PARLIAMENT of CANADA

Section Home
Table of ContentsPrint format
Previous PageNext Page
 
 
SUMMARY
This enactment amends the Criminal Code, the DNA Identification Act and the National Defence Act to facilitate the implementation of An Act to amend the Criminal Code, the DNA Identification Act and the National Defence Act, S.C. 2005, c. 25. The enactment makes certain technical changes to those Acts. It also
(a) allows a court to require a person who is given notice of an application under subsection 487.055(1) of the Criminal Code and who wishes to participate in the hearing to appear by closed-circuit television or a similar means of communication;
(b) allows samples of bodily substances to be taken as soon as feasible after the time set by an order or a summons for the taking of the samples or, if no such time is set, as soon as feasible after the day on which an order is made or after an authorization is granted;
(c) requires the Commissioner of the Royal Canadian Mounted Police to destroy the bodily substances collected under an order or authorization and the information transmitted with it if, in the opinion of the Attorney General or the Director of Military Prosecutions, as the case may be, the offence to which the order or authorization relates is not a designated offence;
(d) enables the Commissioner to communicate internationally the information that may be communicated within Canada under subsection 6(1) of the DNA Identification Act; and
(e) allows the Commissioner to communicate information for the purpose of the investigation of criminal offences, and allows the subsequent communication of that information for the purpose of the investigation and prosecution of criminal offences.
SOMMAIRE
Le texte a pour objet de modifier le Code criminel, la Loi sur l’identification par les empreintes génétiques et la Loi sur la défense nationale afin de faciliter la mise en oeuvre de la Loi modifiant le Code criminel, la Loi sur l’identification par les empreintes génétiques et la Loi sur la défense nationale (L.C. 2005, ch. 25). Il apporte des modifications de nature technique et vise également à :
a) habiliter le tribunal à ordonner à toute personne ayant reçu avis d’une demande présentée en vertu du paragraphe 487.055(1) du Code criminel et qui souhaite comparaître à l’audience, de comparaître par système de télévision en circuit fermé ou tout autre moyen de communication semblable;
b) permettre le prélèvement de substances corporelles dès que possible après le moment fixé dans une ordonnance ou une sommation ou après le jour où une ordonnance est rendue ou une autorisation délivrée;
c) exiger du commissaire de la Gendarmerie royale du Canada la destruction des substances corporelles prélevées en vertu d’une ordonnance ou d’une autorisation, ainsi que les renseignements qui l’accompagnent si, de l’avis du procureur général ou du directeur des poursuites militaires, selon le cas, l’infraction en cause n’est pas une infraction désignée;
d) autoriser le commissaire à communiquer à l’étranger l’information qu’il peut communiquer au Canada en vertu du paragraphe 6(1) de la Loi sur l’identification par les empreintes génétiques;
e) autoriser le commissaire à communiquer de l’information pour les besoins de toute enquête relative à une infraction criminelle et autoriser la communication subséquente de cette information pour les besoins d’une enquête ou d’une poursuite relative à une infraction criminelle.
Also available on the Parliament of Canada Web Site at the following address:
http://www.parl.gc.ca
Aussi disponible sur le site Web du Parlement du Canada à l’adresse suivante :
http://www.parl.gc.ca

ParlVU