De même, la copie ou l’extrait de documents établi par le ministre, l’inspecteur, l’analyste ou le réviseur et paraissant certifié conforme par lui est admissible en preuve sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la certification ni la qualité officielle du certificateur; sauf preuve contraire, il a la force probante d’un original dont l’authenticité serait prouvée de la manière habituelle.
Copies ou extraits

Presumed date of issue

(3) A document referred to in this section is, in the absence of evidence to the contrary, presumed to have been issued on the date that it bears.
(3) Sauf preuve contraire, les documents visés au présent article sont présumés avoir été établis à la date qu’ils portent.
Date

Notice

(4) No document referred to in this section may be received in evidence unless the party intending to produce it has provided reasonable notice of that intention on the party against whom it is intended to be produced together with a duplicate of the document.
(4) Ils ne sont reçus en preuve que si la partie qui entend les produire contre une autre lui donne un préavis suffisant, en y joignant une copie de ceux-ci.
Préavis

Self-incrimination

45. The information and results contained in the documents that a person provides under an order made under section 12 may not be used or received to incriminate the person in any proceeding against them in respect of an offence under this Act.
45. Les renseignements et résultats contenus dans tout document qu’une personne communique en conformité avec un ordre donné en vertu de l’article 12 ne peuvent être utilisés ou admis pour l’incriminer dans le cadre de poursuites pour infraction à la présente loi intentées contre elle.
Auto-incrimination

ADMINISTRATIVE MONETARY PENALTIES
SANCTIONS ADMINISTRATIVES PÉCUNIAIRES
Violation
Violation
Commission of violation

46. Every person who contravenes an order that is made under section 30 or 31 or reviewed under section 34 commits a violation and is liable to the penalty established in accordance with the regulations.
46. Toute contravention à un ordre donné en vertu des articles 30 ou 31 ou révisé au titre de l’article 34 constitue une violation pour laquelle le contrevenant s’expose à la sanction prévue par règlement.
Constitution d’une violation

Powers of the Governor in Council and Minister
Pouvoirs du gouverneur en conseil et du ministre
Regulations

47. (1) The Governor in Council may make regulations

(a) fixing a penalty, or a range of penalties, in respect of each violation;

(b) classifying each violation as a minor violation, a serious violation or a very serious violation;

(c) respecting the circumstances under which, the criteria by which and the manner in which a penalty may be increased or reduced, including a reduction in the amount that is provided for in a compliance agreement; and

(d) respecting the determination of a lesser amount that may be paid as complete satisfaction of a penalty if paid in the prescribed time and manner.
47. (1) Le gouverneur en conseil peut, par règlement :
Règlements

a) fixer le montant — notamment par barème — de la sanction applicable à chaque violation;

b) qualifier les violations, selon le cas, de mineures, de graves ou de très graves;

c) prévoir les critères de majoration ou de minoration — notamment pour les transactions — de ce montant, ainsi que les modalités et circonstances de cette opération;

d) régir la détermination d’une somme inférieure à la sanction infligée dont le paiement, dans le délai et selon les modalités réglementaires, vaut règlement.

Maximum penalties

(2) The maximum penalty for a violation is $5,000 in the case of a violation committed by a non-profit organization — or by any other person for non-commercial purposes — and $25,000 in any other case.
(2) Le plafond de la sanction est de 5 000 $ pour toute violation pour laquelle les faits reprochés ont été commis soit par toute organisation à but non lucratif, soit par toute autre personne à des fins non commerciales, et, dans les autres cas, de 25 000 $.
Plafond de la sanction

Notices of violation

48. The Minister may

(a) designate individuals, or classes of individuals, who are authorized to issue notices of violation; and

(b) establish, in respect of each violation, a short-form description to be used in notices of violation.
48. Le ministre peut désigner, individuellement ou par catégorie, les agents verbalisateurs et établir le sommaire caractérisant la violation dans les procès-verbaux.
Procès-verbaux

Proceedings
Ouverture de la procédure
Issuance of notice of violation

49. (1) If a person designated under paragraph 48(a) believes on reasonable grounds that a person has committed a violation, the designated person may issue, and shall provide the person with, a notice of violation that

(a) sets out the person’s name;

(b) identifies the alleged violation;

(c) sets out the penalty for the violation that the person is liable to pay;

(d) sets out the particulars concerning the time and manner of payment; and

(e) subject to the regulations, sets out a lesser amount that may be paid as complete satisfaction of the penalty if paid in the prescribed time and manner.
49. (1) L’agent verbalisateur qui a des motifs raisonnables de croire qu’une violation a été commise peut dresser un procès-verbal qu’il fait notifier au contrevenant. Le procès-verbal mentionne :
Verbalisation

a) le nom du contrevenant;

b) les faits reprochés;

c) le montant de la sanction à payer;

d) les délai et modalités de paiement;

e) sous réserve des règlements, la somme inférieure à la sanction infligée dont le paiement, dans le délai et selon les modalités, vaut règlement.

Summary of rights

(2) A notice of violation must clearly summarize, in plain language, the rights and obligations under this section and sections 50 to 63 of the person named in it, including the right to have the acts or omissions that constitute the alleged violation or the amount of the penalty reviewed and the procedure for requesting that review.
(2) Figure aussi au procès-verbal en langage clair un sommaire des droits et obligations du contrevenant prévus au présent article et aux articles 50 à 63, notamment le droit de contester les faits reprochés et le montant de la sanction et la procédure pour le faire.
Sommaire des droits

Penalties
Sanctions
Payment

50. (1) If the person named in the notice pays, in the prescribed time and manner, the amount of the penalty or, subject to the regulations, the lesser amount set out in a notice of violation that may be paid in lieu of the penalty,

(a) they are deemed to have committed the violation in respect of which the amount is paid;

(b) the Minister shall accept that amount as complete satisfaction of the penalty; and

(c) the proceedings commenced in respect of the violation under section 49 are ended.
50. (1) Si le contrevenant paie, dans le délai et selon les modalités réglementaires, le montant de la sanction — ou, sous réserve des règlements, la somme inférieure prévue au procès-verbal —, le paiement, que le ministre accepte en règlement, vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation et met fin à la procédure.
Paiement

Alternatives to payment

(2) Instead of paying the penalty set out in a notice of violation or, if applicable, the lesser amount that may be paid in lieu of the penalty, the person named in the notice may, in the prescribed time and manner,

(a) if the penalty is $5,000 or more, request to enter into a compliance agreement with the Minister that ensures the person’s compliance with the order to which the violation relates; or

(b) request a review by the Minister of the acts or omissions that constitute the alleged violation or the amount of the penalty.
(2) À défaut d’effectuer le paiement, le contrevenant peut, dans le délai et selon les modalités réglementaires :
Option

a) si la sanction est de 5 000 $ ou plus, demander au ministre de conclure une transaction en vue de la bonne observation de l’ordre en cause;

b) contester devant le ministre les faits reprochés ou le montant de la sanction.

Deeming

(3) If the person named in the notice of violation does not pay the penalty in the prescribed time and manner or, if applicable, the lesser amount that may be paid in lieu of the penalty, and does not exercise any right referred to in subsection (2) in the prescribed time and manner, they are deemed to have committed the violation identified in the notice.
(3) Le défaut du contrevenant d’exercer l’option prévue au paragraphe (2) dans le délai et selon les modalités prévus vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation.
Présomption

Compliance Agreements
Transactions
Compliance agreements

51. (1) After considering a request under paragraph 50(2)(a), the Minister may enter into a compliance agreement, as described in that paragraph, with the person making the request on any terms and conditions that are satisfactory to the Minister, which terms and conditions may

(a) include a provision for the giving of reasonable security, in a form and in an amount satisfactory to the Minister, as a guarantee that the person will comply with the compliance agreement; and

(b) provide for the reduction, in whole or in part, of the penalty for the violation.
51. (1) Sur demande du contrevenant, le ministre peut conclure une transaction qui, d’une part, est subordonnée aux conditions qu’il estime indiquées, notamment au dépôt d’une caution raisonnable — dont le montant et la nature doivent lui agréer — en garantie de l’exécution de la transaction, et, d’autre part, peut prévoir la réduction partielle ou totale du montant de la sanction.
Conclusion d’une transaction

Deeming

(2) A person who enters into a compliance agreement with the Minister is, on doing so, deemed to have committed the violation in respect of which the compliance agreement was entered into.
(2) La conclusion de la transaction par le ministre vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation.
Présomption

If compliance agreement complied with

(3) If the Minister is satisfied that a person who has entered into a compliance agreement has complied with it, the Minister shall cause a notice to that effect to be provided to the person, at which time

(a) the proceedings commenced in respect of the violation under section 49 are ended; and

(b) any security given by the person under the compliance agreement shall be returned to the person.
(3) La notification au contrevenant d’un avis du ministre déclarant que celui-ci estime la transaction exécutée met fin à la procédure; dès lors, la caution est remise au contrevenant.
Avis d’exécution

If compliance agreement not complied with

(4) If the Minister is of the opinion that a person who has entered into a compliance agreement has not complied with it, the Minister shall cause a notice of default to be provided to the person to the effect that

(a) instead of the penalty set out in the notice of violation in respect of which the compliance agreement was entered into, the person is liable to pay, in the prescribed time and manner, twice the amount of that penalty and, for greater certainty, subsection 47(2) does not apply in respect of that amount; or

(b) the security, if any, given by the person under the compliance agreement shall be forfeited to Her Majesty in right of Canada.
(4) S’il estime la transaction inexécutée, le ministre fait notifier au contrevenant un avis de défaut qui l’informe soit qu’il est tenu, dans le délai et selon les modalités réglementaires, de payer, au lieu du montant de la sanction infligée initialement et sans qu’il soit tenu compte du plafond fixé au paragraphe 47(2), le double de ce montant, soit qu’il y aura confiscation de la caution au profit de Sa Majesté du chef du Canada.
Avis de défaut d’exécution

Effect of notice of default

(5) Once provided with the notice of default, the person may not deduct from the amount set out in the notice any amount they spent under the compliance agreement and

(a) is liable to pay the amount set out in the notice; or

(b) if the notice provides for the forfeiture of the security given under the compliance agreement, that security is forfeited to Her Majesty in right of Canada and the proceedings commenced in respect of the violation under section 49 are ended.
(5) Sur notification de l’avis, le contrevenant perd tout droit de déduire de la somme due les sommes exposées dans le cadre de la transaction. Aux termes de l’avis, il est tenu de payer la somme qui y est prévue, ou la confiscation de la caution s’opère au profit de Sa Majesté du chef du Canada, ce qui met fin à la procédure.
Effet de l’inexécution

Effect of payment

(6) If a person pays the amount set out in a notice of default under subsection (4) in the prescribed time and manner,

(a) the Minister shall accept the amount as complete satisfaction of the amount owing; and

(b) the proceedings commenced in respect of the violation under section 49 are ended.
(6) Le paiement, que le ministre accepte en règlement, met fin à la procédure.
Paiement

Refusal to enter into compliance agreement

52. (1) If the Minister refuses to enter into a compliance agreement pursuant to a request under paragraph 50(2)(a), the person who made the request is liable to pay the amount of the penalty in the prescribed time and manner.
52. (1) Si le ministre refuse de transiger, le contrevenant est tenu, dans le délai et selon les modalités réglementaires, de payer le montant de la sanction infligée initialement.
Refus de transiger

Effect of payment

(2) If a person pays the amount referred to in subsection (1),

(a) they are deemed to have committed the violation in respect of which the payment is made;

(b) the Minister shall accept the amount as complete satisfaction of the penalty; and

(c) the proceedings commenced in respect of the violation under section 49 are ended.
(2) Le paiement, que le ministre accepte en règlement, vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation et met fin à la procédure.
Paiement

Deeming

(3) If a person does not pay the amount referred to in subsection (1) in the prescribed time and manner, they are deemed to have committed the violation identified in the notice of violation.
(3) Le défaut de paiement dans le délai et selon les modalités prévus vaut déclaration de responsabilité à l’égard de la violation.
Présomption

Review by the Minister
Contestation devant le ministre
Review — with respect to facts

53. (1) On completion of a review requested under paragraph 50(2)(b) with respect to the acts or omissions that constitute the alleged violation, the Minister shall determine whether the person requesting the review committed the violation. If the Minister determines that the person committed the violation but that the amount of the penalty was not established in accordance with the regulations, the Minister shall correct the amount and cause a notice of any decision under this subsection to be provided to the person who requested the review.
53. (1) Saisi au titre de l’alinéa 50(2)b) d’une contestation relative aux faits reprochés, le ministre détermine la responsabilité du contrevenant. S’il conclut que le contrevenant a commis une violation, mais juge que le montant de la sanction n’a pas été établi en conformité avec les règlements, il y substitue le montant qu’il estime conforme. Il fait notifier sa décision au contrevenant.
Décision — contestation relative aux faits reprochés

Review — with respect to penalty

(2) On completion of a review requested under paragraph 50(2)(b), with respect to the amount of the penalty, if the Minister determines that the amount of the penalty was not established in accordance with the regulations, the Minister shall correct the amount and cause a notice of any decision under this subsection to be provided to the person who requested the review.
(2) Saisi au titre de l’alinéa 50(2)b) d’une contestation relative au montant de la sanction, le ministre vérifie si celui-ci a été établi en conformité avec les règlements et, sinon, y substitue le montant qu’il estime conforme. Il fait notifier sa décision au contrevenant.
Décision — contestation relative au montant de la sanction

Payment

(3) If the Minister determines under subsection (1) that a person committed a violation, the person is liable to pay the amount of the penalty confirmed or corrected in that decision in the prescribed time and manner.
(3) Le contrevenant est tenu, dans le délai et selon les modalités réglementaires, de payer la somme prévue dans la décision.
Obligation de payer

Effect of payment

(4) If a person pays the amount referred to in subsection (3),

(a) the Minister shall accept the amount as complete satisfaction of the penalty; and

(b) the proceedings commenced in respect of the violation under section 49 are ended.
(4) Le paiement, que le ministre accepte en règlement, met fin à la procédure.
Paiement

Review in writing

(5) In determining whether a person committed a violation, the Minister is to consider only written evidence and written submissions.
(5) Le ministre ne tient compte que des éléments de preuve et des arguments écrits lors de la détermination de la responsabilité du contrevenant.
Contestation par écrit

Enforcement
Exécution des sanctions
Debts to Her Majesty

54. (1) The following amounts constitute debts due to Her Majesty in right of Canada that may be recovered as such in the Federal Court:

(a) the amount of a penalty, from the time the notice of violation setting out the penalty is provided;

(b) every amount set out in a compliance agreement entered into with the Minister under subsection 51(1), from the time the compliance agreement is entered into;

(c) the amount set out in a notice of default referred to in subsection 51(4), from the time the notice is provided;

(d) the amount of a penalty as set out in a decision of the Minister under subsection 53(1) or (2), from the time the notice under that subsection is provided; and

(e) the amount of any reasonable expenses incurred under section 61, from the date they are incurred.
54. (1) Constituent une créance de Sa Majesté du chef du Canada, dont le recouvrement peut être poursuivi à ce titre devant la Cour fédérale :
Créance de Sa Majesté

a) le montant de la sanction, à compter de la date de notification du procès-verbal;

b) toute somme prévue dans une transaction conclue au titre du paragraphe 51(1), à compter de la date de la conclusion;

c) la somme prévue dans l’avis de défaut notifié au titre du paragraphe 51(4), à compter de la date de la notification;

d) la somme prévue dans la décision du ministre notifiée au titre des paragraphes 53(1) ou (2), à compter de la date de la notification;

e) le montant des frais raisonnables visés à l’article 61, à compter de la date où ils ont été faits.

Time limit

(2) No proceedings to recover a debt referred to in subsection (1) may be commenced later than five years after the debt became payable.
(2) Le recouvrement de la créance se prescrit par cinq ans à compter de la date à laquelle elle est devenue exigible aux termes du paragraphe (1).
Prescription

Debt final

(3) A debt referred to in subsection (1) is final and not subject to review or to be restrained, prohibited, removed, set aside or otherwise dealt with except to the extent and in the manner provided by sections 50 to 53.
(3) La créance est définitive et n’est susceptible de contestation ou de révision que dans la mesure et selon les modalités prévues aux articles 50 à 53.
Conditions de révision

Certificate of default

55. (1) Any debt referred to in subsection 54(1) in respect of which there is a default of payment, or the part of any such debt that has not been paid, may be certified by the Minister.
55. (1) Le ministre peut établir un certificat de non-paiement pour la partie impayée des créances visées au paragraphe 54(1).
Certificat de non-paiement

Judgments

(2) On production to the Federal Court, the certificate shall be registered in that Court and, when registered, has the same force and effect, and all proceedings may be taken on the certificate, as if it were a judgment obtained in that Court for a debt of the amount specified in it and all reasonable costs and charges associated with the registration of the certificate.
(2) L’enregistrement à la Cour fédérale confère au certificat la valeur d’un jugement de cette juridiction pour la somme visée et les frais afférents.
Enregistrement à la Cour fédérale

Rules of Law About Violations
Règles spécifiques aux violations
Certain defences not available

56. (1) A person named in a notice of violation does not have a defence by reason that the person

(a) exercised due diligence to prevent the violation; or

(b) reasonably and honestly believed in the existence of facts that, if true, would exonerate the person.
56. (1) Le contrevenant ne peut invoquer en défense le fait qu’il a pris les précautions voulues pour empêcher la violation ou qu’il croyait raisonnablement et en toute honnêteté à l’existence de faits qui, avérés, l’exonéreraient.
Exclusion de certains moyens de défense

Common law principles

(2) Every rule and principle of the common law that renders any circumstance a justification or excuse in relation to a charge for an offence under this Act applies in respect of a violation to the extent that it is not inconsistent with this Act.
(2) Les règles et principes de la common law qui font d’une circonstance une justification ou une excuse dans le cadre d’une poursuite pour infraction à la présente loi s’appliquent à l’égard d’une violation sauf dans la mesure où ils sont incompatibles avec la présente loi.
Principes de la common law

Burden of proof

57. In every case where the facts of a violation are reviewed by the Minister, he or she must establish, on a balance of probabilities, that the person named in the notice of violation committed the violation identified in the notice.
57. En cas de contestation devant le ministre, portant sur les faits, il appartient à celui-ci d’établir, selon la prépondérance des probabilités, la responsabilité du contrevenant.
Charge de la preuve

Violation by corporate officers, etc.

58. If a person other than an individual commits a violation under this Act, any of the person’s directors, officers, agents or mandataries who directed, authorized, assented to, acquiesced in or participated in the commission of the violation is a party to and liable for the violation whether or not the person who actually committed the violation is proceeded against in accordance with this Act.
58. En cas de perpétration d’une violation par toute personne autre qu’un individu, ceux de ses dirigeants, administrateurs ou mandataires qui l’ont ordonnée ou autorisée, ou qui y ont consenti ou participé, sont considérés comme des coauteurs de la violation, que la personne fasse ou non l’objet d’une procédure en violation engagée au titre de la présente loi.
Participants à la violation

Vicarious liability — acts of employees and agents

59. A person is liable for a violation that is committed by any employee, agent or mandatary of the person acting in the course of the employee’s employment or the scope of the agent or mandatary’s authority, whether or not the employee, agent or mandatary who actually committed the violation is identified or proceeded against in accordance with this Act.
59. L’employeur ou le mandant est responsable de la violation commise, dans le cadre de son emploi ou du mandat, par un employé ou un mandataire, que l’auteur de la contravention soit ou non connu ou fasse ou non l’objet d’une procédure en violation engagée au titre de la présente loi.
Responsabilité indirecte : employeurs et mandants

Continuing violation

60. A violation that is continued on more than one day constitutes a separate violation in respect of each day on which it is continued.
60. Il est compté une violation distincte pour chacun des jours au cours desquels se continue la violation.
Violation continue

Forfeiture

61. Anything seized under this Act that is the subject of a violation is, at Her election, immediately forfeited to Her Majesty in right of Canada and may be disposed of, at the expense of its owner or the person who was entitled to possess it at the time of its seizure, if

(a) the person is deemed by this Act to have committed the violation; or

(b) the Minister, on the basis of a review under this Act, has determined that the person has committed a violation.
61. Il y a confiscation au profit de Sa Majesté du chef du Canada — si elle en décide ainsi — de tout objet faisant l’objet d’une violation qui est saisi au titre de la présente loi dès lors que le contrevenant est déclaré ou réputé être responsable de la violation; il en est alors disposé, aux frais du propriétaire ou de la personne qui avait droit à sa possession au moment de la saisie.
Confiscation

Other Provisions
Autres dispositions
Evidence

62. In any proceeding for a violation or for a prosecution for an offence, a notice of violation purporting to be issued pursuant to this Act is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed the notice of violation.
62. Dans les procédures en violation ou les poursuites pour infraction, le procès-verbal paraissant délivré en application de la présente loi est admissible en preuve sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature ni la qualité officielle du signataire.
Admissibilité du procès-verbal de violation

Time limit

63. No proceedings in respect of a violation may be commenced later than six months after the Minister becomes aware of the acts or omissions that constitute the alleged violation.
63. Les procédures en violation se prescrivent par six mois à compter de la date où le ministre a eu connaissance des faits reprochés.
Prescription

GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Statutory Instruments Act

64. For greater certainty, orders made under this Act, except under section 37, are not statutory instruments within the meaning of the Statutory Instruments Act.
64. Il est entendu que les ordres donnés sous le régime de la présente loi ne sont pas des textes réglementaires au sens de la Loi sur les textes réglementaires.
Loi sur les textes réglementaires

How act or omission may be proceeded with

65. If an act or omission can be proceeded with either as a violation or as an offence, proceeding in one manner precludes proceeding in the other.
65. S’agissant d’un acte ou d’une omission qualifiable à la fois de violation et d’infraction, la procédure en violation et la procédure pénale s’excluent l’une l’autre.
Cumul interdit

Certification by Minister

66. A document appearing to have been issued by the Minister, certifying the day on which the acts or omissions that constitute the alleged offence or violation became known to the Minister, is admissible in evidence without proof of the signature or official character of the person appearing to have signed the document and, in the absence of evidence to the contrary, is proof that the Minister became aware of the acts or omissions on that day.
66. Tout document paraissant établi par le ministre et attestant la date où les faits reprochés sont parvenus à sa connaissance fait foi de cette date, sauf preuve contraire, sans qu’il soit nécessaire de prouver l’authenticité de la signature qui y est apposée ni la qualité officielle du signataire.
Attestation du ministre

Publication of information about contraventions

67. The Minister may publish information about any contravention of this Act or the regulations, or any violation referred to in section 46, for the purpose of encouraging compliance with this Act and the regulations.
67. Le ministre peut publier des renseignements concernant toute contravention à la présente loi ou aux règlements ou toute violation visée à l’article 46, et ce, afin d’encourager le respect de la présente loi et des règlements.
Publication de renseignements concernant des contraventions

R.S., c. H-3

CONSEQUENTIAL AMENDMENTS TO THE HAZARDOUS PRODUCTS ACT
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES À LA LOI SUR LES PRODUITS DANGEREUX
L.R., ch. H-3

R.S., c. 24 (3rd Supp.), s. 1

68. (1) The definitions “advertise”, “controlled product”, “hazardous product”, “prohibited product” and “restricted product” in section 2 of the Hazardous Products Act are repealed.
68. (1) Les définitions de « produit contrôlé », « produit dangereux », « produit interdit », « produit limité » et « publicité », à l’article 2 de la Loi sur les produits dangereux, sont abrogées.
L.R., ch. 24 (3e suppl.), art. 1

(2) Section 2 of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
(2) L’article 2 de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“controlled product” or “hazardous product”
« produit contrôlé » ou « produit dangereux »

“controlled product” or “hazardous product” means any product, material or substance specified by the regulations made pursuant to paragraph 15(1)(a) to be included in any of the classes listed in Schedule II;
« produit contrôlé » ou « produit dangereux » Produit, matière ou substance classés conformément aux règlements pris en vertu de l’alinéa 15(1)a) dans une des catégories inscrites à l’annexe II.
« produit contrôlé » ou « produit dangereux »
controlled product” or “hazardous product

R.S., c. 24 (3rd Supp.), s. 1, c. 15 (4th Supp.), s. 9(2); 1996, c. 8, s. 26; 1997, c. 9, s. 104; 2002, c. 28, s. 85; 2004, c. 9, ss. 1 and 2, c. 15, s. 67

69. Part I of the Act is repealed.
69. La partie I de la même loi est abrogée.
L.R., ch. 24 (3e suppl.), art. 1, ch. 15 (4e suppl.), par. 9(2); 1996, ch. 8, art. 26; 1997, ch. 9, art. 104; 2002, ch. 28, art. 85; 2004, ch. 9, art. 1 et 2, ch. 15, art. 67

R.S., c. 24 (3rd Supp.), s. 1

70. Paragraph 12(f) of the Act is replaced by the following:
70. L’alinéa 12f) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 24 (3e suppl.), art. 1

(f) a consumer product as defined in section 2 of the Canada Consumer Product Safety Act;
f) de produits de consommation au sens de l’article 2 de la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation;
SOR/85-378; SOR/86-943; R.S., c. 24 (3rd Supp.), s. 2(1); SOR/87-444; SOR/88-150 and 557; SOR/90-38, and 246; SOR/93-235; 1997, c. 13, s. 63; SOR/98-175; SOR/99-472; SOR/2001-270; SOR/2003-332; 2004, c. 9, s. 3; SOR/2004-46; SOR/2005-110, 133 and 343; SOR/2007-205 and 259; SOR/2008-89, 190(F) and 230

71. Schedule I to the Act is repealed.
71. L’annexe I de la même loi est abrogée.
DORS/85-378; DORS/86-943; L.R., ch. 24 (3e suppl.), par. 2(1); DORS/87-444; DORS/88-150, 557; DORS/90-38, 246; DORS/93-235; 1997, ch. 13, art. 63; DORS/98-175; DORS/99-472; DORS/2001- 270; DORS/2003- 332; 2004, ch. 9, art. 3; DORS/2004-46; DORS/2005- 110, 133, 343; DORS/2007- 205, 259; DORS/2008-89, 190(F), 230

COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
Order in council

72. The provisions of this Act come into force on a day or days to be fixed by order of the Governor in Council.
72. Les dispositions de la présente loi entrent en vigueur à la date ou aux dates fixées par décret.
Décret




Explanatory Notes
Notes explicatives
Hazardous Products Act
Clause 68: (1) Existing text of the definitions:
“advertise”, in relation to a prohibited product or restricted product, includes any representation by any means whatever for the purpose of promoting directly or indirectly the sale or other disposition of the product;
“controlled product” means any product, material or substance specified by the regulations made pursuant to paragraph 15(1)(a) to be included in any of the classes listed in Schedule II;
“hazardous product” means any prohibited product, restricted product or controlled product;
“prohibited product” means any product, material or substance included in Part I of Schedule I;
“restricted product” means any product, material or substance included in Part II of Schedule I;
Loi sur les produits dangereux
Article 68 : (1) Texte des définitions :
« produit contrôlé » Produit, matière ou substance classés conformément aux règlements d’application de l’alinéa 15(1)a) dans une des catégories inscrites à l’annexe II.
« produit dangereux » Produit interdit, limité ou contrôlé.
« produit interdit » Produit, matière ou substance inscrits à la partie I de l’annexe I.
« produit limité » Produit, matière ou substance inscrits à la partie II de l’annexe I.
« publicité » S’entend notamment de la présentation, par tout moyen, d’un produit interdit ou d’un produit limité en vue d’en promouvoir directement ou indirectement l’aliénation, notamment par vente.
(2) New.
(2) Nouveau.
Clause 69: Existing text of Part I:
PART I
PROHIBITED AND RESTRICTED PRODUCTS
Application
3. (1) This Part does not apply in respect of the advertising, sale or importation of any
(a) explosive within the meaning of the Explosives Act;
(b) cosmetic, device, drug or food within the meaning of the Food and Drugs Act;
(c) pest control product as defined in subsection 2(1) of the Pest Control Products Act; or
(d) nuclear substance, within the meaning of the Nuclear Safety and Control Act, that is radioactive.
(2) This Part does not apply to the advertising, sale or importation of a tobacco product as defined in section 2 of the Tobacco Act or the advertising of lighters or matches that display a tobacco product-related brand element, except to the extent that a cigarette described in item 41 of Part I of Schedule I is a prohibited product.
(3) If the Governor in Council does not make a regulation under paragraph 5(b.1) on or before June 30, 2004,
(a) the Minister shall prepare a report;
(b) the Minister shall cause a copy of the report to be tabled in each House of Parliament on any of the first ten days on which that House is sitting after June 30, 2004; and
(c) each House shall refer the report to the appropriate Committee of that House.
(4) The report is to include
(a) an explanation as to why the regulation has not been made;
(b) a schedule for the making of the regulation;
(c) a list of the safe-cigarette legislation in force in North America; and
(d) summaries of any scientific studies that have been reviewed by the Minister during the process of establishing the flammability standards to be used to test cigarettes.
Prohibitions
4. (1) No person shall advertise, sell or import a prohibited product.
(2) No person shall advertise, sell or import a restricted product except as authorized by the regulations made under section 5.
Regulations
5. The Governor in Council may make regulations
(a) authorizing the advertising, sale or importation of any restricted product and prescribing the circumstances and conditions under which and the persons by whom the restricted product may be advertised, sold or imported;
(b) prescribing the procedures to be followed by a board of review established pursuant to section 9 in conducting an inquiry;
(b.1) prescribing the method and flammability standard to be used to test cigarettes; and
(c) generally for carrying out the purposes and provisions of this Part.
Interim Orders
5.1 (1) The Minister may make an interim order that contains any provision that may be contained in a regulation made under this Part if the Minister believes that immediate action is required to deal with a significant risk, direct or indirect, to health or safety.
(2) The Minister may make an interim order in which any power referred to in section 6 is deemed to be exercised, if the Minister believes that immediate action is required to deal with a significant risk, direct or indirect, to health or safety.
(3) An interim order has effect from the time that it is made but ceases to have effect on the earliest of
(a) 14 days after it is made, unless it is approved by the Governor in Council,
(b) the day on which it is repealed,
(c) in the case of an interim order made under subsection (1), the day on which a regulation made under this Part that has the same effect as the interim order comes into force and, in the case of an interim order made under subsection (2), the day on which an order made by the Governor in Council under this Part that has the same effect as the interim order comes into force, and
(d) one year after the interim order is made or any shorter period that may be specified in the interim order.
(4) No person shall be convicted of an offence consisting of a contravention of an interim order that, at the time of the alleged contravention, had not been published in the Canada Gazette unless it is proved that, at the time of the alleged contravention, the person had been notified of the interim order or reasonable steps had been taken to bring the purport of the interim order to the notice of those persons likely to be affected by it.
(5) An interim order
(a) is exempt from the application of sections 3, 5 and 11 of the Statutory Instruments Act; and
(b) shall be published in the Canada Gazette within 23 days after it is made.
(6) For the purpose of any provision of this Part other than this section, any reference to regulations made under this Act is deemed to include interim orders, and any reference to a regulation made under a specified provision of this Act is deemed to include a reference to the portion of an interim order containing any provision that may be contained in a regulation made under the specified provision.
(7) A copy of each interim order must be tabled in each House of Parliament within 15 days after it is made.
(8) In order to comply with subsection (7), the interim order may be sent to the Clerk of the House if the House is not sitting.
Amendments to Schedule I
6. (1) The Governor in Council may, by order, amend Part I or II of Schedule I by adding thereto
(a) any product, material or substance that is or contains a poisonous, toxic, flammable, explosive, corrosive, infectious, oxidizing or reactive product, material or substance or other product, material or substance of a similar nature that the Governor in Council is satisfied is or is likely to be a danger to the health or safety of the public; or
(b) any product designed for household, garden or personal use, for use in sports or recreational activities, as life-saving equipment or as a toy, plaything or equipment for use by children that the Governor in Council is satisfied is or is likely to be a danger to the health or safety of the public by reason of its design, construction or contents.
(2) The Governor in Council may, by order, amend Part I or II of Schedule I by deleting therefrom any product, material or substance if the Governor in Council is satisfied that the inclusion of the product, material or substance in that Part is no longer necessary.
(3) For greater certainty, an order made pursuant to subsection (1) may describe a product, material or substance added thereby to Part I or II of Schedule I by reference to any properties or characteristics of the product, material or substance or by reference to any other criteria and any product, material or substance that has those properties or characteristics or meets those criteria shall, for the purposes of this Act, be deemed to have been added by the order to Part I or II, as the case may be, of Schedule I.
(4) An order made pursuant to subsection (1) incorporating a law, standard or specification by reference may incorporate that law, standard or specification as amended from time to time.
(5) [Repealed, 1996, c. 8, s. 26]
7. (1) The Minister shall cause a copy of each order made pursuant to subsection 6(1) to be laid before each House of Parliament on any of the first fifteen days on which that House is sitting after the day the order is made.
(2) If both Houses of Parliament resolve that an order or any part of an order made pursuant to subsection 6(1) should be revoked, the order or that part thereof is thereupon revoked.
Board of Review
8. Where a product, material or substance is added to Part I or II of Schedule I by an order made pursuant to subsection 6(1), any manufacturer or distributor of that product, material or substance or any person having that product, material or substance in possession for sale may, within sixty days after the date of the making of the order, request the Minister to refer the order to a board of review.
9. (1) On receipt of a request described in section 8, the Minister shall establish a board of review, in this section referred to as the “Board”, consisting of not more than three persons and shall refer the order in respect of which the request was made to the Board.
(2) The Board shall inquire into the nature and characteristics of any product, material or substance to which an order referred to it under subsection (1) applies and shall give the person making the request and any other person affected by the order a reasonable opportunity of appearing before the Board, presenting evidence and making representations to it.
(3) The Board has all the powers that are or may be conferred by or under sections 4, 5 and 11 of the Inquiries Act on commissioners appointed under Part I of that Act.
(4) The Board, as soon as possible after the conclusion of its inquiry, shall submit a report with its recommendations to the Minister, together with all evidence and other material that was before the Board.
(5) Any report of the Board shall, within thirty days after its receipt by the Minister, be made public by the Minister, unless the Board states in writing to the Minister that it believes the public interest would be better served by withholding publication, in which case the Minister may decide whether the report, either in whole or in part, shall be made public.
(6) The Minister may publish and supply copies of a report referred to in subsection (4) in such manner and on such terms as the Minister deems proper.
Disclosure
10. (1) Where the Minister has reason to believe that a product, material or substance is a product, material or substance that may be added to Part I or II of Schedule I by an order made pursuant to subsection 6(1), the Minister may, by registered mail, send a written notice to any manufacturer of the product, material or substance requesting the disclosure of information relating to the formula, composition, chemical ingredients or hazardous properties of the product, material or substance and such other information as the Minister deems necessary for the purpose of determining whether the product, material or substance is or is likely to be a danger to the health or safety of the public.
(2) Every manufacturer to whom a notice referred to in subsection (1) is sent shall disclose to the Minister, in the manner and within the period specified in the notice, any information described in that subsection that is requested in the notice and is in the possession of the manufacturer.
(3) Information received by the Minister from a manufacturer pursuant to subsection (1) is privileged and shall not be disclosed to any other person except as may be necessary for the administration or enforcement of this section or for the purposes of section 6.
Article 69 : Texte de la partie I :
PARTIE I
PRODUITS INTERDITS ET LIMITÉS
Champ d’application
3. (1) Sont exclues de l’application de la présente partie la vente, l’importation ou la publicité :
a) d’explosifs, au sens de la Loi sur les explosifs;
b) de cosmétiques, d’instruments, de drogues ou d’aliments au sens de la Loi sur les aliments et drogues;
c) de produits antiparasitaires, au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur les produits antiparasitaires;
d) de substances nucléaires au sens de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires qui sont radioactives.
(2) Sont exclues de l’application de la présente partie la vente, l’importation ou la publicité de produits du tabac au sens de l’article 2 de la Loi sur le tabac et la publicité des briquets ou des allumettes portant un élément de marque d’un produit du tabac, exception faite des produits du tabac visés à l’article 41 de la partie I de l’annexe I qui sont des produits interdits.
(3) Si le gouverneur en conseil ne prend pas un règlement en application de l’alinéa 5b.1) au plus tard le 30 juin 2004 :
a) le ministre prépare un rapport;
b) ce dernier en fait déposer un exemplaire devant chaque chambre du Parlement dans les dix premiers jours de séance de celle-ci suivant cette date;
c) chaque chambre renvoie le rapport à son comité compétent.
(4) Le rapport comprend :
a) une explication quant à l’absence de la prise d’un règlement;
b) le calendrier pour la prise d’un règlement;
c) une liste de la législation relative aux cigarettes à inflammabilité réduite en vigueur en Amérique du Nord;
d) un résumé de toute étude scientifique examinée par le ministre lors de la mise en place des normes d’inflammabilité devant être utilisées pour éprouver les cigarettes.
Interdictions
4. (1) La vente, l’importation et la publicité des produits interdits sont interdites.
(2) Sauf autorisation contraire des règlements d’application de l’article 5, la vente, l’importation et la publicité des produits limités sont interdites.
Règlements
5. Le gouverneur en conseil peut, par règlement :
a) autoriser la vente, l’importation ou la publicité de tout produit limité et prévoir les cas et conditions dans lesquels l’autorisation peut être donnée et à qui elle peut l’être;
b) fixer la procédure des enquêtes à mener par une commission d’examen constituée aux termes de l’article 9;
b.1) fixer la méthode et la norme d’inflammabilité devant être utilisées pour éprouver les cigarettes;
c) prendre toute autre mesure d’application de la présente partie.
Arrêtés d’urgence
5.1 (1) Le ministre peut prendre un arrêté d’urgence pouvant comporter les mêmes dispositions qu’un règlement pris en vertu de la présente partie, s’il estime qu’une intervention immédiate est nécessaire afin de parer à un risque appréciable — direct ou indirect — pour la santé ou la sécurité.
(2) Pour les mêmes raisons, il peut également prendre un arrêté d’urgence dans lequel l’un des pouvoirs visés à l’article 6 est réputé être exercé.
(3) L’arrêté prend effet dès sa prise et cesse d’avoir effet :
a) soit quatorze jours plus tard, sauf agrément du gouverneur en conseil;
b) soit le jour de son abrogation;
c) soit, s’agissant de l’arrêté pris en vertu du paragraphe (1), à l’entrée en vigueur d’un règlement au même effet pris en vertu de la présente partie ou, s’agissant de l’arrêté pris en vertu du paragraphe (2), à l’entrée en vigueur d’un décret au même effet pris en vertu de la présente partie;
d) soit au plus tard un an — ou la période plus courte qui y est précisée — après sa prise.
(4) Nul ne peut être condamné pour violation d’un arrêté d’urgence qui, à la date du fait reproché, n’avait pas été publié dans la Gazette du Canada, sauf s’il est établi qu’à cette date l’arrêté avait été porté à sa connaissance ou des mesures raisonnables avaient été prises pour que les intéressés soient informés de sa teneur.
(5) L’arrêté est soustrait à l’application des articles 3, 5 et 11 de la Loi sur les textes réglementaires et publié dans la Gazette du Canada dans les vingt-trois jours suivant sa prise.
(6) Pour l’application des dispositions de la présente partie — exception faite du présent article —, la mention des règlements pris en vertu de la présente loi vaut mention des arrêtés; en cas de renvoi à la disposition habilitante, elle vaut mention du passage des arrêtés comportant les mêmes dispositions que les règlements pris en vertu de cette disposition.
(7) Une copie de l’arrêté est déposée devant chaque chambre du Parlement dans les quinze jours suivant sa prise.
(8) Il suffit, pour se conformer à l’obligation prévue au paragraphe (7), de communiquer la copie de l’arrêté au greffier de la chambre dans le cas où celle-ci ne siège pas.
Modification de l’annexe I
6. (1) Le gouverneur en conseil peut, par décret, modifier la partie I ou II de l’annexe I par inscription :
a) de produits, matières ou substances soit qui contiennent des produits, matières ou substances empoisonnés, toxiques, inflammables, explosifs, corrosifs, infectieux, comburants ou réactifs, soit qui en sont, soit qui leur sont analogues, et dont il est convaincu qu’ils présentent ou présenteront vraisemblablement un danger pour la santé ou la sécurité publiques;
b) de produits destinés à un usage domestique ou personnel, ou au jardinage, aux sports ou autres activités récréatives, au sauvetage, aux enfants — jouets, jeux ou équipement — et dont il est convaincu qu’ils présentent ou présenteront vraisemblablement, à cause de leur conception, construction ou contenu, un danger pour la santé ou la sécurité publiques.
(2) Le gouverneur en conseil peut, par décret, modifier la partie I ou II de l’annexe I en y radiant les produits, matières ou substances dont il est convaincu qu’ils ne devraient plus y figurer.
(3) Il est entendu qu’un décret d’application du paragraphe (1) peut dénommer un produit, une matière ou une substance inscrits aux parties I ou II de l’annexe I par la mention soit de leurs propriétés ou caractéristiques, soit d’autres critères, soit d’un autre produit, d’une autre matière ou d’une autre substance qui possède ces propriétés ou caractéristiques ou est conforme à ces critères; tout produit, toute matière ou toute substance qui se conforme à ces critères est réputé, pour l’application de la présente loi, avoir été inscrit à la partie I ou II, selon le cas, de l’annexe I.
(4) Il peut être précisé, dans le décret d’application du paragraphe (1) qui incorpore par renvoi une loi, une norme ou une spécification, qu’elle est incorporée avec ses modifications successives.
(5) [Abrogé, 1996, ch. 8, art. 26]
7. (1) Le ministre fait déposer un exemplaire de chaque décret d’application du paragraphe 6(1) devant chaque chambre du Parlement au cours de ses quinze premiers jours de séance suivant la prise du décret.
(2) Le décret est annulé, en tout ou en partie, sur résolution en ce sens des deux chambres du Parlement.
Commission d’examen
8. Tout fabricant ou distributeur d’un produit, d’une matière ou d’une substance inscrits par décret d’application du paragraphe 6(1), à la partie I ou II de l’annexe I, ou toute personne détenant ce produit, cette matière ou cette substance en vue de la vente peut, dans les soixante jours suivant la prise du décret, demander au ministre le renvoi du décret devant une commission d’examen.
9. (1) Sur réception de la demande visée à l’article 8, le ministre constitue une commission d’examen, dénommée la « commission » au présent article, composée d’au plus trois personnes, et lui soumet le décret.
(2) La commission étudie la nature et les caractéristiques de tout produit, de toute matière ou de toute substance visés par le décret et donne à la personne qui a fait la demande et à toute autre personne touchée la possibilité de comparaître dans un délai raisonnable devant la commission et de lui présenter des éléments de preuve et des observations.
(3) La commission est investie des pouvoirs prévus aux articles 4, 5 et 11 de la Loi sur les enquêtes et qui sont ou peuvent être conférés aux commissaires nommés aux termes de la partie I de cette loi.
(4) Aussitôt que possible après la conclusion de son enquête, la commission présente au ministre un rapport contenant ses recommandations ainsi que les éléments de preuve et autres pièces qui lui ont été soumis.
(5) Le rapport est rendu public par le ministre dans les trente jours qui suivent sa réception, sauf si la commission indique par écrit au ministre qu’à son avis, la non-publication servirait mieux l’intérêt public; en ce cas, celui-ci peut décider si le rapport sera ou non rendu public, en tout ou en partie.
(6) Le ministre peut publier le rapport visé au paragraphe (4) et en distribuer des exemplaires selon les modalités qu’il estime indiquées.
Divulgation
10. (1) S’il est fondé à croire qu’un produit, une matière ou une substance peuvent être inscrits, par décret d’application du paragraphe 6(1), dans la partie I ou II de l’annexe I, le ministre peut demander au fabricant du produit, de la matière ou de la substance, par avis écrit envoyé par courrier recommandé, la divulgation des renseignements relatifs à la formule, à la composition, aux ingrédients chimiques ou aux propriétés dangereuses de ce produit, cette matière ou cette substance ainsi que les autres renseignements que le ministre estime nécessaires afin de déterminer si le produit, la matière ou la substance présentent ou sont susceptibles de présenter un danger pour la santé ou la sécurité publiques.
(2) Le destinataire de l’avis prévu au paragraphe (1) est tenu de divulguer au ministre, selon les modalités de forme et de temps qui y sont spécifiées, tous les renseignements mentionnés à ce paragraphe qui sont en la possession du destinataire et qu’exige l’avis.
(3) Les renseignements que le ministre reçoit d’un fabricant en application du paragraphe (1) sont protégés et ne peuvent être divulgués à d’autres que dans la mesure nécessaire à l’exécution et au contrôle d’application du présent article ou pour l’application de l’article 6.
Clause 70: Relevant portion of section 12:
12. This Part does not apply in respect of the sale or importation of any
...
(f) product, material or substance included in Part II of Schedule I and packaged as a consumer product;
Article 70 : Texte du passage visé de l’article 12 :
12. Sont exclues de l’application de la présente partie la vente ou l’importation :
[...]
f) de produits, matières ou substances inscrits à la partie II de l’annexe I et emballés sous forme de produit de consommation;


ParlVU